CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Patty Duke
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bernardo Bertolucci



Date et Lieu de naissance : 16 mars 1941 (Parme, Italie)
Date et Lieu de décès : 26 novembre 2018 (Rome, Italie)
Nom Réel : Bernardo Giuseppe Maria Bertolucci

REALISATEUR
Image
1970 Le conformiste (il conformista) de Bernardo Bertolucci avec Jean-Louis Trintignant & Pierre Clémenti
Image
1972 Le dernier tango à Paris (ultimo tango a Parigi) de Bernardo Bertolucci avec Marlon Brando
Image
1975 1900 (novecento) de Bernardo Bertolucci avec Burt Lancaster, Gérard Depardieu & Robert De Niro
Image
1987 Le dernier empereur (the last emperor) de Bernardo Bertolucci avec Peter O’Toole & John Lone

Fils aîné du poète Attilio Bertolucci et de Ninetta, une enseignante, Bernardo Bertolucci naît le 16 mars 1941 dans la ville italienne de Parme. Il passe son enfance en Emilie-Romagne, son frère Giuseppe Bertolucci complète la famille en 1947. Les Bertolucci s’installent à Rome en 1951 ou son père côtoie tout le milieu artistique italien. Bernardo tombe lui aussi très tôt amoureux de la poésie et de la littérature et rejoint l’Université de la Sapienza pour des études de Lettres Modernes. Il commence à écrire à quinze ans et reçoit plusieurs prix littéraires dont le Premio Viareggio pour son premier livre. Il abandonne assez vite son cursus universitaire pour se consacrer à sa nouvelle passion, le cinéma. En 1955 et 1956 il réalise ses deux premiers courts-métrages. Il se lie d’amitié avec Pier Paolo Pasolini et l’assiste sur «Accattone» en 1961. Pendant le tournage, il rencontre sa première femme, la comédienne Adriana Asti.

En 1963, Bernardo Bertolucci fait ses débuts comme réalisateur avec «Prima della rivoluzione». Déjà sa renommée le place en tête de la nouvelle génération de cinéastes italiens par son inspiration créative et son engagement civil. Après des années d’expérimentations, partagé entre le «Living Theatre» et Sergio Leone (pour lequel il a écrit, avec Dario Argento, le sujet de «Il était une fois dans l’Ouest»), il acquiert une stature internationale avec deux chefs-d’œuvre: «La stratégie de l’araignée» (1969) et «Le conformiste» (1970) d’après l’histoire de son ami Alberto Moravia. Deux ans plus tard, il scandalise le monde entier avec «Le dernier tango à Paris». Bertolucci accroît sa notoriété avec «1900» en 1975, une fresque épique sur les luttes paysannes émiliennes des premières années du siècle à la Seconde Guerre mondiale, un film à la distribution internationale. Avec «La Luna» (1978), il aborde le thème de la drogue et de l’inceste, puis il réalise «La tragédie d’un homme ridicule» (1981), avec Ugo Tognazzi dans l’un de ses plus beaux rôles en père désabusé à la recherche de son fils disparu.

Dans les années 80, Bernardo Bertolucci tourne à l’étranger trois productions d’un extraordinaire pouvoir visuel. En 1987, il dirige en Chine «Le dernier empereur», un grand succès international qui remporte neuf Oscars, dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. En 1990, il filme au Maroc «Un thé au Sahara», d’après un roman de Paul Bowles, et en 1993, c’est «Little Buddha», avec Keanu Reeves, qu’il tourne au Népal et aux États-Unis. De retour en Italie, le cinéaste se lance dans la réalisation de deux films plus intimistes, «Beauté volée» (1995) et «Shandurai» (1998). Avec «The dreamers» (2003), il raconte une histoire de passions politiques et de révolutions sexuelles autour d’un trio de jeunes adultes interprétés par Eva Green, Louis Garrel et Michael Pitt. En 2007, il reçoit le Lion d’or pour sa carrière au Festival de Venise et en 2011, une Palme d’Or d’honneur au Festival de Cannes.

En 2011, Bernardo Bertolucci réalise l’adaptation du roman de Niccolò Ammaniti, intitulée «Io e te». Puis, de grave problèmes de dos le cloue dans un fauteuil roulant et l’éloigne définitivement du 7ème Art. De plus en plus rare, diminué et affaibli, il apparaît malgré tout dans plusieurs documentaires jusqu’à la fin de sa vie. Atteint d’un cancer du poumon, il meurt le 26 novembre 2018, à Rome. Après le divorce d’Adriana Asti, il épouse Maria Paola Maino en 1967, séparé en 1972, il se marie en 1978 avec la scénariste et réalisatrice Clare Peploe.

© Pascal DONALD

copyright
1955 CM Morte di un maiale – de Bernardo Bertolucci
    + scénario
1956 CM La teleferica – de Bernardo Bertolucci
    + scénario
1961Accattone – de Pier Paolo Pasolini avec Franco Citti
    Seulement assistant de production
1962La camarade ( la commare secca ) de Bernardo Bertolucci avec Carlotta Barilli
    + scénario
1963Prima della revoluzione – de Bernardo Bertolucci avec Adriana Asti
    + dialogues & scénario
1965 DO La via del petrolio – de Bernardo Bertolucci
    + sujet & scénario
1966Ballata da un miliardo – de Gianni Puccini avec Ray Danton
    Seulement dialogues & scénario
CM Il canale – de Bernardo Bertolucci
1967Caprices à l’italienne / La contestation ( capriccio all’italiana ) de Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Rossi, Pino Zac & Steno avec Julian Beck
    + scénario – Segment « Agonia »
1968Partner ( il sosia ) de Bernardo Bertolucci avec Tina Aumont
    + scénario
Il était une fois dans l’Ouest ( c’era una volta il West / once upon a time in the West ) de Sergio Leone avec Henry Fonda
    Seulement sujet & scénario
DO Fellini in città ovvero Frammenti di una conversazione su Federico Fellini – de Maurizio Ponzi avec Pier Paolo Pasolini
    Seulement apparition
1969La stratégie de l’araignée ( la strategia del ragno ) de Bernardo Bertolucci avec Alida Valli
    + scénario
La contestation / Evangile 70 ( amore e rabbia / vangelo 70 ) de Marco Bellocchio, Pier Paolo Pasolini, Bernardo Bertolucci, Jean-Luc Godard, Carlo Lizzani & Elda Tattoli avec Judith Malina
    Segment « Agonia » – + scénario
1970Le conformiste ( il conformista ) de Bernardo Bertolucci avec Jean-Louis Trintignant
    + scénario
    Prix NSFC du meilleur réalisateur par la Société Nationale des Critiques de Cinéma, USA

    Prix Interfilm avec recommandation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Spécial des Journalistes au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1971 TV L’inchiesta – de Gianni Amico avec Anne Wiazemsky
    Seulement scénario
DO La salute è malata / I poveri muoiono prima – de Bernard Bertolucci
1972Le dernier tango à Paris ( ultimo tango a Parigi / last tango in Paris ) de Bernardo Bertolucci avec Marlon Brando
    + sujet & scénario
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film italien par le syndicat des journalistes de cinéma, Italie
19751900 ( novecento ) de Bernardo Bertolucci avec Burt Lancaster
    + scénario
    Bodil du meilleur film européen, Danemark

DO Bertolucci secondo il cinema / The cinema according Bernardo Bertolucci – de Gianni Amelio avec Robert De Niro
    Seulement apparition
1978La luna – de Bernardo Bertolucci avec Jill Clayburgh
    + sujet & scénario
1981La tragédie d’un homme ridicule ( la tragedia di un uomo ridicolo ) de Bernardo Bertolucci avec Anouk Aimée
    + scénario
DO Wie de waarheid zegt moet dood – de Philo Bregstein avec Laura Betti
    Seulement apparition
1982Io con te non ci sto più – de Gianni Amico avec Carlo Monni
    Seulement production
1984 DO L’addio a Enrico Berlinguer – de Ugo Adilardi, Silvano Agosti, Gianni Amico, Sergio Spina, Alfredo Angeli, Giorgio Arlorio, Gioia Benelli, Roberto Benigni, Luigi Magni, Bernardo Bertolucci, Giuseppe Bertolucci, Paolo Bianchini, Liibero Bizzarri, Carlo Di Palma, Luigi Faccini, Giorgio Ferrara, Nicolò Ferrari, Ansano Giannarelli, Franco Giraldi, Carlo Lizzani, Massimo Manuelli, Francesco Maselli, Giuliano Montaldo, Riccardo Napolitano, Piero Nelli, Renato Parascandolo, Luigi Perelli, Ettore Scola, Paolo Pietrangeli, Gillo Pontecorvo, Faliero Rosati, Raffaele Siniscalchi, Roberto Russo, Massimo Sani, Gabriele Tanferna, Anna Maria Tatò, Gianni Toti & Piero Vivarelli
1987Le dernier empereur ( the last emperor / l’ultimo imperatore ) de Bernardo Bertolucci avec Peter O’Toole
    + scénario
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Oscar du meilleur scénario, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Golden Globe du meilleur scénario de cinéma, USA

    David du meilleur réalisateur, Italie

    David du meilleur scénario, Italie

    César du meilleur film étranger, France

    BAFTA du meilleur film aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix DGA pour la réalisation d’un film de cinéma par la Guilde des Réalisateurs Américains, USA

    Prix Spécial du Jury pour la réalisation aux prix du cinéma Européen, Europe

    Prix d’Or du meilleur film étranger par la guilde des arts germaniques du cinéma, Allemagne

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film italien par le syndicat des journalistes de cinéma, Italie

    Prix Hochi du meilleur film étranger aux Prix Hochi du cinéma, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur réalisateur d’un film étranger aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix de la Liberté d’Expression pour la réalisation par la National Board of Review, USA
1989 DO 12 registi per 12 città – de Mario Soldati, Mauro Bolognini, Michelangelo Antonioni, Bernardo Bertolucci, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Mario Monicelli, Ermanno Olmi, Gillo Pontecorvo, Francesco Rosi, Lina Wertmuller & Franco Zeffirelli
    Segment « Bologna »
1990Un thé au Sahara ( the sheltering sky ) de Bernardo Bertolucci avec Debra Winger
    + scénario
1991 DO Writing with light: Vittorio Storaro – de David Thompson avec Vittorio Storaro
    Seulement apparition
1992Golem, l’esprit de l’exil ( גולם: נדודים ) de Amos Gitai avec Samuel Fuller
    Seulement interprétation
DO De domeinen Ditvoorst – de Thom Hoffman avec Gérard Brach
    Seulement apparition
1993Little Buddha – de Bernardo Bertolucci avec Keanu Reeves
    + sujet & scénario
DO La vraie vie d’Antonio H. ( la vera vita di Antonio H. ) de Enzo Monteleone avec Marcello Mastroianni
    Seulement apparition
1995Beauté volée ( stealing beauty / io ballo da sola ) de Bernardo Bertolucci avec Liv Tyler
    + sujet & scénario
1998Shanduraï ( besieged / l’assiedo ) de Bernardo Bertolucci avec David Thewlis
    + scénario
1999 DO Kurosawa : The last emperor – de Alex Cox avec John Woo
    Seulement apparition
2000 DO Pier Paolo Pasolini et la raison d’un rêve ( Pier Paolo Pasolini e la ragione di un sogno ) de Laura Betti & Paolo Costella avec Francesca Archibugi
    Seulement apparition
2001Le triomphe de l’amour ( the triumph of love ) de Clare Peploe avec Mira Sorvino
    Seulement scénario & production
2002Ten minutes older : The cello – de Bernardo Bertolucci, Claire Denis, Mike Figgis, Jean-Luc Godard, Jirí Menzel, Michael Radford, Volker Schlöndorff & István Szabó avec Valeria Bruni Tedeschi
    + scénario – Segment « Histoire d’eau »
DO Claude Jutra, portrait sur film – de Paule Baillargeon avec Geneviève Bujold
    Seulement apparition
2003Les rêveurs / Les innocents ( the dreamers ) de Bernardo Bertolucci avec Michael Pitt
DO Words of my perfect teacher – de Lesley Ann Patten avec Steven Seagal
    Seulement apparition
2004 DO Epreuves d’artistes – de Samuel Faure & Gilles Jacob avec Pedro Almodóvar
    Seulement apparition
DO There is no direction – de Sarah Bertrand avec Spike Lee
    Seulement apparition
2005 DO Cinéastes en action ( cineastes en acció / cineastas en acción ) de Carlos Benpar avec Jules Dassin
    Seulement apparition
DO Elio Petri, note sur un auteur ( Elio Petri... appunti su un autore ) de Federico Bacci, Nicola Guarneri & Stefano Leone avec Tonino Guerra
    Seulement apparition
2006 DO Sartoria Tirelli : Vestire il cinema – de Gianfranco Giagni avec Lucia Bosé
    Seulement apparition
2010 DO Ritratto di mio padre – de Maria Sole Tognazzi avec Valeria Golino
    Seulement apparition
DO Kurosawa, la voie – de Catherine Cadou avec Martin Scorsese
    Seulement apparition
2011Moi et toi ( io e te ) de Bernardo Bertolucci avec Tea Falco
    + scénario
DO Sedia Elettrica: il making of del film Io e Te – de Monica Stambrini avec Jacopo Olmo Antinori
    Seulement apparition
DO La passione di Laura – de Paolo Petrucci avec Francesca Archibugi
    Seulement apparition
DO All’ombra del conformista – de Adriano Aprà avec Adriano Aprà
    Seulement apparition
2012 DO Non eravamo solo... Ladri di biciclette : Il neorealismo – de Gianni Bozzacchi avec Gabriel García Márquez
    Seulement interview
DO Paul Bowles: The cage door is always open – de Daniel Young avec Ira Cohen
    Seulement apparition
CM Me llamo Olmo – de Olmo Figueredo González-Quevedo
    Seulement interprétation
2013 DO Seduced and abandoned – de James Toback avec Bérénice Bejo
    Seulement apparition
DO Venice 70 : Future reloaded – de Hala Abdallah, John Akomfrah, Catherine Breillat, Júlio Bressane, Rama Burshtein, Antonio Capuano, Peter Ho-Sun Chan, Isabel Coixet, Amiel Courtin-Wilson, Claire Denis, Lav Diaz, Amit Dutta, Atom Egoyan, Aleksey Fedorchenko, Frédéric Fonteyne, James Franco, Lluís Galter, Haile Gerima, Aleksey German, Amos Gitai, Sang-soo Hong, Benoît Jacquot, Zhangke Jia, Semih Kaplanoglu, Abbas Kiarostami, Ki-duk Kim, Yorgos Lanthimos, Pablo Larraín, Tobias Lindholm, Guido Lombardi, Jazmín López, Samuel Maoz, Pietro Marcello, Brillante Mendoza, Celina Murga, Amir Naderi, Shirin Neshat, Nicolás Pereda, Franco Piavoli, Giuseppe Piccioni, Edgar Reitz, João Pedro Rodrigues, Walter Salles, Paul Schrader, Ulrich Seidl, Luca Severi, Sion Sono, Jean-Marie Straub, Tusi Tamasese, Tariq Teguia, Pablo Trapero, Athina Rachel Tsangari, Shin’ya Tsukamoto, Teresa Villaverde, Bing Wang, Apichatpong Weerasethakul, Andrew Wonder, Yonfan, Krzysztof Zanussi, Shekhar Kapur, Heeraz Marfatia, Karim Aïnouz, Bernardo Bertolucci, Jan Cvitkovic, Davide Ferrario, Monte Hellman, Marlen Khutsiev, Milcho Manchevski, Franco Maresco, Salvatore Mereu, Ermanno Olmi, Michele Placido & Todd Solondz
    + scénario & interprètation – Segment « Scarpette rosse »
DO Lino Miccichè, mio padre : Una visione del mondo – de Francesco Miccichè avec Jane Campion
    Seulement apparition
DO Bertolucci on Bertolucci – de Walter Fasano & Luca Guadagnino
    Seulement apparition
CM L’inganno – de Ferdinando Cito Filomarino avec Helmut Berger
    Seulement apparition
2014 DO Scandalo in sala. La sfida tra Potere e Cinema in Italia – de Serafino Murri & Alexandra Rosati avec Marco Bellocchio
    Seulement apparition
DO Poltrone Rosse : Parma e il Cinema – de Francesco Barilli avec Fabrizio Gifuni
    Seulement apparition
2015 DO Alfredo Bini, ospite inatteso – de Simone Isola avec Claudia Cardinale
    Seulement apparition
DO Filmstudio, mon amour – de Toni D’Angelo avec Nanni Moretti
    Seulement apparition
DO Acqua e zucchero: Carlo Di Palma, i colori della vita – de Fariborz Kamkari avec Carlo Di Palma
    Seulement apparition
2016 DO Perché sono un genio! Lorenza Mazzetti – de Steve della Casa & Francesco Frisari avec David Grieco
    Seulement apparition
DO Cinque mondi – de Giancarlo Soldi avec Roberto Benigni
    Seulement apparition
2017 DO Evviva Giuseppe – de Stefano Consiglio avec Laura Morante
    Seulement apparition
2018 DO Lo sguardo della musica – de Giuseppe Tornatore avec Ennio Morricone
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pietro Bianchi au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1997 )

    Léopard d’Honneur au festival international du cinéma de Locarno, Suisse ( 1997 )

    Prix Spécial du meilleur duo cinématographique avec Vittorio Storaro au Camerimage de Lodz, Pologne ( 1997 )

    Prix pour sa carrière au Camerimage, festival des arts cinématographiques de Lodz, Pologne (1997)

    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie ( 2007 )

    Palme d’Or d’Honneur au festival du cinéma de Cannes, France ( 2011)

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 2012 )
Fiche créée le 4 novembre 2012 | Modifiée le 10 décembre 2018 | Cette fiche a été vue 5438 fois
PREVIOUSMichel Berto || Bernardo Bertolucci || Giuseppe BertolucciNEXT