CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geneviève Page
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anthony Perkins



Date et Lieu de naissance : 4 avril 1932 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 12 septembre 1992 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Anthony Perkins

ACTEUR

Fils de Osgood Perkins, Anthony Perkins voit le jour le 4 avril 1932, à New-York (New-York). Il étudie dans les prestigieuses écoles de Buckingham Browne et de Nichols dans le Massachusetts. En 1950, il entre au Rolling College de Winter Park en Floride.

En 1953, Anthony Perkins entame sa carrière cinématographique aux côtés de Spencer Tracy et Jean Simmons dans «Gloire et fortune». L’année suivante, il revient à New-York pour remplacer, à Broadway, John Kerr dans «Thé et sympathie». En 1956, de retour à Hollywood, il interpréte le fils de Gary Cooper dans «La loi du seigneur» de William Wyler et décroche une nomination au Oscars. Anthony enchaîne les rôles de jeune premier séduisant, timide et au caractère souvent névrotique. Il partage l’affiche avec les plus belle vedettes féminines de l’écran, notamment: Silvana Mangano dans «Barrage contre le Pacifique» (1958), Sophia Loren dans «Désir sous les ormes» (1958), Audrey Hepburn dans «Les vertes demeures» (1959) et Ava Gardner dans «Le dernier rivage» (1959). Il est alors l’acteur le plus en vue de la capitale du cinéma.

En 1960, Alfred Hitchcock le choisi pour interpréter Norman Bates, le tueur psychopathe de Janet Leigh, dans «Psychose». L’année suivante, Anthony gagne le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour «Aimez-vous Brahms ?» (1960) une adaptation du roman de Françoise Sagan. Il accède au statut de star internationale et tourne sous la direction des plus grands cinéastes: Jules Dassin pour «Phèdre» (1961), Orson Welles pour «Le procès», André Cayatte pour «Le glaive et la balance» (1963), René Clément pour «Paris brûle-t-il ?» (1965) et Claude Chabrol pour «Le scandale» (1966).

Par la suite, Anthony Perkins travaille pour des réalisateurs talentueux comme John Huston ou Sidney Lumet, mais, après la quarantaine, il a du mal à s’imposer dans des rôles souvent indignes de son talent. En 1982, il apparaît dans la suite navrante des aventures de Norman Bates dans «Psychose II». Trois ans plus tard, il dirige lui-même le troisième épisode, tout aussi décevant. Entre temps, il joue avec Kathleen Turner dans «Les jours et les nuits de China Blue» (1985) où il interprète une nouvelle fois un névrosé du couteau.

En 1988, Anthony Perkins dirige une seconde production: «Lucky stiff» avec Donna Dixon. Le film est un échec, alors il se tourne vers la télévision et accepte, entre autres, une participation dans le quatrième volet de «Psychose» avec Olivia Hussey. La difficulté évidente pour Anthony de jouer des rôles intéressants est sans conteste due au SIDA qui le ronge depuis le milieu des années quatre-vingt. Seule sa femme, Berry Berenson, sa famille et quelques proches connaissent la vérité, jusqu’en 1990 où le magazine «National Enquirer» dévoile publiquement le terrible secret et la bisexualité de l’acteur.

Anthony Perkins disparaît le 12 septembre 1992, à Hollywood (Californie), emporté par une pneumonie, due aux complications du SIDA. Son épouse disparaîtra neuf ans plus tard, un certain 11 septembre dans le crash d’un avion sur la tour nord du World Trade Center de New York.

© Philippe PELLETIER

copyright
1953Gloire et fortune ( the actress ) de George Cukor avec Jean Simmons
1956La loi du seigneur ( friendly persuasion ) de William Wyler avec Gary Cooper
Jicop le proscrit ( the lonely man ) de Henry Levin avec Jack Palance
1957Prisonnier de la peur ( fear strikes out ) de Robert Mulligan avec Norma Moore
Du sang dans le désert / L’étoile de fer ( the tin star ) de Anthony Mann avec Henry Fonda
1958Barrage contre le Pacifique ( this angry age / la diga sul Pacifico / the sea wall ) de René Clément avec Silvana Mangano
Désir sous les ormes ( desire under the elms ) de Delbert Mann avec Sophia Loren
La meneuse de jeu ( the matchmaker ) de Joseph Anthony avec Shirley MacLaine
1959Les vertes demeures ( green mansions ) de Mel Ferrer avec Audrey Hepburn
Le dernier rivage ( on the beach ) de Stanley Kramer avec Ava Gardner
1960La tête à l’envers / Une gamine qui voit grand ( tall story ) de Joshua Logan avec Jane Fonda
Psychose ( psycho ) de Alfred Hitchcock avec Janet Leigh
    Etoile de Cristal du meilleur acteur étranger aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

Aimez-vous Brahms ? ( goodbye again ) de Anatole Litvak avec Ingrid Bergman
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

    David du meilleur acteur étranger, Italie
1961Phèdre ( Phaedra / Faidra / Φαίδρα ) de Jules Dassin avec Melina Mercouri
1962Le couteau dans la plaie / La troisième dimension ( five miles to midnight ) de Anatole Litvak avec Gig Young
Le procès ( the trial ) de Orson Welles avec Jeanne Moreau
1963Le glaive et la balance – de André Cayatte avec Jean-Claude Brialy
1964Une ravissante idiote – de Edouard Molinaro avec Brigitte Bardot
1965Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Charles Boyer
The fool killers / Violent journey – de Servando Gonzáles avec Edward Albert
1966Le scandale – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
1967Les pervertis ( pretty poison ) de Noel Black avec John Randolph
1969WUSA – de Stuart Rosenberg avec Joanne Woodward
1970Catch 22 – de Mike Nichols avec Jon Voight
1971Quelqu’un derrière la porte ( someone behind the door / two minds for murder ) de Nicolas Gessner avec Charles Bronson
La décade prodigieuse – de Claude Chabrol avec Marlène Jobert
1972Juge et hors-la-loi ( the life and times of judge Roy Bean ) de John Huston avec Paul Newman
Play it as it lays – de Frank Perry avec Tuesday Weld
1973Lovin’Molly – de Sidney Lumet avec Blythe Danner
Les invitations dangereuses ( the last of Sheila ) de Herbert Ross avec Dyan Cannon
    Seulement scénario
    Edgar du meilleur film aux Edgar Allan Poe Awards, USA
1974Le crime de l’Orient Express ( murder on the Orient Express ) de Sidney Lumet avec Lauren Bacall
1975Mahogany – de Berry Gordy avec Diana Ross
1977Tu ne m’oublieras pas ( remember my name ) de Alan Rudolph avec Geraldine Chaplin
Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Elizabeth Taylor
1978Femme… d’une autre / Un homme et deux femmes / Une étrange méprise ( twee vrouwen / twice a woman ) de George Sluizer avec Bibi Andersson
Le trou noir ( the black hole ) de Guy Nelson avec Yvette Mimieux
1979Double negative / Deadly companion – de George Bloomfield avec Michael Sarrazin
Les loups de haute mer ( ffolkes / assault force / North Sea hijack ) de Andrew V. McLaglen avec James Mason
1983Psychose II ( psycho II ) de Richard Franklin avec Meg Tilly
1984Les jours et les nuits de China Blue ( crimes of passion ) de Ken Russell avec Kathleen Turner
1985Psychose III ( psycho III ) de Anthony Perkins avec Diana Scarwid
1987Destroyer ( shadow of death / the Edison effect ) de Robert Kirk avec Deborah Foreman
1988Lucky stiff / That Shamrock touch – de Anthony Perkins avec Donna Dixon
    Seulement réalisation
Dr. Jekyll & Mr. Hyde ( edge of sanity ) de Gérard Kikoïne avec David Lodge
1990Psychose IV ( psycho IV : The beginning ) de Mick Garris avec Olivia Hussey
1991A demon in my view ( der mann nebenan ) de Petra Haffter avec Sophie Ward
A naked target ( los gusanos no llevan bufanda ) de Javier Elorrieta avec Roddy McDowall
AUTRES PRIX :
      
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA ( 1957 )

    Prix Donostia pour l’ensemble de sa carrière au festival international du film de San Sebastián, Espagne ( 1991 )
Fiche créée le 15 octobre 2005 | Modifiée le 11 mai 2017 | Cette fiche a été vue 9900 fois
PREVIOUSJean Périer || Anthony Perkins || Osgood PerkinsNEXT