CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Ayme
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anne Baxter



Date et Lieu de naissance : 7 mai 1923 (Michigan City, Indiana, USA)
Date et Lieu de décès : 12 décembre 1985 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Anne Baxter

ACTRICE
Image
1946 Le fil du rasoir (the razor’s edge) de Edmund Goulding avec Tyrone Power & Gene Tierney
Image
1950 Eve (all about Eve) de Joseph L. Mankiewicz avec Bette Davis, George Sanders & Marilyn Monroe
Image
1953 La femme aux gardénias (the blue gardenia) de Fritz Lang avec Richard Conte & Ann Sothern
Image
1954 Boulevard de Paris (bedevilled) de Mitchell Leisen avec Steve Forrest, Maurice Teynac & Victor Francen

Anne Baxter naît le 7 mai 1923 à Michigan City dans l’Indiana. Elle est la petite fille de l’architecte Frank Lloyd Wright. Anne Baxter a treize ans lorsqu’elle débute à Broadway dans «Seen but no heard» une pièce de Marie Baumer et Martin Berkeley. En 1940, elle passe une audition pour le film «Rebecca» de Alfred Hitchcock mais c’est Joan Fontaine qui obtient le rôle. Elle signe tout de même un contrat de sept ans avec la Fox. Elle débute à l’écran dans «Twenty mule team» de Richard Thorpe, avec Wallace Beery, puis, dans la foulée, «The great profile» de Walter Lang avec John Barrymore.

Anne Baxter tourne avec les plus grands artistes de l’époque, tel que Dana Andrews dans «L’étang tragique» (1941) de Jean Renoir. Dès son cinquième film, elle fait partie de la distribution de «La splendeur des Amberson» (1942) de Orson Welles avec Joseph Cotten. En 1943, Anne joue avec Tyrone Power dans «Requin d’acier» de Archie Mayo. Ils se retrouveront en 1947, pour «Le fil du rasoir». Le film est nominé quatre fois aux Oscars: meilleur film, meilleur second rôle masculin et féminin pour, respectivement, Clifton Webb et Anne Baxter, et meilleur décor. Elle remporte la récompense ainsi que le «Golden Globe» du meilleur second rôle. Elle est également la partenaire de Erich von Stroheim dans «L’étoile du Nord» (1943) de Lewis Milestone et de Paul Muni dans «L’évadé de l’enfer» (1946).

Pour la plupart des cinéphiles, son plus grand rôle est celui d’«Eve» (1951) de Joseph L. Mankiewicz avec Bette Davis. Anne Baxter tourne dans différentes productions, notamment avec Glenn Ford dans «Amour invincible» (1951) de Sidney Landfield, puis elle retrouve Henry Hathaway pour «La sarabande des pantins» (1951), avec Charles Laughton. En 1953, elle est engagée par Alfred Hitchcock dans «La loi du silence» avec Montgomery Clift, puis par Fritz Lang dans «La femme aux gardénias». Cette même année, son ami Henry Hathaway met en chantier «Niagara». L’actrice est engagée mais finalement se désiste, laissant son rôle à Jean Peters. Le scénario est alors remanié pour mette l’accent sur le personnage interprété par Marilyn Monroe. Son caractère difficile, qu’elle laisse entrevoir dans le rôle de Nefertiti, pour la fresque biblique «Les dix commandements» (1956) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner et Charlton Heston, ne lui porte pourtant pas préjudice pour sa carrière. Anne Baxter gagne tout de même le «Golden Apple Award» en 1951, prix décerné aux artistes les plus sympathiques.

Etant une femme mariée et mère de famille (elle a trois enfants), Anne Baxter se met en retrait pour vivre sa vie sans pour autant tout quitter, ne tournant qu’un film tous les deux ou trois ans. A la fin des années soixante, elle se consacre essentiellement à la télévision, n’acceptant de tourner pour le grand écran que par amitié pour le metteur en scène ou l’acteur principal. De 1970 à 1972, on la retrouve sur scène dans «Applause», une comédie musicale adaptée d’«Eve» (1951), dans laquelle elle reprend le personnage incarné par Bette Davis et qui avait valu à Lauren Bacall, la créatrice du rôle, un Tony Award en 1970. En 1983, elle prête sa voix comme narratrice pour «The Architecture of Frank Lloyd Wright», documentaire de Murray Grigor sur l’œuvre et la carrière de son grand-père. Elle décède deux ans plus tard, le 12 décembre 1985, d’une rupture d’anévrisme après une carrière qui a duré près de quarante-cinq ans. Elle repose au cimetière de Unity Chapel, à Spring Green dans le Wisconsin.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1940Twenty Mule team – de Richard Thorpe avec Wallace Beery
The great profile – de Walter Lang avec John Barrymore
1941La marraine de Charley ( Charley’s aunt / Charley’s American aunt ) de Archie Mayo avec Jack Benny
L’étang tragique ( swamp water / the man who came back ) de Jean Renoir avec Dana Andrews
1942La splendeur des Amberson ( the magnificent Ambersons ) de Orson Welles avec Joseph Cotten
Enfants en exile ( the pied piper ) de Irving Pichel avec Monty Wooley
1943Les cinq secrets du désert / Les cinq tombeaux du désert ( five graves to Cairo ) de Billy Wilder avec Franchot Tone
Requins d’acier ( crash dive ) de Archie Mayo avec Tyrone Power
L’étoile du Nord ( the North Star / armored attack ) de Lewis Milestone avec Erich von Stroheim
J’avais cinq fils ( the Sullivans / the fighting Sullivans ) de Lloyd Bacon avec Thomas Mitchell
1944La veille de la Saint-Marc / L’amour de G.I. Joe ( the eve of St. Mark ) de John M. Stahl avec Vincent Price
Sunday dinner for a soldier – de Lloyd Bacon avec John Hodiak
Une invitée dans la maison ( guest in the house / Satan in skirts ) de John Brahm avec Ralph Bellamy
Scandale à la cour ( a royal scandal / Czarina ) de Otto Preminger & Ernst Lubitsch avec Charles Coburn
1945Smoky – de Louis King avec Fred MacMurray
1946L’évadé de l’enfer ( angel on my shoulder ) de Archie Mayo avec Paul Muni
Le fil du rasoir ( the razor’s edge ) de Edmund Goulding avec Gene Tierney
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA

    Golden Globe du meilleur second rôle féminin de cinéma, USA
1947La flamme du midi / Ils étaient quatre frères ( blaze of noon ) de John Farrow avec William Holden
Le retour ( homecoming ) de Mervyn LeRoy avec Clark Gable
Maman était new look / Maman était vedette ( mother wore tights ) de Walter Lang avec Betty Grable
    Seulement narration
1948L’énigmatique monsieur Horace ( the luck of the irish ) de Henry Koster avec Lee J. Cobb
La ville empoisonnée ( the walls of Jericho ) de John M. Stahl avec Cornel Wilde
La ville abandonnée / La cité fantôme / Nevada ( yellow sky ) de William A. Wellman avec Gregory Peck
1949Le petit train du Far-West / Peaux-Rouges et visages pâles ( a ticket to Tomahawk ) de Richard Sale avec Walter Brennan
Tel père, telle fille ( you’re my everything ) de Walter Lang avec Dan Dailey
1950Eve ( all about Eve ) de Joseph L. Mankiewicz avec Bette Davis
1951Amour invincible ( follow the sun ) de Sidney Landfield avec Glenn Ford
La sarabande des pantins ( O. Henry’s full house / full house ) de Jean Negulesco, Henry Hathaway, Henry King & Howard Hawks avec Charles Laughton
1952Les bannis de la Sierra ( the outcasts of Poker Flat ) de Joseph M. Newman avec Dale Robertson
Seules les femmes savent mentir ( my wife’s best friend ) de Richard Sale avec Macdonald Carey
CM Screen Snapshots: Hollywood night – de Ralph Staub avec George Murphy
    Seulement apparition
1953La loi du silence ( I confess ) de Alfred Hitchcock avec Montgomery Clift
La femme aux gardénias ( the blue gardenia ) de Fritz Lang avec Richard Conte
Rummelplatz der liebe – de Kurt Neumann avec Bernhard Wicki
    Seulement apparition
1954Ceux du voyage ( carnival story ) de Kurt Neumann avec Steve Cochran
Boulevard de Paris ( bedevilled ) de Mitchell Leisen avec Victor Francen
1955Son seul amour ( one desire ) de Jerry Hopper avec Rock Hudson
Les forbans / Les pionniers de l’Alaska ( the spoilers ) de Jesse Hibbs avec Jeff Chandler
Infamie ( the come-on ) de Russell Birdwell avec Sterling Hayden
1956Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner
Terre sans pardon ( three violent people ) de Rudolph Maté avec Charlton Heston
1957L’homme à démasquer ( chase a crooked shadow ) de Michael Anderson avec Richard Todd
1959Chaque été l’amour renaît ( season of passion / the summer on the seventeenth doll )de Leslie Norman avec John Mills
1960La ruée vers l’Ouest ( Cimarron ) de Anthony Mann avec Maria Schell
1961La rue chaude ( walk on the wild side ) de Edward Dmytryk avec Laurence Harvey
1962La justice des hommes ( mix me a person ) de Leslie Norman avec Donald Sinden
1965Les tontons farceurs / Les bijoux de famille ( the family jewels ) de Jerry Lewis avec Donna Butterworth
    Seulement apparition
1966The busy body – de William Castle avec Robert Ryan
Le triomphe des sept desperadas ( frauen, die durch die hölle gehen / las siete magnificas / the tall women / donne alla frontiera ) de Gianfranco Parolini, Sidney W. Pink & Rudolf Zehetgruber avec Gustavo Rojo
1969 DO Campus heat – de Tom Rich avec William Kerwin
1971The late Liz – de Dick Ross avec William Katt
Rendez-vous des dupes ( fool’s parade / dynamite man from glory jail ) de Andrew V. McLaglen avec James Stewart
1980 Jane Austen in Manhattan – de James Ivory avec Robert Powell
1983 DO The architecture of Frank Lloyd Wright – de Murray Grigor
    Seulement narration
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1951 )
Fiche créée le 23 avril 2008 | Modifiée le 23 décembre 2013 | Cette fiche a été vue 6347 fois
PREVIOUSJosé Baviera || Anne Baxter || Jane BaxterNEXT