CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Faten Hamama
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anita Berber



Date et Lieu de naissance : 10 juin 1899 (Leipzig, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 10 novembre 1928 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Anita Berber

ACTRICE
Image
1918 Prostitution (die prostitution) de Richard Oswald avec Conrad Veidt & Werner Krauss
Image
1919 Cauchemars et hallucinations (unheimliche geschichten) de Richard Oswald avec Conrad Veidt
Image
1920 Le comte de Cagliostro (der graf von Cagliostro) de Reinhold Schünzel avec Conrad Veidt & Carl Goetz
Image
1922 Docteur Mabuse (Dr. Mabuse, der spieler) de Fritz Lang avec Rudolf Klein-Rogge & Alfred Abel

Fille du violoniste Felix Berber et de son épouse la chanteuse de cabaret Lucie Thiem, Anita Berber est née le 10 juin 1899 à Leipzig, en Saxe dans l’Empire Allemand. Peu après sa naissance, ses parents divorcent; la petite fille est confiée à la charge de sa grand-mère maternelle, à Dresde, où elle grandit. Au début de la Première Guerre Mondiale, elle déménage chez sa mère à Berlin-Wilmersdorf où viennent les rejoindre sa grand-mère et ses deux tantes, Elsie et Margaret Thiem. À partir de 1915, Anita prend des cours de théâtre avec Maria Moissi et des leçons de danse avec Rita Sacchetto. Pendant les trois années suivantes, tout en poursuivant sa formation artistique, elle se produit sur scène à travers l’Allemagne, mais aussi en Suisse, en Hongrie et en Autriche. Elle se fait remarquer en présentant un numéro solo «Hochschule für Musik». En 1919, elle épouse Eberhard von Nathusius, jeune officier impériale et fils d’une riche famille d’antiquaires. Elle le quitte deux ans plus tard pour vivre une folle passion avec Susi Wanowsky. Le divorce est prononcé en 1922.

La carrière de Anita Berber au cabaret est florissante, elle participe également aux revues littéraires de Max Reinhardt «Schall und rausch». Elle devient rapidement une personnalité incontournable de la vie berlinoise des années vingt. Ses performances sur scène brisent les frontières de la bonne morale germanique par ses apparitions sur scène totalement nue et son aspect androgyne, en compagnie du danseur et poète gay Sebastian Droste, avec qui elle se marie brièvement en 1923. Sa vie privée fait scandale: sa bisexualité provocante et ses dépendances aux multiples drogues. Toujours maquillée outrageusement, elle a les cheveux teints en rouge et porte le pantalon. En plus de son goût prononcé pour la cocaïne, l’opium et la morphine, elle inhale des mélanges de chloroforme et d’éther, consomme des narcoleptiques et boit toute sortes d’alcool en grandes quantités. Elle multiplie les liaisons amoureuses hétérosexuelles et homosexuelles.

Entre temps, Anita Berber fait ses premières apparitions au cinéma en 1918 avec des rôles de danseuses dans bon nombre de films réalisés par Richard Oswald, mais son addiction aux drogues et son comportement impulsif ne lui accordent pas la confiance des producteurs. Une trentaine de petits rôles à son actif jusqu’en 1925, sous la direction de, entre autres, Reinhold Schünzel, Fritz Lang ou Max Neufeld.

À la fin de l’été 1924, Anita Berber rencontre le danseur américain Henri Châtin Hofmann. Elle tombe immédiatement amoureuse de lui et l’épouse quinze jours plus tard. En octobre 1925, le couple entreprend une tournée en Allemagne et c’est lors d’une épate à Düsseldorf que le peintre Otto Dix fait un célèbre portrait de la danseuse. L’année suivant, le couple présente son spectacle «Danse de sexe et d’extase» à travers le Moyen-Orient. Le 13 juillet 1928, Anita s’écroule dans une boîte de nuit de Beyrouth, les médecins lui diagnostiquent une tuberculose avancée. Le voyage de retour dure quatre mois et son argent est englouti par les coûts du transport et tous ses biens sont vendus. Arrivée à Berlin, elle est transportée à l’hôpital Bethanien de Kreuzberg où elle meurt le 10 novembre 1928 à seulement 29 ans, épuisée par les excès. Anita Berber est inhumée dans la section des indigents au St. Thomas Friedhof du quartier de Neukölln. Le cimetière est aujourd’hui désaffecté et sa tombe a disparu.

© Pascal DONALD

copyright
1918L’histoire de Dida Ibsen ( Dida Ibsens geschichte ) de Richard Oswald avec Werner Krauss
Prostitution I ( die prostitution, 1. Teil – das gelbe haus ) de Richard Oswald avec Conreid Veidt
La maison des trois filles ( das dreimäderlhaus / Schuberts liebesroman ) de Richard Oswald avec Wilhelm Diegelmann
Le tour du monde en quatre-vingt jours ( die reise um die erde in 80 tagen ) de Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
Peer Gynt I ( Peer Gynt : 1. Teil, Peer Gynts jugend ) de Victor Barnowsky avec Heinz Salfner
Peer Gynt II ( Peer Gynt : 2. Teil, Peer Gynts wanderjahreund tod ) de Victor Barnowsky avec Hans Sternberg
1919Différent des autres ( anders als die andern ) de Richard Oswald avec Ernst Pittschau
Cauchemars et hallucinations 1 ( unheimliche geschichten 1 : Die erscheinung ) de Richard Oswald avec Paul Morgan
Cauchemars et hallucinations 2 ( unheimliche geschichten 2 : Die hand ) de Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
Cauchemars et hallucinations 3 ( unheimliche geschichten 3 : Die schwarze katze ) de Richard Oswald avec Conrad Veidt
Cauchemars et hallucinations 4 ( unheimliche geschichten 4 : Der selbstmörder-klub ) de Richard Oswald avec Hugo Döblin
Cauchemars et hallucinations 5 ( unheimliche geschichten 2 : Die spuk ) de Richard Oswald avec Bernhard Goetzke
Les gens de la nuit ( nachtgestalten / Eleagable Kuperus ) de Richard Oswald avec Paul Wegener
1920Yoshiwara ( Yoshiwara, die liebesstadt der japaner ) de Arthur Bergen avec Heinrich Schroth
Le comte de Cagliostro ( der graf von Cagliostro ) de Reinhold Schünzel avec Carl Goetz
Le crâne de la fille du pharaon ( der schädel der pharaonentochter ) de Otz Tollen avec Emil Jannings
Le tricheur ( der falschspieler ) de Emil Justitz avec Hans Albers
1921Lucifer – de Ernest Juhn avec Fritz Hofbauer
La nuit de Mary Murton ( die nacht der Mary Murton ) de Friedrich Porges avec Hans Schindler
Verfehltes leben – de Maurice Armand Mondet avec Karl Zeska
La peste de l’or ( die goldene pest ) de Louis Ralph avec Hans Adalbert Schlettow
1922Maquillage ( schminke / Sigrids werdegang ) de Fritz Kaufmann avec Paul Otto
Ceux du cirque ( die vom Zirkus / die zirkusdiva ) de William Kahn avec Eduard von Winterstein
Docteur Mabuse, 1ère partie ( Dr. Mabuse, der spieler. 1. Teil, der große spieler – Ein bild unserer zeit ) de Fritz Lang avec Rudolf Klein-Rogge
Docteur Mabuse, 2ème partie ( Dr. Mabuse, der spieler. 2. Teil, inferno, ein spiel von menschen unserer zeit ) de Fritz Lang avec Alfred Abel
Lucrèce Borgia ( Lucrezia Borgia ) de Richard Oswald avec Albert Bassermann
Combattre l’ennemi invisible ( im kampf mit dem unsichtbaren feind ) de Erich Schönfelder avec Hermann Picha
Les trois Marie et le seigneur de la Marana ( die drei Marien und der Herr von Marana ) de Reinhold Schünzel avec Lya De Putti
1923Irrlichter der tiefe / Wankende erde – de Fritz Freisler avec Nora Gregor
Vienne, ville des chansons ( Wien, du Stadt der lieder ) de Alfred Deutsch-German avec Franz Glawatsch
CM Danse moderne ( tänze des grauens, des lasters und der ekstase / moderne tänze / Anita Berber und Sebastian Droste in inren tanzsehöpfungen ) de Fritz Freisler avec Sebastian Droste
1925Une valse de Strauss ( ein walzer von Strauß ) de Max Neufeld avec Fred Louis Lerch
Fiche créée le 24 juin 2011 | Modifiée le 8 juin 2015 | Cette fiche a été vue 2915 fois
PREVIOUSJeanne Bérangère || Anita Berber || Jean-Claude BercqNEXT