CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bess Flowers
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anthony Quayle



Date et Lieu de naissance : 7 septembre 1913 (Ainsdale, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 20 octobre 1989 (Londres, Royaume, Uni)
Nom Réel : John Anthony Quayle

ACTEUR
Image
1956 La bataille du Rio de la Plata (the battle of the River Plate) de Michael Powell & Emeric Pressburger
Image
1961 Les canons de Navarone (the guns of Navarone) de Jack Lee Thompson avec Gregory Peck & David Niven
Image
1963 La chute de l’empire romain (the fall of the roman empire) de Anthony Mann avec Sophia Loren
Image
1966 L’incompris (incompreso) de Luigi Comencini avec Stefano Colagrande, Simone Giannozzi & Giorgia Moll

Fils d’un avocat, John Anthony Quayle naît le 7 septembre 1913 à Aisndale, petite ville au nord de Liverpool. Après ses études secondaires, le jeune homme est admis à l’Académie Royale d’Art Dramatique de Londres où il commence par interpréter des rôles secondaires dans les grandes œuvres du théâtre shakespearien. En 1932, il entre au «Old Vic Theatre» où il rencontre Alec Guinness. Son service militaire achevé, il se marie avec l’actrice Hermione Hannen dont il divorcera en 1941. Anthony Quayle apparaît pour la première fois à l’écran (rôle non crédité) dans la version britannique du roman de Pierre Benoît «Les nuits moscovites» (1935) où Laurence Olivier reprend le rôle de Pierre Richard-Willm, puis dans «Pygmalion» (1938) de et avec Leslie Howard. Au début de la seconde guerre mondiale il est mobilisé dans l’Artillerie puis est versé dans les services de renseignement et participe à des opérations secrètes particulièrement risquées en Albanie. Il finit la guerre avec le grade de commandant.

Revenu à la vie civile, Anthony Quayle retrouve les planches en jouant «Crimes et châtiments» de Dostoïevski et il se remarie avec une comédienne réputée, Dorothy Hyson, qui lui donnera deux enfants dont la future actrice Jenny Quayle. En 1948, il rejoint la compagnie du «Shakespeare Memorial Theatre» de Stratford-sur-Avon dont il devient le directeur jusqu’en 1956. Il retrouve temporairement le cinéma pour interpréter Marcellus dans «Hamlet» (1948) avec Laurence Olivier et Jean Simmons, puis il tourne «Sarabande» (1948) de Basil Dearden, avec Stewart Granger et Françoise Rosay.

Sa carrière cinématographique reprend en 1955 avec une comédie «Oh… Rosalinda!!» des réalisateurs Emeric Pressburger et Michael Powell qui le dirigent encore dans le film de guerre maritime «La bataille du Rio de la Plata» (1956). L’acteur britannique commence sa carrière hollywoodienne par «Le faux coupable» (1956) de Alfred Hitchcock, avec Henry Fonda. Les productions aux sujets les plus variés tant pour le grand que le petit écran vont alors s’enchaîner. Citons notamment: «La femme en robe de chambre » (1957) de Jack Lee Thompson ; «Les aventuriers du Kilimandjaro» (1959) de Richard Thorpe avec Robert Taylor; «La Plus grande aventure de Tarzan» (1959) de John Guillermin, avec Gordon Scott le héros, et Sean Connery le méchant; «Les canons de Navarone» (1961) avec Gregory Peck, David Niven et Anthony Quinn; «Lawrence d’Arabie» (1962) de David Lean, avec Peter O’Toole; le péplum tourné en Espagne, «La chute de l’Empire Romain» (1963) de Anthony Mann, avec Sophia Loren, Stephen Boyd, Mel Ferrer, Alec Guinness, James Mason, Christopher Plummer, etc.; «L’Incompris» (1966) de Luigi Comencini; le western «L’or de MacKenna» (1968) de Jack Lee Thompson. En 1969 Anthony Quayle frôle l’Oscar en interprétant le Cardinal Wosley dans «Anne des mille jours» (1969) de Charles Jarrott. Et il campe l’Amiral allemand Canaris, chef de puissant service de renseignement de la «Wehrmacht» dans «L’aigle s’est envolé» (1976) avec Michael Caine. «King of the wind» (1989) sera sont trente-neuvième et dernier long métrage.

Ce grand comédien et acteur polyvalent, formé à la dure école du théâtre shakespearien, est fait chevalier de l’ordre de l’empire britannique par sa souveraine Elisabeth II en 1985. «Sir» Anthony Quayle commençait à écrire ses mémoires lorsqu’il décède le 20 octobre 1989, d’un cancer du foie.

© Christophe LAWNICZAK & Caroline HANOTTE

copyright
1935Les nuits moscovites ( Moscow nights / I stand condamned ) de Anthony Asquith avec Laurence Olivier
1938Pygmalion ( Bernard Shaw’s Pygmalion ) de Anthony Asquith & Leslie Howard avec Wendy Hiller
1948Hamlet – de Laurence Olivier avec Jean Simmons
Sarabande / Les amants de l’au-delà ( saraband for dead lovers /saraband ) de Basil Dearden avec Françoise Rosay
1955Oh… Rosalinda !! ( fledermaus’55 ) de Emeric Pressburger & Michael Powell avec Ludmilla Tcherina
1956La bataille du Rio de la Plata ( the battle of the River Plate / Graf Spee / pursuit of the Graf Spee ) de Michael Powell & Emeric Pressburger avec Peter Finch
Le faux coupable ( the wrong man ) de Alfred Hitchcock avec Henry Fonda
1957La femme en robe de chambre ( woman in a dressing gown ) de Jack Lee Thompson avec Yvonne Mitchell
No time for tears – de Cyril Frankel avec Anna Neagle
Le secret ( the man who wouldn’t talk ) de Herbert Wilcox avec Zsa Zsa Gabor
1958Le désert de la peur ( ice-cold in Alex / desert attack ) de Jack Lee Thompson avec Sylvia Syms
Teddy-boys ( serious charge / a touch of hell / immoral charge ) de Terence Young avec Sarah Churchill
1959Les aventuriers du Kilimandjaro ( killers of Kilimanjaro / Adamson of Africa ) de Richard Thorpe avec Robert Taylor
La plus grande aventure de Tarzan ( Tarzan’s greatest adventure ) de John Guillermin avec Gordon Scott
Un compte à régler / Je défie ( the challenge / it takes a thief ) de John Gilling avec Jayne Mansfield
1961Les canons de Navarone ( the guns of Navarone ) de Jack Lee Thompson avec David Niven
Les mutinés du Téméraire / Les révoltés du Téméraire ( H.M.S. Defiant / damn the Defiant ! ) de Lewis Gilbert avec Alec Guinness
1962Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Peter O’Toole
1963La chute de l’empire romain ( the fall of the roman empire ) de Anthony Mann avec Sophia Loren
1964À l’est du Soudan ( east of Sudan ) de Nathan Juran avec Sylvia Syms
Opération Crossbow ( operation Crossbow / code name : Operation Crossbow / the great spy mission ) de Michael Anderson avec George Peppard
1965Sherlock Holmes contre Jack l’éventreur / Sherlock Holmes contre Jack the ripper ( a study in terror / fog ) de James Hill avec John Neville
Opération opium ( the poppy is also a flower / opium connection / poppies are also flowers / danger grows wild ) de Terence Young avec Rita Hayworth
1966L’incompris ( incompreso / misunderstood ) de Luigi Comencini avec Girogia Moll
1968L’or de Mackenna ( Mackenna’s gold ) de Jack Lee Thompson avec Omar Sharif
1969Avant que vienne l’hiver ( before winter comes ) de Jack Lee Thompson avec Anna Karina
Anne des mille jours ( Anne of the thousand days / Anne of a thousand days ) de Charles Jarrott avec Geneviève Bujold
1971Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander ( every thing you always wanted to know about sex but were afraid to ask ) de Woody Allen avec Burt Reynolds
1972L’affaire Nelson ( the Nelson affair / a bequest to the nation ) de James Cellar Jones avec Margaret Leighton
1973Top secret / La graine de l’amour ( the tamarind seed ) de Blake Edwards avec Julie Andrews
1974Moïse ( Moses / Mosè, la legge del deserto / Mosè ) de Gianfranco De Boscio avec Burt Lancaster
1976L’aigle s’est envolé ( the eagle has landed ) de John Sturges avec Donald Sutherland
Les vingt et une heures de Munich ( twenty one hours at Munich ) de William A. Graham avec Richard Basehart
1977Holocauste 2000 ( holocaust 2000 / the chosen / rain of fire ) de Alberto De Martino avec Agostina Belli
1978Meurtre par décret ( murder by decree / Sherlock Holmes : Murder by decree / Sherlock Holmes and Saucy Jack ) de Bob Clark avec David Hemmings
1987Buster – de David Green avec Phil Collins
1988La légende du Saint Buveur ( la leggenda del Santo Bevitore / the legend of the Holy Drinker ) de Ermano Olmi avec Rutger Hauer
Magdalene ( silent night ) de Monica Teuber avec Nastassja Kinski
1989King of the wind – de Peter Duffell avec Glenda Jackson
DA Le voleur et le cordonnier ( the thief and the cobber ) de Richard Williams
    Seulement voix
Fiche créée le 29 mars 2008 | Modifiée le 13 avril 2013 | Cette fiche a été vue 5936 fois
PREVIOUSNina Quartero || Anthony Quayle || Valérie QuennessenNEXT