CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Edna Purviance
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Billie Burke



Date et Lieu de naissance : 7 août 1884 (Washington, District de Columbia, USA)
Date et Lieu de décès : 14 mai 1970 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Mary William Ethelbert Appleton Burke

ACTRICE
Image
1916 Gloria’s romance – de Colin Campbell & Walter Edwin avec Henry Kolker & David Powell
Image
1919 The misleading widow – de John S. Robertson avec James Crane, Frank Mills & Madelyn Clare
Image
1920 The education of Elizabeth – de Edward Dillon avec Lumsden Hare, Edith Sharpe & Donald Cameron
Image
1942 Embrassons la mariée (they all kissed the bride) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas & Joan Crawford

Fille de William «Billy» Burke, un célèbre clown de son époque, Mary William Ethelbert Appleton Burke, dite Billie Burke, est née le 7 août 1885 à Washington D.C. Enfant, elle suit son père qui se produit dans des cirques à travers les Etats-Unis mais aussi en France et en Angleterre. La famille Burke s’intalle à Londres, au tout début du XXème siècle, où la petite Mary découvre le théâtre. En 1903, elle fait ses débuts sur les planches londoniennes dans «The school girl» une comédie musicale Leslie Stuart et Charles H. Taylor, d’après un livret de Henry Hamilton et Paul M. Potter. Le succès l’incite à revenir en Amérique où elle ne va pas tarder à devenir la coqueluche de Broadway.

En 1907, Billie Burke remporte son premier succès avec «My wife» une adaptation de Michael Morton d’après une pièce française de Paul Gavault et Robert Charvay. Jusqu’à la fin des années vingt, la belle rousse enchaîne les triomphes à Broadway, le public peut l’applaudir, entre autres, dans: «Mrs. Dot» (1910) de W. Somerset Maugham, «Suzanne» (1910/11) d’après C. Haddon Chambers, «The Mind-the-Paint girl» de Arthur Wing Pinero sur une musique de Jerome Kern, «Caesar’s wife» (1919/20) de W. Somerset Maugham, «Rose Briar» (1922/23) de Booth Tarkington, «Annie Dear» (1924/25) Clare Kummer, «The marquise» (1927/28) de Noel Coward ou «Family affairs» (1929) de Earle Crooker et Lowell Brentano. Entre temps, Billie Burke épouse le 11 avril 1914 le producteur Florenz Ziegfeld qui finance la majorité de ses pièces. Deux ans après leur mariage, elle donne naissance à une fille, Patricia.

Dès la seconde moitié des années 1910, Billie Burke joue des premiers rôles au cinéma. En 1916, elle est l’héroïne de «Gloria’s Romance» un sérial en vingt épisodes, sur les aventures rocambolesques d’une jeune fille en Floride, réalisé par Colin Campbell et Walter Edwin. Elle tourne encore une quinzaine de films jusqu’en 1920, puis s’éloigne pour se consacrer essentiellement à la scène. En 1929, le krach boursier laisse le couple Ziegfeld quasiment ruiné. Brisé, Florenz vas y laisser sa santé et malgré une reprise triomphale de la comédie musicale «Show Boat», il meurt d’une pleurésie en juillet 1932.

Les dettes s’étant accumulées, Billie Burke reprend le chemin des studios. Dès le décès de son mari, elle enchaîne les prestations à l’écran, en majorité des rôles secondaires. On la voit notamment dans «Les invités de huit heures» (1933) de George Cukor, «Souvent femme varie» (1934) de W.S. Van Dyke, «Jim l’excentrique» (1936) de Robert Z. Leonard, «L’amour n’est pas un jeu» (1942) de John Huston, «Le père de la mariée» (1950) de Vincente Minnelli, «Sergent noir» (1960) de John Ford. En 1939, elle est même nommée à l’Oscar pour son rôle de la mère de Constance Bennett dans «Madame et son clochard» (1938) de Norman Z. McLeod. Mais son personnage le plus marquant restera pour toujours celui de Glinda, la bonne sorcière qui va aider Judy Garland dans «Le magicien d’Oz» de Victor Fleming en 1939.

Après plus de cinquante pièces de théâtre et le double d’apparitions pour le cinéma et la télévision, Billie Burke se retire au début des années soixante. Elle s’éteint discrètement dans sa résidence de Los Angeles le 14 mai 1970 à l’âge de 85 ans. Elle est enterrée dans le cimetière Kensico à Valhalla dans l’état de New York.

© Pascal DONALD

copyright
1913Our mutual girl – de Oscar Eagle, Lawrence B. McGill, John W. Noble & Walter Stanhope avec Norma Phillips
1916Peggy – de Thomas H. Ince & Charles Giblyn avec Charles Ray
Gloria’s romance – de Colin Campbell & Walter Edwin avec Henry Kolker
    Sérial en 20 épisodes
    1 : Lost in the Everglades
    2 : Caught by the Seminoles
    3 : A perilous love
    4 : The social vortex
    5 : The gathering storm
    6 : Hidden fires
    7 : The harvest of sin
    8 : The mesh of mystery
    9 : The shadow of scandal
    10 : Tangled threads
    11 : The fugitive witness
    12 : Her fighting spirit
    13 : The midnight riot
    14 : The floating trap
    15 : The murderer at bay
    16 : A modern pirate
    17 : The tell-tale envelope
    18 : The bitter thruth
    19 : Her vow fulfilled
    20 : Love’s reward
1917La mystérieuse Miss Terry ( the mysterious Miss Terry ) de J. Searle Dawley avec Walters Hiers
Arms and the girl – de Joseph Kaufman avec Thomas Meighan
La terre de la promesse ( the land of promise ) de Joseph Kaufman avec Helen Tracy
Eve’s daughter – de James Kirkwood avec Lionel Atwill
1918Let’s get a divorce – de Charles Giblyn avec John Miltern
Le mirage ( in pursuit of Polly / the pursuit of Polly ) de Chester Withey avec William B. Davidson
The make-believe wife – de John S. Robertson avec David Powell
1919Le mariage d’Annabelle ( good gracious, Annabelle ) de George Melford avec Herbert Rawlinson
The misleading widow – de John S. Robertson avec James Crane
Sadie love – de John S. Robertson avec Jed Prouty
Wanted : A husband – de Lawrence C. Windom avec Charles Lane
1920Away goes Prudence – de John S. Robertson avec Percy Marmont
On demande un mari ( the Frisky Mrs. Johnson ) de Edward Dillon avec Ward Crane
The education of Elizabeth – de Edward Dillon avec Lumsden Hare
1929Gloriflying the american girl – de John W. Harkrider & Millard Webb avec Eddie Cantor
    Seulement apparition
1930 CM Screen snapshots series 9, No. 20 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
1932Hérédité ( a bill of divorcement ) de George Cukor avec John Barrymore
Le phalène d’argent ( Christopher Strong ) de Dorothy Arzner avec Colin Clive
1933Les invités de huit heures ( dinner at eight ) de George Cukor avec Wallace Beery
Une nuit seulement ( only yesterday ) de John M. Stahl avec John Boles
1934Douvres-Paris ( where sinners meet / the Dover Road ) de J. Walter Ruben avec Reginald Owen
Filles d’Amérique ( finishing school ) de Wanda Tuchock & George Nichols Jr. avec Bruce Cabot
We’re rich again – de William A. Seiter avec Reginald Denny
    + chansons
Souvent femme varie ( forsaking all others ) de W.S. Van Dyke avec Robert Montgomery
Society doctor / After eight hours – de George B. Seitz avec Chester Morris
Chronique mondaine ( after office hours ) de Robert Z. Leonard avec Clark Gable
1935Becky Sharp / Lady of fortune – de Rouben Mamoulian avec Miriam Hopkins
Doubling Thomas – de David Butler avec Will Rogers
La manière forte / Gosse de riche ( she couldn’t take it / woman tamer ) de Tay Garnett avec George Raft
Une plume à son chapeau ( a feather in her hat ) de Alfred Santell avec Basil Rathbone
Splendeur ( splendor / splendour ) de Elliott Nugent avec Joel McCrea
1936Ma femme américaine ( my american wife ) de Harold Young avec Francis Lederer
Jim l’excentrique ( Piccadily Jim ) de Robert Z. Leonard avec Frank Morgan
L’obsession de madame Craig ( Craig’s wife ) de Dorothy Arzner avec Rosalind Russell
Show boat – de James Whale avec Irene Dunne
    Seulement sujet
1937Un grand tribun / La vie d’un grand tribun ( Parnell ) de John M. Stahl avec Myrna Loy
Le couple invisible ( Topper ) de Norman Z. McLeod avec Cary Grant
L’inconnu du palace ( the bride wore red ) de Dorothy Arzner avec Joan Crawford
Les cadets de la mer ( navy blue and gold ) de Sam Wood avec Lionel Barrymore
Tout le monde chante ( everybody sing ) de Edwin L. Marin avec Allan Jones
1938Madame et son clochard ( merrily we live ) de Norman Z. McLeod avec Brian Aherne
La famille Sans Souci ( the young in heart ) de Richard Wallace avec Douglas Fairbanks Jr.
Fantômes en croisière ( Topper takes a trip ) de Norman Z. McLeod avec Roland Young
1939Deux bons copains ( Zenobia / elephants never forget / it’s spring again ) de Gordon Douglas avec Oliver Hardy
    + chansons
Bridal suite / Maiden voyage – de William Thiele avec Robert Young
    + chansons
Le magicien d’Oz ( the wizard of Oz ) de Victor Fleming avec Jack Haley
    + chansons
Divorcé malgré lui ( eternally yours ) de Tay Garnett avec David Niven
Remember ? – de Norman Z. McLeod avec Robert Taylor
The ghost comes home – de Wilhelm Thiele avec John Shelton
1940And one was beautiful – de Robert B. Sinclair avec Robert Cummings
Irène ( Irene ) de Herbert Wilcox avec Ray Milland
The capitan is a lady – de Robert B. Sinclair avec Charles Coburn
Dulcy – de S. Sylvan Simon avec Ian Hunter
Hullabaloo – de Edwin L. Marin avec Frank Morgan
The wild man of Borneo – de Robert B. Sinclair avec Donald Meek
Qui est l’assassin ? / Le retour de Topper / La dernière enquête de Mr. Topper ( Topper returns ) de Roy Del Ruth avec Joan Blondell
1941Une nuit à Lisbonne ( one night in Lisbon ) de Edward H. Griffith avec Fred MacMurray
Jazz Follies ( what’s cookin’ ? / wake up and dream ) de Edward F. Cline avec Robert Paige
L’invité de madame / L’homme qui vint dîner ( the man who cam e to dinner ) de William Keighley avec Bette Davis
CM Picture people No. 2 / Hollywood sports – de M. Clay Adams avec Roy Rogers
    Seulement apparition
1942L’amour n’est pas un jeu ( in this our life ) de John Huston avec George Brent
Embrassons la mariée ( they all kissed the bride ) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas
Don Juan en habit ( girl trouble ) de Harold D. Schuster avec Don Ameche
1943Hi diddle, diddle ( diamonds and crime / try and find it ) de Andrew L. Stone avec Adolphe Menjou
    + chansons
So’s your uncle – de Jean Yarbrough avec Donald Woods
You’re a lucky fellow, Mr. Smith – de Felix E. Feist avec David Bruce
Gildersleeve on Broadway – de Gordon Douglas avec Harold Peary
1945Swing out, Sister – de Edward C. Lilley avec Rod Cameron
The cheaters / The castaway – de Joseph Kane avec Joseph Schildkraut
Breakfast in Hollywood / The mad hatter – de Harold D. Schuster avec Tom Breneman
1946Quatre filles cherchent un mari ( the bachelor’s daughters / bachelor girls ) de Andrew L. Stone avec Ann Dvorak
1947 CM Silly Billy – de Jules White avec Tim Ryan
1948 CM Billie gets her man – de Edwards Bernds avec Stanley Ince
1949Entrons dans la danse ( the Barkleys of Broadway ) de Charles Walters avec Fred Astaire
C’est moi le papa ( and baby makes three ) de Henry Levin avec Robert Hutton
The boy from Indiana / Blaze of glory – de John Rawlins avec Lon McCallister
1950Le père de la mariée ( father of the bride ) de Vincente Minnelli avec Spencer Tracy
Three husbands / Letter to three husbands – de Irving Reis avec Emlyn Williams
1951Allons donc papa ! ( father’s little dividend ) de Vincente Minnelli avec Joan Bennett
1952Le joyeux prisonnier ( small town girl ) de Leslie Kardos avec Farley Granger
1959Ce monde à part ( the young philadelphians / the city jungle ) de Vincent Sherman avec Paul Newman
1960Sergent noir / Capitaine Buffalo ( sergeant Rutledge ) de John Ford avec Woody Strode
1960Pepe – de George Sidney avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
Fiche créée le 27 octobre 2011 | Modifiée le 20 mars 2017 | Cette fiche a été vue 2705 fois
PREVIOUSDorothy Burgess || Billie Burke || Paul BurkeNEXT