CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Douglas Sirk
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

C. Aubrey Smith



Date et Lieu de naissance : 21 juillet 1863 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 20 décembre 1948 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Charles Aubrey Smith

ACTEUR
Image
1930 Le père célibataire (the bachelor father) de Robert Z. Leonard avec Marion Davies & Ralph Forbes
Image
1937 La mascotte du régiment (We Willie Winkee) de John Ford avec Shirley Temple & Victor McLaglen
Image
1941 Docteur Jekyll et M. Hyde (Dr. Jekyll and Mr. Hyde) de Victor Fleming avec Spencer Tracy & Ingrid Bergman
Image
1944 L’espoir de vivre (forever yours) de William Nigh avec Catherine McLeod, Johnny Mack Brown & Conrad Nagel

La moustache en croc, le sourcil broussailleux et une prestance de gentilhomme, Sir C. (pour Charles) Aubrey Smith, né à Londres le 21 juillet 1863, est l’incarnation même du gentleman anglais ou d’un colonel de l’armée des Indes tel que Kipling les aimait. Diplômé de Cambridge, comme il se doit, et franc-maçon influent, Aubrey est d’abord chercheur d’or en Afrique du Sud, avant de devenir l’un des plus célèbres lanceurs de cricket de son temps. Il débute sur scène l’année même où fut inventé le cinéma, à Londres, mais aussi à Broadway, où il joue dans «The notorious Mrs Ebbsmith» de Arthur Wing Pinero. On l’applaudit aussi dans «Hamlet», en 1903, dans «The runaway» (1911) de Pierre Veber et Henri de Gorsse, ou encore, dans «The constant wife» (1926), où il interprète le mari de Ethel Barrymore.

Le cinéma, C. Aubrey Smith le découvre la cinquantaine passée, en 1915. Il y joue les utilités dans une poignée de films muets oubliés, avant de commencer, au début des années 1930, une véritable carrière dans les studios américains. L’allure aristocratique de l’acteur, son ton pète-sec et le feu de son regard, le vouent aux rôles d’officiers de la vieille école. Il est ainsi le général Charwell dans «One more river» (1934) de James Whale, le major Hamilton dans «Les 3 lanciers du Bengale» (1934) de Henry Hathaway, le major Licondra dans «The right to live» (1934) de William Keighley, ou encore le colonel Zapt dans «Le prisonnier de Zenda» (1937) de John Cromwell, qu’il a joué, dans une adaptation pour la scène, dès 1896. Et comment oublier le général Burroughs des «Quatre plumes blanches» (1939) de Zoltan Korda.

Quand George VI anoblit C. Aubrey Smith, en 1944, chacun tombe des nues, persuadé que l’impétrant avait déjà du sang bleu dans les veines. Et, de fait, les rôles d’aristocrates lui vont comme un gant! Il personnifie en effet à deux reprises le duc de Wellington, le vainqueur de Napoléon, dans «The house of Rothschild» (1934) de Alfred L. Werker, avec George Arliss, puis dans «Soixante années de gloire» (1938) de Herbert Wilcox, mais il incarne aussi le prince d’Anhalt-Zerbst, père d’une Catherine II immortalisée par Marlene Dietrich dans «L’impératrice rouge» (1934) de Josef von Sternberg, le prince Kortchagin, dans «Résurrection» (1934), une adaptation de Tolstoï par Rouben Mamoulian, ou encore le duc d’Argyll, qui lutte contre les Jacobites dans «Le proscrit» (1938) de Alfred L. Werker. Sous ses airs rigides et son tempérament bougon, il cache en réalité un cœur d’or. Ainsi, un petit garçon aux boucles blondes réussit à percer la rugueuse écorce de son grand-père et à gagner son affection dans la version de John Cromwell du «Petit Lord Fauntleroy» (1936) et, dans le magnifique film de Mervyn LeRoy, «La valse dans l’ombre» (1940), il est le seul, dans la famille collet-monté de Robert Taylor, à comprendre sa passion pour une ballerine et ancienne prostituée, incarnée par Vivien Leigh. Et enfin, dans «Les quatre filles du docteur March» (1948), C. Aubrey Smith, prête vie, pour son dernier rôle, au grand-père hautain de Peter Lawford, dont le cœur de glace fond devant le sourire printanier de Margaret O’Brien.

Il est aussi le père de Jane, parti à sa recherche à travers la jungle dans «Tarzan l’homme singe» (1932), de W.S. van Dyke et celui de Juliette dans le «Roméo et Juliette» (1936) de George Cukor, avec Norma Shearer. Pour le reste, honoré de tous, il continua à initier ses pairs aux subtilités du cricket, jusqu’à sa mort, survenue le 20 décembre 1948 à Los Angeles.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1915The builder of bridges – de George Irving avec Marie Wells
John Glayde’s honor / John Glayde’s honour / The man’s honor – de George Irving avec Mary Lawton
1916Jaffery – de George Irving avec Eleanor Woodruff
The witching hour – de George Irving avec Mary Shotwell
1918Red pottage – de Meyrick Milton avec Mary Dibley
1920The face at the window – de Wilfred Noy avec Gladys Jennings
Castle in Spain – de Horace Lisle Lucoque avec Lilian Braithwaite
The bump – de Adrian Brunel avec Faith Celli
The shuttle of life – de D.J. Williams avec Evelyn Brent
1922The bohemian girl – de Harley Knoles avec Gladys Cooper
Flames of passion – de Graham Cutts avec Mae Marsh
1923The temptation of Carlton Earle – de Wilfred Noy avec Gertrude McCoy
1924The unwanted – de Walter Summers avec Lillian Hall-Davis
The rejected woman – de Albert Parker avec Alma Rubens
Mirages ( show people ) de King Vidor avec William Haines
    Seulement apparition
1930Bird of prey / The perfect alibi – de Basil Dean avec Dorothy Boyd
Such is the law – de Sinclair Hill avec Janice Adair
Passion flower – de William C. DeMille avec Kay Francis
Le père célibataire ( the bachelor father ) de Robert Z. Leonard avec Marion Davies
Le trafiquant Horn ( Trader Horn )de W.S. Van Dyke avec Edwina Booth
1931Contraband love – de Sidney Morgan avec Marie Ault
L’aube ( daybreak ) de Jacques Feyder avec Ramon Novarro
Never the twain shall meet – de W.S. Van Dyke avec Conchita Montenegro
C’est mon gigolo ( just a gigolo ) de Jack Conway avec William Haines
The man in possession – de Sam Wood avec Charlotte Greenwood
Le fils du Rajah / Le fils de Radjah ( son of India ) de Jacques Feyder avec Madge Evans
Mains coupables ( guilty hands ) de W.S. Van Dyke avec Kay Francis
Chéri Bibi ( the phantom of Paris ) de John S. Robertson avec John Gilbert
Surrender – de William K. Howard avec Warner Baxter
Trapèze ( Polly of the circus ) de Alfred Santell avec Marion Davies
1932Tarzan l’homme singe ( Tarzan the ape man ) de W.S. Van Dyke avec Johnny Weissmuller
Mais la chair est faible ( -but the flesh is weak ) de Jack Conway avec Robert Montgomery
Aimez-moi ce soir ( love me tonight ) de Rouben Mamoulian avec Maurice Chevalier
    + chansons
Haute pègre ( trouble in paradise ) de Ernst Lubitsch avec Miriam Hopkins
Richesse perdue / Echec au prince / Richesse passée ( no more orchids ) de Walter Lang avec Carole Lombard
Ils devaient se marier ( they just had to get married ) de Edward Ludwig avec ZaSu Pitts
La main de singe / La main du singe ( the monkey’s paw ) de Wesley Ruggles & Ernest B. Shoedsack avec Louise Carter
Paquebot de luxe ( luxury liner ) de Lothar Mendes avec Alice White
Secrets – de Frank Borzage avec Mary Pickford
1933Le chant du Nil ( the barbarian / the arab / man of the Nile / a night in Cairo ) de Sam Wood avec Ramon Novarro
Adorable – de William Dieterle avec Janet Gaynor
Matin de gloire ( morning glory ) de Lowell Sherman avec Katharine Hepburn
Curtain at eight – de E. Mason Hopper avec Dorothy Mackaill
Mademoiselle Volcan ( bombshell / blonde bombshell ) de Victor Fleming avec Jean Harlow
La reine Christine ( queen Christina ) de Rouben Mamoulian avec Greta Garbo
1934La maison des Rothschild ( the house of Rothschild ) de Alfred L. Werker avec Loretta Young
Franc-jeu / La folle semaine ( gambling lady ) de Archie Mayo avec Barbara Stanwyck
L’impératrice rouge ( the scarlet empress ) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich
Sur l’autre rive ( one more river / over the river ) de James Whale avec Colin Clive
Le retour de Bulldog Drummond ( Bulldog Drummond strikes back ) de Roy Del Ruth avec Loretta Young
Caravane ( caravan ) de Eric Charell avec Charles Boyer
Cléopâtre ( Cleopatra ) de Cecil B. DeMille avec Claudette Colbert
Résurrection / Revivre ( we live again ) de Rouben Mamoulian avec Anna Sten
L’oiseau de feu ( the firebird ) de William Diertele avec Ricardo Cortez
Le droit de vivre ( the right to live / the sacred flame ) de William Keighley avec George Brent
Les trois lanciers du Bengale ( the lives of a Bengal lancer ) de Henry Hathaway avec Gary Cooper
1935Révolte aux Indes / Le conquérant des Indes ( clive of India ) de Richard Boleslawski avec Ronald Colman
Aller et retour ( the gilded lily ) de Wesley Ruggles avec Ray Milland
The Florentine dagger – de Robert Florey avec Margaret Lindsay
La malle de Singapour ( China seas ) de Tay Garnett avec Rosalind Russell
Jalna – de John Cromwell avec Kay Johnson
    + chansons
Les croisades ( the crusades ) de Cecil B. DeMille avec Henry Wilcoxon
Le tunnel ( the tunnel / Transatlantic tunnel ) de Maurice Elvey avec Richard Dix
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936Le petit Lord Fauntleroy ( little Lord Fauntleroy ) de John Cromwell avec Freddie Bartholomew
Roméo et Juliette ( Romeo and Juliet ) de George Cukor avec Norma Shearer
Le jardin d’Allah ( the garden of Allah ) de Richard Boleslawski avec Charles Boyer
Le pacte ( Lloyd’s of London ) de Henry King avec George Sanders
CM The story of Papworth, the village of hope – de Anthony Asquith avec Madeleine Carroll
CM Screen snapshots series 15, No. 11 – de Ralph Staub avec Jackie Coogan
    Seulement apparition
1937La mascotte du régiment ( We Willie Winkee ) de John Ford avec Shirley Temple
Le prisonnier de Zenda ( the prisoner of Zenda ) de John Cromwell avec Mary Astor
La reine Victoria ( Victoria the great / …nur ein komödiant ) de Herbert Wilcox avec Anton Walbrook
Hurricane / L’ouragan ( the hurricane ) de John Ford & Stuart Heisler avec Dorothy Lamour
Le jockey rouge ( thoroughbreds don’t cry ) de Alfred E. Green avec Judy Garland
1938Quatre hommes et une prière ( four men and a prayer ) de John Ford avec Richard Greene
Le proscrit ( kidnapped ) de Alfred Werker avec Warner Baxter
Soixante années de règne / Soixante années glorieuses ( sixty glorious years / queen of destiny ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
CM It might be you – de R.M. Lloyd avec Madeleine Carroll
1939Un pensionnaire sur les bras / Le troubadour errant ( East Side of heaven ) de David Butler avec Joan Blondell
Les quatre plumes blanches ( the 4 feathers ) de Zoltan Korda avec June Duprez
Frères héroïques / Mission dangereuse ( the sun never sets ) de Rowland V. Lee avec Basil Rathbone
Quels seront les cinq ? ( five came back ) de John Farrow avec Chester Morris
Les petites pestes ( the under-pup ) de Richard Wallace avec Beulah Bondi
Divorcé malgré lui ( eternally yours ) de Tay Garnett avec David Niven
Nick joue et gagne ( another thin man / return of the thin man ) de W.S. Van Dyke avec Marjorie Main
Balalaïka ( balalaika ) de Reinhold Schünzel avec Ilona Massey
City of chance – de Ricardo Cortez avec Lynn Bari
1940Rebecca – de Alfred Hitchcock avec Laurence Olivier
Ombres étranges / Le monde inconnu ( beyond tomorrow / beyond Christmas) de A. Edward Sutherland avec Maria Ouspenskaya
La valse dans l’ombre ( Waterloo Bridges ) de Mervyn LeRoy avec Vivien Leigh
A bill of divorcement / Never to love – de John Farrow avec Maureen O’Hara
A little bit of heaven – de Andrew Marton avec Gloria Jean
Maisie was a lady – de Edwin L. Marin avec Ann Sothern
Free and easy – de George Sidney avec Ruth Hussey
1941Docteur Jekyll et M. Hyde ( Dr. Jekyll and Mr. Hyde ) de Victor Fleming avec Spencer Tracy
1942Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
1943Trahison en mer / Rencontre à Londres ( two tickets to London ) de Edwin L. Marin avec Michèle Morgan
Obsessions ( flesh and fantasy / six destinies ) de Julien Duvivier avec Anna Lee
Madame Curie – de Mervyn LeRoy avec Greer Garson
1944Les aventures de Mark Twain ( the adventures of Mark Twain ) de Irving Rapper avec Fredric March
Les blanches falaises de Douvres ( the white cliffs of Dover ) de Clarence Brown avec Roddy McDowall
Sensations ( sensation of 1945 / swing circus ) de Andrew L. Stone avec Eleanor Powell
Secrets of Scotland Yard – de George Blair avec Lionel Atwill
L’espoir de vivre ( forever yours / they shall have faith / the right to love ) de William Nigh avec Catherine McLeod
1945Une enquête de Scotland Yard ( Scotland Yard investigator ) de George Blair avec Stephanie Bachelor
Les dix petits indiens ( and then there were none / ten little niggers ) de René Clair avec Judith Anderson
CM Screen snapshots series 25, No. 4 : Hollywood celebrations – de Ralph Staub avec Ronald Colman
    Seulement apparition
1946La folle ingénue ( Cluny Brown ) de Ernst Lubitsch avec Jennifer Jones
Rendez-vous with Annie / Caporal Dolan AWOL – de Allan Dwan avec Gail Patrick
1947Haute lutte ( high conquest ) de Irving Allen avec Anna Lee
Les conquérants du nouveau monde ( unconquered ) de Cecil B. DeMille avec Paulette Goddard
Un mari idéal ( an ideal husband ) de Alexander Korda avec Michael Wilding
1948Les quatre filles du docteur March ( little women ) de Mervyn LeRoy avec June Allyson
Fiche créée le 28 mars 2010 | Modifiée le 18 février 2017 | Cette fiche a été vue 2872 fois
PREVIOUSBubba Smith || C. Aubrey Smith || Constance SmithNEXT