CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul L. Smith
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Broderick Crawford



Date et Lieu de naissance : 9 décembre 1911 (Philadelphie, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 26 avril 1986 (Rancho Mirage, Californie, USA)
Nom Réel : William Broderick Crawford

ACTEUR

Issu d’une famille d’acteurs, William Broderick Crawford naît le 9 décembre 1911, à Philadelphie. Son père, Lester Crawford est très connu à Broadway, sa mère plus encore. Helen Broderick est une véritable star, une nature «comique» de la scène Américaine et elle fait littéralement courir les foules. Broderick Crawford ne manifeste aucun intérêt pour la carrière artistique et préfère devenir boxeur! Désespérés d’avoir engendré un être aussi récalcitrant à la vocation artistique, ses parents traînent leur rejeton avec eux en tournée durant les vacances, l’obligeant, en contrepartie du cadeau, à leur donner de temps à autre une réplique ici où là. L’idée enchante tellement Brod qu’à dix-sept ans, il s’engagea sur un cargo comme soutier pour leur échapper. Il reste sept mois en mer, avant que ses parents ne viennent le récupérer à la faveur d’une escale pour l’inscrire à l’université. Brod reprend la poudre d’escampette pendant un an. Quand il n’a plus un cent en poche, il déniche un job à la radio et collabore avec…Les Max Brothers! Peu à peu, ils lui insufflent le virus du métier. À tel point que non content de son travail à la radio, il tâte du théâtre avec satisfaction.

Tout marche si bien que lorsque les Marx partent pour Hollywood, ils emmènent le jeune Broderick Crawford. Il tourne quelques films et déteste tellement l’expérience qu’il repart vers New-York. Dans le train qui le ramène vers la côte est en 1937, il lit le roman de John Steinbeck: «Des souris et des hommes» et tombe fou amoureux du personnage de Lennie le simple d’esprit. Arrivé à New-York, il apprend que la pièce va se monter, il se précipite au théâtre et décroche le rôle. Malgré le succès, lorsque Lewis Milestone adapte la pièce au cinéma, c’est Lon Chaney Jr. qui est choisi pour être Lenny. De retour à Hollywood, Brod devient ami avec Humphrey Bogart. Avec leur acolyte Peter Lorre, ils ont mis au point un petit numéro très réussi qui ravit les journalistes et le public de Bogart: Ils écument les bars et les boîtes à la mode, boivent comme des éponges puis déclenchent des bagarres «pour rire» auxquelles tout le monde croit et qui étayent bien leur réputation de «vrais durs». Broderick reste donc à Hollywood et…fait des films. Comme Bogart et Lorre, il y est toujours excellent. C’est un acteur de composition au sens le plus large du terme. Sa grande consécration vient en 1949 avec «Les fous du roi» et le film lui vaut l’Oscar du meilleur acteur. En 1951, il tourne son plus gros succès avec Judy Hollyday dans «Comment l’esprit vient aux femmes». L’illustre Federico Fellini en personne clame à tout va son admiration sans bornes pour lui et…écrit un film à son intention.

En 1940, Broderick Crawford a épousé la jeune et jolie comédienne Kay Griffith. Le mariage dure seize ans puis s’effiloche. Broderick se remarie en 1962, avec Joan Taylor et nouveau dicorce cinq ans plus tard. Broderick a interprété trop de rôles stéréotypés dans des westerns ou des policiers pour laisser une empreinte ineffaçable dans la mémoire des cinéphiles. Il se montra vieilli et diminué «Won Ton Ton, le Chien qui sauva Hollywood» (1975), et s’il apparait en «guest star» dans cette lamentable chose, c’est parce que la télévision lui a donné une deuxième heure de gloire. Il est le héros de «Highway patrol» durant quatre ans, et il n’y a pas un seul gamin dans toutes les rues d’Amérique quand le feuilleton passe à la télévision. C’est auprès de sa troisième épouse Mary Alice que Broderick Crawford meurt à Rancho Mirage le 26 Avril 1986, emporté par le cancer du fumeur sans que la presse n’en fasse écho.

© Céline COLASSIN

copyright
1936Woman chases man – de John G. Blystone avec Miriam Hopkins
1937Les sous-marins D-1 ( submarine D-1 ) de Lloyd Bacon avec George Brent
Start cheering – de Albert S. Rogell avec Jimmy Durante
1938Ambush – de Kurt Neumann avec Lloyd Nolan
La glorieuse aventure ( the real glory ) de Henry Hathaway avec Gary Cooper
Sudden money – de Nick Grinde avec Charles Ruggles
1939La chasse au crime ( undercover doctor ) de Louis King avec Heather Angel
L’île des hommes perdus ( island of lost men ) de Kurt Neumann avec Anna May Wong
Divorcé malgré lui ( eternally yours ) de Tay Garnett avec Loretta Young
Le poignard mystérieux / Le peu honorable Mr… ( slightly honorable ) de Tay Garnett avec Pat O’Brien
Beau Geste – de William A. Wellman avec Ray Milland
1940La maison des sept péchés ( seven sinners / Cafe of the seven sinners ) de Tay Garnett avec Marlene Dietrich
I can’t gave you anything but love, Baby – de Albert S. Rogell avec Peggy Moran
Les Dalton arrivent ( when the Daltons rode ) de George Marshall avec Kay Francis
Sur la piste des vigilants / Le grand duc de la prairie ( trail of the vigilantes ) de Allan Dwan avec Franchot Tone
La légion des damnés ressuscite ( the Texas rangers ride again ) de James P. Hogan avec Ellen Drew
1941Le chat noir ( the black cat ) de Albert S. Rogell avec Bela Lugosi
Un drôle de pari / Des chaussures étroites ( tight shoes ) de Albert S. Rogell avec Binnie Barnes
Au sud de Tahiti ( south of Tahiti / white savage ) de George Waggner avec Brian Donlevy
L’enfer du Dakota / La brigade fantôme du Dakota ( Badlands of Dakota ) de Alfred E. Green avec Ann Rutherford
1942Un drôle de cambrioleur ( Larceny, Inc. ) de Lloyd Bacon avec Jane Wyman
Les bas-fonds de Broadway ( Broadway ) de William A. Seiter avec Janet Blair
La fièvre de l’or ( north to the Klondike ) de Erle C. Kenton avec Lon Chaney Jr.
Butch minds the baby – de Albert S. Rogell avec Virginia Bruce
Régime de terreur ( men of Texas / men of destiny ) de Ray Enright avec Jackie Cooper
La ville du péché ( Sin Town / Sin City ) de Ray Enright avec Constance Bennett
CM Keeping fit – de Arthur Lubin avec Anne Gwynne
    Seulement apparition
1946Pénélope et ses détectives ( the runaround ) de Charles Lamont avec Ella Raines
L’ange noir ( black angel / the black angel ) de Roy William Neill avec Peter Lorre
CM Rough but hopeful – de ? avec Don Ameche
    Seulement apparition
1947Night unto night – de Don Siegel avec Ronald Reagan
    + chansons
La belle esclave ( slave girl ) de Charles Lamont avec Lois Collier
L’homme que j’ai choisi ( the flame ) de John H. Auer avec John Carroll
1948Le bar aux illusions ( the time of your life ) de H.C. Potter avec Ward Bond
Verdict secret ( sealed verdict ) de Lewis Allen avec Florence Marly
J’ai épousé un hors-la-loi ( bad men of Tombstone ) de Kurt Neumann avec Barry Sullivan
L’extravagant monsieur Phillips ( a kiss in the dark ) de Delmer Daves avec David Niven
1949Les fous du roi ( all the king’s men ) de Robert Rossen avec John Ireland
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur acteur par le Cercle des Critiques de Films de New York, USA

Anna Lucasta – de Irving Rapper avec Oscar Homolka
S.O.S. cargo en flammes ( cargo to Capetown ) de Earl McEvoy avec Ellen Drew
1950La loi des bagnards / La loi des brigands ( convicted / one way out ) de Henry Levin avec Glenn Ford
1951Comment l’esprit vient aux femmes ( born yesterday ) de George Cukor avec Judy Holliday
Dans la gueule du loup ( the mob / remember that face ) de Robert Parrish avec Ernest Borgnine
L’étoile du destin ( Lone Star ) de Vincent Sherman avec Ava Gardner
CM Screen snapshots : Hollywood awards – de Ralph Staub avec Loretta Young
    Seulement apparition
1952L’inexorable enquête / Le bal des cœurs meurtris ( scandal sheet / the dark page ) de Phil Karlson avec John Derek
Le sabre et la flèche ( last of the Comanches / the sabre and the arrow ) de André De Toth avec Barbara Hale
Le bal des mauvais garçons ( stop, you’re killing me ) de Roy Del Ruth avec Claire Trevor
Rainbow ’round my shoulder / Castle in the air – de Richard Quine avec Frankie Laine
    Seulement apparition
1953La dernière chevauchée ( the last posse ) de Alfred L. Werker avec Wanda Hendrix
1954Les gens de la nuit / Décision à minuit ( night people ) de Nunnally Johnson avec Rita Gam
Désirs humains ( human desire ) de Fritz Lang avec Gloria Grahame
New York confidentiel / Objectif : Meurtres ( New York confidential ) de Russell Rouse avec Anne Bancroft
L’assassin parmi eux ( down three dark streets ) de Arnold Laven avec Ruth Roman
CM Screen snapshots : Hollywood goes to Mexico– de Ralph Staub avec Cantinflas
    Seulement apparition
1955Pour que vivent les hommes ( not as a stranger ) de Stanley Kramer avec Robert Mitchum
Il bidone – de Federico Fellini avec Giulietta Masina
Le pacte des tueurs ( big house, U.S.A. ) de Howard W. Koch avec Ralph Meeker
CM Man on a bus – de Joseph H. Lewis avec Walter Brennan
1956La première balle tue ( the fastest gun alive ) de Russell Rouse avec Jeanne Crain
Le temps de la colère / Les diables du Pacifique ( between heaven and hell ) de Richard Fleischer avec Robert Wagner
1958Terreur en mer ( the decks ran red ) de Andrew L. Stone avec Dorothy Dandridge
1959La vengeance de Hercule ( la vendetta di Ercole / Goliath and the dragon ) de Vittorio Cottafavi avec Mark Forest
1960La nuit des otages ( square of violence / nazilje na trugu ) de Leonardo Bercovici avec Valentina Cortese
1962Reprieve / Convicts four – de Millard Kaufman avec Ben Gazzara
La vallée des épées / Le Castillan ( the Castillan / el valle de las espadas / valley of the swords ) de Javier Setó avec Alida Valli
1963Le cave est piégé / Chasse à l’homme ( no temas a la ley ) de Victor Merenda avec Dany Carrel
    Seulement apparition
1964La maison de madame Adler ( a house is not a home ) de Russell Rouse avec Robert Taylor
1965Le jour d’après ( up from the beach ) de Robert Parrish avec Irina Demick
Kid Rodelo – de Richard Carlson avec Don Murray
Pour un dollar de gloire ( per un dollaro di gloria / el escuadrón de la muerte / mutiny at Fort Sharp ) de Fernando Cerchio avec Elisa Montés
1966Texas Kid ( the Texican / el Tejano ) de Lesley Selander avec Diane Lorys
Gregorio y su ángel / Gregorio and the angel / Gregorio and the littest angel – de Gilberto Martínez Solares avec Connie Carroll
Le corrompu / La statue en or massif ( the Oscar ) de Russell Rouse avec Elke Sommer
The vulture – de Lawrence Huntington avec Robert Hutton
1967Opération M ( hell’s bloody devils / the fakers / smashing the crime syndicate / swastika savages ) de Al Adamson avec Scott Brady
Fort Bastion ne répond plus ( red tomahawk ) de R.G. Springsteen avec Joan Caulfield
1969The yin and the yan of Mr. Go / Touch and Go / The thrid eye – de Burgess Meredith avec James Mason
Mir hat es immer spaß gemacht / Wie kommt ein so reizendes mädchen wie zu diesem gewerbe ? – de Will Tremper avec Lionel Stander
1970Les rescapés de la vallée des morts ( five bloody graves / five bloody days to Tombstone / gun riders / the lonely man ) de Al Adamson avec John Carradine
Maharlika – de Jerry Hopper avec Farley Granger
1971Baraka à Beyrouth / Du rififi à l’ambassade ( embassy / target : Embassy ) de Gordon Hessler avec Ray Milland
1972Votez McKay ( the candidate ) de Michael Ritchie avec Robert Redford
    Seulement voix
1973Terror in the wax museum – de George Fenady avec Elsa Lanchester
House of Dracula’s daughter – de Gordon Hessler avec John Carradine
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1976Panique en plein ciel ( mayday 40,000 feet ! ) de Robert Butler avec Marjoe Gortner
The Hughes mystery – de Manuel Zecena Diéguez avec Hope Holiday
1977La preuve d’un homme ( ningen no shômei / proof of the man ) de Junya Sato avec George Kennedy
Les dossiers secrets de J. Edgar Hoover ( the private files of J. Edgar Hoover ) de Larry Cohen avec Celeste Holm
1979I love you, je t’aime ( a little romance ) de George Roy Hill avec Laurence Olivier
There goes the bride – de Terence Marcel avec Twiggy
1980Harlequin ( dark force / the minister’s magician ) de Simon Wincer avec Robert Powell
1981Le challenger / Il y a toujours de l’espoir pour ceux qui s’aiment ( liar’s moon ) de David Fisher avec Yvonne De Carlo
Den tuechtigen gehort die welt – de Peter Patzak avec Walter Davy
1983 DO Dealers in death – de John McNaughton
    Seulement voix & narration
Fiche créée le 22 août 2009 | Modifiée le 15 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 4039 fois
PREVIOUSAnne Crawford || Broderick Crawford || Joan CrawfordNEXT