CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de René Deltgen
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bigas Luna



Date et Lieu de naissance : 19 mars 1946 (Barcelone, Espagne)
Date et Lieu de décès : 6 avril 2013 (La Riera de Gaià, Espagne)
Nom Réel : José Juan Bigas Luna

REALISATEUR
Image
1979 Caniche – de Bigas Luna avec Àngel Jové, Consol Tura, Linda Pérez Gallardo, Cruz Tobar & Marta Molins
Image
1992 Jambon, jambon (jamón , jamón) de Bigas Luna avec Penélope Cruz, Stefania Sandrelli & Anna Galiena
Image
1993 Macho (huevos de oro) de Bigas Luna avec Javier Bardem, Maria de Medeiros & Benicio Del Toro
Image
1997 La femme de chambre du Titanic – de Bigas Luna avec Olivier Martinez, Romane Bohringer & Aldo Maccione

José Juan Bigas Luna est né le 19 mars 1946 à Barcelone, dans une famille bourgeoise catalane. Après des études inachevées d’architecture et de design, il s’intéresse à la peinture et à l’art conceptuel. Il commence sa carrière professionnelle dans le monde du design en créant, avec Carlos Riart, le cabinet d’études «Estudio Gris» en 1969.

Son intérêt croissant pour les nouvelles technologies visuelles, l’incite à se lancer dans la réalisation, dès le début des années soixante-dix, il dirige plusieurs, courts-métrages où il explore ses fantasmes. Ils sortiront plus tard regroupés sous le titre «Impúdicas historias». En 1976, Bigas Luna réalise son premier long-métrage, «Tatuaje», un film policier brouillon et déjanté qui révèle déjà son goût pour la provocation. Deux ans plus tard, il signe «Bilbao» une œuvre chargée d’érotisme, sur une prostituée qui fréquente un homme sujet à des troubles obsessionnels compulsifs, qui est présentée en sélection parallèle à Cannes. Il enchaîne avec «Caniche» (1979), une histoire sulfureuse sur la jalousie et la domination, teintée d’inceste et de zoophilie. Ces trois films attirent les regards de la critique et lui permettent de se faire remarquer à l’étranger. En 1980, il tourne en Italie, la coproduction hispano-italo-américaine «Reborn», un thriller fantastique sur un prédicateur incarné par Dennis Hopper, qui tente d’exploiter une jeune femme, atteinte des stigmates de la crucifixion, pour s’enrichir. Il revient ensuite à Barcelone où il dirige Angela Molina dans «Lola» (1985) puis Zelda Rubinstein dans «Angoisse» (1986) avant de se retirer dans la région de Tarragone pour se consacrer principalement à la peinture.

En 1989, le producteur Andrés Vicente Gómez arrive à convaincre Bigas Luna de revenir au cinéma pour l’adaptation du roman de Almudena Grandes «Les vies de Loulou», aventures érotiques d’une jeune fille, Francesca Neri, à la découverte de sa sexualité. En 1992, il réalise «Jambon, jambon», une comédie provocatrice qui lance la carrière de ses trois protagonistes principaux, Javier Bardem, Jordi Mollá et Penélope Cruz. Il poursuit avec «Macho» (1993) où il retrouve Javier Barden pour ce pamphlet contre le machisme, puis il engage le couple français Gérard Darmon et Mathilda May pour «La lune et le téton» (1994), un film qu’il qualifie d’autobiographique et qui clôt sa trilogie ibérique.

Par la suite, Bigas Luna, artiste multidisciplinaire qui n’a pas abandonné la peinture, travaille sur des projets avant-gardistes dans les domaines de l’audiovisuel et des multimédias. Il dirige encore six films, dont «Bámbola» (1996) avec Valeria Marini, Stefano Dionisi, Anita Ekberg; «La femme de chambre du Titanic» (1997) adaptation du roman de Didier Decoin tourné en France avec Olivier Martinez et Romane Bohringer; «Volarérunt» (1999) avec Penélope Cruz et Jordi Mollà. En 1996, Bigas Luna épouse sa compagne de longue date Celia Orós rencontrée pensant le tournage de «Reborn». Elle lui donnera trois enfants et participera à la production de ses deux derniers films «Yo soy la Juani» (2006) avec Verónica Echegui et «Di Di Hollywood» (2010) avec Elsa Pataky et Peter Coyote. En 2009, le couple se lance dans le commerce de produits biologiques. Alors qu’il prépare son dix-huitième long-métrage, une adaptation du best-seller de Manuel de Pedrolo «Mecanoscrit del segon origen», Bigas Luna meurt d’une leucémie le 6 avril 2013 dans sa propriété de la Riera de Gaià, en province de Tarragone.

© Pascal DONALD

copyright
1973 CM Los paisanos – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
1974 CM Carlos Riart – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
CM Consol Tura – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
CM Juan Sevilla – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
1976Tatuaje – de Bigas Luna avec Pilar Velázquez
    + adaptation & scénario
1977 CM Coctel internacional – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
CM La millonaria – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
CM Mona y Temba – de Bigas Luna
    + scénario, montage & production
1978Bilbao – de Bigas Luna avec Àngel Jové
    + sujet original & scénario
1979Caniche – de Bigas Luna avec Linda Pérez Gallardo
    + scénario
    Prix du cinéma fantastique international du meilleur réalisateur au Fantasporto, Portugal

    Prix de la Critique au Fantasporto, Portugal

Mater amatísima – de José Antonio Salgot avec Victoria Abril
    Seulement sujet original & scénario
1980Renacer / Reborn – de Bigas Luna avec Dennis Hopper
    + sujet original & scénario
1982En un coup de vent ( como un adiós ) de Pere Vila avec Fiorella Faltoyano
    Seulement interprétation
1985Lola – de Bigas Luna avec Angela Molina
    + sujet original & scénario
TV Kiu i els seus amics – de Bigas Luna avec Alicia Orozco
    Serie – Réalisation du 1er épisode, + créateur & scénario
1986Angoisse ( angustia / angoixa ) de Bigas Luna avec Zelda Rubinstein
    + sujet original & scénario
    Saint Jordi du meilleur film espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

    Corbeau d’Or au festival international du cinéma fantastique de Bruxelles, Belgique
1989Les vies de Loulou ( las edades de Lulu ) de Bigas Luna avec Francesca Neri
    + adaptation & scénario
1992Jambon, jambon ( jamón , jamón ) de Bigas Luna avec Stefania Sandrelli
    + sujet original & scénario
    Lion d’Argent au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix de l’Audience du meilleur film espagnol aux prix Turia, Espagne
1993Macho ( huevos de oro / uova d’oro ) de Bigas Luna avec Javier Bardem
    + sujet original & scénario
    Prix Spécial du Jury au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1994La lune et le téton ( la teta y la luna / la teta i la lluna ) de Bigas Luna avec Mathilda May
    + sujet original & scénario
    Osella d’Or du meilleur scénario au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix du Jeune Jury Européen au festival international du film d’amour de Mons, Belgique
1995 DO Lumière et compagnie – de Merzak Allouache, Theo Angelopoulos, Vincente Aranda, Gabriel Axel, Bigas Luna, John Boorman, Youssef Chahine, Alain Corneau, Costa- Gavras, Raymond Depardon, Jaco Van Dormael, Francis Girod, Peter Greenaway, Lasse Hallström, Michael Haneke, Hugh Hudson, James Ivory, Gaston Kaboré, Abbas Kirostami, Cédric Klapisch, Andreï Konchalovski, Patrice Leconte, Spike Lee, Claude Lelouch, David Lynch, Ismail Merchant, Claude Miller, Sarah Moon, Idrissa Ouedraogo, Arthur Penn, Lucian Pintilie, Jacques Rivette, Helma Sanders-Brahms, Jerry Schatzberg, Nadine Trintignant, Fernando Trueba, Liv Ullmann, Régis Wargnier, Wim Wenders, Yoshishige Yoshida & Yimou Zhang
    + scénario – Segment « Au commencement »
1996Bámbola – de Bigas Luna avec Anita Ekberg
    + scénario
1997La femme de chambre du Titanic – de Bigas Luna avec Romane Bohringer
    + adaptation & scénario
    Goya du meilleur scénario adaptation, Espagne

    Prix CEC du meilleur scénario adaptation par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

    Pyramide d’Or au festival du cinéma international du cinéma du Caire, Egypte

    Prix de la mise en scène au festival du cinéma international du cinéma du Caire, Egypte
1999Volarérunt ( Volarérunt : La maja desnuda ) de Bigas Luna avec Penélope Cruz
    + scénario
2000Son de mar – de Bigas Luna avec Leonor Watling
2005 DO Cinéastes en action ( cineastes en acció / cineastas en acción ) de Carlos Benpar avec Jules Dassin
    Seulement apparition
2006Yo soy la Juani – de Bigas Luna avec Verónica Echegui
    + scénario & producteur exécutif
2007 DO Bigas Luna : La mirada entomòloga – de Sergi Rubió avec Jordi Mollà
    Seulement apparition
2008 DO Cinemacat.cat – de Antoni Verdaguer avec Isabel Coixet
    Seulement apparition
2009 DO Eviva Hollywood ( Spanish Hollywood ) de Pablo Bujosa & Ramon Colom avec Pedro Almodóvar
    Seulement apparition
TV 50 años de – de Bigas Luna
    Série – Réalisation & apparition épisode « Iconos ibéricos »
2010Di Di Hollywood – de Bigas Luna avec Peter Coyote
    + scénario & production
AUTRES PRIX :
      
    Prix de la ville de Karlovy Vary au festival international du cinéma de Karlovy Vary, République Tchèque

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix Turia, Espagne ( 2007 )
Fiche créée le 7 avril 2013 | Modifiée le 13 avril 2013 | Cette fiche a été vue 2349 fois
PREVIOUSEtienne Bierry || Bigas Luna || Theodore BikelNEXT