CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lynne Frederick
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Amidou



Date et Lieu de naissance : 2 août 1935 (Rabat, Maroc)
Date et Lieu de décès : 19 septembre 2013 (Clichy, France)
Nom Réel : Mohammed Amidou Benmessaoud

ACTEUR
Image
1964 Une fille et des fusils – de Claude Lelouch avec Janine Magnan, Pierre Barouh & Jean-Pierre Kalfon
Image
1970 Smic, smac, smoc – de Claude Lelouch avec Catherine Allégret, Jean Collomb & Charles Gérard
Image
1998 Marrakech Express (hideous Kinky) de Gilles MacKinnon avec Kate Winslet & Saïd Taghmaoui
Image
2009 Comme les cinq doigts de la main – de Alexandre Arcady avec Patrick Bruel, Vincent Elbaz & Pascal Elbé

Amidou est né Mohammed Amidou Benmessaoud le 2 août 1935 à Rabat, alors sous protectorat Français. Il grandit au Maroc avant de venir s’installer en France. En 1958, il s’inscrit au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Après trois ans de formation, il joue dans «Lawrence d’Arabie» adaptation de la pièce de Terence Rattigan, mise en scène par Michel Vitold au Théâtre Sarah-Bernhardt avant d’intégrer la troupe de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault à l’Odéon. Il y interprète, entre autres, des pièces de Cervantès et de William Shakespeare. En 1966, il participe à la création des «Paravents» de Jean Genêt, une pièce qui provoque des manifestations de la part de la droite dure et des anciens combattants d’Afrique du Nord et d’Indochine.

Entre-temps, Amidou fait ses premiers pas au cinéma dans «Le propre de l’homme» (1960) de Claude Lelouch qui va faire de lui son acteur fétiche pour une dizaine de films, parmi lesquels: «Une fille est des fusils» (1964) avec Janine Magnan, «Vivre pour vivre» (1967) avec Yves Montand, «Le voyou» avec Jean-Louis Trintignant, «Il y a des jours… et des lunes» (1989) avec Gérard Lanvin et «And now... Ladies and gentlemen» (2001) avec Jeremy Irons. Il est alors le premier acteur maghrébin à accéder à des rôles importants sous la direction de cinéastes de renom. Il travaille notamment avec Georges Lautner pour «Fleur d’oseille» (1967), Alain Cavalier «La chamade» (1968), Philippe de Broca «La poudre d’escampette» (1970), Alexandre Arcady «L’union sacrée» (1988) et «Le grand pardon II» (1992) et Roger Hanin pour «Soleil» (1997) où il a Sophia Loren pour partenaire.

Amidou est également l’interprète de quelques films en langue arabe comme «Afghanistan pourquoi? (1983) de Abdellah Masbahi et «Lalla Hoby» (1996) de Mohamed Abderrahman. Il travaille en Italie et en Angleterre et, parlant parfaitement l’anglais, il est sollicité pour des films américains réalisés par Otto Preminger, William Friedkin, John Huston, John Frankenheimer et Tony Scott.

En 2004, Amidou tourne au Maroc dans «Poursuite», un polar réalisé par Layla Trique, un film qui lui permet de recevoir le prix du meilleur acteur arabe au festival du cinéma du Caire. Il est aussi récompensé pour son interprétation dans le court-métrage «Une place au soleil» (2004) de Rachid Boutounès au festival de Tanger. En 2005, c’est le festival de Marrakech qui l’honore pour l’ensemble de sa carrière, un prix bien mérité, reçu des mains de Martin Scorsese. En 2010, il joue un dernier rôle au cinéma dans «Comme les cinq doigts de la main» de son ami Alexandre Arcady. Les téléspectateurs peuvent encore le voir dans le rôle du père de Sofia Essaïdi dans «Aïcha» (2011/12), une télésuite réalisée par Yamina Benguigui où l’on retrouve également Biyouna au générique.

Malade depuis plusieurs mois, Amidou s’éteint à l’hôpital Beaujon de Clichy le 19 septembre 2013, entouré de ses proches. Premier comédien d’origine marocaine à recevoir un prix au conservatoire, cet acteur simple et sympathique a su trouver une place importante dans le cinéma français et dans le cœur du public. Il laisse derrière lui sa fille, l’actrice Souad Amidou, et une carrière riche de plus de soixante rôles dans des productions pour le grand écran et pour la télévision.

© Pascal DONALD

copyright
1960Le propre de l’homme – de Claude Lelouch avec Janine Magnan
1961 CM Le thé à la menthe – de Pierre Kafian avec Zbigniew Cybulski
1964Une fille et des fusils – de Claude Lelouch avec Jean-Pierre Kalfon
1965Les grands moments – de Claude Lelouch avec Pierre Barouh
1966Brigade antigangs – de Bernard Borderie avec Raymond Pellegrin
1967Vivre pour vivre – de Claude Lelouch avec Yves Montand
Fleur d’oseille – de Georges Lautner avec Mireille Darc
La fille d’en face – de Jean-Daniel Simon avec Bernard Verley
1968La vie, l’amour, la mort – de Claude Lelouch avec Caroline Cellier
La chamade – de Alain Cavalier avec Michel Piccoli
1969Soleil de printemps – de Latif Lahlou avec Fatima Cheikh
1970Le voyou – de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant
Comptes à rebours – de Roger Pigaut avec Jeanne Moreau
La poudre d’escampette – de Philippe de Broca avec Marlène Jobert
Smic, smac, smoc – de Claude Lelouch avec Catherine Allégret
1971Trois milliards sans ascenseur – de Roger Pigaut avec Françoise Rosay
What a flash ! – de Jean-Michel Barjol avec Bernadette Lafont
    Seulement apparition
1972La punition – de Pierre-Alain Jolivet avec Karin Schubert
1973La valise – de Georges Lautner avec Michel Constantin
1974Rosebud – de Otto Preminger avec Peter O’Toole
1976Le convoi de la peur ( sorcerer / wages of fear ) de William Friedkin avec Roy Scheider
1980On m’appelle Malabar ( occhio alla penna / Buddy goes West ) de Michele Lupo avec Bud Spencer
1981À nous la victoire ( escape to victory / victory ) de John Huston avec Sylvester Stallone
Les p’tites têtes / Va bouffer des frites au soleil – de Bernard Menez avec Nicole Calfan
1983Afghanistan pourquoi ? ( أفغانستان لماذا ؟ ) de Abdellah Masbahi avec Irene Papas
1984Adieu Blaireau – de Bob Decout avec Annie Girardot
La nuit porte-jarretelles – de Virginie Thévenet avec Arielle Dombasle
1986La mémoire tatoué / Champagne amer – de Ridha Behi & Henri Vart avec Julie Christie
1988L’union sacrée – de Alexandre Arcady avec Richard Berry
1989Il y a des jours… et des lunes – de Claude Lelouch avec Gérard Lanvin
1991La belle histoire – de Claude Lelouch avec Béatrice Dalle
Amour et chocolat ( hot chocolate ) de Josée Dayan avec Bo Derek
1992Le grand pardon II – de Alexandre Arcady avec Roger Hanin
1994Unveiled – de William Cole avec Lisa Zane
1996Lalla Hoby – de Mohamed Abderrahman Tazi avec Samia Akarriou
1997Soleil – de Roger Hanin avec Sophia Loren
1998Marrakech Express ( hideous Kinky ) de Gilles MacKinnon avec Kate Winslet
Ronin – de John Frankenheimer avec Robert De Niro
1999L’enfer du devoir / Les règles d’engagement ( rules of engagement ) de William Friedkin avec Tommy Lee Jones
    + assistant réalisateur
2001And now... Ladies and gentlemen – de Claude Lelouch avec Jeremy Irons
Spy game, jeu d’espions ( spy game ) de Tony Scott avec Robert Redford
2004Poursuite ( moutarada ) de Layla Triqui avec Mohammed Marouazi
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma international du cinéma du Caire, Egypte

CM Une place au soleil / Ici et là – de Rachid Boutounès avec Elisabeth Meubrye
    Prix d’interprétation masculine au festival du court métrage méditerranéen de Tanger, Maroc
2006Les portes du paradis ( heaven’s doors ) de Imad Noury & Swel Noury avec Samia Berrada
2008Histoire d’un lutteur Mchaouchi ( Moussem lamchaoucha ) de Mohamed Bensouda avec Hicham Bahloul
2009Comme les cinq doigts de la main – de Alexandre Arcady avec Patrick Bruel
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’Honneur du Festival au festival international du cinéma de Marrakech, Maroc ( 2005 )
Fiche créée le 14 novembre 2012 | Modifiée le 20 mai 2014 | Cette fiche a été vue 3728 fois
PREVIOUSDon Ameche || Amidou || Souad AmidouNEXT