CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Darling Légitimus
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

André Badin



Date et Lieu de naissance : 18 septembre 1932 (Nogent-le Rotrou, France)
Date et Lieu de décès : 23 janvier 2009 (Paris, France)
Nom Réel : André Armand Adolphe Aubin

ACTEUR
Image
1965 La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault, Jean Poiret & Sophie Desmarets
Image
1966 Le grand restaurant – de Jacques Besnard avec Louis de Funès, Bernard Blier & Folco Lulli
Image
1971 La grande maffia – de Philippe Clair avec Francis Blanche, Aldo Maccione & Sydney Chaplin
Image
1984 Le soulier de satin (o sapato de cetim) de Manoel de Oliveira avec Anne Consigny & Marie-Christine Barrault

De son vrai nom André Aubin, André Badin est né le 18 septembre 1932 à Nogent-le-Rotrou. Après avoir été l’élève de Charles Dullin, il commence sa carrière de comédien. Avec son physique atypique, un homme de petite taille quelque peu rondouillard aux yeux exorbités, la carrière de André Badin va se limiter au seconds rôles dans des comédies, où il va donner une épaisseur particulière aux silhouettes les plus ordinaires.

Au cinéma, André Badin débute au cinéma en 1958 dans «À rebrousse poil» (1958) de Pierre Armand. Dans les années soixante, Jean Girault, réalisateur attitré de Louis de Funès, le dirige à plusieurs reprises. Avec le duo Darry Cowl et Francis Blanche, il apparaît dans «Les livreurs» (1961), «Les bricoleurs» (1962) et «Les gorilles» (1964). Il est associé à la filmographie de Louis de Funès le temps de courtes scènes. Directeur d’une station service dans «La belle américaine» (1961) de Robert Dhéry, représentant en sandales dans «Carambolages» (1963) de Marcel Bluwal, habitant du quartier dans «Faîtes sauter la banque» (1963), gardien de nuit dans «Une souris chez les hommes» (1964) de Jacques Poitrenaud, vendeur de bijouterie dans «Fantomas» (1964) de André Hunebelle, convive d’un ministre dans «Le grand restaurant» (1966) de Jacques Besnard, ouvrier dans «La zizanie» (1977) de Claude Zidi ou dans «Le gendarme et les extra-terrestres» (1978).

Tout au long da sa carrière, André Badin est associé à d’autres vedettes comiques dans de nombreux films: Sophie Desmarets dans «La famille Fenouillard» (1960), Darry Cowl dans «Les combinards» (1964), Jean Poiret et Michel Serrault dans «La tête du client» (1965), Jean Richard dans «Le caïd de Champignol» (1965), Jean Lefebvre dans «Un idiot à Paris» (1966), Bourvil dans «Trois enfants dans le désordre» (1966), Francis Blanche dans «Ces messieurs de la famille» (1967), Henri Salvador dans «Et qu’ça saute!» (1969), Pierre Richard dans «Le distrait» (1970) ou Les Charlots dans «Le grand bazar» (1973), «Les quatre Charlots Mousquetaires» (1973) et «Bons baisers de Hong Kong» (1975). Robert Lamoureux le dirige à deux reprises dans «Impossible… Pas français» et «Opération Lady Marlène» en 1974. Inévitablement, on le retrouve dans des nanars aux titres ahurissants comme «Le plumard en folie» (1973) ou «Le trouble-fesses» (1976).

Avec la disparition progressive des comédies, la carrière cinématographique de André Badin est stoppée mais il apparaît dans des troisièmes rôles à la télévision. On le retrouve aux génériques de séries à succès comme «Arsène Lupin» avec Georges Descrières, «Commissaire Maigret» avec Jean Richard, «Julien Fontanes, magistrat» avec Jacques Morel ou «Médecins de nuit». Mais également dans des épisodes de sitcom «Vivement lundi» avec Bernard Menez, «Les filles d’à côté» ou «H» avec Jamel Debbouze. Sur le petit écran, son physique hors-norme lui vaut d’être sollicité par des publicitaires. Il renoue avec le théâtre dans «Comment devenir une mère juive en 10 leçons» (1983) de Paul Fucks avec Marthe Villalonga ou «L’homme en question» (2002) de Félicien Marceau avec Michel Sardou et Brigitte Fossey. Après un dernier rôle dans «Le soleil au-dessus des nuages» (2000) de Eric Le Roch avec Daniel Prévost, André Badin décède dans l’indifférence générale le 23 janvier 2009 à Paris à l’âge de 76 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1958À rebrousse poil – de Pierre Armand avec Jacques Morel
1959Nathalie, agent secret – de Henri Decoin avec Félix Marten
La famille Fenouillard – de Yves Robert avec Jean Richard
1960Saint-Tropez Blues – de Marcel Moussy avec Marie Laforêt
1961Les livreurs – de Jean Girault avec Francis Blanche
Léon Morin, prêtre – de Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo
    Scènes coupées au montage
Auguste – de Pierre Chevalier avec Valérie Lagrange
La belle américaine – de Robert Dhéry avec Jacques Charrier
Horace 62 – de André Versini avec Charles Aznavour
Le monte-charge – de Marcel Bluwal avec Lea Massari
L’œil du malin – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
1962Pourquoi Paris ? – de Denys de La Patellière avec Roger Dutoit
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Elke Sommer
Arsène Lupin contre Arsène Lupin – de Edouard Molinaro avec Françoise Dorléac
Strip-tease – de Jacques Poitrenaud avec Nico
L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Darry Cowl
Clémentine Chérie – de Pierre Chevalier avec France Anglade
Landru – de Claude Chabrol avec Michèle Morgan
Les saintes nitouches – de Pierre Montazel avec Marie-France Pisier
1963Carambolages – de Marcel Bluwal avec Sophie Daumier
L’assassin connaît la musique… – de Pierre Chenal avec Paul Meurisse
Blague dans le coin – de Maurice Labro avec Fernandel
Le magot de Josefa – de Claude Autant-Lara avec Anna Magnani
1964Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Louis De Funès
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Fantômas – de André Hunebelle avec Mylène Demongeot
Le vampire de Düsseldorf – de Robert Hossein avec Marie-France Pisier
Les combinards – de Jean-Claude Roy avec Monique Tarbès
1965Déclic et des claques / L’esbroufe – de Philippe Clair avec Annie Girardot
La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault
Le caïd de Champignol / Deux cracks à Paris – de Jean Bastia avec Jean Richard
1966Du mou dans la gâchette – de Louis Grospierre avec Jean Lefebvre
Un idiot à Paris – de Serge Korber avec Dany Carrel
L’homme qui trahit la maffia – de Charles Gérard avec Robert Hossein
Le grand restaurant – de Jacques Besnard avec Bernard Blier
Trois enfants dans le désordre – de Léo Joannon avec Bourvil
CM Le petit cheval de bois – de Richard Balducci avec Paul Préboist
1967L’homme qui valait des milliards – de Michel Boisrond avec Anny Duperey
Play time / Playtime / Le temps des loisirs – de Jacques Tati avec Barbara Denneck
Caroline Chérie – de Denys de La Patellière avec France Anglade
Le grand bidule – de Raoul André avec Jean Poiret
1968Ces messieurs de la famille – de Raoul André avec Jean Yanne
La femme écarlate – de Jean Valère avec Monica Vitti
Sous le signe du taureau – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
    Scènes coupées au montage
1969Et qu’ça saute ! – de Guy Lefranc avec Henri Salvador
La honte de la famille – de Richard Balducci avec Noël Roquevert
Aux frais de la princesse – de Roland Quignon avec Marthe Mercadier
1970Elise ou la vraie vie – de Michel Drach avec Bernadette Lafont
Le distrait – de Pierre Richard avec Maria Pacôme
Macédoine / La femme sandwich – de Jacques Scandelari avec Pierre Brasseur
Les jambes en l’air ( César grand Blaise ) de Jean Dewever avec Sylva Koscina
1971La grande maffia – de Philippe Clair avec Sydney Chaplin
1972Na ! – de Jacques Martin avec Danièle Evenou
Le grand bazar – de Claude Zidi avec Michel Galabru
1973Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Brigitte Bardot
Le plumard en folie / Les farfelous – de Jacques Lemoine avec Paul Préboist
1974Les quatre Charlots mousquetaires – de André Hunebelle avec Gérard Rinaldi
Impossible… pas français – de Robert Lamoureux avec Jean Lefebvre
1975Opération Lady Marlène – de Robert Lamoureux avec Michel Serrault
Bons baisers de Hong Kong – de Yvan Chiffre avec Mickey Rooney
1976Le trouble fesse / Le gaffeur – de Raoul Foulon avec Anicée Alvina
1977La zizanie – de Claude Zidi avec Annie Girardot
1978Le gendarme et les extra-terrestres – de Jean Girault avec Maria Mauban
1979Les joyeuses colonies de vacances – de Michel Gérard avec Marthe Villalonga
1980San Antonio ne pense qu’à ça ! – de Joël Séria avec Jeanne Goupil
1981Cargo – de Serge Dubor avec Michele Placido
1983Un homme à ma taille – de Annette Carducci avec Thierry Lhermitte
CM Le tombeau des musiciens – de Patrick Jeudy avec Jean Abeillé
1984Le soulier de satin ( o sapato de cetim ) de Manoel de Oliveira avec Marie-Christine Barrault
1985 CM Le roi blanc – de Dominique Ladoge
1986Remous – de Benjamin Jules-Rosette avec Michel Caputo
CM Le retour de Kyoto – de Luc Bongrand avec Didier Flamand
1987 CM Une journée – de Hervé Lièvre avec Marie Pillet
CM L’habitude de Monsieur J. – de Olivier Queysanne
1988Anna ( Anna – Der film ) de Frank Strecker avec Silvia Seidel
1989 CM Le messie – de Edwige Busson & Gilles Alvarez avec Olivier Klein
CM Carrousel – de Georges Andreeff avec Laurent Gamelon
1990 CM En voiture ! – de Patrick Rufo avec Inge Ekbom
1992 CM Le collecteur – de Ronan Fournier-Christol avec Eric Massot
1994Le montreur de boxe ( lucky punch ) de Dominique Ladoge avec Andréa Ferréol
1995 CM L’histoire du petit homme bizarre – de Eric Le Roch avec Daniel Jean
1996Loin du front – de Harold P. Manning & Vladimir Léon avec Estelle Aubriot
    Segment « Douamont repris ! » de Vladimir Léon
2000Le soleil au-dessus des nuages – de Eric Le Roch avec Daniel Prévost
Fiche créée le 29 avril 2009 | Modifiée le 6 novembre 2013 | Cette fiche a été vue 5253 fois
PREVIOUSHermione Baddeley || André Badin || Antonio BadúNEXT