CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Olaf Fønss
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Barbara Lawrence



Date et Lieu de naissance : 24 février 1930 (Carnegie, Oklahoma, USA)
Date et Lieu de décès : 13 novembre 2013 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Barbara Jo Lawrence

ACTRICE
Image
1952 La star (the star) de Stuart Heisler avec Bette Davis, Sterling Hayden & Natalie Wood
Image
1953 Paris model – de Alfred E. Green avec Eva Gabor, Paulette Goddard, Marilyn Maxwell & Leif Erickson
Image
1954 Jesse James contre les Daltons (Jesse James vs. the Daltons) de William castle avec Brett King
Image
1956 Kronos (Kronos, destroyer of the universe) de Kurt Neumann avec Jeff Morrow & John Emery

Fille de Morris et Bernice Lawrence, Barbara Lawrence est née le 24 février 1930, à Carnegie, dans l’Oklahoma. Sa mère, née Eaton, est une descendante directe de Francis Eaton, un des passagers du Mayflower débarqué sur les côtes du Massachusetts en novembre 1620. Enfant, Barbara part vivre avec sa mère à Kansas City puis en Californie où elle commence une carrière d’enfant-modèle pour photographe. En 1942, elle gagne le concours de «Little Miss Hollywood». Elle débute à l’écran en 1945 dans «Vénus au dancing» où sa silhouette blonde apparaît derrière Betty Grable dans un night-club. Elle est créditée pour la première fois au générique l’année suivante dans «Margie» de Henry King.

La gracieuse Barbara Lawrence tourne régulièrement jusqu’en 1957 mais, lorsqu’elle travaille pour de grandes firmes comme la Fox, la M.G.M., la Universal ou encore la compagnie Samuel Goldwyn, elle doit généralement se contenter de seconds rôles et laisser la première place à des actrices comme Jean Peters, Jeanne Crain, Linda Darnell, Loretta Young, Diana Lynn, Janet Leigh, Jean Hagen, Greer Garson, Shirley Jones, Colleen Miller, etc. On peut ainsi la voir dans, entre autres, «Capitaine de Castille» (1947) de Henry King, «Infidèlement vôtre» (1948) de Preston Sturges, «Maman est étudiante» (1948) de Lloyd Bacon, «Peggy» (1950) de Frederick De Cordova, «Les coulisses de Broadway» (1951) de james V. Kern, «Arène» (1953) de Richard Fleischer, «Les fils de mademoiselle» (1954) de Robert Z. Leonard, «Oklahoma!» (1955) de Fred Zinnemann ou «Le salaire du diable» (1957) de Jack Arnold.

Barbara Lawrence tient en outre son propre rôle dans «La star» (1952) de Stuart Heisler, dans lequel elle est présentée en actrice en pleine ascension, en opposition avec le personnage d’étoile déclinante joué par Bette Davis. Elle a plus de chance lorsqu’elle est employée par des studios de séries B et on la retrouve en tête d’affiche féminine dans le western «Jesse James contre les Daltons» (1954) réalisé par William Castle et le film de science-fiction «Kronos» (1956) de Kurt Neumann, produits respectivement par la «Esskay Pictures Cororation» et la «Regal Films». Pour la «American Picture Company», elle partage en outre la vedette avec Eva Gabor, Paulette Goddard et Marilyn Maxwell de «Paris Model» (1953) de Alfred E. Green, qui suit le parcours d’une même robe portée par quatre femmes différentes. Après avoir tourné son dernier film pour le cinéma en 1957, Barbara Lawrence se consacre à la télévision jusqu’en 1962 en participant à des séries comme «Perry Mason» avec Raymond Burr, «Cimaron City», «Tightrope», «Bonanza» et «The tall man».

Côté vie privée, Barbara Lawrence épouse, en janvier 1947, John Forrest Fontaine, un jeune acteur connu professionnellement sous le nom de Jeffrey Stone. Le mariage prend fin un an et demi plus tard. En 1951, elle se marie avec Johnny Murphy; le couple a deux enfants avant de divorcer en 1957. De son troisième mariage avec Lester R. Nelson en 1961, elle a deux autres enfants. Le couple se sépare en 1976. Au cours de ses années post-cinéma, elle devient romancière, travaille un peu dans la publicité (notamment lors de la célébration du bicentenaire de Los Angeles) et se lance dans l’immobilier à Beverly Hills. Les dernières années de sa vie, Barbara Lawrence souffre de démence avant de succomber le 13 novembre 2013 des suites d’une insuffisance rénale.

© Marlène PILAETE

copyright
1945Vénus au dancing / Broadway en folie ( diamond horseshoe / Billy Rose’s diamond horseshoe ) de George Seaton avec Betty Grable
1946Margie – de Henry King avec Jeanne Crain
1947Capitaine de Castille ( captain from Castile ) de Henry King avec Tyrone Power
Choisie entre toutes ( you were meant for me ) de Lloyd Bacon avec Dan Dailey
1948Broadway mon amour ( give my regards to Broadway ) de Lloyd Bacon avec Charles Winninger
La dernière rafale ( the street with no name ) de William Keighley avec Richard Widmark
Infidèlement vôtre / Meurtre et symphonie ( unfaithfully yours ) de Preston Sturges avec Rex Harrison
Chaînes conjugales / Lettres à trois femmes ( a letter to three wives ) de Joseph L. Mankiewicz avec Kirk Douglas
Maman est étudiante ( mother is a freshman / mother knows best ) de Lloyd Bacon avec Loretta Young
1949Le marché des voleurs / Les bas-fonds de Frisco ( thieve’s highway / collision / hard bargain / the thieves’ market ) de Jules Dassin avec Richard Conte
1950Le tournoi de la rose / Le tournoi à la rose ( Peggy ) de Frederick De Cordova avec Charles Coburn
1951Les coulisses de Broadway / Tickets pour Broadway ( two tickets to Broadway ) de James V. Kern avec Tony Martin
    + chansons
Here come the Nelsons / Meet the Nelsons – de Frederick de Cordova avec Ozzie Nelson
1952La star ( the star ) de Stuart Heisler avec Bette Davis
1953Arène ( arena ) de Richard Fleischer avec Gig Young
Paris model / Nude at midnight – de Alfred E. Green avec Leif Erickson
1954Jesse James contre les Daltons ( Jesse James vs. the Daltons ) de William castle avec Brett King
Les fils de mademoiselle ( her twelve men / Miss Baker’s dozen ) de Robert Z. Leonard avec Robert Ryan
1955Oklahoma ! – de Fred Zinnemann avec Gordon MacRae
L’homme au fusil ( man with the gun / deadly peacemaker / the trouble shooter ) de Richard Wilson avec Robert Mitchum
1956Kronos ( Kronos, destroyer of the universe ) de Kurt Neumann avec Jeff Morrow
1957Le salaire du diable ( man in the shadow / pay the devil / seeds of wrath ) de Jack Arnold avec Orson Welles
Joe Dakota – de Richard Bartlett avec Jock Mahoney
Fiche créée le 4 janvier 2014 | Modifiée le 27 juin 2016 | Cette fiche a été vue 1856 fois
PREVIOUSMarta Lawinska || Barbara Lawrence || Florence LawrenceNEXT