CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ray Charles
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Beverly Garland



Date et Lieu de naissance : 17 octobre 1926 (Santa Crus, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 5 décembre 2008 (Hollywood Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Beverly Lucy Fessenden

ACTRICE

Fille d’un vendeur et chanteur occasionnel et d’une femme d’affaires, Beverly Lucy Fessenden nait le 17 octobre 1926 à Santa Cruz, en Californie. Elle étudie l’art dramatique sous la houlette de Anita Arliss, la sœur du grand comédien George Arliss couronné par un Oscar en 1930 pour son rôle dans «Disraeli». Elle débute sur scène dans un petit théâtre de Glendale puis à Phoenix lorsque sa famille déménage en Arizona. Elle travaille pour la radio, puis, de retour en Californie en 1949, elle fait de la figuration dans «Le dernier quart d’heure» de Rudolph Maté, sous le nom de Beverly Campbell. Le 13 août 1951, elle épouse l’acteur Richard Garland. Devenue Beverly Garland, elle apparaît brièvement aux côtés de Ray Milland dans «Ma vie à moi» (1950) et auprès de Janet Leigh dans «Proprement scandaleux» (1951). Bien que le couple divorce deux ans plus tard, elle garde définitivement son nom marital.

En 1953, Ewald André Dupont l’engage pour des rôles secondaires dans «Problem girls» et «L’homme de Neandertal», deux films à petit budget. Roger Corman, roi de la série Z, la remarque et en fait l’héroïne dans trois de ses productions. Beverly Garland est Vera une femme qui s’évade de prison dans «Femmes gangsters» (1955), la shérif Rose Hood dans «Guslinger» (1956) et la scientifique Claire Anderson dans «Il a conquis le monde» (1956). Faire-valoir de grandes stars, telles que Humphrey Bogart («La maison des otages» - 1955) et Frank Sinatra («Le pantin brisé» - 1957), elle interprète en tête d’affiche, plusieurs films tournés en quelques jours pour un public d’adolescents en quête de sensations fortes, parmi lesquels: «Quand la jungle s’éveille» (1956) de Curt Siodmak, «Le gang décapité» (1957) de Sidney Salkow et «The alligator people» (1959) de Roy Del Ruth.

Remarquable en mère de Tuesday Weld dans «Les pervertis» (1967) de Noel Black avec également Anthony Perkins, c’est surtout la télévision qui va faire de Beverly Garland une vedette et une figure familière des téléspectateurs américains. De «The twilight zone» en 1960, jusqu’à «Sept à la maison» en 1996, elle compte une centaine de productions télévisées à son actif. Elle interprète, entre-autres, le rôle de Barbara Harper Douglas, deuxième épouse de Fred McMurray, alias Steve Douglas, pour les trois dernières saisons de «Mes trois fils» (1969-72) et celui de Dotty West, la mère de Madame King, incarnée par Kate Jackson, dans les quatre saisons de la série d’espionnage «Scarecrow», devenue ensuite «Mme King» (1983-87). L’actrice est également la mère de Stephanie Zimbalist dans la télésuite qui a révélé Pierce Brosnan, «Remington Steele» (1982-87).

En mai 1960, Beverly Garland se marie avec le promoteur immobilier Filmore Crank qui, par la suite fera construire un complexe hôtelier portant le nom de son épouse («The Beverly Garland & Holiday Inn Conference Center» situé sur les collines d’Hollywood), avec un théâtre décoré des affiches de films où apparaît Beverly. En 1999, la comédienne s’éloigne des plateaux de tournage et prend la gestion des affaires florissantes de son défunt mari tout en donnant des conseils pour la carrière de sa fille, Carrington Garland qui est plus connue sous le nom de Kelly Capwell dans le soap-opéra à succès «Santa Barbara». Beverly Garland décède dans sa propriété de Hollywood Hills, le 5 décembre 2008 pendant son sommeil. Elle avait quatre-vingt-deux ans.

© Christophe LAWNICZAK & Philippe PELLETIER

copyright
1949Le dernier quart d’heure / Mort à l’arrivée ( D.O.A. ) de Rudolph Maté avec Edmond O’Brien
1950Ma vie à moi ( a life of her own ) de George Cukor avec Ray Milland
1951Proprement scandaleux ( strictly dishonorable ) de Melvin Frank & Norman Panama avec Ezio Pinza
1952L’intrépide ( Fearless Fagan ) de Stanley Donen avec Carleton Carpenter
1953Problem girls / The velvet cage – de Ewald André Dupont avec Ross Elliott
Le crime de la semaine / Meurtre à la télévision ( the glass web ) de Jack Arnold avec Edward G. Robinson
L’homme de Neanderthal ( the Neanderthal man ) de Ewald André Dupont avec Robert Shayne
Rocket man ( the rocket man ) de Oscar Rudolph avec Anne Francis
1954Bitter Creek – de Thomas Carr avec Bill Elliott
Meurtres sur commande ( the Miami story ) de Fred F. Sears avec Barry Sullivan
The desperados – de Thomas Carr avec Wayne Morris
Bomba et le tueur de léopard ( killer leopard / Bomba and the killer leopard ) de Ford Beebe avec Johnny Sheffield
Two guns and a badge – de Lewis D. Collins avec Roy Barcroft
Sur les docks ( New Orleans uncensored / riot on Pier 6 ) de William Castle avec Michael Ansara
1955Femmes gangsters ( cruel swamp / swamp women / swamp diamonds ) de Roger Corman avec Marie Windsor
La maison des otages ( the desperate hours ) de William Wyler avec Humphrey Bogart
Sudden danger / Calculated risk – de Hubert Cornfield avec Tom Drake
1956The go-getter – de Leslie Goodwins & Leigh Jason avec Ray Collins
La loi des gangs / La jungle d’acier ( the steel jungle ) de Walter Doniger avec Kenneth Tobey
La loi des armes / Gunslinger (the gunslinger / the yellow rose of Texas ) de Roger Corman avec John Ireland
Quand la jungle s’éveille / Curucu, sorcier de l’Amazone ( Curucu, beast of the Amazon) de Curt Siodmak avec John Bromfield
Il a conquis le monde ( it conquered the world / I conquered the earth ) de Roger Corman avec Peter Graves
Naked paradise / Thunder over Hawaii – de Roger Corman avec Richard Denning
Not of this earth – de Roger Corman avec Paul Birch
Terre maudite ( badlands of Montana / the lonesome gun ) de Daniel B. Ullman avec Rex Reason
1957Le gang décapité ( Chicago confidential ) de Sidney Salkow avec Brian Keith
Le pantin brisé ( the joker is wild / all the way / the joker ) de Charles Vidor avec Frank Sinatra
1958Le renégat / L’implacable poursuite ( the saga of Hemp Brown / Hemp Brown ) de Richard Carlson avec Rory Calhoun
1959The alligator people – de Roy Del Ruth avec Bruce Bennett
Coup de feu à Sandoval ( gundown at Sandoval / gunfight at Sandoval ) de Harry Keller avec Dan Duryea
1962Stark fear – de Ned Hockman avec Skip Homeier
1963Trio de terreur ( twice-told tales / the corpse-makers / Nathaniel Hawthorne’s twice-told tales / nights of terror ) de Sidney Salkow avec Vincent Price
1964Salome’73 – de Odoardo Fiory avec Riccardo Paladini
1967Les pervertis ( pretty poison ) de Noel Black avec Anthony Perkins
1969La fille aux mains sanglantes ( the mad room ) de Bernard Girard avec Shelley Winters
1974747 en péril ( airport 1975 ) de Jack Smight avec Charlton Heston
Where the red fern grows – de Norman Tokar avec James Whitmore
1977Sixth and main – de Christopher Cain avec Roddy McDowall
1979Roller boogie – de Mark L. lester avec Linda Blair
1980C’est ma chance / C’est mon tour ( it’s my turn / a perfect circle ) de Claudia Weill avec Michael Douglas
1982Gamble on love – de Jim Balden avec Louis Jourdan
1990Death falls – de June Samson avec Rip Thorn
2001 DO Drive-in movie memories – de Kurt Kuenne avec Robert Fuller
    Seulement apparition
2003If – de Lisa Stoll avec Jesse Hlubik
Fiche créée le 7 décembre 2008 | Modifiée le 10 mai 2016 | Cette fiche a été vue 3808 fois
PREVIOUSJohn Garfield || Beverly Garland || Judy GarlandNEXT