CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Goffredo Alessandrini
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

André Chaumeau



Date et Lieu de naissance : 22 octobre 1924 (Bourges, France)
Date et Lieu de décès : 29 janvier 2013 (Paris, France)
Nom Réel : André Ferdinand Chaumeau

ACTEUR
Image
1977 La menace – de Alain Corneau avec Yves Montand, Carole Laure, Marie Dubois & Jean-François Balmer
Image
1981 Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Nathalie Baye, Gérard Depardieu & Maurice Barrier
Image
1990 Docteur Petiot – de Christian de Chalonge avec Michel Serrault, Bérangère Bonvoisin & Pierre Romans
Image
2008 Le vilain – de Albert Dupontel avec Catherine Frot, Albert Dupontel, Bouli Lanners & Bernard Farcy

C’est à Bourges que André Chaumeau voit le jour le 22 octobre 1924. Il serait certainement resté dans son Berry natal s’il n’avait été mystérieusement contaminé par le virus du théâtre. Après une formation classique, il débute au milieu des années cinquante.

En 1955, André Chaumeau joue son premier personnage dans «Gaspar Diaz» de Dominique Vincent, mis en scène par Claude Régy au Théâtre Hébertot. Jusqu’à l’aube du XXIème siècle, il va être l’interprète de plusieurs dizaines de pièces à Paris et à travers la France. En 1966, il se produit notamment avec la troupe du TNP au Festival d’Avignon dans «Dieu, empereur et paysan» de Julius Hay, mis en scène par Georges Wilson. Parmi les pièces qui ont construit son riche parcours théâtral, nous pouvons citer: «Champignol malgré lui» (1959) de Georges Feydeau, «Schweyk dans la deuxième guerre mondiale» (1961) de Bertolt Brecht, mise en scène de Roger Planchon au théâtre de la Cité de Villeurbanne, «Le cardinal d’Espagne» (1968) de Henry de Montherlant, «Une tempête» (1969) de Aimé Césaire mis en scène par Jean-Marie Serreau, «La folle de Chaillot» (1974) de Jean Giraudoux avec Edwige Feuillère, «Le Procès de Jeanne d’Arc veuve de Mao-Tsé-Toung» (1988) de Jean-Louis Benoît, «La dame de chez Maxim» (1991) de Georges Feydeau avec Christian Clavier, «L’école des femmes» (1992) de Molière aux Célestins de Lyon avec Jacques Weber et Isabelle Carré, «La Mégère apprivoisée» (1993) de Shakespeare mis en scène par Jérôme Savary ou «Marie Stuart» de Wolfgang Hildesheimer jouée au Théâtre Marigny avec Isabelle Adjani dans le rôle de la reine d’Ecosse.

André Chaumeau devient aussi un visage familier du grand et du petit écran. Il est de cette catégorie d’acteurs que l’on reconnaît facilement sans jamais pourtant pouvoir mettre un nom sur son visage. Pour la télévision, on le voit, entre autres, dans des feuilletons comme «Le théâtre de la jeunesse», «Les brigades du Tigre» avec Jean-Claude Bouillon, «Commissaire Moulin» avec Yves Rénier, «Les cinq dernières minutes» avec Raymond Souplex, «Maigret» version Jean Richard et version Bruno Cremer, «Navarro» avec Roger Hanin et «Doc Martin» avec Thierry Lhermitte. Pour le cinéma, il fait ses premières apparitions en 1956 dans des films auprès de Brigitte Bardot et Michèle Morgan. On le voit ensuite partenaire de Coluche dans «Inspecteur La Bavure» (1980), «Le maître d’école» (1981) et «Banzaï» (1983), de Gérard Depardieu et Nathalie Baye dans «Le retour de Martin Guerre» (1981) de Daniel Vigne où il joue le curé du village, mais il croise aussi Romy Schneider, Jean-Pierre Marielle, Yves Montand, Catherine Deneuve, Annie Girardot, Jean Carmet, enfin tous les grands noms du cinéma français. À partir des années 1990, il a aussi prêté sa voix pour des films d’animation tels que «Princesse Mononoké» (1996) du japonais Hayao Miyazaki, «La ferme se rebelle» (2002) des studios Disney ou «Allez, raconte !» (2010) de Jean-Christophe Roger.

En 2005, André Chaumeau est promu Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres. Il meurt dans la nuit du 29 janvier 2013 dans son appartement parisien du boulevard Ornano, seul comme il avait toujours vécu. Aucun article n’annonce cette disparition discrète, seul l’acteur François Morel lui rend hommage sur les ondes de France Inter le 8 février.

© Pascal DONALD

copyright
1956En effeuillant la marguerite – de Marc Allégret avec Brigitte Bardot
Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
1961Un nommé la Rocca – de Jean Becker avec Christine Kaufmann
1965 CM Les caractères de La Bruyère – de Eric Rohmer avec Madeleine Damien
1967Le fou du labo IV – de Jacques Besnard avec Pierre Brasseur
Drôle de jeu – de Pierre Kast avec Barbara Laage
1971Le sourire vertical – de Robert Lapoujade avec Françoise Brion
1974Les bijoux de famille – de Jean-Claude Laureux avec Corinne O’Brien
1975Les galettes de Pont-Aven – de Joël Séria avec Jean-Pierre Marielle
1977Comme la lune – de Joël Séria avec Sophie Daumier
La menace – de Alain Corneau avec Yves Montand
L’argent des autres – de Christian de Chalonge avec Catherine Deneuve
1979Le fils puni – de Philippe Collin avec Jenny Alpha
1980Inspecteur la Bavure – de Claude Zidi avec Gérard Depardieu
Une sale affaire – de Alain Bonnot avec Marlène Jobert
1981Le maître d’école – de Claude Berri avec Josiane Balasko
Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre avec Michel Piccoli
Le cadeau – de Michel Lang avec Pierre Mondy
Le quart d’heure américain – de Philippe Galland avec Anémone
La passante du Sans-Souci / La passante – de Jacques Rouffio avec Romy Schneider
Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Nathalie Baye
1982Banzaï – de Claude Zidi avec Coluche
Interdit au moins de treize ans – de Jean-Louis Bertucelli avec Sandra Montaigu
J’ai épousé une ombre – de Robin Davis avec Francis Huster
1983Cheech and Chong’s the Corsican Brothers – de Thomas Chong avec Cheech Marin
Garçon ! – de Claude Sautet avec Jacques Villeret
L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Noiret
Le sang des autres ( the blood of others ) de Claude Chabrol avec Jodie Foster
1984Liste noire – de Alain Bonnot avec Annie Girardot
Stress – de Jean-Louis Bertucelli avec Carole Laure
1985Cent franc l’amour – de Jacques Richard avec Richard Bohringer
1986Cours privé – de Pierre Granier-Deferre avec Elisabeth Bourgine
Miss Mona – de Mehdi Charef avec Jean Carmet
1987Le complot ( to kill a priest / Popieluszku / zabic ksiedza ) de Agnieszka Holland avec Christophe Lambert
1989Uranus – de Claude Berri avec Fabrice Luchini
1990Le château de ma mère – de Yves Robert avec Nathalie Roussel
Docteur Petiot – de Christian de Chalonge avec Michel Serrault
Milena – de Véra Belmont avec Valérie Kaprisky
Impromptu – de James Lapine avec Judy Davis
1991Loin du Brésil – de Tilly avec Emmanuelle Riva
La montre, la croix et la manière ( the favour, the watch and the very big fish ) de Ben Levin avec Jeff Goldblum
1992Germinal – de Claude Berri avec Renaud
La fille de l’air – de Maroun Bagdadi avec Béatrice Dalle
1996 DA Princesse Mononoké ( Mononoke-hime / 幽灵公主 ) de Hayao Miyazaki
    Seulement voix dans la version française
1998Astérix et Obélix contre César – de Claude Zidi avec Christian Clavier
1999Vatel – de Roland Joffé avec Uma Thurman
2000Mortel transfert – de Jean-Jacques Beineix avec Jean-Hugues Anglade
2002 DA La ferme se rebelle ( home on the range ) de Will Finn & John Sanford
    Seulement voix dans la version française
2005 DA Les contes de Terremer ( Gedo senki / ゲド戦記 ) de Goro Miyazaki
    Seulement voix dans la version française
2008Le vilain – de Albert Dupontel avec Catherine Frot
2009Divorces ! – de Valérie Guignabodet avec François-Xavier Demaison
CM Dernière démarque – de Matthieu Rumani & Nicolas Slomka avec Marianne Soumoy
2010 DA Allez, raconte ! – de Jean-Christophe Roger
    Seulement voix
2011Les seigneurs – de Olivier Dahan avec Jean-Pierre Marielle
Fiche créée le 11 février 2013 | Modifiée le 10 avril 2013 | Cette fiche a été vue 2661 fois
PREVIOUSRuth Chatterton || André Chaumeau || Pascal ChaumeilNEXT