CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Wojciech Alaborski
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Betty Grable



Date et Lieu de naissance : 18 décembre 1916 (St. Louis, Missouri, USA)
Date et Lieu de décès : 2 juillet 1973 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Elizabeth Ruth Grable

ACTRICE
Image
1941 Soirs de Miami (moon over Miami) de Walter Lang avec Don Ameche & Robert Cummings
Image
1943 L’île aux plaisirs (Coney Island) de Walter Lang avec George Montgomery & Cesar Romero
Image
1946 L’extravagante Miss Pilgrim (the shocking Miss Pilgrim) de George Seaton avec Dick Haymes
Image
1953 Comment épouser un millionnaire (how to marry a millionaire) de Jean Negulesco avec Marilyn Monroe

Saine à croquer, avec ses joues rebondies et son teint de fermière, Betty Grable affole les GI’S, durant la Seconde Guerre mondiale, qui fantasment sur ses jambes gainées de soie, les plus belles d’Hollywood. Pour ne pas la perdre de vue, ils décident d’épingler la photo de la belle, en maillot de bain, sur la carlingue de leurs avions, inventant ainsi la première «pin-up girl». Celle qui va devenir, durant les années 1940, la plus grande star américaine, est née Elizabeth Ruth Grable, le 18 décembre 1916 à Saint-Louis, dans le Missouri. Sa mère la pousse vers le music-hall, elle débute comme chorus girl, alors qu’elle n’a pas 13 ans, dans un film de Benjamin Stoloff, «Happy days», en 1929. Elle signe alors des contrats éphémères avec la RKO et la Paramount et, durant la décennie 1930, décroche de petits rôles et compose des silhouettes qui ne sont pas toujours créditées au générique. C’est le cas dans «Whoopee!»(1930) de Thornton Freeland, où elle danse déjà et dirige le premier numéro musical du film, «Cowboys».

C’est sa prestation dans le musical de Cole Porter, «DuBarry was a lady» (1939) à Broadway, où elle remplace Alice Faye, qui lui vaut d’excellentes critiques et l’attention de la Fox. Betty Grable va dès lors devenir, durant la décennie suivante, la plus grande vedette du studio et l’actrice la mieux payée du pays. Pendant cette période, elle apparaît dans une série de comédies musicales qui ont un immense succès aux Etats-Unis. Le studio, soucieux de respecter le conformisme du spectateur moyen, fait appel, pour diriger la star, à une poignée de réalisateurs, toujours les mêmes: Walter Lang, Henry Koster ou Irving Cummings. Et il l’associe aux vedettes masculines du moment, Don Ameche, le pâle John Payne ou encore Dan Dailey. Dans ces films, où le scénario importe peu, Betty Grable incarne le plus souvent des personnages qui font ce qu’elle fait dans la vie, chanter et danser, avec talent d’ailleurs. Ainsi, dans «Adieu Broadway» (1940) de Walter Lang, elle compose, avec Alice Faye (qui devient une de ses meilleures amies) un couple de chanteuses qui essaient de promouvoir les compositions de deux auteurs en mal de reconnaissance. Dans «Ivresse de printemps» (1942) de Irving Cummings, avec la kitchissime Carmen Miranda, la voilà chanteuse et danseuse à Broadway, chantant «Run, little raindrop, run» (sur une musique de Harry Warren) ou dansant «A poem set to music» avec le «latin lover» Cesar Romero. «Rosie l’endiablée» (1943), de Irving Cummings, avec Robert Young, la voit chanteuse de saloon puis, à Londres, artiste renommée; elle y interprète une autre mélodie de Harry Warren, «My heart tells me» avec Phil Regan, et un air de Frank Leigh et Harry Pether, «Waiting at the church».

Quand Betty Grable ne chavire pas dans les bras de ses partenaires, elle chasse le mari enrichi, seule promotion sociale ouverte alors aux femmes ambitieuses. Ainsi, dans «Soirs de Miami» (1941) de Walter Lang, elle quitte son «drive-in» et, grâce à l’héritage de sa tante, file à Miami pour dénicher l’oiseau rare et, dans «Comment épouser un millionnaire?» (1953) de Jean Negulesco, avec Marilyn Monroe et Lauren Bacall, elle tombe, pour son malheur, sur un homme d’affaires qui se présente comme «l’homme le plus marié des Etats-Unis». Prisonnière de son image, l’actrice n’a que très rarement eu l’occasion de montrer, comme dans «Qui a tué Vicky Lynn?» (1941) de H. Bruce Humberstone, avec Victor Mature et l’extraordinaire Laird Cregar, qu’elle est aussi une excellente comédienne dramatique. C’est à Los Angeles que Betty Grable décède prématurément, le 2 juillet 1973, d’un cancer des poumons.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1929Happy days – de Benjamin Stoloff avec Charles E. Evans
Fox Movietone Follies of 1929 / Movietone Follies of 1929 / The William Fox of 1929 – de David Butler avec El Brendel
Nuits de Californie / Nuit de Californie ( let’s go places / mirth and melody ) de Frank R. Strayer avec Joseph Wagstaff
1930Whoopee ! – de Thornton Freeland avec Eddie Cantor
    + chansons
1931Kiki – de Sam Taylor avec Mary Pickford
Palmy days – de A. Edward Sutherland avec George Raft
Les grecs avaient un nom pour elles ( the greeks had a word for them / three Broadway girls ) de Lowell Sherman avec David Manners
CM Crashing Hollywood – de Roscoe Fatty Arbuckle avec Edward J. Nugent
CM Ex-sweeties – de Marshall Neilan avec Harry Gribbon
CM Once a hero – de Roscoe Fatty Arbuckle avec Emerson Treacy
1932Mis à l’épreuve ( probation / second chance ) de Richard Thorpe avec J. Farrell MacDonald
The age of consent – de Gregory La Cava avec Richard Cromwell
Hold’em jail – de Norman Taurog avec Bert Wheeler
Le roi de l’arène / Le kid d’Espagne ( the kid from Spain ) de Leo McCarey avec Robert Young
    + chansons
Taxi girls ( child of Manhattan ) de Edward Buzzell avec John Boles
CM Lady ! please ! / The dunking detective – de Babe Stafford avec Walter Long
CM Hollywood luck – de Roscoe Fatty Arbuckle avec Virginia Brooks
CM The flirty sleepwalker – de Del Lord avec Arthur Stone
CM Hollywood lights – de Roscoe Fatty Arbuckle avec Rita Flynn
CM Over the counter – de Jack Cummings avec Sidney Toler
1933Cavalcade – de Frank Lloyd avec Clive Brook
Croisière d’amour / Croisière sentimentale ( melody cruise ) de Mark Sandrich avec Charles Ruggles
Virginité ( what price innocence ? / shall the children pay ? ) de Willard Mack avec Bryan Washburn
Sweetheart of Sigma Chi / Girl of my dreams – de Edwin L. Marin avec Buster Crabbe
    + chansons
CM Air Tonic – de Sam White avec Leif Erickson
CM School for romance – de Archie Gottler avec Ward Bond
1934Student tour – de Charles F. Reisner avec Jimmy Durante
    + chansons
La joyeuse divorcée ( the gay divorcee / the gay divorce ) de Mark Sandrich avec Fred Astaire
    + chansons
Avec votre permission ( by your leave ) de Lloyd Corrigan avec Frank Morgan
CM Elmer steps out – de Jules White avec Bobby Burns
CM Loves detectives – de Archie Gottler avec Frank Albertson
CM Business is a pleasure – de Edward F. Cline avec Robert Agnew
CM Susie’s affair – de Archie Gottler avec Arthur Jarrett
CM Ferry-go-round – de Sam White avec Gene Austin
CM This band age – de Sam White avec Monte Collins
1935The nitwits – de George Stevens avec Evelyn Brent
Old man rhythm – de Edward Ludwig avec Charles Buddy Rogers
    + chansons
Collegiate / Charm school – de Ralph Murphy avec Jack Oakie
    + chansons
Suivez la flotte / En suivant la flotte ( follow the fleet ) de Mark Sandrich avec Ginger Rogers
CM The spirit of 1976 – de Leigh Jason avec Walter Woolf King
CM A night at the Bilmore Bowl – de Alfred J. Goulding avec Lucille Ball
CM Drawing rumors – de Ben Holmes avec Joey Ray
CM A quiet fourth – de Fred Guiol avec Edgar Dearing
1936Gardez-les sous les verrous ( don’t turn’em loose ) de Benjamin Stoloff avec Lewis Stone
Pigskin parade / Harmony parade – de David Butler avec Judy Garland
CM Sunkist stars at Palm Springs – de Roy Rolland avec Jackie Coogan
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 15, No. 11 – de Ralph Staub avec Montague Love
    Seulement apparition
1937This way please – de Robert Florey avec Charles Buddy Rogers
    + chansons
Romance burlesque ( thrill of a lifetime ) de George Archainbaud avec Buster Crabbe
College swing / Swing, teacher, swing – de Raoul Walsh avec George Burns
    + chansons
CM Screen snapshots series 16, No. 7 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 16, No. 10 – de Ralph Staub avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
1938Give me a sailor – de Elliott Nugent avec Martha Raye
    + chansons
Campus confessions / Fast play – de George Archainbaud avec William Henry
CM Screen snapshot series 18, No. 4 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
1939L’irrésistible monsieur Bob ( man about town ) de Mark Sandrich avec Jack Benny
    + chansons
Million dollar legs – de Nick Grinde avec Donald O’Connor
The day the bookies wept – de Leslie Goodwins avec Joe Penner
1940Sous le ciel d’Argentine ( down Argentine way ) de Irving Cummings avec Don Ameche
    + chansons
Adieu Broadway / Une nuit à Broadway ( Tin Pan Alley ) de Walter Lang avec John Payne
    + chansons
1941Soirs de Miami / Rendez-vous à Miami ( moon over Miami ) de Walter Lang avec Robert Cummings
    + chansons
Un yankee dans la R.A.F. ( a yank in the RAF ) de Henry King avec Tyrone Power
    + chansons
Qui a tué Vicky Lynn ? ( I wake up screaming / hot spot ) de H. Bruce Humberstone avec Laird Cregar
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 2 – de Herbert Moulton avec Hedda Hopper
    Seulement apparition
1942Filles des îles / Hawaii ( song of the islands ) de Walter Lang avec Victor Mature
    + chansons
Swing au cœur / Idylle autour du ring ( footlight serenade ) de Gregory Ratoff avec Phil Silvers
    + chansons
Ivresse de printemps ( springtime in the Rockies ) de Irving Cummings avec Cesar Romero
    + chansons
1943L’île aux plaisirs ( Coney Island ) de Walter Lang avec George Montgomery
    + chansons
Rosie l’endiablée ( sweet Rosie O’Grady ) de Irving Cummings avec Adolphe Menjou
    + chansons
Four jills in a jeep – de William A. Seiter avec Kay Francis
    + chansons
1944Une belle fille ( pin-up girl ) de H. Bruce Humberstone avec John Harvey
    + chansons
1945Vénus au dancing / Broadway en folie ( diamond horseshoe / Billy Rose’s diamond horseshoe ) de George Seaton avec Dick Haymes
    + chansons
Les Dolly Sisters ( the Dolly Sisters ) de Irving Cummings avec June Haver
    + chansons
CM The all-star bond rally – de Michael Audley avec Harpo Marx
    Seulement apparition & chansons
1946Voulez-vous m’aimer ? / M’aimez-vous ? ( do you love me ? ) de Gregory Ratoff avec Maureen O’Hara
    Seulement apparition
L’extravagante Miss Pilgrim ( the shocking Miss Pilgrim ) de George Seaton avec Gene Lockhart
    + chansons
CM Hollywood Park – de ? avec George Raft
    Seulement apparition
1947Maman était new look / Maman était vedette ( mother wore tights ) de Walter Lang avec Dan Dailey
    + chansons
La dame au manteau d’hermine ( that lady in ermine ) de Ernst Lubitsch avec Douglas Fairbanks Jr.
    + chansons
1948À toi pour la vie ( when my baby smiles at me ) de Walter Lang avec Jack Oakie
    + chansons
1949La blonde diabolique ( the beautiful blonde from Bashful Bend ) de Preston Sturges avec Rudy Vallee
    + chansons
1950La rue de la Gaieté ( Wabash Avenue ) de Henry Koster avec Victor Mature
    + chansons
Trois gosses sur les bras ( my blue heaven ) de Henry Koster avec Dan Dailey
    + chansons
Aventures à Tokyo ( call me mister ) de Lloyd Bacon avec Dale Robertson
    + chansons
1951Folies de Broadway ( meet me after the show ) de Richard Sale avec Macdonald Carey
    + chansons
1953La jolie batelière ( the farmer takes a wife ) de Henry Levin avec John Carroll
    + chansons
Comment épouser un millionnaire ( how to marry a millionaire ) de Jean Negulesco avec Marilyn Monroe
    + chansons
1954Tout le plaisir est pour moi ( three for the show ) de H.C. Potter avec Jack Lemmon
    + chansons
1955Deux filles en escapade / La blonde fantôme ( how to be very, very popular ) de Nunnally Johnson avec Charles Coburn
CM Screen snapshots series 34, N°6 : Hollywood shower of stars – de Ralph Staub avec Jean Hersholt
    Seulement apparition
1956La blonde et moi ( the girl can’t help it ) de Frank Tashlin avec Jayne Mansfield
    Seulement chansons
Fiche créée le 30 octobre 2010 | Modifiée le 27 septembre 2015 | Cette fiche a été vue 3736 fois
PREVIOUSMona Goya || Betty Grable || Ursula GrableyNEXT