CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Devaivre
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Betty Hutton



Date et Lieu de naissance : 26 février 1921 (Battle Creek, Michigan, USA)
Date et Lieu de décès : 12 mars 2007 (Palm Springs, Californie, USA)
Nom Réel : Elizabeth June Thornburg

ACTRICE

Betty Hutton naît Elizabeth June Thornburg le 26 février 1921, à Battle Creek (Michigan) dans la région des grands lacs, tout au nord des Etats-Unis. Elle a une sœur Marion de deux ans son aînée. Son père déserte le domicile conjugal alors qu’elle est encore bébé. Sa mère décide de partir pour gagner sa vie à Détroit comme ouvrière à la chaîne dans une usine d’automobiles. En fait elle va survivre misérablement avec ses deux filles en gérant des petits troquets clandestins à l’époque de la prohibition.

La jeune Betty dès l’âge de neuf ans chante en public avec sa sœur Marion. À treize ans elle a ses premiers engagements dans des orchestres locaux et quatre ans plus tard, elle travaille pour le groupe musical de Vincent Lopez avec qui elle tourne ses premiers films, essentiellement des cours métrages. En 1940, elle a fait son chemin à Broadway et participe à des revues. Un an plus tard elle débute pour la Paramount à Hollywood dans une comédie musicale «L’escadre est au port» de Victor Schertzinger avec William Holden et Dorothy Lamour. S’en suivent des œuvres du même genre pendant les trois années de guerre même si dans «La cigogne prodigue» de Preston Sturges avec Eddie Bracken, Betty Hutton montre qu’elle sait aussi jouer la comédie. Mais elle intéresse surtout les producteurs pour sa voix et son physique des plus avantageux. Et elle a sans doute l’un de ses meilleurs rôles du genre dans «La blonde incendiaire» (1945) de George Marshall avec l’acteur mexicain Arturo de Córdova.

Au début des années cinquante, Betty Hutton apparaît encore dans quelques films à succès comme «Annie la reine du cirque» (1950) de George Sidney; «Maman est à la page» (1950) Norman Z. McLeod avec Fred Astaire; et «Sous le plus grand chapiteau du monde» de Cecil B. DeMille avec Charlton Heston. Mais la carrière cinématographique de Betty Hutton, qui a pourtant tourné une vingtaine de titres en dix ans, approche pourtant de son déclin. Elle tourne un dernier film mineur en 1957, «Par la faute de son père», puis elle s’oriente vers la télévision où elle anime, en 1959, sa propre émission «The Betty Hutton Show» qui ne connaît malheureusement qu’une audience mesurée. Elle se produit également sur les planches.

Mariée en 1945 à un industriel, Ted Briskin, dont elle aura deux filles: Candy (1946) et Lindsay (1948), Betty Hutton divorce au début des années cinquante. Elle se remarie avec Charles O’Curran,, un chorégraphe qui travaille beaucoup pour le cinéma puis avec Alan Livingston, le créateur du fameux personnage de «Bozo le clown», d’abord succès de librairie avant de l’être à la télévision. Betty épouse en quatrième noce un musicien de Jazz, Pete Candoli, dont elle aura une petite fille, Carolyn (1962). Ce dernier mariage se solde lui aussi par un divorce. L’actrice-chanteuse fait encore une petite carrière à la télévision dans les années soixante et soixante-dix. Puis elle se retire complètement du monde du spectacle. Après avoir longtemps vécu à New-York, elle s’installe ensuite sur la côte Ouest des Etats-Unis.

Cette courageuse actrice qui a su se battre pour échapper à la misère et a connu son heure de gloire dans les années quarante, s’éteint des suites d’un cancer, à Palm Springs en Californie, peu de jours après avoir fêté ses quatre-vingt six ans, le 12 mars 2007.

© Caroline HANOTTE

copyright
1938 CM Paramount headliner : Queens of the air – de Leslie M. Roush avec Vincent Lopez
    Seulement apparition & chansons
1939 CM One for the book – de Roy Mack avec Hal Sherman
    + chansons
CM Vitaphone variety : Public Jitterbug number one – de Joseph Henabery avec Hal LeRoy
    Seulement apparition
CM Three kings and a queen – de Leslie M. Roush avec Barry Wood
    Seulement apparition & chansons
CM Vincent Lopez and his orchestra – de Joseph Henabery avec Vincent Lopez
    Seulement apparition & chansons
CM Public Jitterburg number one – de Joseph Henabery avec Hal LeRoy
    Seulement apparition & chansons
1941L’escadre est au port ( the fleet’s in ) de Victor Schertzinger avec William Holden
    + chansons
1942Au pays du rythme ( star spangled rhythm ) de George Marshall avec Bing Crosby
Trinidad cocktail ( happy go lucky ) de Curtis Bernhardt avec Dick Powell
    + chansons
CM A letter from Bataan / Paramount victory short No. T2-1 : A letter from Bataan – de William H. Pine avec Susan Hayward
    Seulement apparition
1943En vadrouille ( let’s face it ) de Sidney Lanfield avec Bob Hope
La cigogne prodigue ( the miracle of Morgan’s Creek ) de Preston Sturges avec Eddie Bracken
CM Strictly G.I. – de ? avec Judy Garland
    Seulement apparition & chansons
1944Quatre flirts et un cœur ( and the angels sing ) de George Marshall avec Fred MacMurray
    + chansons
La marine en jupons ( here come the waves ) de Mark Sandrich avec Sonny Tufts
    + chansons
CM Skirmish on the home front – de ? avec William Bendix
    Seulement apparition
1945La taverne de la folie ( Duffy’s tavern ) de Hal Walker avec Alan Ladd
    Seulement apparition
La blonde incendiaire ( incendiary blonde ) de George Marshall avec Charles Ruggles
    + chansons
Le club des cigognes ( the Stork Club ) de Hal Walker avec Barry Fitzgerald
    + chansons
CM Hollywood victory caravan – de William Russell avec Humphrey Bogart
    Seulement apparition
1946Cross my heart – de John Berry avec Michael Chekhov
    + chansons
CM Headline bands – de Jack Scholl & Lloyd French
    Seulement chansons
1947Les périls de Pauline / Les exploits de Pearl White ( the perils of Pauline ) de George Marshall avec John Lund
    + chansons
1948La femme au carrefour ( dream girl ) de Mitchell Leisen avec Macdonald Carey
1949L’ange endiablé ( red, hot and blue ) de John Farrow avec Victor Mature
    + chansons
1950Annie la reine du cirque ( Annie get your gun ) de George Sidney avec Howard Keel
    + chansons
    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA

Maman est à la page ( let’s dance ) de Norman Z. McLeod avec Fred Astaire
    + chansons
CM Moments in music – de ? avec Nelson Eddy
    Seulement apparition & chansons
1951La polka des marins / Escale à Honolulu ( sailor beware ! ) de Hal Walker avec Dean Martin
    Seulement apparition
Sous le plus grand chapiteau du monde ( the greatest show on earth / Cecil B. DeMille’s the greatest show on earth ) de Cecil B. DeMille avec Charlton Heston
    + chansons
1952C’est toi que j’aime ( somebody loves me ) de Irving Brecher avec Ralph Meeker
    + chansons
1957Par la faute de son père ( spring reunion ) de Robert Pirosh avec Dana Andrews
1975Hollywood, Hollywood ( that’s entertainment, part II ) de Gene Kelly avec Fred Astaire
    Seulement chansons
1994Chérie, vote pour moi / Sans parole ( speechless ) de Ron Underwood avec Michael Keaton
    Seulement chansons
1996 L.A. confidential – de Curtis Hanson avec Kevin Spacey
    Seulement chansons
1998Pourquoi pas moi ? – de Stéphane Giusti avec Johnny Hallyday
    Seulement chansons
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1944 )
Fiche créée le 14 mars 2007 | Modifiée le 20 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 5813 fois
PREVIOUSWilliam Hutt || Betty Hutton || Leila HyamsNEXT