CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yvonne Gaudeau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ann Sothern



Date et Lieu de naissance : 22 janvier 1907 (Valley City, Dakota du Nord, USA)
Date et Lieu de décès : 15 mars 2001 (Ketchum, Idaho, USA)
Nom Réel : Harriette Arlene Lake

ACTRICE

Harriette Arlene Lake, voit le jour le 22 janvier 1907, à Valley City dans le Dakota du Nord. Après avoir suivi une scolarité dans les écoles publiques de Waterloo dans Iowa et de Minneapolis dans le Minnesota, elle suit des cours de chant et de comédie, avec l’espoir de faire carrière au théâtre. Mais c’est finalement au cinéma qu’elle débute en 1927, dans «Fay et Fanchette / Les nuits de Broadway» de Joseph C. Boyle avec Lois Wilson et où elle danse aux côtés d’une autre débutante qui va elle aussi se faire connaître à l’écran sous le nom de Barbara Stanwyck.

Au début des années trente, Harriette Lake apparaît dans plusieurs productions de la Metro-Goldwyn-Mayer et dans un certain nombre de spectacles à Broadway. En 1933, elle s’installe à Hollywood, adopte définitivement le nom de Ann Sothern et tourne son premier rôle en vedette, pour la Columbia, dans «Let’s fall in love», une comédie bien sympathique de David Burton. Elle enchaîne alors les tournages pour différents studios aux côtés de stars, telles que: Eddie Cantor dans «Le gosse aux millions» (1934), Maurice Chevalier dans «Folies-Bergère» (1935) et George Bancroft dans «Le capitaine du diable » (1936). En 1939, elle signe un nouveau contrat de sept ans avec la MGM et interprète le rôle titre dans «Maisie» de Edwin L. Marin.

Le succès de «Maisie» vaut à Ann Sothern une énorme popularité. Ce film entraîne toute une série de suites plus ou moins réussies. Elle participe aussi à deux superproductions: «Divorce en musique» (1941) avec Eleanor Powell et «Panama Hattie» (1942) avec Lena Horne. Cependant, la Metro ne lui offre pas les rôles auxquels elle aspire. Elle demeure cantonnée dans des productions à petit budget, certes très populaires, mais totalement indignes de son talent. En 1949, elle s’éloigne des compositions faciles et interprète l’un de ses plus beaux rôles, dans le film «Chaînes conjugales» de Joseph L. Mankiewicz, où elle joue la femme de Kirk Douglas.

Au cours des années cinquante, Ann Sothern se consacre essentiellement à la télévision. Elle devient la vedette de deux séries très populaires: «Susie, private secretary» (1953-1957) et surtout le «Ann Sothern Show» (1958-1961). En 1965, elle est la voix de la voiture dans une autre série mémorable «My mother, the car», l’histoire d’un homme (Jerry Van Dyke), qui achète une vielle voiture et découvre qu’elle est la réincarnation de sa propre mère. Par la suite, Ann Sothern se partage entre le petit écran et les seconds rôles dans plusieurs films. Elle croise notamment Henry Fonda dans «Que le meilleur l’emporte» (1964), puis Tony Curtis dans «Le faiseur d’épouvante» (1976). En 1986, Lindsay Anderson lui offre un rôle magnifique dans «Les baleines du mois d’août» aux côtés de trois légendes du cinéma: Lillian Gish, Bette Davis et Vincent Price. Sa formidable prestation lui vaut une nomination aux Oscars, mais la statuette est finalement attribuée à Olympia Dukakis.

Mariée à Roger Pryor (1936-1943), puis à Robert Sterling (1943-1949), Ann Sothern est aussi la mère de l’actrice Tisha Sterling. Retirée depuis 1984, dans sa propriété de Ketchum dans l’Idaho, elle y meurt le 15 mars 2001, emportée par une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1927Fay et Fanchette / Les nuits de Broadway ( Broadway nights ) de Joseph C. Boyle avec Lois Wilson
1929Cœurs en exil ( hearts in exile ) de Michael Curtiz avec John Carroll
The show of shows – de John G. Adolfi avec John Barrymore
Song of the West – de Ray Enright avec John Boles
1930Bonnes nouvelles ( good news ) de Nick Grinde avec Bessie Love
Hold everything – de Roy Del Ruth avec Joe E. Brown
Whoopee ! – de Thornton Freeland avec Eleanor Hunt
Buster s’en va-t-en guerre ( Doughboys / forward march ) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton
DO The march of time – de ? avec Buster Keaton
    Seulement apparition
1932Prologues ( footlight parade ) de Lloyd Bacon avec James Cagney
1933Broadway thru a keyhole / Broadway through a keyhole – de Lowell Sherman avec Paul Kelly
Un rêve à deux ( let’s fall in love / scarlet blonde ) de David Burton avec Edmund Lowe
Melody in spring – de Norman Z. McLeod avec Charles Ruggles
1934La coupe est pleine ( the party’s over ) de Walter Lang avec Henry Travers
The hell cat – de Albert S. Rogell avec Robert Armstrong
Blind date / Her sacrifice – de Roy William Neill avec Paul Kelly
Le gosse aux millions ( kid millions ) de Roy Del Ruth avec Eddie Cantor
1935The girl friend – de Edward Buzzell avec Jack Haley
L’incendiaire de New York ( grand exit ) de Earle C. Kenton avec Edmund Lowe
Folies-Bergère ( the man from Folies Bergere / Folies Bergère de Paris ) de Roy Del Ruth avec Maurice Chevalier
Les rivaux de la mer ( eight bells ) de Roy William Neill avec Ralph Bellamy
Vive l’amour ( hooray for love ) de Walter Lang avec Gene Raymond
You may be next – de Albert S. Rogell avec Lloyd Nolan
Don’t gamble with love – de Dudley Murphy avec Bruce Cabot
1936Le capitaine du diable ( Hell-ship Morgan ) de D. Ross Lederman avec George Bancroft
Ma femme américaine ( my american wife ) de Harold Young avec Francis Lederer
Faisons un vœu / À travers les airs ( walking on air ) de Joseph Santley avec Henry Stephenson
Une jeune fille délurée / Plaie d’argent ( smartest girl in town ) de Joseph Santley avec Eric Blore
Dangerous number – de Richard Thorpe avec Robert Young
CM Screen snapshots series 16, No. 1 – de Ralph Staub avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 16, No. 3 – de Ralph Staub avec Fredric March
    Seulement apparition
1937Super sleuth – de Benjamin Stoloff avec Jack Oakie
Charmante famille ( danger-love at work ) de Otto Preminger avec Jack Haley
Week-end mouvementé ( fifty races to town / fifty roads to town ) de Norman Taurog avec Don Ameche
Une fiancée s’enfuit ( there goes my girl ) de Ben Holmes avec Gene Raymond
Fantaisies d’amour / La belle et le fisc ( she’s got everything / she’s got that swing ) de Joseph Santley avec Gene Raymond
CM Screen snapshots series 16, No. 9 – de Ralph Staub avec Ronald Colman
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 17, No. 5 – de Ralph Staub avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
1938There goes the groom – de Joseph Santley avec Burgess Meredith
La femme aux cigarettes blondes ( trade winds ) de Tay Garnett avec Robert Elliott
Mon mari court toujours ( fast and furious ) de Busby Berkeley avec Franchot Tone
1939Hôtel pour femmes ( hotel for women / Elsa Maxwell’s hotel for women ) de Gregory Ratoff avec Linda Darnell
Aventure au ranch ( Maisie ) de Edwin L. Marin avec George Tobias
Joe and Ethel Turp call on the president – de Robert B. Sinclair avec William Gargan
Congo Maisie – de H.C. Potter avec John Carroll
1940Gold rush Maisie – de Edwin L. Marin avec Lee Bowman
Dulcy – de S. Sylvan Simon avec Ian Hunter
L’étrange aventure ( brother Orchid ) de Lloyd Bacon avec Edward G. Robinson
1941Maisie was a lady – de Edwin L. Marin avec Lew Ayres
Divorce en musique ( Lady be good ) de Norman Z. McLeod avec Robert Young
Ringside Maisie / Cash and carry – de Edwin L. Marin avec Robert Sterling
1942Maisie gets her man / She got her man – de Roy Del Ruth avec Red Skelton
Panama Hattie – de Norman Z. McLeod avec Lena Horne
Parade aux étoiles ( thousands cheer ) de George Sidney avec Margaret O’Brien
1943Three hearts for Julia – de Richard Thorpe avec Melvyn Douglas
Swing shift Maisie / The girl in Overalls – de Norman Z. McLeod avec James Craig
Cry Havoc – de Richard Thorpe avec Margaret Sullavan
CM You, John Jones – de Mervyn LeRoy avec Margaret O’Brien
    Seulement apparition
1944Maisie goes to Reno / You can’t do that to me – de Harry Beaumont avec Ava Gardner
1945Up goes Maisie / Up she goes – de Harry Beaumont avec George Murphy
1946Undercover Maisie / Undercover girl – de Harry Beaumont avec Barry Nelson
1947Cavalcade d’avril ( april showers ) de James V. Kern avec Jack Carson
The judge steps out / Indian summer – de Boris Ingster avec Alexander Knox
1948Ma vie est une chanson ( words and music ) de Norman Taurog avec Judy Garland
1949Chaînes conjugales / Lettres à trois femmes ( a letter to three wives ) de Joseph L. Mankiewicz avec Kirk Douglas
Voyage à Rio ( Nancy goes to Rio ) de Robert Z. Leonard avec Louis Calhern
1950L’ombre sur le mur ( shadow on the wall ) de Patrick Johnson avec Nancy Davis
1953La femme au gardénia ( the blue gardenia ) de Fritz Lang avec Anne Baxter
1964Une femme dans une cage ( lady in a cage ) de Walter Grauman avec James Caan
Que le meilleur l’emporte ( the best man / Gore Vidal’s the best man ) de Franklin J. Schaffner avec Henry Fonda
1965L’enquête ( Sylvia ) de Gordon Douglas avec Carroll Baker
1966Chubasco le rebelle ( Chubasco ) de Allen H. Miner avec Christopher Jones
1969The great mother of em’all – de Robert Aldrich avec Peter Finch
    Inachevé
1973The killing kind – de Curtis Harrington avec John Savage
1974L’aventurière de Hong Kong ( golden needles / the chase for the golden needles ) de Robert Clouse avec Joe Don Baker
1975Crazy Mama – de Jonathan Demme avec Stuart Whitman
1976Le faiseur d’épouvantes ( the manitou ) de William Girdler avec Tony Curtis
1980The little dragons / Karate kids USA – de Curtis Hanson avec Charles Lane
1986Les baleines du mois d’août ( the whales of august ) de Lindsay Anderson avec Lillian Gish
Fiche créée le 14 octobre 2005 | Modifiée le 25 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5741 fois
PREVIOUSGeneviève Sorya || Ann Sothern || Luchy SotoNEXT