CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Inge Keller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Axel von Ambesser



Date et Lieu de naissance : 22 juin 1910 (Hambourg, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 6 septembre 1988 (Munich, Allemagne)
Nom Réel : Axel Eugen Alexander von Oesterreich

ACTEUR
Image
1943 Les femmes ne sont pas des anges (frauen sind keine engel) de Willi Forst avec Marte Harell
Image
1954 Bruder Martin (und der himmel lacht dazu) de Axel von Ambesser avec Paul Hörbiger & Marianne Koch
Image
1959 La belle et l’empereur (die schöne lügnerin) de Axel von Ambesser avec Romy Schneider
Image
1964 Epouse-moi, chéri! (heirate mich, cherie) de Axel von Ambesser avec Letícia Román & Paul Hubschmid

Fils de commerçants, Axel Eugen Alexander von Oesterreich voit le jour le 22 juin 1910, à Hambourg, ville de l’Empire Allemand. Très tôt, et avec l’accord parental, il suit des cours d’art dramatique du Professeur Erich Ziegel et entame sa carrière artistique sur les planches du Kammerspiele de Hambourg.

Le début de sa notoriété d’acteur coïncide avec l’arrivée au pouvoir, en 1932, d’Adolf Hitler et la proclamation du 3ème Reich. Axel von Ambesser est tout d’abord engagé au Stadttheater d’Augsbourg, pour des rôles secondaires, puis joue les jeunes premiers romantiques dans plusieurs pièces de boulevard au Kammerspiele de Munich. Dès 1936, il se produit au Deutsche Theater de Berlin et au Théâtre Josefstadt de Vienne. Il devient aussi membre permanent du Stadttheater berlinois et ce, jusqu’en 1941.

En 1935, Axel von Ambesser fait ses premiers pas devant les caméras de Carl Boese pour «Le prisonnier du roi», un film d’aventures, avec Michael Bohnen et Hilde Hildebrand, où il joue le précieux maître de ballets. Sa carrière cinématographique prend son essor en 1939 avec «Salon wagon E 417» aux côtés de Käthe von Nagy et Paul Hörbiger. Dès lors, il ne cesse de tourner se faisant rapidement un nom parmi les vedettes de cinéma germanique. En 1940, il incarne le Chef d’Orchestre Hutten dans «Traummusik» de Géza von Bolváry et Lord Darnley, le malheureux second époux de Marie Stuart, interprété par Zarah Leander dans le film éponyme. Puis, il est successivement: l’Empereur Joseph II dans «La danse avec l’empereur» (1941) de Georg Jacoby, un pianiste dans «Karneval der liebe» (1942) de Paul Martin, l’amoureux de Marte Harell dans «Les femmes ne sont pas des anges» (1943) de Willi Forst et le fils de Heinrich George dans «Das mädchen Juanita» (1943) de Wolfgang Staudte.

Après la seconde guerre mondiale, Axel von Ambesser reprend le chemin des studios avec «L’étrange aventure de monsieur Fridolin B.» de Wolfgang Staudte, remake du film «Der mann, dem man den namen stahl», tourné par le même réalisateur en 1944 et presque totalement détruit lors d’un bombardement. Puis, en 1953, il se lance avec succès dans une carrière de metteur en scène avec «Drei, von denen man spricht», une comédie avec Paul Hörbiger. Par la suite, il réalise et, parfois, écrit et s’offre un rôle dans une vingtaine de réalisations. Il dirige ainsi quelques unes des plus belles actrices de l’après guerre, parmi lesquelles: Marianne Koch dans «Bruder Martin» (1954), Barbara Rütting dans «Die freundin meines mannes» (1957), Romy Schneider dans «La belle et l’empereur» (1959), Heidi Brühl dans «Plus jolie que les autres» (1961), Liselotte Pulver dans «Les soucis de Susi» (1962) et Anita Ekberg dans un sketch de «Belles d’un soir» (1965).

Par la suite, Axel von Ambesser s’éloigne du cinéma et se consacre essentiellement au théâtre et à la télévision. Sa dernière réalisation pour le grand écran est une remarquable adaptation de «La belle Hélène» d’Offenbach, en 1974, et sa dernière prestation de comédien dans le téléfilm «Der vorhang fallt», en 1988. Juste après les dernières prises de vue de cette dernière production, il meurt foudroyé par une crise cardiaque. C’était le 18 septembre 1988 à Munich en Allemagne.

© Philippe PELLETIER

copyright
1935Le prisonnier du roi ( der gefangene des königs ) de Carl Boese avec Hilde Hildebrand
1937Kampf um Anastasia – de Erich Pabst avec Hildegard Barko
1938La folle étudiante ( ein hoffnungsloser fall ) de Erich Engel avec Jenny Jugo
1939Salon wagon E 417 ( salonwagen E 417 ) de Paul Verhoeven avec Käthe von Nagy
La peau chagrin ( die unheimlichen wünsche ) de Heinz Hilpert avec Olga Tschechowa
Une petite musique de nuit ( eine kleine nachtmusik / Mozart ) de Leopold Hainisch avec Lotte Spira
1940Musique de rêve ( traummusik ) de Géza von Bolváry avec Lizzi Waldmüller
Le retour / Musique de rêve ( riturno ) de Géza von Bolváry & Giuseppe Fatigati avec Marte Harell
    Version italienne de « Traummusik»
Marie Stuart / Coeur de reine ( das herz der königin ) de Carl Froelich avec Zarah Leander
1941La danse avec l’empereur ( tanz mit dem kaiser ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
Annelie ( die geschichte eines lebens ) de Josef von Báky avec Käthe Haack
1942Carnaval d’amour ( karneval der liebe ) de Paul Martin avec Dora Komar
Les femmes ne sont pas des anges ( frauen sind keine engel ) de Willi Forst avec Marte Harell
1943La douce Marianne ( die kluge Marianne ) de Hans Thimig avec Paula Wessely
Das mädchen Juanita – de Wolfgang Staudte avec Charlotte Schellhorn
1944Der mann, dem man den namen stahl – de Wolfgang Staudte avec Ruth Lommel
1948L’étrange aventure de monsieur Fridolin B. / Les aventures de monsieur Fridolin ( die seltsamen abenteuer des herrn Fridolin B. ) de Wolfgang Staudte avec Ilse Petry
1949Verspieltes leben – de Kurt Meisel avec Brigitte Horney
1950Drei mädchen spinnen / Mutti muss heiraten / Komplott auf erlenhof – de Carl Froelich avec Maria Körber
Verlobte leute / Das dementi / Viel-weiberei – de Karl Anton avec Else Reval
1951Kommen sie am ersten – de Erich Engel avec Inge Meysel
    Seulement voix
L’aiguille rouge ( verträumte tage ) de Emil Edwin Reinert avec Margo Lion
1952L’homme dans le bain ( der mann in der wanne / verlobung in der badewanne ) de Franz Antel avec Maria Andergast
Tanzende sterne – de Géza von Cziffra avec Germaine Damar
L’aventurière bien-aimée ( ich hab’ mich so an dich gewöhnt / geschiedenes fräulein ) de Eduard von Borsody avec Inge Egger
    Seulement voix
Traumschöne nacht – de Ralph Baum avec Lilo
    Seulement sujet & dialogues
1953Der neue Laokoon – de ?
Drei, von denen man spricht / Glück muß man haben – de Axel von Ambesser avec Paul Kemp
    + scénario
1954Columbus entdeckt Krähwinkel / Sechstausend kilometer liebe – de Ulrich Erfurth & Alexander Paal avec Charles Chaplin Jr.
    Seulement scénario
Bruder Martin ( und der himmel lacht dazu ) de Axel von Ambesser avec Marianne Koch
    Seulement réalisation
1955Son premier rendez-vous ( ihr erstes rendezvous ) de Axel von Ambesser avec Karl Schönböck
    Seulement réalisation
1957La petite amie de mon mari ( die freundin meines mannes ) de Axel von Ambesser avec Barbara Rütting
    Seulement réalisation
Le despote ( der pauker ) de Axel von Ambesser avec Heinz Rühmann
    Seulement réalisation
1958Une femme entreprenante ( frau im besten mannesalter ) de Axel von Ambesser avec Marianne Koch
    Seulement réalisation
1959Adorable Arabelle ( bezaubernde Arabella ) de Axel von Ambesser avec Carlos Thompson
La belle et l’empereur / La belle menteuse ( die schöne lügnerin ) de Axel von Ambesser avec Romy Schneider
    Seulement réalisation
1960Au nom de dieu / Le coquin et le bon dieu ( der grauner und der liebe gott ) de Axel von Ambesser avec Lucie Englisch
    Seulement réalisation
Le brave soldat Schweik ( der brave soldat Schwejk ) de Axel von Ambesser avec Senta Berger
    Seulement réalisation
Le page du roi Gustave-Adolphe ( Gustav Adolfs Page ) de Rolf Hansen avec Liselotte Pulver
1961Plus jolie que les autres ( eine hübscher als die andere ) de Axel von Ambesser avec Heidi Brühl
    Seulement réalisation
Pépées et caviar / C’est pas toujours du caviar ( es muß nicht immer kaviar sein / operation caviar ) de Géza von Rádvanyi avec Geneviève Kervine
    Seulement voix & narration
1962Er kann’s nicht lassen – de Axel von Ambesser avec Rudolf Forster
    Seulement réalisation
Les soucis de Susi ( kohlhiesels töchter ) de Axel von Ambesser avec Helmud Schmid
    Seulement réalisation
1963Café au lait au lit ( frühstück im doppelbett ) de Axel von Ambesser avec Lex Barker
    Seulement réalisation
Es war mir ein vergnügen – de Imo Moszkowicz avec Alice Treff
1964L’héritage de mon père ( das hab’ ich von papa gelernt ) de Axel von Ambesser avec Thomas Fritsch
Epouse-moi, chéri ! ( heirate mich, cherie ) de Axel von Ambesser avec Paul Hubschmid
    Seulement réalisation
1965Belles d’un soir / Parade d’amour ( das liebeskarussell ) de Alfred Weidenmann, Rolf Thiele & Axel von Ambesser avec Anita Ekberg
    Segment « Lolita »
Die fromme Helene – de Axel von Ambesser avec Simone Rethel
1966 TV Das abgründige in Herrn Gerstenberg – de Axel von Ambesser avec Maria Sebaldt
    + scénario
1967 TV Das gold von Bayern – de Axel von Ambesser avec Beppo Brem
    Seulement réalisation
1971 TV Der erste frühlingstag – de Axel von Ambesser & Heribert Wenk avec Hans Söhnker
    Seulement réalisation
1974Die schöne Helena – de Axel von Ambesser avec Anna Moffo
    Seulement réalisation
1975 TV Hände gut, alles gut – de Axel von Ambesser avec Barbara Rath
    Seulement réalisation
1977 TV Begegnung im herbst – de Axel von Ambesser avec Hilde Krahl
    Seulement réalisation
1979 TV Der eisvogel – de Axel von Ambesser avec Alice Treff
1980 TV Bring’s mir bei, Céline ! – de Axel von Ambesser avec Luise Ullrich
    Seulement réalisation
1984Alte sünden rosten nicht – de Axel von Ambesser avec Gert Froebe
    Seulement réalisation
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1985 )
Fiche créée le 27 juillet 2005 | Modifiée le 9 mars 2017 | Cette fiche a été vue 4902 fois
PREVIOUSPhilippe Volter || Axel von Ambesser || Géza von BolváryNEXT