CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Brad Renfro
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bernard Haller



Date et Lieu de naissance : 5 décembre 1933 (Genève, Suisse)
Date et Lieu de décès : 24 avril 2009 (Genève, Suisse)
Nom Réel : Bernard Haller

ACTEUR

Né le 5 décembre 1933 à Genève, Bernard Haller entame des études de vétérinaire puis débute au cabaret «Chez Gilles» à Lausanne avant de s’installer à Paris en 1958 pour devenir comédien. «J’ai été chauve très tôt et ça m’a empêché d’être un jeune premier, je me suis réfugié dans le cabaret» expliquait-il. Il galère longtemps, on l’applaudit sur la scène de «L’Ecluse» à la même affiche que Barbara ou aux «Trois Baudets» dans le spectacle de Raymond Devos en 1958, à «L’Alhambra» chez Patachou en 1960, à l’«ABC» dans le spectacle de Juliette Gréco en 1963 ou dans des tournées avec Sheila en 1964 ou Eddy Mitchell en 1968.

En 1970, Bernard Haller crée le spectacle «Et alors?» au Théâtre de Poche à Genève repris à La vieille Grille à Paris en 1971. Auditionné par Pierre Fresnay, alors directeur du Théâtre de la Michodière, il va se faire un nom dans le domaine très restreint du spectacle solo qui reste treize mois consécutifs à l’affiche. En 1972, il part en tournée (160 000 spectateurs de 95 villes l’applaudissent) et il reçoit le «Prix du Brigadier» qui récompense l’événement le plus marquant de la saison théâtrale. «Ses personnages se situent parfois à la limite du surréalisme, toujours avec une touche de poésie, comme son célèbre pianiste. Peu disert sur l’actualité, il ne touche pas à la politique ou alors de loin» (Encyclopédie de l’humour français). Les années suivantes, il interprète avec succès (parfois hors de France) des spectacles intitulés: «Un certain rire incertain» (1975 au Théâtre de la Ville), «Salmigondivers» (1979 au Théâtre de Chaillot), «Vis à vie» (1982 à Bobino) ou «Epoque épique» (1987 au Théâtre Edouard VII).

Bernard Haller s’illustre également au théâtre dans «L’âge de monsieur est avancé» (1985) de Pierre Etaix avec François Périer et Caroline Cellier à la Comédie des Champs-Elysées, «Frégoli» (1991) à Chaillot, «Hôtel des deux mondes» (2000) de Eric-Emmanuel Schmitt au Théâtre Marigny Salle Popesco ou «Volpone» (2001) avec Francis Perrin en tournée.

Au cinéma, la présence et le talent de Bernard Haller seront mal utilisés: «Je sais rien, mais je dirai tout» (1973) de et avec Pierre Richard, «Les quatre Charlots mousquetaires» (1973) et «À nous quatre Cardinal!» (1973) de André Hunebelle avec Les Charlots, «Max, mon amour» (1985) de Nagisa Oshima avec Charlotte Rampling, «Bonjour l’angoisse» (1988) de Pierre Tchernia avec Michel Serrault, «La soif de l’or» (1992) de Gérard Oury avec Christian Clavier, ou « Les poupées russes» (2004) de Cédric Klapisch auprès de Audrey Tautou et Romain Duris. Pour la télévision, on le retrouve aux génériques de séries policières à succès: «Nestor Burma» (1993) avec Guy Marchand, «Maigret» (1997) avec Bruno Cremer, «Les Cordier, juge et flic» (2000) avec Pierre Mondy et Bruno Madinier ou «La Crim’» (2004). Artiste généreux, il n’hésite pas à participer à de nombreux courts-métrages et de donner ainsi à de jeunes cinéastes la chance de concrétiser leurs projets.

Bernard Haller, meurt dans sa ville natale le 24 avril 2009, à l’âge de soixante-quinze ans à la suite d’un problème pulmonaire. Ce grand comédien et humoriste n’a jamais été une véritable star mais fut un impeccable artisan du comique.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1959Le sergent X – de Bernard Borderie avec Christian Marquand
1961Cartouche – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement voix
1966 CM La grimace – de Bertrand Blier avec Jacques Perrin
CM Un dessert pour Constance – de Sarah Maldoror avec Cheik Doukouré
1971Le soldat Laforêt – de Guy Cavagnac avec Catherine Rouvel
Le journal d’un suicidé – de Stanislav Stanojevic avec Delphine Seyrig
Un autre monde – de Michel Baulez avec Gérard Belloc
La vie facile – de Francis Warin avec Margo Lion
1973Les quatre Charlots mousquetaires – de André Hunebelle avec Gérard Rinaldi
À nous quatre, cardinal – de André Hunebelle avec Gérard Filipelli
Je sais rien, mais je dirai tout – de Pierre Richard avec Bernard Blier
1976Le diable dans la boîte – de Pierre Lary avec Micheline Presle
Arrête de ramer t’attaque la falaise / Qu’il est joli l’assassin de papa – de Michel Caputo avec Michel Galabru
1977La jument vapeur – de Joyce Buñuel avec Carole Laure
1978Chaussette surprise – de Jean-François Davy avec Bernadette Lafont
DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Morris, Henri Gruel & Pierre Watrin
    Seulement voix
1979L’associé – de René Gainville avec Michel Serrault
Les givrés – de Alain Jaspard avec Sophie Daumier
1980Le roi des cons – de Claude Confortès avec Francis Perrin
Signé Furax – de Marc Simenon avec Coluche
1982 DA Les Dalton en cavale / Les Dalton en balade – de Bill Hanna, Joe Barbera & Morris
    Seulement voix
1983Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Annie Cordy
1985Max mon amour ( Makkusu, mon amûru / マックス、モン・アムール ) de Nagisa Oshima avec Charlotte Rampling
1986 CM Le bridge – de Gilles Dagneau avec Jean-Pierre Mocky
1987Sécurité publique – de Gabriel Benattar avec Sophie Duez
1988Bonjour l’angoisse – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
1990Opération corned-beef – de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier
    Seulement apparition
1992Coup de jeune – de Xavier Gélin avec Daniel Gélin
Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu – de Christian Fechner avec Ticky Holgado
La soif de l’or – de Gérard Oury avec Christian Clavier
1994Les péchés mortels ( innocent lies) de Patrick Dewolf avec Gabrielle Anwar
Mo’ – de Yves-Noël François avec Jean-Marc Barr
1996 CM La sentence – de Mauro Lausa avec Marion Cotillard
2004Les poupées russes – de Cédric Klapisch avec Audrey Tautou
CM For intérieur – de Patrick Poubel avec Maxence Perrin
CM Le manie-tout – de Georges le Piouffe avec Jules-Angelo Bigarnet
CM Dernier instant – de Stéphanie Sphyras avec Chantal Garrigues
CM Cinq minutes plus tard – de Hervé Ganem avec Hervé Ganem
CM Le 73ème parallèle – de Stéphane Collaud
2005Les aiguilles rouges – de Jean-François Davy avec Richard Berry
Coup de sang – de Jean Marbœuf avec Marie-Christine Barrault
CM Le temps des cerises – de Jean-Julien Chervier avec Thérèse Roussel
2007Sa majesté Minor – de Jean-Jacques Annaud avec José Garcia
2008 CM Vivre jusqu’au bout – de Vincent Plaidy avec Julie Nicolet
2009Tricheuse – de Jean-François Davy avec Mylène Demongeot
Fiche créée le 24 avril 2009 | Modifiée le 30 octobre 2012 | Cette fiche a été vue 4203 fois
PREVIOUSThurston Hall || Bernard Haller || Johnny HallydayNEXT