CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yvonne Monlaur
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Benny Hill



Date et Lieu de naissance : 21 janvier 1924 (Eastleigh, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 20 avril 1992 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Alfred Hawthorne Hill

ACTEUR

De son vrai prénom Alfred, Benny Hill est né le 21 janvier 1924 à Eastleigh au Royaume-Uni. Issu d’une famille modeste, son père est employé dans une société d’appareils médicaux, il vit à Southampton où il fréquente régulièrement les théâtres de variétés avec son grand-père. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il achève ses études puis travaille comme laitier ou chauffeur avant de devenir assistant metteur en scène. Mobilisé en 1942, il interprète des spectacles au sein de l’armée anglaise.

Inspiré par les comiques Buster Keaton ou Charles Chaplin, le jeune homme prend le nom de Benny Hill en hommage à l’humoriste américain Jack Benny. Il enchaîne les auditions dans les cabarets de music-hall et obtient son premier engagement à la fin des années quarante. Il forme brièvement un duo comique avec Reg Varney puis accumule les tournées à travers l’Angleterre. Parallèlement, il travaille comme animateur-radio avant de débuter à la télévision en 1949 dans «Hi There». En 1955, la BBC lui offre sa propre émission «Benny Hill Show» diffusée pour la première fois en France en 1965. Il joue également dans une sitcom «Benny Hill» (1962) et anime une émission de radio «Benny Hill Time» (1964 à 1966). Cette popularité naissante lui vaut d’être sollicité par le cinéma où il ne fait au final que quelques apparitions, trop accaparé par ses multiples activités. En 1955, il partage l’affiche avec Belinda Lee dans «Un détective très privé» de Michael Relph et Basil Dearden où il interprète un détective en pleine Guerre froide. Il joue des seconds rôles dans la comédie «Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines» (1965) de Ken Annakin et dans le film policier «L’or se barre» (1969) de Peter Collinson.

En 1969, Benny Hill quitte la BBC pour Thames Television pour un show qui le rend mondialement célèbre à travers une centaine de pays. Durant deux décennies, il s’impose en roi de l’humour à «l’anglaise» entouré de filles souvent très déshabillées. Ces émissions demeurent célèbres notamment pour les courses poursuites sur le thème de «Yakety Sax» du saxophoniste Boots Randolph. Pour l’interprétation de ses sketches, il est entouré de faire-valoir tels que Jackie Wright qui compose le «petit vieux» martyrisé, Bob Todd ou Henry McGee. En France, son show est diffusé le dimanche soir vers sur FR3 bénéficiant du doublage de Roger Carel qui contribue allègrement au succès. Stéphane Collaro s’en inspire pour créer son propre show.

En 1989, Benny Hill est remercié par les producteurs de Thames Television, accusé injustement de sexisme et racisme. Souffrant de problèmes cardiaques et d’une défaillance rénale, il ralentit ses activités professionnelles. Le 20 avril 1992, il décède d’une thrombose coronarienne seul assis en pyjama dans son fauteuil devant la télévision dans son appartement de Teddington. Inquiets de ne plus le croiser, ses voisins alertent la police qui découvre le corps sans vie de l’acteur avec un nouveau contrat près de lui. Inhumé au cimetière de Hollybrook près de sa ville natale, son cercueil est exhumé par des voleurs à la suite de rumeurs laissant penser qu’il soit enterré avec des bijoux de grande valeur. À ceux qui s’étonnaient de son célibat, il rétorquait: «J’ai à peu près 17 ans d’âge mental, beaucoup trop jeune pour me marier». Travailleur acharné, il vit modestement auprès de sa mère Helen jusqu’à sa mort en 1976 alors que sa fortune fut estimé à 10 millions de Livres Sterling.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1955Un détective très privé ( who done it ? ) de Michael Relph & Basil Dearden avec Belinda Lee
1960Light up the sky ! / Skywatch – de Lewis Gilbert avec Ian Carmichael
1965Ces merveilleux fous volant dans leurs drôles de machines ( those magnificent men in their flying machines, or how I flew from London to Paris in 25 hours 11 minutes / those magnificent men in their flying machines ) de Ken Annakin avec Stuart Whitman
1968Chitty Chitty Bang Bang ( Ian Fleming’s Chitty Chitty Bang Bang ) de Ken Hughes avec Dick Van Dyke
1969L’or se barre ( the Italian job ) de Peter Collinson avec Michael Caine
The waiters – de Jan Darnley-Smith avec Pamela Cundell
    + scénario
1970 CM Eddie in august – de Benny Hill & John Robins avec Nicole Shelby
    + scénario & production
Fiche créée le 10 octobre 2013 | Modifiée le 28 octobre 2013 | Cette fiche a été vue 2770 fois
PREVIOUSHilde Hildebrand || Benny Hill || Craig HillNEXT