CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dorothy Comingore
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Carmen Zapata



Date et Lieu de naissance : 15 juillet 1927 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 5 janvier 2014 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Carmen Margarita Zapata

ACTRICE
Image
1975 C’est toujours oui quand elles disent non (I will , I will… for now) de Norman Panama avec Elliott Gould
Image
1977 Un espion de trop (telefon) de Don Siegel avec Charles Bronson, Lee Remick & Donald Pleasence
Image
1991 Sister act – de Emile Ardolino avec Whoopi Goldberg, Maggie Smith, Kathy Najimy & Harvey Keitel
Image
1996 Lorca (the disappearance of Garcia Lorca) de Marcos Zurinaga avec Andy Garcia & Esai Morales

D’origine mexicaine par son père et argentine par sa mère, Carmen Zapata est née le 15 juillet 1927 à New York aux USA. Après ces études, elle prend des cours de chant et de comédie et débute sa carrière professionnelle, au milieu des années 1940, en chantant à Broadway dans le chœur de comédie musicale «Oklahoma!» de Richard Rodgers et Oscar Hammerstein.

Tout au long de sa vie, Carmen Zapata va se produire sur scène. On la voit, entre autres, dans des comédies musicales comme «Bloomer girl» de E.Y. Harburg et Harold Arlen, «Bells are ringing» de Betty Comden and Adolph Green, «Guys and dolls» de Frank Loesser, ou «Bye Bye Birdie» de Michael Stewart, Lee Adams et Charles Strouse. En février 1956, à Broadway, elle est la partenaire de Geraldine Page dans la pièce dramatique «The innkeepers» de Theodore Apstein. La comédienne se produit aussi dans de nombreux spectacles «Stand-up» dans des cabarets et des night-clubs à travers les Etats-Unis.

Carmen Zapata fait son entrée dans le monde du cinéma, en 1968, avec un petit rôle aux cotés de Michael Douglas, Arthur Kennedy, Teresa Wright, dans le drame «Hail, hero!» réalisé par David Miller. Vont suivre pour le grand écran deux douzaines de films jusqu’en 2000. Elle donne notamment la réplique à Elliott Gould et Diane Keaton dans la comédie romantique «C’est toujours oui quand elles disent non» (1975) de Norman Panama; Charles Bronson et Lee Remick dans le thriller «Un espion de trop» (1977) de Don Siegel; Billy Crystal dans «Rabbit test» (1977) de Joan Rivers; Whoopi Goldberg dans la comédie «Sister act» (1991) de Emile Ardolino et dans sa suite réalisée en 1993 par Bill Duke; Bridget Fonda dans «Nom de code: Nina» (1992) de John Badham.

Mais c’est la télévision qui va faire de Carmen Zapata une vedette à part entière avec de multiples apparitions des épisodes de séries à succès, parmi lesquelles: «Bonanza» (1970), «The Rookies» (1973), «Villa Alegre» (1973) un programme pour enfant où elle tient le premier rôle, «Kojak» (1974), «Viva Valdez» (1976), «Wonder woman» (1979), «L’île fantastique» (1983), «Rick Hunter» (1987), «Falcon Crest» (1989), «Santa Barbara» (1985/90), «Docteur Quinn» (1998), etc. Comme professeur de théâtre, Carmen Zapata a enseigné notamment à l’«Académie des Arts du Théâtre» et au «College Theatre Arts» de Los Angeles. En 1973, elle fonde, avec l’actrice et dramaturge d’origine cubaine Margarita Galban, la «Bilingual Foundation of the Arts» (BFA). La mission de la BFA est de promouvoir le théâtre classique et contemporain hispanique, dans les deux langues (anglais espagnol) aux Etats-Unis, cet organisme offre aussi des ressources pédagogiques et la possibilité de formations aux Arts de la scène.

Carmen Zapata se distingue également comme traductrice de bon nombre d’œuvres de Federico García Lorca. En 1996, elle interprète la mère de l’écrivain poète dans «Lorca», incarné par Andy Garcia. En 1983, elle reçoit une récompense humanitaire lors des Prix «Crystal» qui promeuvent et encouragent les femmes au cinéma. Vingt ans plus tard, elle obtiendra son étoile sur le Hollywood Walk of Fame. Après six décennies d’une carrière bien remplie, elle meurt le 5 janvier 2014 à Los Angeles, suite à des problèmes cardiaques. Elle fut mariée au producteur Ron Friedman entre 1957 et 1963.

© Pascal DONALD

copyright
1968Hail, hero ! – de David Miller avec Michael Douglas
1972Portnoy et son complexe ( Portnoy’s complaint ) de Ernest Lehman avec Richard Benjamin
Bad Charleston Charlie – de Ivan Nagy avec John Carradine
1973The last porno flick – de Ray Marsh avec Michael Pataki
Toke – de Don McDougall avec Fred Lerner
1974W ( I want her dead / W is the mark of death ) de Richard Quine avec John Vernon
Boss ( Boss Nigger / the black Bounty killer / the black Bounty ) de Jack Arnold avec Fred Williamson
1975C’est toujours oui quand elles disent non ( I will , I will… for now ) de Norman Panama avec Elliott Gould
1976Billy Jack goes to Washington – de Tom Laughlin avec Sam Wanamaker
John Hus – de Michael Economou avec Rod Colbin
1977Un espion de trop ( telefon ) de Don Siegel avec Charles Bronson
Rabbit test – de Joan Rivers avec Billy Crystal
1978Boulevard nights – de Michael Pressman avec Richard Yniguez
1979There goes the bride – de Terry Marcel avec Phil Silvers
1980How to beat the high co$t of living – de Robert Scheerer avec Eddie Albert
1983Vultures / Flesh and bullets / Vultures in paradise – de Paul Leder avec Stuart Whitman
1985 DO Las madres de la Plaza de Mayo – de Susana Blaustein Muñoz & Lourdes Portillo
    Seulement voix & apparition
1986The education of Allison Tate – de Paul Leder avec Joshua Bryant
1991Sister act – de Emile Ardolino avec Whoopi Goldberg
1992Nom de code : Nina ( point of no return / the assassin ) de John Badham avec Bridget Fonda
1993Sister act, acte II ( sister act II : Back in the habits ) de Bill Duke avec Maggie Smith
1994Skin gang ( skins / gang boyz / gang boys ) de Wings Hauser avec Linda Blair
DO Por la vida : Street Vending & the criminalization of Latinos – de Olivia Olea
    Seulement voix & apparition
1996Lorca ( the disappearance of Garcia Lorca / death in Granada ) de Marcos Zurinaga avec Andy Garcia
1999The Egg Plant Lady – de Brian Thomas Jones avec Daniel Zacapa
2000The sleepy time gal – de Christopher Münch avec Jacqueline Bisset
AUTRES PRIX :
      
    Prix Humanitaire aux Crystal Awards des femmes dans le cinéma, USA ( 1983 )
Fiche créée le 24 mars 2014 | Modifiée le 5 mai 2014 | Cette fiche a été vue 1558 fois
PREVIOUSMourad Zaoui || Carmen Zapata || Dominique ZardiNEXT