CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de François Guérin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anthony Franciosa



Date et Lieu de naissance : 25 octobre 1928 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 19 janvier 2006 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Anthony George Papaleo

ACTEUR

Issu d’une famille pauvre d’origine italienne, Anthony Franciosa naît Anthony George Papaleo, le 25 octobre 1928, dans le quartier déshérité d’East Harlem de New York. Fils unique de parents divorcés, il fréquente la Benjamin Franklin High School de son quartier, qu’il quitte rapidement, pour subvenir aux besoins familiaux en pratiquant plusieurs petits boulots.

En 1946, la chance lui sourit lorsqu’il accompagne un ami pour le casting d’une pièce de théâtre. En effet, son camarade n’est pas retenu mais c’est le jeune Anthony qui est remarqué. Il commence alors sa carrière par de courtes figurations dans quelques pièces et décroche un bourse d’études pour suivre des cours de comédie à la prestigieuse New School for Social Research. Il s’ensuit des contrats avec la compagnie du New York Repertory Theater, où il joue les classiques du répertoire américain, puis la troupe californienne du Players Group. Anthony Franciosa intègre ensuite l’Actor Studio et décroche son premier succès personnel avec la pièce de Calder Willingham «End as a man» (1953-1954). Il fait alors ses premières apparitions dans des séries télévisées, mais le tournant décisif de sa carrière arrive avec la pièce «A hatful of rain» (1956-1957), premier sujet sur la drogue, aux côtés de Ben Gazzara et Shelley Winters. Il se sépare de sa première femme pour épouser sa partenaire, le 4 mai 1957. Ils divorceront trois ans plus tard. Par la suite, Anthony se remariera avec deux actrices: Judy Balaban et Rita Thiel.

Entre temps, Hollywood s’intéresse à ce jeune acteur prometteur. En 1957, Anthony Franciosa apparaît dans quatre films, dont «Une poignée de neige», l’adaptation cinématographique de son succès théâtral «A hatful of rain», dirigé par Fred Zinnemann et «Un homme dans la foule», réalisé par Elia Kazan. Les années suivantes, il promène son image de grand séducteur auprès de partenaires féminines prestigieuses, parmi lesquelles: Ava Gardner pour «La Maja nue» (1958), Rita Hayworth pour «Du sang en première page» (1959), Gina Lollobrigida pour «Volupté» (1961), Jane Fonda pour «L’école des jeunes mariés» (1962) et Raquel Welch pour «Une super girl nommée Fathom» (1967).

Mais le comportement de l’acteur sur les tournages devient un sujet qui fait la une des journaux. Circulent des histoires de conflits avec des réalisateurs, d’explosions avec d’autres acteurs. Rappelons pour l’anecdote, qu’en 1957, Anthony Franciosa fut incarcéré pendant dix jours dans la prison du comté de Los Angeles pour avoir frappé un photographe de presse. À la fin des années soixante, la pénurie des rôles intéressants dans l’industrie cinématographique, alors en pleine perte de vitesse, le relègue alors aux interprétations secondaires ou aux films de série B. La télévision offre un second souffle à sa carrière, notamment avec le rôle titre dans la série «Matt Helm» entre 1975 et 1976. Il tourne aussi quelques films en Italie, dont «La cigale» (1980) de Alberto Lattuada et «Ténèbres» (1982) de Dario Argento.

En 1996, Anthony Franciosa apparaît une dernière fois au cinéma dans «City hall» aux côtés de Al Pacino. Il se consacre alors à sa famille et joue occasionnellement dans quelques productions télévisées. Il s’éteint le 19 janvier 2006, des suites d’une crise cardiaque, au Centre Médical de UCLA, à Los Angeles, cinq jours seulement après la disparition de sa seconde épouse Shelley Winters.

© Philippe PELLETIER

copyright
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Patricia Neal
Cette nuit ou jamais ( this could be the night ) de Robert Wise avec Jean Simmons
Une poignée de neige ( a hatful of rain ) de Fred Zinnemann avec Eva Marie Saint
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

Car sauvage est le vent ( wild is the wind ) de George Cukor avec Anna Magnani
1958Les feux de l’été ( the long hot summer ) de Martin Ritt avec Joanne Woodward
La maja nue ( la maja desnuda / the naked maja ) de Henry Koster avec Ava Gardner
1959En lettres de feu ( career ) de Joseph Anthony avec Shirley MacLaine
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

Du sang en première page / Crime en première page ( the story on page one ) de Clifford Odets avec Rita Hayworth
1960Volupté ( go naked in the world ) de Ranald MacDougall avec Gina Lollobrigida
1961Quand la chair succombe / Sénilité ( senilità ) de Mauro Bolognini avec Claudia Cardinale
1962L’école des jeunes mariés / Rodage matrimonial ( period of adjustment ) de George Roy Hill avec Jane Fonda
1963Rio Conchos – de Gordon Douglas avec Richard Boone
1964Trois filles à Madrid ( the pleasure seekers ) de Jean Negulesco avec Gene Tierney
1965D pour danger ( a man could get killed / welcome, Mr. Beddoes ) de Ronald Neame & Cliff Owen avec Melina Mercouri
Le hold-up du siècle ( assault on a queen ) de Jack Donahue avec Virna Lisi
1966Une fille du tonnerre ( the swinger ) de George Sidney avec Ann-Margret
1967Une super-girl nommée Fathom / Une nana nommée Fathom ( Fathom ) de Leslie H. Martinson avec Raquel Welch
Fureur sur la plage ( the sweet ride ) de Harvey Hart avec Jacqueline Bisset
1968En pays ennemi / Mission en pays ennemi ( in enemy country / in enemy hands ) de Harry Keller avec Anjanetta Comer
Un colt nommé Gannon ( a man called Gannon ) de James Goldstone avec Michael Sarrazin
1971Edgar Poe chez les morts vivants / Prisonnier de l’araignée / Les fantômes de Hurlevent ( nella stretta morsa del ragno / Dracula im schloß des schreckens / e venne l’alba… ma tinto di rosse / and Dracula comes the dawn… but colored red / Dracula in the castle of blood / in the grip of the spider / web of the spider ) de Antonio Margheriti avec Klaus Kinski
1972Meurtres dans la 110ème rue ( across 110th Street ) de Barry Shear avec Anthony Quinn
1973Ghost in the noonday sun – de Peter Medak avec Peter Sellers
1975La toile d’araignée ( the drawning pool ) de Stuart Rosenberg avec Paul Newman
1978L’arme au poing / Le trio de feu ( firepower ) de Michael Winner avec Sophia Loren
Le monde est plein d’hommes mariés ( the world is full of married men ) de Robert Young avec Carroll Baker
1979La cigale ( la cicala ) de Alberto Lattuada avec Clio Goldsmith
1980Aide-moi à rêver ( aiutami a sognare ) de Pupi Avati avec Mariangela Melato
1981Kiss my grits / Summer heat – de Jack Starrett avec Susan George
Un justicier dans la ville II ( death wish II ) de Michael Winner avec Charles Bronson
1982Ténèbres ( tenebre / sotto gli occhi dell’assassino / tenebrae / under the eyes of the assassin / unsane ) de Dario Argento avec Giuliano Gemma
Julie Darling ( bad blood / daughter of death ) de Lutz Schaarwächter & Maurice Smith avec Sybil Danning
1987Death house / Zombie death house – de Nick Marino & John Saxon avec Ron O’Neal
1989La morte è di moda / Fashion crimes – de Bruno Gaburro avec Miles O’Keeffe
Fantôme malgré elle ( ghost writer ) de Kenneth J. Hall avec Jeff Conaway
1990Backstreet dreams / Backstreet strays – de Rupert Hitzig & Jason O’Malley avec Brooke Shields
1992Double threat – de David A. Prior avec Sally Kirkland
1993El caçador furtiu / El cazador furtivo – de Carlos Benpar avec Silvia Munt
1995City Hall – de Harold Becker avec Al Pacino
Fiche créée le 21 janvier 2006 | Modifiée le 23 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 8576 fois
PREVIOUSMichel Francini || Anthony Franciosa || Alec B. FrancisNEXT