CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tino Rossi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Barbara Stanwyck



Date et Lieu de naissance : 16 juillet 1907 (Brooklyn, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 20 janvier 1990 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Ruby Catherine Stevens

ACTRICE
Image
1931 Une vie secrète (forbidden) de Frank Capra avec Adolphe Menjou & Ralph Bellamy
Image
1937 Stella Dallas – de King Vidor avec, John Boles, Anne Shirley, Marjorie Main, Tim Holt & Alan Hale
Image
1948 La seconde Mrs. Carroll (the two Mrs. Carroll) de Peter Godfrey avec Humphrey Bogart & Alexis Smith
Image
1954 La reine de la prairie (Cattle queen of Montana) de Allan Dwan avec Ronald Reagan & Gene Evans

Barbara Stanwyck, de son vrai nom Ruby Stevens, naît à Brooklyn, aux Etats-Unis, le 16 juillet 1907. Elle perd sa mère à l’âge de deux ans. Son père abandonne le foyer peu après et meurt deux ans plus tard. A l’âge de quinze ans, la jeune fille se lance dans l’univers du show-business en devenant chorus-girl. Elle prend peu à peu de l’assurance en participant à des revues musicales et, en octobre 1926, elle aborde le théâtre grâce à «The noose», qui lui vaut son premier grand succès. Les portes de Hollywood s’ouvrent et elle tient alors un petit rôle dans le film muet «Broadway nights» (1927). Le 1er septembre 1927 a lieu à Broadway la première de la pièce «Burlesque», dont elle est la vedette et qui lui apporte la consécration. Le cinéma s’intéresse de nouveau à elle mais ses deux premiers films parlants «The locked door» (1929) et «Mexicali Rose» (1929) sont loin d’être marquants et n’attirent pas les foules. Heureusement, Frank Capra la choisit alors pour le rôle principal de «Femmes de luxe» (1930), qui en fait une star de l’écran.

Durant les années trente, Barbara Stanwyck prouve déjà la variété de ses dons. On peut ainsi la voir, notamment, dans des mélodrames comme « «Mon grand» (1932) de William A. Wellman, «Stella Dallas» de King Vidor (1937) dans des comédies comme «Miss Manton est folle» (1938) de Leigh Jason; ou encore dans le western de Cecil B. De Mille, «Pacific Express» (1939). Ajoutons qu’en 1939, elle fait bien des envieuses en épousant, en secondes noces, un des plus beaux acteurs de Hollywood, Robert Taylor, dont elle divorcera en 1951. La décennie suivante, sa carrière devient encore plus prestigieuse et, en 1944, elle est la femme la mieux payée des Etats-Unis. On peut alors mentionner ses brillantes interprétations dans, entre autres, «Un cœur pris au piège» (1941) avec Henry Fonda, «Boule de feu» (1941) avec Gary Cooper et «Raccrochez c’est une erreur» (1948) avec Burt Lancaster. Sans oublier bien sûr son rôle de femme fatale perverse et amorale dans un des chefs d’œuvre du film noir, «Assurance sur la mort» (1944), réalisé par Billy Wilder.

Dans les années cinquante, Barbara Stanwyck varie toujours autant les genres et se montre, comme d’habitude, excellente. C’est l’époque notamment du «Souffle de la violence» (1954) de Rudolph Maté et de «La reine de la prairie» (1955) de Allan Dwan. A partir de 1958, elle n’apparaît plus qu’à trois reprises au grand écran. Mais, pour une actrice de cette trempe, la retraite n’est pas à l’ordre du jour. Si le cinéma est désormais moins demandeur de ses services, la télévision a encore beaucoup à offrir à quelqu’un comme elle. Il suffit de se rappeler, par exemple, du «Barbara Stanwyck Show» (1960-1961), de la série western «La grande vallée» (1965-1969) et de la télé-suite «Les oiseaux se cachent pour mourir» (1983). Sans doute pour se faire pardonner de ne lui avoir jamais, malgré quatre nominations, décerné la récompense suprême, un Oscar récompensant l’ensemble de sa carrière lui est attribué en 1982.

Souffrant d’une affection aux poumons, la grande vedette est hospitalisée le 9 janvier 1990 et décède onze jours plus tard. Barbara Stanwyck fut sans doute une des meilleures actrices du Hollywood de l’âge d’or. Au cinéma, elle figura pendant presque trente ans en tête d’affiche sans baisse de régime, un exploit lorsqu’on sait combien le public et les producteurs peuvent se montrer versatiles. Elle dut assurément cette longévité à son professionnalisme et à son talent, qui lui servirent ensuite au petit écran.

© Marlène PILAETE

copyright
1927Fay et Fanchette / Les nuits de Broadway ( Broadway nights ) de Joseph C. Boyle avec Lois Wilson
Dance magic – de Victor Halperin avec Ben Lyon
1929Le signe sur la porte ( the locked door ) de George Fitzmaurice avec Rod La Rocque
Mexicali Rose / The girl from Mexico – de Erle C. Kenton avec Sam Hardy
1930Femmes de luxe ( ladies of leisure ) de Frank Capra avec Marie Prevost
Illicit – de Archie Mayo avec Kay Francis
Dix sous la danse ( ten cents a dance ) de Lionel Barrymore avec Ricardo Cortez
CM The voice of Hollywood No. 14 – de Louis Lewyn avec George K. Arthur
    Seulement apparition
1931L’ange blanc ( night nurse ) de William A. Wellman avec Ben Lyon
La femme aux miracles ( the miracle woman ) de Frank Capra avec David Manners
Une vie secrète / Amour défendu ( forbidden ) de Frank Capra avec Adolphe Menjou
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 10, No. 8 – de Ralph Staub avec Ricardo Cortez
    Seulement apparition
1932The purchase price – de William A. Wellman avec George Brent
Shopworn – de Nick Grinde avec ZaSu Pitts
Mon grand ( so big ! ) de William A. Wellman avec George Brent
Ladies they talk about / Women in prison – de Howard Bretherton & William Keighley avec Preston Foster
CM Screen snapshots number 4 – de ?
    Seulement apparition
1933La muraille de Chine / La grande muraille ( the bitter tea of general Yen ) de Frank Capra avec Nils Asther
Liliane ( Baby Face / Baby Face Harrington ) de Alfred E. Green avec Henry Kolker
Toujours dans mon cœur ( ever in my heart ) de Archie Mayo avec Ralph Bellamy
1934Franc-jeu / La folle semaine ( gambling lady ) de Archie Mayo avec Pat O’Brien
A lost lady / Courageous – de Alfred E. Green & Phil Rosen avec Frank Morgan
Mariage secret ( the secret bride / concealment ) de William Dieterle avec Warren William
La dame en rouge ( the woman in red ) de Robert Florey avec Gene Raymond
1935Mexico et retour ( red salute / Arms and the girl / her enlisted man / runaway daughter / her uncle Sam ) de Sidney Lanfield avec Robert Young
La gloire du cirque ( Annie Oakley ) de George Stevens avec Preston Foster
Un message pour Garcia / Message à Garcia ( a message to Garcia ) de George Marshall avec Wallace Beery
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936St. Louis Blues ( banjo on my knee ) de John Cromwell avec Joel McCrea
Carolyn veut divorcer ( the bride walks out ) de Leigh Jason avec Gene Raymond
La fièvre des tropiques ( his brother’s wife / lady of the tropics ) de W.S. Van Dyke avec Robert Taylor
Révolte à Dublin / Révolte en Irlande ( the plough and the stars ) de John Ford avec Bonita Granville
1937Déjeuner pour deux / Déjeuner à deux ( breakfast for two ) de Alfred Santell avec Herbert Marshall
Stella Dallas – de King Vidor avec Alan Hale
Sa dernière chance ( this is my affair / his affair ) de William A. Seiter avec Robert Taylor
La loi du milieu ( interns can’t take money / you can’t take money ) de Alfred Santell avec Lloyd Nolan
1938Adieu pour toujours / Amour sans lendemain ( always goodbye ) de Sidney Lanfield avec Cesar Romero
Miss Manton est folle ( the mad Miss Manton ) de Leigh Jason avec Henry Fonda
CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec Fanny Brice
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 17, No. 6 – de Ralph Staub avec Fernand Gravey
    Seulement apparition
1939Pacific Express ( Union Pacific ) de Cecil B. DeMille avec Akim Tamiroff
L’esclave aux mains d’or ( golden boy ) de Rouben Mamoulian avec William Holden
L’aventure d’une nuit ( remember the night ) de Mitchell Leisen avec Fred MacMurray
CM Screen snapshot series 18, No. 9 – de Ralph Staub avec William Boyd
    Seulement apparition
1940L’homme de la rue / John Doe, l’homme de la rue ( meet John Doe / John Doe, Dynamite ) de Frank Capra avec Gary Cooper
Un cœur pris au piège ( the lady Eve ) de Preston Sturges avec Henry Fonda
CM Screen snapshot series 19, No. 6 – de Ralph Staub avec Gary Cooper
    Seulement apparition
1941Tu m’appartiens ( you belong to me / good morning, doctor ) de Wesley Ruggles avec Henry Fonda
Boule de feu ( ball of fire / the professor and the burlesque queen ) de Howard Hawks avec Oscar Homolka
1942L’inspiratrice ( the great man’s lady ) de William A. Wellman avec Joel McCrea
Les folles héritières ( the gay sisters ) de Irving Rapper avec Geraldine Fitzgerald
1943L’étrangleur / Une femme étrange ( lady of burlesque / the G-String murder / striptease Lady ) de William A. Wellman avec Michael O’Shea
Obsessions ( flesh and fantasy / six destinies ) de Julien Duvivier avec Charles Boyer
1944Assurance sur la mort ( double indemnity ) de Billy Wilder avec Fred MacMurray
Indiscrétion ( Christmas in Connecticut / indiscretion ) de Peter Godfrey avec Sidney Greenstreet
Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Bette Davis
1945 CM Hollywood victory caravan – de William D. Russell avec Bing Crosby
    Seulement apparition
Le droit d’aimer ( my reputation ) de Curtis Bernhardt avec George Brent
1946Amazone moderne ( the bride wore boots ) de Irving Pichel avec Robert Cummings
L’emprise du crime ( the strange love of Martha Ivers ) de Lewis Milestone avec Van Heflin
1947Californie terre promise ( California ) de John Farrow avec Anthony Quinn
Hollywood en folie ( variety girl ) de George Marshall avec Joan Caulfield
L’orchidée blanche ( the other love ) de André de Toth avec David Niven
Le loup des trois collines / Le cri du loup ( cry wolf ) de Peter Godfrey avec Errol Flynn
1948La seconde Mrs. Carroll ( the two Mrs. Carroll ) de Peter Godfrey avec Humphrey Bogart
L’indomptée ( B.F.’s daughter / Polly Fulton ) de Robert Z. Leonard avec Van Heflin
Raccrochez c’est une erreur ( sorry, wrong number ) de Anatole Litvak avec Burt Lancaster
1949Une femme joue son bonheur ( the lady gambles ) de Michael Gordon avec Robert Preston
Ville haute, ville basse ( East Side, West Side ) de Mervyn LeRoy avec James Mason
La femme à l’écharpe pailletée ( Thelma Jordon / the file of Thelma Jordon ) de Robert Siodmak avec Wendell Corey
Chaîne du destin ( no man of her own / I married a dead man ) de Mitchell Leisen avec John Lund
1950Les furies ( the furies ) de Anthony Mann avec Walter Huston
1951Pour plaire à sa belle ( to please a lady / red hot wheels ) de Clarence Brown avec Clark Gable
L’homme au manteau noir ( the man with a cloak ) de Fletcher Markle avec Joseph Cotten
1952Le démon s’éveille la nuit ( clash by night ) de Fritz Lang avec Paul Douglas
La plage déserte ( jeopardy ) de John Sturges avec Barry Sullivan
Désir de femme ( all I desire / stopover / you belong to me ) de Douglas Sirk avec Richard Carlson
1953Titanic – de Jean Negulesco avec Richard Basehart
Le voleur de minuit ( the moonlighter ) de Roy Rowland avec Fred MacMurray
Le souffle sauvage ( blowing wild ) de Hugo Fregonese avec Gary Cooper
1954La tour des ambitieux ( executive suite ) de Robert Wise avec William Holden
    Prix spécial du jury pour l’ensemble de la distribution du film au festival du cinéma de Venise, Italie

Le souffle de la violence ( the violent men / the bandits / rough company ) de Rudolph Maté avec Edward G. Robinson
Témoin de ce meurtre ( witness to murder ) de Roy Rowland avec Gary Merrill
La reine de la prairie ( Cattle queen of Montana ) de Allan Dwan avec Ronald Reagan
1955Les rubis du prince Birman / Evasion en Birmanie ( escape to Burma ) de Allan Dwan avec Robert Ryan
Il y a toujours un lendemain / Demain est un autre jour ( there’s always tomorrow ) de Douglas Sirk avec Fred MacMurray
1956Meurtrière ambition ( crime of passion ) de Gerd Oswald avec Sterling Hayden
La horde sauvage ( the Maverick queen ) de Joseph Kane avec Scott Brady
Passé perdu ( these wilder years ) de Roy Rowland avec James Cagney
1957Femme d’apache ( trooper hock ) de Charles Marquis Warren avec Joel McCrea
Tornade en Arizona / Quarante tueurs ( forty guns ) de Samuel Fuller avec Barry Sullivan
1962La rue chaude ( walk on the wild side ) de Edward Dmytryk avec Laurence Harvey
1963L’homme à tout faire ( roustabout ) de John Rich avec Elvis Presley
1964Celui qui n’existait pas ( the night walker / the dream killer ) de William Castle avec Robert Taylor
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1961 )

    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1966 )

    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1967 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’association des critiques de cinéma de Los Angeles, USA ( 1981 )

    Gala Tribute par le Film Society of Lincoln Center, USA ( 1981 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 1982 )

    Prix Pomme d’Or de la star féminine de l’année aux Golden Apple Awards, USA ( 1983 )

    Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA ( 1986 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’American Film Institut, USA ( 1987 )
Fiche créée le 2 mars 2007 | Modifiée le 13 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 8259 fois
PREVIOUSHarry Dean Stanton || Barbara Stanwyck || Jean StapletonNEXT