CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rikar Gil
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alexandre Volkoff



Date et Lieu de naissance : 27 décembre 1885 (Moscou, Empire Russe)
Date et Lieu de décès : 22 mai 1942 (Rome, Italie)
Nom Réel : Aleksandr Aleksandrovich Volkoff (Александр Волков)

REALISATEUR
Image
1926 Casanova – de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine, Diana Karenne & Rina De Liguoro
Image
1928 Shéhérazade (geheimnisse des Orients) de Alexandre Volkoff avec Iván Petrovich & Marcella Albani
Image
1929 Le diable blanc (der weiße teufel) de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine & Lil Dagover
Image
1936 Stenka Razine, l’aigle de la Volga (Stjenka Rasin) de Alexandre Volkoff avec Hans Adalbert Schlettow

Alexandre Volkoff est né le 27 décembre 1885 à Moscou. Sa date de naissance varie selon certaines sources entre 1878 et 1885, ainsi que le lieu qui pourrait être situé dans une ville ou village de l’Oblast de Moscou. Issue d’une famille noble passionnée par les arts, son père est un fervent amateur de musique et ses deux sœurs des virtuoses du piano, il étudie très jeune la peinture et le chant. Possédant une belle voix de baryton, il est admis en 1902 à l’Opéra Impérial de Moscou avec l’espoir de devenir chanteur professionnel.

En 1905, Alexandre Volkoff rencontre Paul Timan, producteur en charge de la filiale Gaumont en Russie depuis 1904, qui l’invite à jouer dans un film. Volkoff décline l’offre mais accepte un emploi d’agent commercial. Très vite il commence à écrire des intertitres et scénarios, à participer au montage de productions et s’intéresse de plus en plus à la réalisation. En 1912, il débute en tant qu’acteur dans un film de Yakov Protazanov. Il enchaîne les interprétations et l’année suivante réalise son premier film. Après avoir été sérieusement blessé au cours des premiers mois de la Première Guerre Mondiale, il est hospitalisé pendant presque un an. Après sa sortie de convalescence, en 1916, il est engagé par le producteur Joseph Ermolieff. Pour la Compagnie d’Ermolieff, il dirige plusieurs productions dont les vedettes sont Ivan Mosjoukine et Nathalie Lissenko. La Révolution Russe pousse Alexandre Volkoff à suivre Ermolieff, qui a installé ses studios à Yalta, ville tenue alors par les Russes Blancs, et continue à travailler. Mais, rapidement, la situation se dégrade en Crimée. En février 1920, le cinéaste émigre en France avec la troupe d’Ermolieff via Constantinople sur un navire marchand grec. Pendant le voyage, l’équipe tourne un film qui sera diffusé sous le titre «L’angoissante aventure» sur un scénario écrit au jour le jour par Alexandre Volkoff.

Arrivé en France, Alexandre Volkoff fait l’acteur, en 1921, pour Henri Etiévant dans «La pocharde» et réalise son premier film français «L’échéance fatale». Pour la toute nouvelle société d’Ermolieff «Albatros» il dirige en cinq ans cinq films dont la vedette principale est Ivan Mosjoukine: «La maison du mystère» (1922), «Le brasier ardent» (1923), «Kean» (1923), «Les ombres qui passent» (1924) et «Casanova» (1926). En 1927, il assiste Abel Gance sur son «Napoléon», puis part en Allemagne travailler pour la UFA. Il y tourne «Shéhérazade» (1928) avec Marcella Albani dans le rôle-titre et «Le diable blanc» (1929) son dernier film muet où il retrouve Ivan Mosjoukine, dans cette adaptation du roman de Léon Tolstoï, également interprétée par Lil Dagover et Betty Amann.

Par la suite, Alexandre Volkoff supervise «Le sergent X» de Vladimir Strizhevsky, toujours avec Mosjoukine en tête d’affiche, puis met de nouveau l’acteur en scène dans «La mille et deuxième nuit» (1932 et «L’enfant du carnaval» (1934). En 1936, il réalise en Allemagne «Stjenka rasin / Wolga, Wolga» avec Hans Adalbert Schlettow, Wera Engels et Heinrich George, puis part s’installer en Italie ou il tourne son dernier film «Amours impériales» (1941), une romance historique avec Luisa Ferida et Claudio Gora. Il meurt le 22 mai 1942 à Rome, laissant sa femme Alexandra seule, apatride et qui connaitra d’énormes difficultés pour revenir en France.

© Pascal DONALD

copyright
1912 CM Prigvozhdenny ( Пригвожденный ) de Yakov Protazanov
    Seulement interprétation
1913 CM Les clés du bonheur ( klyuch schastiya / Ключи счастья ) de Vladimir Gardin & Yakov Protazanov avec Olga Preobrazhenskaya
    Seulement interprétation
CM Kleymo proshedshihnas lazhdeny ( Клеймо прошедших наслаждений ) de Yakov Protazanov
    Seulement interprétation
CM Le vase brisé ( razbitaya vaza / Разбитая ваза ) de Yakov Protazanov avec Varvara Yanova
    Seulement interprétation
CM Sny mimoletnye, sny nazabotnye snyatsya lish raz ( Сны мимолетные, сны беззаботные снятся лишь раз ) de Alexandre Volkoff
CM Qui fait pleurer le violon ( o chem rydala skripka / О чём рыдала скрипка ) de Yakov Protazanov
    Seulement interprétation
1914 CM Belle comme la mort ( kak smert prekrasna / Как смерть, прекрасна ) de Alexandre Volkoff
    + interprétation
CM Le fuyard / Haroul le lâche ( Garun bezhal bystree lani / beglets / Маленький беглец ) de Alexandre Volkoff avec Alesandr Rusteikis
CM Le scénario de la vengeance ( arena mesti / Арена мести ) de Yakov Protazanov
    Seulement interprétation
CM Ismaël Bay ( Izmayil Bay / Измаил-Бей ) de Alexandre Volkoff
CM Vovochka ( Вовочка ) de Vladimir Gardin
    Seulement interprétation
1915Le portrait de Dorian Grey ( portret Doriana Greya / Портрет Дориана Грея ) de Vsevolod Meyerhold & Mikhail Doronin avec Varvara Yanova
    Seulement interprétation
1916L’araignée verte ( zelyonyi pauk / Зеленый паук ) de Alexandre Volkoff avec Maria Rutz
Les coulisses de l’écran ( kulisy ekrana / Кулисы экрана ) de Georgi Azagarov & Alexandre Volkoff avec Iona Talanov
    + scénario
La danse de mort / La danse macabre ( tanietz smerti / plyaska smerti / Пляска смерти ) de Alexandre Volkoff avec Nathalie Lissenko
CM Au sommet de la gloire / Au faite de la gloire ( na vierchine slavy / На вершине смерти ) de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
CM Le carillonneur muet ( nemoy strazh / Немой страж ) de Yakov Protazanov avec Ivan Mosjoukine
    Seulement interprétation
CM Le cœur du mal ( zlye duhi / Злые духи ) de Alexandre Volkoff
CM Il ( oh / Он ) de Alexandre Ouralsky
    Seulement interprétation
CM Epouse ou mère ( zhe nai limat / Жена или мать ) de Cheslav Sabinsky
    Seulement interprétation
1917Le père Serge ( otyets Sergei / otets Sergey / Отец Сергий ) de Yakov Protazanov avec Nathalie Lissenko
    Seulement scénario & réalisation de quelques scènes
Assez de sang ( ni nado krowi / Не надо крови ) de Alexandre Volkoff & Yakov Protazanov avec Ivan Mosjoukine
La fresque inachevée ( krestnyy put / Крестный путь ) de Yakov Protazanov avec Olga Gzovskaya
    Seulement interprétation
CM Est-tu coupable ? ( vinoven li? / Виновен ли ? ) de Alexandre Volkoff
CM Concours de beauté / Au nom de la beauté ( konkurs krasoty / Конкурс красоты / Во имя красоты ) de Alexandre Volkoff avec Zoia Karabanova
1919Le membre du parlement / Le parlementaire ( chlen parlamenta / Член парламента ) de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
CM Les hommes meurent pour du métal ( lyudi gibnut za metall / Люди гибнут за металл ) de Alexandre Volkoff avec Nicolas Rimsky
1920L’angoissante aventure – de Yakov Protazanov avec Nathalie Lissenko
    Seulement sujet & scénario
1920La pocharde – de Henri Etiévant avec Jacqueline Forzane
    Sérial en 12 épisodes – Seulement interprétation
    1 : Les flammes mortelles
    2 : L’enfant du crime
    3 : La mère aux sept douleurs
    4 : Un crime dans les ruines
    5 : Une lueur dans les ténèbres
    6 : Le plus grand des crimes
    7 : Les cendres du bonheur
    8 : Claire et Louise
    9 : Le fils du médecin
    10 : L’amour qui naît
    11 : Le fantôme du passé
    12 : Les châtiments
1921L’échéance fatale – de Alexandre Volkoff avec Eugénie Boldireff
1922La maison du mystère – de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
    Sérial en 10 épisodes
    1 : L’ami félon
    2 : Le secret de l’étang
    3 : L’ambition au service de la haine
    4 : L’implacable verdict
    5 : Le pont vivant
    6 : La voix du sang
    7 : Les caprices du destin
    8 : En champ clos
    9 : Les angoisses de Corradin
    10 : Le triomphe de l’amour
1923Le brasier ardent – de Ivan Mosjoukine & Alexandre Volkoff avec Nathalie Lissenko
Kean / Désordre et génie / Kean ou désordre et génie – de Alexandre Volkoff avec Nicolas Koline
    + scénario
1924Les ombres qui passent – de Alexandre Volkoff avec Werner Krauss
1926Casanova – de Alexandre Volkoff avec Rina De Liguoro
    + scénario
1927Napoléon / Napoléon Bonaparte / Napoléon vu par Abel Gance – de Abel Gance avec Albert Dieudonné
    Seulement assistant réalisateur
1928Shéhérazade ( geheimnisse des Orients ) de Alexandre Volkoff avec Iván Petrovich
1929Le diable blanc ( der weiße teufel ) de Alexandre Volkoff avec Lil Dagover
    + scénario
1931Le sergent X / Le désert / Les isolés / Vive la légion – de Vladimir Strizhevsky avec Suzy Vernon
    Seulement supervision de la production
1932La mille et deuxième nuit – de Alexandre Volkoff avec Tania Fédor
1934L’enfant du carnaval – de Alexandre Volkoff avec Saturnin Fabre
1935Les marins de Kronstadt ( my iz kronshtadta / Мы из Кронштадта ) de Efim Dzigan avec Raisa Yesipova
     Seulement assistant réalisateur
1936Stenka Razine, l’aigle de la Volga ( Stjenka Rasin / Wolga, Wolga ) de Alexandre Volkoff avec Hans Adalbert Schlettow
1941Amours impériales ( amore imperiale ) de Alexandre Volkoff avec Luisa Ferida
    + scénario
Fiche créée le 1 juin 2009 | Modifiée le 8 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4501 fois
PREVIOUSMarina Vlady || Alexandre Volkoff || Gian Maria VolontéNEXT