CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul Lukas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alice Babs



Date et Lieu de naissance : 28 janvier 1924 (Kalmar, Suède)
Date et Lieu de décès : 11 février 2014 (Stockholm, Suède)
Nom Réel : Hildur Alice Nilson

ACTRICE
Image
1940 Mademoiselle Swing et son professeur (Swing it Magistern) de Schamyl Bauman avec Adolf Jahr
Image
1941 Un réseau de femmes de chambres (en trallande jänta) de Börje Larsson avec Annalisa Ericson & Nils Kihlberg
Image
1946 La joyeuse partie (det glada kalaset) de Bengt Ekerot & Lennart Wallén avec Sven Lindberg & Sickan Carlsson
Image
1956 Mademoiselle Swing et son élève (Swing it, fröken!) de Stig Olin avec Ingvar Kjellson & Pia Skoglund

Le 28 janvier 1924, Alice Babs naît à Kalmar, ville suédoise posée sur les bords du détroit de la mer Baltique. Son véritable nom est Hildur Alice Nilson. Son père, Jean Nilson, excellent musicien, joue du piano dans les salles de cinéma pour animer la projection des films; sa mère, Hildur Liljegren, est chanteuse. Hildur Alice grandit avec son frère Jean et sa sœur Renée, à Västervik à 150 kilomètres au Nord de Kalmar. Très tôt, la petite fille montre un talent certain pour le chant. Madame Nilson qui envisage déjà une grande carrière de chanteuse pour sa fille, décide de partir à Stockholm pour que celle-ci soit formée dans les meilleures écoles artistiques.

En 1937, en chantant sur un bateau, la jeune adolescente se fait remarquer par Lina Boldemann, grand professeur de chant de la capitale suédoise. Celle-ci est si impressionnée par la voix de l’enfant prodige qu’elle propose un travail de concierge à Stockholm pour la mère et prend à ses frais la formation de la jeune fille. En avril 1939, après avoir fait une figuration dans un film de Anders Henrikson, un an plus tôt, Alice Babs enregistre sur disque sa première chanson écrite par son père. Elle se produit dans des cabarets avant de tourner au cinéma dans «Mademoiselle Swing et son professeur» (1940) de Schamyl Bauman. Cette comédie musicale propulse Alice Babs au rang de vedette. Elle se produit sur scène auprès des grands noms de la musique suédoise: Charlie Norman, Putte Wickman et Arne Domnérus. Avec Svend Asmussen et Ulrik Neumann, elle forme le groupe «SweDanes», trio très populaire jusqu’au Etats-Unis où ils feront une grande tournée entre 1959 et 1960. Admirée par la jeunesse des pays nordiques, elle s’attire à cette époque les foudres des anciennes générations qui la jugent trop permissive. La carrière au cinéma de Alice Babs est composée d’une quinzaine de rôles dans des films principalement musicaux, entre 1940 et 1959. Des œuvres sans prétention mais qui sont de grands succès au box-office dans les pays du Nord, parmi lesquels: «Les professeurs en vacances» (1941) de Schamyl Bauman; «Un drôle de jumeau» (1953) de Stig Olin avec Povel Ramel; «Symphonie en or» (1955) tourné en Allemagne par Franz Antel, avec Joachim Fuchsberger; «Mademoiselle Swing et son élève» (1956) de Stig Olin avec Ingvar Kjellson… Elle a également prêtée sa voix à «Cendrillon» (1950), production des studios de Walt Disney.

En 1958, Alice Babs est la première Suédoise à représenter son pays au Concours Eurovision de la chanson, elle arrive en quatrième position avec la chanson «Little star». En 1963, lors d’une émission de télévision, elle rencontre le jazzman Duke Ellington qui l’invite à chanter dans sa formation à plusieurs reprises à Paris, Londres et New-York. Elle chante encore dans des églises des œuvres de Bach et de Mozart, dans des émissions de variétés pour la télévision et participe à quelques tours de chant avant de se retirer sur la Costa del Sol en Espagne, pour des raisons de santé, à la fin des années soixante. En 1974, elle devient membre honoraire de l’Académie Royale de Musique de Stockholm.

En 2008, Alice Babs fait sa dernière apparition publique dans un documentaire qui lui est consacré. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle s’éteind le 11 février 2014, dans une maison de soins de Stockholm, entourée par sa famille et ses proches. Pendant 68 ans, elle a été mariée avec Nils Ivar Sjöblom (1919-2011), le père de ses deux filles, Lilleba et Titti, et de son fils Lars-Ivar.

© Pascal DONALD

copyright
1938Tonnerre et éclairs ( blixt och dunder ) de Anders Henrikson avec Olof Winnerstrand
1939 CM Verdensberømtheder i København – de ? avec Edward G. Robinson
    Seulement apparition
1940Mademoiselle Swing et son professeur ( Swing it Magistern ) de Schamyl Bauman avec Adolf Jahr
    + chansons
1941Les professeurs en vacances ( magistrarna på sommarlov ) de Schamyl Bauman avec Karl-Arne Holmsten
Notre équipe ( vårat gäng ) de Gunnar Skoglund avec Gösta Cederlund
Un réseau de femmes de chambres ( en trallande jänta ) de Börje Larsson avec Nils Kihlberg
CM Sjung och le – de ?
1944Örnungar – de Ivar Johansson avec Lasse Dahlquist
    + chansons
CM Skådetennis – de Nils Berman avec Elof Ahrle
1946La joyeuse partie ( det glada kalaset ) de Bengt Ekerot & Lennart Wallén avec Sven Lindberg
Sången om Stockholm – de Elof Ahrle avec Bengt Logardt
1949 CM Terras fönster nr 1 – de Olle Ekelund avec Valdemar Dalquist
1950 DA Cendrillon ( Cinderella ) de Clyde Geromini, Wilfred Jackson & Hamilton Luske
    Seulement voix dans la version suédoise
1952Drömsemester – de Gösta Bernhard avec Dirch Passer
CM Les contes d’Andersen ( H.C. Andersens sagor ) de Olle Kinch & Thor Brooks avec Lilleba Sjöblom
    + voix & narration
1953Kungen av Dalarna – de Gösta Bernhard & Emil A. Lingheim avec Sigge Fürst
Un drôle de jumeau ( i dur och skur ) de Stig Olin avec Povel Ramel
    + musique & chansons
Jusqu’à toi ( resan till dej ) de Stig Olin avec Anders Henrikson
    + chansons
1955Rhapsodie suédoise ( sommarflickan / schwedenmädel ) de Håkan Bergström & Thomas Engel avec Karlheinz Böhm
Symphonie en or ( symphonie in gold ) de Franz Antel avec Joachim Fuchsberger
    + chansons
1956Mademoiselle Swing et son élève ( Swing it, fröken ! ) de Stig Olin avec Ingvar Kjellson
    + chansons
1958Musique à bord ( musik ombord ) de Sven Lindberg avec Mikael Bolin
    + chansons
1959Det svänger på slottet – de Alf Kjellin avec Gunnar Björnstrand
1961Isola Bella – de Hans Grimm avec Paul Hubschmid
    Seulement chansons
2003Capricciosa – de Reza Bagher avec Linus Nilsson
    Seulement chansons
Fiche créée le 14 février 2014 | Modifiée le 20 avril 2014 | Cette fiche a été vue 1527 fois
PREVIOUSHector Babenco || Alice Babs || Lauren BacallNEXT