CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Louis Ducreux
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alexandre Trauner



Date et Lieu de naissance : 3 août 1906 (Budapest, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 5 décembre 1993 (Omonville-la-Petite, France)
Nom Réel : Alexander Trauner

DECORATEUR

Alexandre Trauner voit le jour le 3 août 1906 à Budapest, alors que le vieil empereur François-Joseph règne sur l’empire austro-hongrois. Après ses études secondaires, le jeune Sándor (Alexandre en langue magyar) décide de devenir peintre et entre aux Beaux-Arts de sa ville natale, tandis que la Hongrie, dont le territoire a été réduit de près des trois quarts à la suite du traité de Trianon (1920), s’enfonce dans une crise économique sans précédent et connaît un régime de plus en plus autoritaire sous la poigne de l’Amiral-Régent Horthy. Trauner décide en 1929 de tenter sa chance à Paris.

Alexandre Trauner y fait la connaissance de Lazare Meerson, décorateur de cinéma, né au début du siècle à Varsovie alors sous domination russe, et devient son assistant pour «Sous les toits de Paris» de et avec René Clair. Cet apprentissage fécond se poursuit jusqu’au décès de Meerson, en 1938, alors que dans les studios de Joinville-le-Pont se construisent les décors des «Cinq gentlemen maudits » (1931) de Julien Duvivier avec Robert Le Vigan, ceux des succès de Jacques Feyder dont «Le grand jeu» (1933) avec Pierre Richard-Willm et son joyau «La kermesse héroïque» (1935) avec Françoise Rosay, ou de «La princesse Tam Tam» (1935) de Edmond T. Gréville, avec Josephine Baker. Alexandre Trauner se lie aussi d’amitié avec les frères Prévert et Marcel Carné dont il devient le décorateur de prédilection pour des films mythiques comme «Quai des brumes» (1938) avec Michèle Morgan et Jean Gabin qui joue également dans «Remorques» (1939) de Jean Grémillon d’après le roman de Roger Vercel.

Pendant l’occupation nazie, le décorateur d’origine juive, travaille sous un faux nom, soutenu par ses amis, en particulier pour «Les visiteurs de soir» (1942) et «Les enfants du paradis» (1944) toujours de Marcel Carné qu’il continue à accompagner après la guerre alors que le réalisateur connaît un succès mitigé avec «La Marie du port» (1949) avec Blanchette Brunoy.

À partir des années cinquante, Alexandre Trauner est appelé par les metteurs en scène nord-américains et s’installe à Hollywood où il réalise pour Howard Hawks, «La terre des pharaons» (1955). Il décroche, en 1960, un Oscar du meilleur décor pour «La Garçonnière» de Billy Wilder. Mais bien d’autres lui font confiance comme Jules Dassin, Orson Welles, John Frankenheimer, Gene Kelly, Anatole Litvak, Peter Ustinov, Fred Zinnemann, et John Huston, en 1974, pour son adaptation d’une nouvelle de Rudyard Kipling «L’homme qui voulut être roi» avec Sean Connery et Michael Caine. Le Maître-Décorateur se laisse aussi tenter par l’Espagnol Luis García Berlanga pour «Grandeur nature» (1973) avec Valentine Tessier. Il reçoit le César du meilleur décor pour deux films de Joseph Losey : «Monsieur Klein» (1976) avec Alain Delon et «Don Giovanni» (1979) avec Ruggero Raimondi, mais aussi pour «Subway» (1984) de Luc Besson. Membre du jury au festival de Cannes en 1986, il «fait» son dernier film avec le Chilien Alejandro Jodorowsky en 1990. Puis, il se retire définitivement dans sa maison d’Omonville-la-Petite, à une vingtaine de kilomètres de Cherbourg. C’est là qu’il décède le 5 décembre 1993, dans sa quatre-vingt huitième année. Il repose désormais dans le petit cimetière qui entoure la très vieille église de son village d’adoption, avec les magnifiques décors de la campagne normande et l’infini maritime de la Manche en arrière-plan.

© Caroline HANOTTE

copyright
1929Sous les toits de Paris – de René Clair avec Pola Illéry
    Seulement assistant décorateur
1930David Golder – de Julien Duvivier avec Harry Baur
    Seulement assistant décorateur
Jean de la lune – de Jean Choux avec Madeleine Renaud
    Seulement assistant décorateur
Le million – de René Clair avec René Lefèvre
    Seulement assistant décorateur
1931Le bal – de Wilhelm Thiele avec André Lefaur
    Seulement assistant décorateur
Les cinq gentlemen maudits – de Julien Duvivier avec Robert Le Vigan
    Seulement assistant décorateur
Les cinq gentlemen maudits ( die fünf verfluchten gentlemen ) de Julien Duvivier avec Anton Walbrook
    Seulement assistant décorateur – Version allemande de « Les cinq gentlemen maudits »
À nous la liberté ! – de René Clair avec Raymond Cordy
    Seulement assistant décorateur
1932Danton – de André Roubaud avec Jacques Grétillat
L’affaire est dans le sac – de Pierre Prévert avec Julien Carette
    Seulement décorateur de plateau – Non crédité
1933Ciboulette – de Claude Autant-Lara avec Simone Berriau
    Seulement assistant décorateur
Le grand jeu – de Jacques Feyder avec Pierre Richard-Willm
    Seulement assistant décorateur
Faut réparer Sophie – de Alexandre Ryder avec Odette Talazac
1934Le lac aux dames – de Marc Allégret avec Michel Simon
    Seulement assistant décorateur
Amok – de Fédor Ozep avec Marcelle Chantal
    Seulement assistant décorateur
Zouzou – de Marc Allégret avec Josephine Baker
    Seulement assistant décorateur
L’hôtel du libre échange – de Marc Allégret avec Fernandel
    Seulement assistant décorateur & interprétation
Justin de Marseille / Ma belle Marseille – de Maurice Tourneur avec Pierre Larquey
    Seulement assistant décorateur
Sans famille – de Marc Allégret avec Dorville
1935Pension Mimosas – de Jacques Feyder avec Paul Bernard
    Seulement assistant décorateur
La kermesse héroïque – de Jacques Feyder avec Jean Murat
    Seulement décorateur de plateau – Non crédité
Les beaux jours – de Marc Allégret avec Jean-Pierre Aumont
    Seulement assistant décorateur
Princesse Tam Tam – de Edmond T. Greville avec Albert Préjean
    Seulement assistant décorateur
Comme il vous plaira ( as you like it ) de Paul Czinner avec Laurence Olivier
    Seulement assistant décorateur
1936Vous n’avez rien a déclarer ? – Léo Joannon avec Raimu
1937Gribouille – de Marc Allégret avec Michèle Morgan
La dame de Malacca – de Marc Allégret avec Jean Debucourt
    Seulement décorateur de plateau
Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Françoise Rosay
Mollenard – de Robert Siodmak avec Gabrielle Dorziat
1938Quai des brumes / Le quai des brumes – de Marcel Carné avec Jean Gabin
Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Odette Joyeux
Hôtel du Nord – de Marcel Carné avec Annabella
1939Jour se lève – de Marcel Carné avec Arletty
Remorques – de Jean Grémillon avec Charles Blavette
1940Soyez les bienvenus – de Jacques de Baroncelli avec André Lefaur
1941Le soleil à toujours raison – de Pierre Billon avec Tino Rossi
    Seulement décorateur de plateau
1942Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Jules Berry
Lumière d’été – de Jean Grémillon avec Pierre Brasseur
1944Les enfants du paradis – de Marcel Carné avec Arletty
    Film en 2 parties
    1 : Le boulevard du crime
    2 : L’homme en blanc
1945Les malheurs de Sophie – de Jacqueline Audry avec Marguerite Moreno
1946Les portes de la nuit – de Marcel Carné avec Yves Montand
Voyage surprise – de Pierre Prévert avec Maurice Baquet
Rêves d’amour – de Christian Stengel avec Annie Ducaux
1947La fleur de l’âge – de Marcel Carné avec Serge Reggiani
    Inachevé
1949La Marie du port – de Marcel Carné avec Jean Gabin
Manèges – de Yves Allégret avec Bernard Blier
1950Les miracles n’ont lieu qu’une fois – de Yves Allégret avec Alida Valli
Juliette ou la clé des songes – de Marcel Carné avec Gérard Philipe
1951Les sept péchés capitaux – de Yves Allégret, Eduardo De Filippo, Claude Autant-Lara, Jean Dréville, Roberto Rossellini, Georges Lacombe & Carlo Rim avec Viviane Romance
Othello ( the tragedy of Othello : The moor of Venice ) de Orson Welles avec Fay Compton
1952La jeune folle – de Yves Allégret avec Henri Vidal
CM Torticola contre Frankensberg – de Paul Paviot avec Daniel Gélin
Le gantelet vert ( the green glove / the gantelet / the white road ) de Rudolph Maté avec Geraldine Brooks
1953Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
1954Du rififi chez les hommes – de Jules Dassin avec Janine Darcey
1955La terre des pharaons ( land of the pharaohs ) de Howard Hawks avec Joan Collins
L’amant de Lady Chatterley – de Marc Allégret avec Leo Genn
La lumière d’en face – de Georges Lacombe avec Raymond Pellegrin
1956En effeuillant la marguerite – de Marc Allégret avec Brigitte Bardot
La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Barbara Laage
1957Ariane ( love in the afternoon ) de Billy Wilder avec Audrey Hepburn
    + apparition
1958Témoin à charge ( witness for the prosecution ) de Billy Wilder avec Tyrone Power
Sois belle et tais-toi – de Marc Allégret & Henri Verneuil avec Alain Delon
1959Au risque de se perdre ( the nun’s story ) de Fred Zinnemann avec Peter Finch
Le secret du chevalier d’Eon – de Jacqueline Audry avec Andrée Debar
Chérie recommençons / Une fois encore… avant sentiment ( once more, with feeling ) de Stanley Donen avec Yul Brynner
1960La garçonnière ( the apartment ) de Billy Wilder avec Shirley MacLaine
    Oscar du meilleur décors, USA

Romanoff et Juliette ( Romanoff and Juliet / dig that Juliet ) de Peter Ustinov avec Sandra Dee
1961Paris Blues – de Martin Ritt avec Louis Armstrong
Aimez-vous Brahms ? ( goodbye again ) de Anatole Litvak avec Ingrid Bergman
Un, deux, trois ( one, two, three ) de Billy Wilder avec James Cagney
1962Le couteau dans la plaie / La troisième dimension ( five miles to midnight ) de Anatole Litvak avec Anthony Perkins
1963Irma la douce – de Billy Wilder avec Shirley MacLaine
    + production – Non crédité
1964Et vint le jour de la vengeance ( behold a pale horse ) de Fred Zinnemann avec Gregory Peck
    + production
Embrasse-moi, idiot ( kiss me, stupid ) de Billy Wilder avec Kim Novak
1966Comment voler un million de dollars ? ( how to steal a million ? / how to steal a million dollars and live happily ever after ) de William Wyler avec Peter O’Toole
La nuit des généraux ( the night of the generals ) de Anatole Litvak avec Omar Sharif
1968La puce à l’oreille ( a flea in her ear ) de Jacques Charon avec Louis Jourdan
Point noir ( up tight ! ) de Jules Dassin avec Ruby Dee
1969La vie privée de Sherlock Holmes ( the private life of Sherlock Holmes ) de Billy Wilder avec Capucine
DO Billy Wilder – de Peter Gehrig avec Billy Wilder
    Seulement apparition
1970La promesse de l’aube ( promise at dawn ) de Jules Dassin avec Melina Mercouri
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
1972L’impossible objet ( story of a love story / impossible object ) de John Frankenheimer avec Dominique Sanda
1973Grandeur nature ( tamaño natural ) de Luis García Berlanga & Philippe Agostini avec Valentine Tessier
1974L’homme qui voulut être roi ( the man who would be king ) de John Huston avec Sean Connery
1976La première fois – de Claude Berri avec Charles Denner
Monsieur Klein / Mr. Klein – de Joseph Losey avec Alain Delon
    César du meilleur décors, France
1977Fedora – de Billy Wilder avec Henry Fonda
1978Les routes du sud – de Joseph Losey avec Miou-Miou
1979Don Giovanni ( Mozart’s Don Giovanni ) de Joseph Losey avec Kiri Te Kanawa
    César du meilleur décors, France
1980Le complot diabolique du Dr. Fu Manchu ( the fiendish plot of Dr. Fu Manchu ) de Piers Haggard avec Peter Sellers
1981Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Jean-Pierre Marielle
Le roi des cons – de Claude Confortès avec Francis Perrin
    Seulement apparition
1982La truite – de Joseph Losey avec Isabelle Huppert
1983Tchao, pantin ! – de Claude Berri avec Coluche
1984Vive les femmes ! – de Claude Confortès avec Pauline Lafont
Subway – de Luc Besson avec Isabelle Adjani
    César du meilleur décors, France
1985Harem – de Arthur Joffé avec Nastassja Kinski
1986Autour de minuit ( ’round midnight ) de Bertrand Tavernier avec Dexter Gordon
Le moustachu – de Dominique Chaussois avec Jean Rochefort
    + conseiller artistique
1987Rouget, le braconnier – de Gilles Cousin avec Olivia Brunaux
1988La nuit bengali – de Nicolas Klotz avec Hugh Grant
L’ami retrouvé ( the reunion / der wiedergefundene freund ) de Jerry Schatzberg avec Françoise Fabian
    + apparition
1989Comédie d’amour – de Jean-Pierre Rawson avec Annie Girardot
1990Le voleur d’arc-en-ciel ( the rainbow thief ) de Alejandro Jodorowsky avec Christopher Lee
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne ( 1987 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 1991 )
Fiche créée le 1 novembre 2006 | Modifiée le 5 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 8564 fois
PREVIOUSSteve Tran || Alexandre Trauner || June TravisNEXT