CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pedro Infante
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bernadette Lafont



Date et Lieu de naissance : 28 octobre 1938 (Nîmes, France)
Date et Lieu de décès : 25 juillet 2013 (Nîmes, France)
Nom Réel : Bernadette Paule Anne Lafont

ACTRICE
Image
1969 La fiancée du pirate – de Nelly Kaplan avec Georges Géret, Jacques Marin & Julien Guiomar
Image
1972 Une belle fille comme moi – de François Truffaut avec Charles Denner, Claude Brasseur & Guy Marchand
Image
1985 L’effrontée – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg, Jean-Claude Brialy & Simon de La Brosse
Image
2011 Paulette – de Jérôme Enrico avec Carmen Maura, Dominique Lavanant & Françoise Bertin

Née le 26 octobre 1938 à Nîmes, Bernadette Lafont, après ses études secondaires, se prédestine à la danse en rentrant à l’Opéra de Nîmes mais sa rencontre avec Gérard Blain va en décider autrement. Elle épouse ce jeune premier des années cinquante qui la présente à François Truffaut. le cinéaste débutant lui confie le rôle principal de son court-métrage «Les mistons» en 1957.

Ainsi, Bernadette Lafont devient l’égérie de «La Nouvelle Vague» qui renouvelle le cinéma français de l’après-guerre. Elle est dirigée par Claude Chabrol dans son premier film «Le beau Serge» (1958) avec Gérard Blain et Jean-Claude Brialy, collaboration qui se poursuit dans «À double tour» (1959), «Les bonnes femmes» (1959) et «Les godelureaux» (1960). Dans la même veine, on la remarque dans «L’eau à la bouche» (1959) de Jacques Doniol-Valcroze. Alors qu’elle épouse le sculpteur Diourka Medveczky, elle donne naissance à trois enfants Elisabeth, Pauline et David. En 1969, elle incarne avec brio une prostituée dans «La fiancée du pirate» de Nelly Kaplan tandis que François Truffaut lui octroie le rôle titre d’une détenue accusée de meurtres dans «Une belle fille comme moi» (1972) et Jean Eustache la dirige dans «La maman et la putain» (1972) avec Jean-Pierre Léaud et Françoise Lebrun. Dès lors, elle se spécialise dans des films de jeunes réalisateurs considérés comme des œuvres difficiles: Jacques Bral, Laszlo Szabo ou Pierre Zucca. On la retrouve dans des comédies comme «On n’est pas sorti de l’auberge» (1982) de Max Pécas avec Jean Lefebvre qui lui permettent de demeurer une actrice populaire.

Dans les années quatre-vingt, Bernadette Lafont fait un retour remarqué sur les écrans avec le rôle de Léone dans «L’effrontée» (1985) de Claude Miller qui révèle Charlotte Gainsbourg, prestation récompensée du César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1986. Sa carrière est relancée, elle retrouve Claude Chabrol qui la teint en blonde platine dans «Inspecteur Lavardin» (1985) avec Jean Poiret puis tourne pour Jean-Pierre Mocky dans «Le pactole» (1985), «Les saisons du plaisir» (1987), «Une nuit à l’Assemblée Nationale» (1988) et «Ville à vendre» (1991). À la fin de la décennie, elle se retrouve malgré elle à la une de l’actualité avec la disparition tragique de sa fille Pauline Lafont en 1988, évènement dramatique qui confirme l’élan de sympathie dont elle bénéficie auprès du public.

Par la suite, les apparitions de Bernadette Lafont se limitent à des films d’auteur confidentiels à l’image de «Personne ne m’aime» (1993) de Marion Vernoux avec Bulle Ogier, Lio et Michèle Laroque. Néanmoins, dans un registre plus commercial, elle est la mère de Alain Chabat dans «Prête-moi ta main» (2006) de Eric Lartigau où elle retrouve Charlotte Gainsbourg et forme un couple pittoresque avec Michel Jonasz dans «La première étoile» (2008) de Lucien Jean-Baptiste. De plus, elle multiplie les apparitions sur le petit écran dans des téléfilms ou des séries. Elle mène également une carrière fructueuse sur scène. Amorcée par le succès de «Désiré» (1984) avec Jean-Claude Brialy, suivie par «Monsieur Amédée» (1999) avec Michel Galabru, «Monologues du vagin» (2002) ou «Si c’était à refaire» (2006) de Laurent Ruquier. En 2011, elle obtient le rôle-titre d’une comédie à succès «Paulette» de Jérôme Enrico où elle interprète une grand-mère contrainte de dealer du haschich. Victime d’un malaise alors qu’elle est au centre Héliomarin du Grau-du-Roi, elle est transportée au CHU de Nîmes où elle décède le 25 juillet 2013 .

© Olivier SINQSOUS

copyright
1957La Tour, prends garde ! – de Georges Lampin avec Jean Marais
CM Les mistons – de François Truffaut avec Gérard Blain
1958Le beau Serge – de Claude Chabrol avec Jean-Claude Brialy
Bal de nuit – de Maurice Cloche avec Claude Titre
Les jeunes mariés ( giovani mariti ) de Mauro Bolognini avec Franco Interlenghi
1959À double tour – de Claude Chabrol avec Jean-Paul Belmondo
L’eau à la bouche – de Jacques Doniol-Valcroze avec Gérard Barray
Les bonnes femmes – de Claude Chabrol avec Pierre Bertin
1960Me faire ça à moi – de Pierre Grimblat avec Eddie Constantine
Les mordus – de René Jolivet avec Sacha Distel
Les godelureaux – de Claude Chabrol avec Jean Galland
Tire au flanc 62 – de Claude de Givray avec Ricet-Barrier
1961Une grosse tête – de Claude de Givray avec Georges Poujouly
…Et Satan conduit le bal – de Grisha Dabat avec Jacques Perrin
1962Jusqu’à plus soif – de Maurice Labro avec René Dary
Un clair de lune à Maubeuge – de Jean Cherasse avec Claude Brasseur
Les femmes d’abord – de Raoul André avec Dario Moreno
1964Tous les enfants du monde – de André Michel avec Michael Lonsdale
    Inachevé
La chasse à l’homme – de Edouard Molinaro avec Claude Rich
1965Pleins feux sur Stanislas – de Jean-Charles Dudrumet avec Jean Marais
Les bons vivants / Un grand seigneur – de Gilles Grangier & Georges Lautner avec Louis de Funès
    Segment « Les bons vivants »
Compartiments tueurs – de Costa-Gavras avec Yves Montand
CM L’avatar botanique de mademoiselle Flora – de Jeanne Barbillon avec Louis Mésuret
1966Le voleur – de Louis Malle avec Julien Guiomar
Un idiot à Paris – de Serge Korber avec Jean Lefebvre
CM Je ne sais pas – de Gérard Pirès avec Jean-Pierre Kalfon
1967Lamiel – de Jean Aurel avec Claude Dauphin
Les murs ( falak ) de András Kovács avec Philippe March
CM Marie et le curé – de Diourka Medveczky avec Jean-Claude Castelli
CM Piège – de Jacques Baratier avec Fernando Arrabal
1968Le révélateur / La révélation – de Philippe Garrel avec Laurent Terzieff
Les idoles – de Marc’O avec Pierre Clémenti
Le voleur de crimes – de Nadine Trintignant avec Jean-Louis Trintignant
L’amour c’est gai, l’amour c’est triste – de Jean-Daniel Pollet avec Claude Melki
CM Monsieur Jean-Claude Vaucherin – de Pascal Aubier avec Dominique Spinetta
CM Le dernier voyage du commandant Le Bihan – de László Szabó avec Yves Afonso
1969Paul – de Diourka Medveczky avec Jean-Pierre Kalfon
La fiancée du pirate – de Nelly Kaplan avec Georges Géret
Sex power – de Henri Chapier avec Jane Birkin
Je. Tu. Elles – de Peter Foldes avec Francis Blanche
1970Elise ou la vraie vie – de Michel Drach avec Marie-José Nat
Caïn de nulle part – de Daniel Daert avec Jean Marsac
Etoile aux dents ou Poulou le magnifique – de Derri Berkani avec Malek Kateb
Les stances à Sophie – de Moshé Mizrahi avec Michel Duchaussoy
La famille – de Yves Lagrange avec Claude Rasquin
La décharge / La ville bidon – de Jacques Baratier avec Daniel Duval
Out 1 : Noli me tengere – de Jacques Rivette & Suzanne Schiffman avec Juliet Berto
Out 1 : Spectre / Out one – de Jacques Rivette avec Bulle Ogier
CM Renaissance – de Yvan Lagrange avec Zouzou
1971Les doigts croisés ( catch me a spy / to catch a spy ) de Richard Clement avec Kirk Douglas
Valparaiso, Valparaiso – de Pascal Aubier avec Alain Cuny
What a flash ! – de Jean-Michel Barjol avec Jean-Claude Dauphin
L’œuf – de Jean Herman avec Guy Bedos
1972Une belle fille comme moi – de François Truffaut avec Charles Denner
    + chansons
Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Henri Virlojeux
Les gants blancs du diable – de László Szabó avec Serge Marquand
La maman et la putain – de Jean Eustache avec Jean-Pierre Léaud
1973Défense de savoir – de Nadine Trintignant avec Michel Bouquet
Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Brigitte Bardot
Une baleine qui avait mal aux dents – de Jacques Bral avec Jean-Claude Drouot
1974Permettete, signora, che ami vostra figlia ? – de Gian Luigi Polidoro avec Ugo Tognazzi
Zig-Zig – de László Szabó avec Catherine Deneuve
    + chansons
Un divorce heureux – de Henning Carlsen avec Jean Rochefort
1975Vincent mit l’âne dans un pré / Vincent mit l’âne dans un pré [ et s’en vint dans l’autre ] – de Pierre Zucca avec Fabrice Luchini
L’ordinateur des pompes funèbres – de Gérard Pirès avec Claude Piéplu
1976Noroît / Le bal de l’horreur – de Jacques Rivette avec Geraldine Chaplin
Un type comme moi ne devrait jamais mourir – de Michel Vianey avec Bernard Fresson
Le trouble fesse / Le gaffeur – de Raoul Foulon avec Jean Gaven
Arrête de ramer t’attaque la falaise / Qu’il est joli l’assassin de papa – de Michel Caputo avec Michel Galabru
1977Strauberg est là ( Strauberg ist da ) de Micha Gallé avec Michel Piccoli
La tortue sur le dos – de Luc Béraud avec Jean-François Stévenin
Certaines nouvelles – de Jacques Davilla avec Micheline Presle
L’irrévolution – de Philippe Malherbe avec Philippe Léotard
Violette Nozière – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
1978Chaussette surprise – de Jean-François Davy avec Marcel Dalio
La frisée aux lardons – de Alain Jaspar avec Michel Aumont
1979Nous maigrirons ensemble – de Michel Vocoret avec Peter Ustinov
La gueule de l’autre – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
Le larron ( il ladrone ) de Pasquale Festa Campanile avec Enrico Montesano
Retour en force – de Jean-Marie Poiré avec Victor Lanoux
1980Une merveilleuse journée – de Claude Vital avec Daniel Ceccaldi
Le roi des cons – de Claude Confortès avec Francis Perrin
1981Si ma gueule vous plaît… – de Michel Caputo avec Marthe Villalonga
1982On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Henri Guybet
Cap Canaille – de Juliet Berto & Jean-Henri Roger avec Richard Bohringer
La bête noire – de Patrick Chaput avec Jean Bouise
1983Un bon petit diable – de Jean-Claude Brialy avec Alice Sapritch
Canicule – de Yves Boisset avec Lee Marvin
CM Habibi – de Françoise Prenant avec Miloud Khetib
1984Gwendoline – de Just Jaeckin avec Jean Rougerie
DO Vivement Truffaut / Hommage à Truffaut – de Claude de Givray avec Charles Denner
    Seulement apparition
1985Le pactole – de Jean-Pierre Mocky avec Pauline Lafont
L’effrontée – de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg
    César du meilleur second rôle féminin, France

Inspecteur Lavardin / Inspecteur Lavardin ou la justice – de Claude Chabrol avec Jean Poiret
1986Waiting for the moon – de Jill Godmillow avec Linda Hunt
Masques – de Claude Chabrol avec Philippe Noiret
1987Les saisons du plaisirs – de Jean-Pierre Mocky avec Charles Vanel
CM François Truffaut : Correspondance à une voix – de Michèle Reiser avec Charles Aznavour
    Seulement apparition
1988Une nuit à l’Assemblée Nationale – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Blanc
Prisonnières – de Charlotte Silveira avec Annie Girardot
1989L’air de rien – de Mary Jimenez avec Gabriel Arcand
Boom boom – de Rosa Vergéz avec Viktor Lazlo
1990Plein fer – de Josée Dayan avec Serge Reggiani
Cherokee – de Pascal Ortega avec Roland Blanche
1991Sissi, la valse des cœurs ( Sisi und der kaiserkuß / Sissi ) de Christoph Böll avec Nils Tavernier
Dingo – de Rolf de Heer avec Miles Davis
Ville à vendre – de Jean-Pierre Mocky avec Eddie Mitchell
1992Sam suffit – de Virginie Thévenet avec Jean-François Balmer
1993Personne ne m’aime – de Marion Vernoux avec Lio
    Prix Spécial au festival international du cinéma de Locarno, Suisse
1994Le terminus de Rita / Rita, Rocco et Cléopâtre – de Filip Forgeau avec Hans Meyer
Zadoc et le bonheur – de Pierre-Henry Salfati avec Tchéky Karyo
Le fils de Gascogne – de Pascal Aubier avec Jean-Claude Dreyfus
1995Rainbow pour Rimbaud – de Jean Teulé avec Farid Chopel
Généalogies d’un crime – de Raoul Ruiz avec Melvil Poupaud
CM Pourquoi partir ? – de Bastien Duval & Bernadette Lafont avec Samy Naceri
1996L’amour en embuscade / Angkor / Mirabeau ( love in ambush ) de Carl Schultz avec Jacques Perrin
Nous sommes tous encore ici – de Anne-Marie Miéville avec Joaquim de Almeida
1997Sous les pieds des femmes – de Rachida Krim avec Claudia Cardinale
1998Rien sur Robert – de Pascal Bonitzer avec Sandrine Kiberlain
Recto/Verso – de Jean-Marc Longval avec Smaïn
1999Un possible amour – de Christophe Lamotte avec Françoise Lebrun
2001Les amants du Nil – de Eric Heumann avec Eric Caravaca
Les petites couleurs – de Patricia Plattner avec Anouk Grinberg
2003Ripoux 3 – de Claude Zidi avec Lorànt Deutsch
2005Les aiguilles rouges – de Jean-François Davy avec Damien Jouillerot
DA U – de Serge Elissalde
    Seulement voix
2006Les petites vacances – de Olivier Peyon avec Claude Brasseur
Prête-moi ta main – de Eric Lartigau avec Alain Chabat
Le prestige de la mort – de Luc Moullet avec Jean Abeillé
Broken english – de Zoe R. Cassavetes avec Gena Rowlands
CM Le livre des morts de Belleville – de Jean-Jacques Joudiau avec Jérôme Kircher
200748 heures par jour – de Catherine Castel avec Antoine de Caunes
Nos 18 ans – de Frédéric Berthe avec Michel Blanc
2008Mes amis, mes amours – de Lorraine Lévy avec Vincent Lindon
La première étoile – de Lucien Jean-Baptiste avec Firmine Richard
Tricheuse – de Jean-François Davy avec Zinedine Soualem
2009Bazar – de Patricia Plattner avec Lou Doillon
2010Le Skylab – de Julie Delpy avec Eric Elmosnino
2011Paulette – de Jérôme Enrico avec Carmen Maura
2012Attila Marcel – de Sylvain Chomet avec Guillaume Gouix
AUTRES PRIX :
      
    César d’honneur, France ( 2003 )
Fiche créée le 28 septembre 2010 | Modifiée le 4 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 6480 fois
PREVIOUSYolande Laffon || Bernadette Lafont || Pauline LafontNEXT