CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Igrejas Caeiro
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ana María Campoy



Date et Lieu de naissance : 25 juin 1925 (Bogota, Colombie)
Date et Lieu de décès : 8 juillet 2006 (Buenos Aires, Argentine)
Nom Réel : Ana María Campoy Tormo

ACTRICE
Image
1941 Un mari à prix fixe (un marido a precio fijo) de Gonzalo Delgrás avec Rafael Durán & Lina Yegros
Image
1945 Cinco lobitos – de Ladislao Vajda avec Barreto Poeira, Antonio Casal, Juan Calvo & Humberto Madeira
Image
1950 El extraño caso del hombre y la bestia – de Mario Soffici avec Rodolfo Crespi & José Cibrián
Image
1955 Cubitos de hielo – de Juan Sires avec José Cibrián, Alejandro Rey, Tito Gómez & Francisco Álvarez

Ana María Campoy naît le 25 juin 1925 à Bogota en Colombie, au hasard d’une tournées de ses parents comédiens de nationalité espagnole: Ernesto Campoy et Anita Tormo. De retour en Espagne la famille poursuit sa vie itinérante. Ana María se produit sur les planches dès quatre ans et tourne son premier film à onze ans, pendant l’été 1936, «Aurora de esperanza» avec Félix de Pomés, sur une mise en scène de Antonio Sau. L’œuvre d’une heure environ est produite par la Conféderation Nationale du Travail (CNT) de sensibilité anarcho-syndicaliste. Elle raconte les difficultés d’un ouvrier dont l’usine a fermé et qui recouvre sa dignité avec ses compagnons d’infortune, les armes à la main. Le film sort à Barcelone (été 1937) puis à Madrid (janvier 1938). À la même période les parents d’Ana María participent à «Barrios bajos» de Pedro Puche, l’un des rares films de fiction du «Frente Popular».

Après la guerre civile Ana María Campoy retrouve Félix de Pomés qui la dirige dans «La madre guapa» (1941), aux côtés de Isabel de Pomés, Mercedes Vecino et Luis Prendes. La jeune fille interprète des seconds rôles dans des comédies de la romancière à succès Luisa María de Linares comme «Doce lunas de miel» (1943) de Ladislao Vajda avec Antonio Casal et «Un marido a precio fijo» (1941) de Gonzalo Delgrás, avec Rafael Durán. Ana María travaille également avec Rafel Gil qui réalise «Huella de luz» (1942) avec Fernando Freyre de Andrade que l’actrice retrouve dans «Ella, él y sus millones» (1944) de Juan de Orduña avec Josita Hernán et dans «Es peligroso asomarse al exterior» (1946) de Alejandro Ulloa et Arthur Duarte. Ana María qui a toute juste vingt-et-un ans tourne alors un film portugais, «Cais do Sodré» de Alejandro Perla, avec Barreto Poeira. Puis elle décide de tenter sa chance au Mexique où elle fait, dès 1947, partie de la distribution de «Cinco rostros de mujer» de Giberto Martínez Solares, auprès de la ravissante Miroslava Stern. La même année elle épouse José dit Pepe Cibrián, lui aussi fils de comédiens espagnols, né en Argentine lors d’une tournée. De dix ans son aîné, il a quitté l’Espagne franquiste pour se fixer au Mexique et monter sa propre compagnie théâtrale. C’est à l’occasion de représentations à Cuba que le premier de leur deux enfants, José Cibrián dit Pepito, naît à La Havane en 1958. Il deviendra comédien et directeur de théâtre.

En 1949, Les Campoy-Cibrián s’installent définitivement à Buenos Aires où ils vont mener une prestigieuse carrière théâtrale. Mais ils tournent aussi quelques films et sont des pionniers de la télévision argentine. Côté cinéma, Ana María Campoy choisit d’abord le registre dramatique avec «El extraño caso del hombre y la bestia» (1951) de Mario Soffici. Pour «Siete gritos en el mar» de Enrique Carreras, elle donne la réplique à Georges Rigaud, le plus français des acteurs argentins. En 1967, elle retrouve un compatriote Luis García Berlanga qui la dirige dans «La boutique» sur une musique de Astor Piazzolla.

La comédienne, qui pour les Argentins n’a jamais perdu son accent espagnol, tourne son vingt-cinquième et dernier film en 1985: «Las lobas» de Aníbal di Salvo. Mais Ana María Campoy continue à jouer au théâtre et anime sa propre émission télé. Elle perd son époux en 2002. Très active, elle donne encore des cours d’art dramatique jusqu’en juin 2005. Elle décède des suites d’une pneumonie dans un hôpital de la capitale argentine, le 8 juillet 2006.

© Caroline HANOTTE

copyright
1937Aurora de esperanza – de Antonio Sau Olite avec Modesto Cid
1940La madre guapa – de Félix de Pomés avec Luis Prendes
1941Un mari à prix fixe ( un marido a precio fijo ) de Gonzalo Delgrás avec Rafael Durán
1942Huella de luz – de Rafael Gil avec Juan Calvo
1943Doce lunas de miel – de Ladislao Vajda avec Antonio Casal
1944Tuvo la culpa Adán – de Juan de Orduña avec Luchy Soto
Paraíso sin Eva – de Sabino Antonio Micón avec Ángel de Andrés
El testamento del virrey – de Ladislao Vajda avec Juan Calvo
Ella, él y sus millones – de Juan de Orduña avec Fernando Freyre de Andrade
1945Espronceda / Espronceda Alonso – de Fernando Alonso Casares avec Fernando Fernán Goméz
Tierra sedienta – de Rafael Gil avec Fernando Rey
Cinco lobitos / O diablo são elas... – de Ladislao Vajda avec Humberto Madeira
Un hombre de negocios – de Luis Lucia avec José Isbert
1946Cais do Sodré – de Alejandro Perla avec Barreto Poeira
Es peligroso asomarse al exterior / É perigoso debruçar-se... – de Alejandro Ulloa & Arthur Duarte avec Fernando Fernán Gómez
1947Cinco rostros de mujer – de Gilberto Martínez Solares avec Arturo de Córdova
1950El extraño caso del hombre y la bestia – de Mario Soffici avec Rodolfo Crespi
1951Especialista en señoras – de Enrique Cahen Salaberry avec Warly Ceriani
1953Siete gritos en el mar – de Enrique Carreras avec Georges Rigaud
1955Cubitos de hielo – de Juan Sires avec Francisco Álvarez
1964Las mujeres los prefieren tontos / Placeres conyugales – de Luis Saslavsky avec José María Vilches
1966Con el más puro amor – de Jorge Cromberg avec Mario Fortuna
1967La boutique ( las pirañas ) de Luis García Berlanga avec Rodolfo Bebán
1975Juan que reía – de Carlos Galettini avec Luis Brandoni
1985Las lobas – de Aníbal Di Salvo avec Leonor Benedetto
Fiche créée le 12 juillet 2006 | Modifiée le 1 juillet 2012 | Cette fiche a été vue 5453 fois
PREVIOUSJudy Campbell || Ana María Campoy || Gianna Maria CanaleNEXT