CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de María Asquerino
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Antonio Gades



Date et Lieu de naissance : 10 septembre 1936 (Elda, Espagne)
Date et Lieu de décès : 20 juillet 2004 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Antonio Estévez Ródenas

ACTEUR

Antonio Estévez Ródenas, dit Antonio Gades, voit le jour le 10 septembre 1936 à Elda dans la province d’Alicante. Son père maçon, est parti défendre la République Espagnole sur le front de Madrid dès le début de la guerre civile. À l’issue du conflit, la famille s’installe à Madrid dans une loge de concierge. Âgé de onze ans, Antonio gagne sa vie comme garçon de course pour l’édition du matin du journal conservateur « ABC » et aide du célèbre photographe portraitiste Juan Gyenes. En 1949, il s’inscrit dans une académie de danse. Remarqué par la grande chorégraphe Pilar López, il fait bientôt partie de sa troupe et part en tournée à travers le monde pendant douze ans.

En 1962, Antonio Gades fonde sa propre compagnie. La même année il tourne un premier film dont il assure aussi la chorégraphie, «Los tarantos» de Francisco Rovira Beleta, avec Carmen Amaya: une transposition dans le monde gitan de l’histoire de Roméo et Juliette. Ce long métrage, largement primé en Espagne, est nommé à l’Oscar du meilleur film étranger. Fort de ce succès Antonio est pour Jean Negulesco un danseur de «flamenco» dans «Trois filles à Madrid» avec Gene Tierney. Séparé la même année de sa première épouse Majurita Díaz, après un mariage éphémère, Antonio Gades refait sa vie avec Pilar San Clemente, danseuse et future mère d’Elsa et Ignacio, tandis que, devenu un chorégraphe très demandé, Antonio monte notamment à l’opéra de Chicago «L’amour sorcier» d’après Manuel de Falla. Durant la décennie, il tourne encore quatre films à l’ambiance souvent gitane comme «Le vent brûlant de l’été» (1966) avec Imperio Argentina, et «La dernière rencontre» (1967) de Antonio Eceiza.

Dans les années soixante-dix, alors que le divorce est toujours interdit en Espagne, Antonio Gades épouse à Cuba, avec Fidel Castro pour témoin, la jeune actrice andalouse, également chanteuse et excellente danseuse Josefa Flores González, de douze ans sa cadette, enfant prodige du cinéma hispanique sous le nom de Marisol. Il tournera notamment avec elle «Los días del pasado» (1977) de Mario Camus. De cette union naîtront Maria, Celia et Tamara, qui deviendront respectivement une actrice, une chanteuse de «flamenco pop» et une psychologue. Après la mort du général Franco (1975) Antonio Gades est nommé directeur du «Ballet National Espagnol» mais il préfère très vite retrouver son indépendance et fonde une nouvelle compagnie. À partir de 1980, l’artiste s’engage résolument en politique au côté du parti communiste espagnol et s’éloigne un peu de la scène. Il tourne néanmoins un film dans l’air du temps, entre sexe et psychanalyse («En el culo del aire» - 1980) mais il travaille surtout avec Carlos Saura à une trilogie d’exception: «Noces de sang» (1981) d’après Federico García Lorca, Carmen (1983) d’après Prosper Mérimée et Georges Bizet, avec Marisol (désormais artiste sous le nom de Pepa Flores) et «L’amour sorcier» (1985). Puis Antonio continue à créer des chorégraphies à travers le monde dont «Fuenteovejuna» d’après Lope de Vega. De nouveau divorcé en 1985, il vivra avec Daniela Frey jusqu’en 1993 puis avec Eugenia Eiriz.

En 2004, Antonio Gades est décoré de la plus haute distinction cubaine. Quelques mois plus tard cet artiste espagnol hors du commun décède à Madrid des suites d’une longue maladie (20 juillet 2004). Ses cendres ont été déposées au Mausolée des héros de la révolution à La Havane.

© Caroline HANOTTE

copyright
1962Los tarantos – de Francisco Rovira Beleta avec Carmen Amaya
    + chorégraphie
1963Esa pícara pelirroja – de José María Elorrieta avec Ethel Rojo
1964Trois filles à Madrid ( the pleasure seekers ) de Jean Negulesco avec Gene Tierney
    + chorégraphie
1966Le vent brûlant de l’été ( con el viento solano ) de Mario Camus avec Imperio Argentina
1967La dernière rencontre ( último encuentro ) de Antonio Eceiza avec Daniel Martín
El amor brujo – de Francisco Rovira Beleta avec La Polaca
1969Fortuna y Jacinta – de Angelino Fons avec Emma Penella
1972 DO Lejos de los árboles – de Jacinto Estevas avec Antonio Borrero Chamaco
1975Canciones de nuestra vida – de Eduardo Manzanos Brochero avec Sara Montiel
1977Los días del pasado – de Mario Camus avec Marisol
1980Con el culo al aire – de Carles Mira avec Rosita Amores
1981Noces de sang ( bodas de sangre ) de Carlos Saura avec Cristina Hoyos
    + scénario & chorégraphie
1983Carmen – de Carlos Saura avec Laura del Sol
    + scénario & chorégraphie
1984Carmen – de Francesco Rosi avec Julia Migenes
    Seulement chorégraphie
1985L’amour sorcier ( el amor brujo ) de Carlos Saura avec Cristina Hoyos
    + scénario & chorégraphie
Fiche créée le 3 juillet 2007 | Modifiée le 10 avril 2014 | Cette fiche a été vue 7292 fois
PREVIOUSGabriel Gabrio || Antonio Gades || Josseline GaëlNEXT