CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Antonia Bird
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Betsy Blair



Date et Lieu de naissance : 11 décembre 1923 (Cliffside Park, New Jersey, USA)
Date et Lieu de décès : 13 mars 2009 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Elizabeth Winifred Boger

ACTRICE
Image
1955 Marty – de Delbert Mann avec Ernest Borgnine, Esther Minciotti, Joe Mantell, Jerry Paris & Karen Steele
Image
1956 Grand’Rue (Calle Mayor) de Juan Antonio Bardem avec José Suárez, Yves Massard, Dora Doll & Luis Peña
Image
1956 Le despote (the Halliday Brand) de Joseph H. Lewis avec Joseph Cotten, Ward Bond & Viveca Lindfors
Image
1988 La main droite du diable (betrayed) de Costa-Gavras avec Tom Berenger, Debra Winger & John Heard

Fille de William Boger, courtier en assurances, et de Frederica Ammon, enseignante, Betsy Blair est née Elizabeth Winifred Boger le 11 décembre 1923 à Cliffside Park dans le New Jersey. Á huit ans, sa mère l’inscrit dans l’école de danse des Sœurs Swift. En 1933, elle remporte un concours de danse amateur et se produit dans une radio locale. Deux ans plus tard, elle est engagée dans l’agence de modèles de John Robert Powers et pose régulièrement pour des photos. Après l’obtention de son diplôme de fin d’études au collège new-yorkais «Sarah Lawrence», elle intègre la troupe de danse du Casino International de New York. Lors de la représentation de «Diamond horseshoe» (1940) de Billy Rose, elle fait la connaissance de Gene Kelly, le jeune chorégraphe du spectacle. Une belle rencontre qui aboutie à un mariage en septembre 1941. Il auront une fille Kerry Kelly en 1942 et resterons mariés pendant seize ans.

En octobre 1940, Betsy Blair est engagée à Broadway pour la comédie musicale «Panama Hattie» de Cole Porter. Ethel Merman, Phyllis Brooks et Betty Hutton en sont les vedettes, entourées par d’autres jeunes danseuses débutantes qui vont elles aussi devenir célèbre: Vera Ellen, June Allyson, Doris Dowling et Lucille Bremer. En 1942, Betsy joue son premier grand rôle dans la pièce de William Saroyan «The beautiful people». Trois ans plus tard, elle est doublure de Julie Haydon pour «La ménagerie de verre» de Tennessee Williams au Playhouse Theatre. Á cette époque, elle développe une vif intérêt pour les idées communistes. La jeune actrice participe à des groupes d’études marxistes et soutient les premiers comités de lutte contre la discrimination.

Betsy Blair fait ses débuts au cinéma, en 1946, auprès de Rosalind Russell et Melvyn douglas dans «Coupable ou non coupable» un drame de Henry Levin. Jusqu’au début des années cinquante, elle interprète des rôles de premier plan dans six films sous la direction de George Cukor, Michael Gordon, Anatole Litvak, Joseph L. Mankiewicz et John Sturges. Mais, aucunes des ses implications en politique n’échappent aux investigations de la Commission des activités anti-américaines menées par l’inquisiteur Sénateur McCarthy. L’impact est considérable sur la carrière de Betsy qui se voit refuser les portes des studios. Avec le soutient de son mari Gene Kelly, qui menace de suspendre son contrat avec la MGM, elle est engagée par Delbert Mann pour interpréter Clara, la petite amie de Ernest Borgnine, dans «Marty» (1955). Malgré une nomination aux Oscars, Betsy est définitivement blacklistée et, comme tant d’autres artistes, elle quitte Hollywood et s’installe à Paris où elle tourne «Rencontre à Paris» (1955) de Georges Lampin. En 1956, elle travaille en Espagne avec Juan Antonio Bardem pour «Grand’Rue», en Angleterre avec Joseph Losey pour «Le despote » et en Italie avec Michelangelo Antonioni pour «Le cri». L’éloignement avec Gene Kelly en souffre et le divorce est prononcé en avril 1957.

Par la suite, Betsy Blair poursuit sa carrière en Europe dirigée, entre autres, par Mauro Bolognini, Claude Berri, Tony Richardson et Francis Girod. En 1963, elle épouse le cinéaste Karel Reisz et s’installe en Grande-Bretagne. Elle s’éloigne des plateaux de tournage pour s’occuper de sa famille. Veuve de Karel en novembre 2002, elle participe encore a quelques manifestaions honorifiques avant de s’éteindre à son tour le 13 mars 2009, à Londres, emportée par un cancer.

© Pascal DONALD

copyright
1946Coupable ou non coupable / Peter Ibbetson a raison ( the guilt of Janet Ames ) de Henry Levin avec Melvyn Douglas
1947Une double vie ( a double life / Othello ) de George Cukor avec Ronald Colman
1948La citadelle du mal ( another part of the forest ) de Michael Gordon avec Fredric March
La fosse aux serpents ( the snake pit ) de Anatole Litvak avec Leo Genn
1949La porte s’ouvre ( no way out ) de Joseph L. Mankiewicz avec Richard Widmark
1950Le mystère de la plage perdue ( mystery street / murder at Harvard ) de John Sturges avec Ricardo Montalban
1951Femme en péril ( kind lady ) de John Sturges avec Keenan Wynn
1955Marty – de Delbert Mann avec Ernest Borgnine
    BAFTA de la meilleure actrice aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

Rencontre à Paris – de Georges Lampin avec Robert Lamoureux
1956Grand’Rue ( Calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec José Suárez
Le cri ( i grido ) de Michelangelo Antonioni avec Steve Cochran
Le despote ( the Halliday Brand ) de Joseph H. Lewis avec Joseph Cotten
1959Les mensonges que mon père me contaient ( lies my father told me ) de Don Chaffey avec Eddie Golden
1960Les dauphins ( i delfini ) de Francesco Maselli avec Gérard Blain
1961Tout au long de la nuit ( all night long ) de Basil Dearden avec Richard Attenborough
1962Quand la chair succombe / Sénilité ( senilità ) de Mauro Bolognini avec Anthony Franciosa
1968Mazel Tov ou le mariage – de Claude Berri avec Grégoire Aslan
1973A delicate balance – de Tony Richardson avec Katharine Hepburn
1977Gejaagd door de winst, of het A.B.C. van de moderne samenleving – de Robbe de Hert & Guido Hendricks avec Fons Rademakers
1985Flight of the Spruce Goose / Lot swierkowej gesi – de Lech Majewski avec Dennis Christopher
1986Descente aux enfers – de Francis Girod avec Claude Brasseur
1988La main droite du diable ( betrayed ) de Costa-Gavras avec Tom Berenger
2001 DO ¿ Quién es Alejandro Chomski ? – de Santiago García Isles avec Emir Kusturica
    Seulement apparition
2002 DO Broadway : The golden age, by the legends who were there / Broadway : The golden age – de Rick McKay avec Hume Cronyn
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international de cinéma de Chicago, USA ( 2006 )
Fiche créée le 22 mars 2009 | Modifiée le 9 avril 2009 | Cette fiche a été vue 3661 fois
PREVIOUSGérard Blain || Betsy Blair || Janet BlairNEXT