CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marcel Dalio
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Charles Bickford



Date et Lieu de naissance : 1er janvier 1891 (Cambridge, Massachusetts, USA)
Date et Lieu de décès : 9 novembre 1967 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Charles Ambrose Bickford

ACTEUR
Image
1929 Dynamite – de Cecil B. DeMille avec Kay Johnson, Conrad Nagel, Julia Faye & Joel McCrea
Image
1938 La tragédie de la forêt rouge (romance of the Redwoods) de Charles Vidor avec Dorothy Comingore
Image
1943 Le chant de Bernadette (the song of Bernadette) de Henry King avec Jennifer Jones & Gladys Cooper
Image
1955 Pour que vivent les hommes (not as a stranger) de Stanley Kramer avec Olivia de Havilland & Robert Mitchum

Charles Bickford est né le 1er janvier 1891, à Cambridge, ville au nord de Boston sur les rives de la rivière Charles, au Massachusetts. Cinquième de sept enfants, il est un garçon intelligent mais très indépendant et indiscipliné. Il a une relation particulièrement forte avec son grand-père maternel (un capitaine de la marine), qui aura une grande influence pendant sa jeunesse. À neuf ans, il est jugé et acquitté pour avoir tenté d’assassiner un cocher qui a tué son chien. Alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur à l’Institut de Technologie du Massachusetts, en conflit perpétuel avec ses parents, il quitte le foyer familial pour travailler comme bûcheron avant de diriger une petite société de dératisation. Alors qu’il sert comme pompier dans la «United States Navy», un ami lui propose de participer à un spectacle burlesque. Il fait ainsi ses premiers pas sur scène au début des années 1910, des débuts prometteurs qui le mèneront jusqu’à Broadway où il jouera une dizaine de pièces jusqu’en 1938.

En 1926, Charles Bickford est approché par Herbert Brenon pour un rôle dans «Beau Geste», le comédien refuse par peur de ternir sa célébrité au théâtre. Une décision qu’il finit par regretter et il lui faut attendre trois ans pour enfin accepter une proposition de Cecil B. DeMille pour signer un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer. Après une première apparition dans un film de la Fox, DeMille le fait tourner dans «Dynamite» (1929), un drame où il partage l’affiche avec Conrad Nagel et Kay Johnson. Il devient une vedette en 1930 après avoir interprété l’amant de Greta Garbo dans «Anna Christie», l’adaptation du roman de Eugen O’Neill par Clarence Brown.

Suite à plusieurs différents avec la direction de la MGM, et Louis B. Mayer en particulier, Charles Bickford est rapidement remercié. Sa réputation d’acteur difficile lui vaut d’être placé sur une liste noire. Ne trouvant pas d’engagement dans d’autres studios, il décide alors de rester indépendant en gérant lui-même sa carrière, une situation très inhabituelle pour l’époque. Jusqu’à la fin de sa vie, Charles Bickford va être le protagoniste de plus de quatre-vingts films en tous genres, sous la direction des plus grands cinéastes, de Michael Curtiz à Blake Edwards, en passant par Raoul Walsh, Victor Fleming, Lewis Milestone, Henry Hathaway, Jules Dassin, John Huston, William Wyler ou Frank Capra. L’exigence de son jeu lui permet d’être nommé trois fois aux Oscars, dans la catégorie du meilleur second rôle masculin, pour son rôle du prêtre dans «Le chant de Bernadette» (1943) de Henry King, celui du majordome Joseph Clancy dans «Ma femme est un grand homme» (1947) de H.C. Potter et le père de Jane Wyman dans «Johnny Belinda» (1948) de Jean Negulesco. À partir des années cinquante, Charles Bickford fait de fréquentes apparitions dans des productions télévisées. On le voit, notamment, dans des épisodes de «La grande caravane» (1958), «Echec et mat» (1960) et «Le Virginien» (1962/67).

Côté vie privée, Charles Bickford a été l’homme d’une seule femme, Beatrice Loring, épousée en 1916 et qui lui donna deux enfants, Doris et Rex. En 1965, il publie son autobiographie, «Bulls Balls Bicycles & Actors». Il est mort le 9 novembre 1967, à Los Angeles, d’une infection du sang à l’âge de soixante-seize ans, quelques jours après le tournage d’un épisode du «Virginien». Il est inhumé au cimetière Woodlawn de Santa Monica en Californie.

© Pascal DONALD

copyright
1929South sea Rose – de Allan Dwan avec Lenore Ulric
Dynamite – de Cecil B. DeMille avec Kay Johnson
Les héros de l’enfer ( hell’s heroes ) de William Wyler avec Fritzi Ridgeway
Le démon de la mer / Le monstre des mers ( the sea bat ) de Wesley Ruggles avec Raquel Torres
1930Anna Christie – de Clarence Brown avec Greta Garbo
River’s end – de Michael Curtiz avec ZaSu Pitts
Passion flower – de William C. DeMille avec Kay Francis
CM Screen snapshots series 9, No. 20 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
1931Volupté sous les tropiques / Ourang ( East of Borneo / white captive ) de George Melford avec Rose Hobart
L’Indienne / Le mari de l’indienne ( the squaw man / the white man ) de Cecil B. DeMille avec Lupe Velez
The pagan lady – de John Francis Dillon avec Evelyn Brent
Men in her life – de William Beaudine avec Lois Moran
La danseuse de Panama / Gangsters de Broadway ( Panama Flo ) de Ralph Murphy avec Helen Twelvetrees
    + chansons
1932Scandale avant tout / Dernières nouvelles ( scandal for sale / ambition ) de Russell Mack avec Glenda Farrell
La foudre d’en bas ( thunder below ) de Richard Wallace avec Tallulah Bankhead
The last man – de Howard Higgin avec Constance Cummings
Vanity Street – de Nick Grinde avec Helen Chandler
Sa femme ( no other woman ) de J. Walter Ruben avec Irene Dunne
CM Screen snapshots – de Ralph Staub avec Constance Bennett
    Seulement apparition
1933Le baron de la bière ( song of the eagle / the beer baron ) de Ralph Murphy avec Mary Brian
Triomphe de la jeunesse / La loi de Lynch ( this day and age ) de Cecil B. DeMille avec Judith Allen
Le fou des îles ( white woman ) de Stuart Walker avec Carole Lombard
La caravane rouge ( red wagon ) de Paul L. Stein avec Greta Nissen
CM Hollywood on parade No. B-6 – de Louis Lewyn avec Baby LeRoy
    Seulement apparition
1934Petite Miss ( little Miss Marker / the girl in pawn ) de Alexander Hall avec Shirley Temple
A wicked woman – de Charles Brabin avec Mady Christians
    + chansons
A notorious gentleman – de Edward Laemmle avec Helen Vinson
Rivaux / Sous la pression ( under pressure ) de Raoul Walsh avec Florence Rice
1935La jolie batelière ( the farmer takes a wife ) de Victor Fleming avec Janet Gaynor
À l’est de Java ( East of Java / Java seas ) de George Melford avec Elizabeth Young
La rose du ranch ( rose of the rancho ) de Marion Gering avec Grace Bradley
1936La mascotte de la marine ( pride of the marines ) de D. Ross Lederman avec Florence Rice
Une aventure de Buffalo Bill ( the plainsman ) de Cecil B. DeMille avec Jean Arthur
1937La furie de l’or noir ( high, wide, and handsome ) de Rouben Mamoulian avec Dorothy Lamour
Thunder Trail / Thunder Pass – de Charles T. Barton avec Marsha Hunt
Le crime du docteur Tindal ( night club scandal ) de Ralph Murphy avec John Barrymore
La fille de Shanghai ( daughter of Shanghai / daughter of the Orient ) de Robert Florey avec Anna May Wong
1938La loi de la pègre / Les gangs de New-York ( gangs of New York ) de James Cruze avec Ann Dvorak
La vallée des géants ( valley of the giants ) de William Keighley avec Claire Trevor
Tempête / La tempête ( the storm ) de Harold Young avec Nan Grey
Trafic d’hommes ( stand up dans fight ) de W.S. Van Dyke avec Wallace Beery
La tragédie de la forêt rouge ( romance of the Redwoods ) de Charles Vidor avec Dorothy Comingore
1939La rue des hommes perdus ( street of missing men ) de Sidney Salkow avec Harry Carey
Our leading citizen – de Alfred Santell avec Susan Hayward
Les mutinés de Big House ( mutiny in the big house ) de William Nigh avec Barton MacLane
One hour to live – de Harold D. Schuster avec Mary Foy
Des souris et des hommes ( of mice and men ) de Lewis Milestone avec Burgess Meredith
Thou shalt not kill – de John H. Auer avec Sheila Bromley
1940Girl from God’s County – de Sidney Salkow avec Jane Wyatt
Au sud de Karanga / Le train de la terreur ( South to Karanga ) de Harold D. Schuster avec James Craig
La reine du Yukon ( queen of the Yukon ) de Phil Rosen avec Irene Rich
Les justiciers du desert ( riders of Death Valley ) de Ford Beebe & Ray Taylor avec Dick Foran
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Death marks the trail
    2 : Menacing herd
    3 : Plungle of peril
    4 : Flaming fury
    5 : Avalanche of doom
    6 : Blood and gold
    7 : Death rides the storm
    8 : Descending doom
    9 : Death holds the reins
    10 : Devouring flames
    11 : Fatal blast
    12 : Thundering doom
    13 : The bridge of disaster
    14 : A fight to the death
    15 : The harvest
1941Convoi vers la Birmanie ( Burma convoy ) de Noel M. Smith avec Evelyn Ankers
Les naufrageurs des mers du sud ( reap the wild wind ) de Cecil B. DeMille avec Paulette Goddard
1942Tarzan à New York / Les aventures de Tarzan à New York ( Tarzan’s New York adventure ) de Richard Thorpe avec Johnny Weissmuller
1943Mister Lucky / Pile ou face / À tout cœur ( Mr. Lucky ) de H.C. Potter avec Cary Grant
Le chant de Bernadette ( the song of Bernadette ) de Henry King avec Jennifer Jones
1944Porte-avions X ( wing and a prayer ) de Henry Hathaway avec Don Ameche
1945Capitaine Eddie ( captain Eddie ) de Lloyd Bacon avec Fred MacMurray
Anges déchus / Crime passionnel ( fallen angel ) de Otto Preminger avec Linda Darnell
1946Duel au soleil ( duel in the sun ) de King Vidor avec Lillian Gish
1947Ma femme est un grand homme / La fille du fermier ( the farmer’s daughter ) de H.C. Potter avec Loretta Young
Les démons en liberté ( brute force ) de Jules Dassin avec Yvonne De Carlo
Une femme sur la plage / Femme désirée ( the woman on the beach ) de Jean Renoir avec Robert Ryan
1948Four faces West / They passed this way – de Alfred E. Green avec Joel McCrea
L’homme le plus aimé ( the Babe Ruth story ) de Roy Del Ruth avec William Bendix
Johnny Belinda, l’enfant du silence ( Johnny Belinda ) de Jean Negulesco avec Jane Wyman
Tragique décision ( command decision ) de Sam Wood avec Clark Gable
1949Roseanna McCoy – de Irving Reis avec Joan Evans
Le mystérieux docteur Korvo / Le gouffre ( whirlpool ) de Otto Preminger avec Gene Tierney
Coupable de trahison ( guilty of treason / treason ) de Felix E. Feist avec Bonita Granville
1950Jour de chance ( riding high ) de Frank Capra avec Bing Crosby
Marqué au fer ( branded ) de Rudolph Maté avec Alan Ladd
1951Le chevalier su stade ( Jim Thorpe – All American / man of bronze ) de Michael Curtiz avec Burt Lancaster
Enlevez-moi monsieur ( elopement ) de Henry Koster avec Anne Francis
La quatrième issue ( the raging tide ) de George Sherman avec Shelley Winters
1953La dernière chevauchée ( the last posse ) de Alfred L. Werker avec Wanda Hendrix
1954Une étoile est née ( a star is born ) de George Cukor avec Judy Garland
Le prince des acteurs ( prince of players ) de Philip Dunne avec Richard Burton
1955Pour que vivent les hommes ( not as a stranger ) de Stanley Kramer avec Olivia de Havilland
    Prix NBR du meilleur second rôle masculin par la National Board of Review, USA

Condamné au silence ( the court-martial of Billy Mitchell / one man mutiny ) de Otto Preminger avec Gary Cooper
1956La folle escapade / L’extravagante héritière ( you can’t run away from it ) de Dick Powell avec June Allyson
CM The dark wave – de Jean Negulesco avec Nancy Davis
1957L’extravagant M. Cory ( Mister Cory ) de Blake Edwards avec Tony Curtis
1958Les grandes espaces ( the big country ) de William Wyler avec Gregory Peck
1959Le vent de la plaine ( the unforgiven ) de John Huston avec Audrey Hepburn
1961Les enfants du diable ( the devil’s children ) de James Sheldon avec Gary Clark
1962Le jour du vin et des roses ( days of wine and roses ) de Blake Edwards avec Lee Remick
1964Della ( fatal confinement ) de Robert Gist avec Joan Crawford
1966Gros coup à Dodge City / Hold-up à la carte ( a big hand for the little lady / big deal at Dodge City ) de Fielder Cook avec Joanne Woodward
Fiche créée le 4 octobre 2010 | Modifiée le 29 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 3092 fois
PREVIOUSRegina Bianchi || Charles Bickford || Didier BienaiméNEXT