CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Brulé
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Charles Granval



Date et Lieu de naissance : 21 décembre 1882 (Rouen, France)
Date et Lieu de décès : 28 juillet 1943 (Paris, France)
Nom Réel : Charles Louis Gribouval

ACTEUR
Image
1935 La Bandera – de Julien Duvivier avec Annabella, Jean Gabin Raymond Aimos & Robert Le Vigan
Image
1936 Le chemin de Rio – de Robert Siodmak avec Käthe von Nagy, Jules Berry & Jean-Pierre Aumont
Image
1938 La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen, Michel Simon, Louis Jouvet & Madeleine Ozeray
Image
1944 Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar, Annie Ducaux & Suzy Carrier

Charles Granval est né le 21 décembre 1882 à Rouen. Ses paupières tombantes et son embonpoint généreux lui donnent un air de fausse bonhomie que ses rôles démentiront souvent. Ce lourd physique de notaire de province ne l’a pas empêché de séduire, en leur prime jeunesse, et d’épouser ensuite, deux ravissantes comédiennes, Berthe Bovy et Madeleine Renaud, dont il eut un fils, le comédien Jean-Pierre Granval. Il n’est pas surprenant que son choix se soit porté sur deux pensionnaires de la Comédie-Française car déjà, pour lui, le théâtre est l’essentiel de sa vie. Et c’est dans la Maison de Molière, où il entre en 1904, et dont il devient, en 1922, le 364ème sociétaire, qu’il fait presque toute sa carrière théâtrale. Durant près de trois décennies, il paraît dans les grands classiques du répertoire, et dans les pièces de Molière d’abord, puisqu’il est Clitandre dans «Le Misanthrope» (1908), M. Bahis dans «L’amour médecin» ou Alain Dans «L’école des femmes» (1924). Il aborde aussi Musset ou Ibsen, et même des vaudevilles de Flers et Caillavet, comme «M. Brotonneau» (1923). Comme la plupart des sociétaires, il met aussi en scène quelques pièces, comme «Moi», de Eugène Labiche et Edouard Martin, en 1930, ou même «Hamlet» de Shakespeare, en 1942.

Au cinéma, le rôle le plus mémorable de Charles Granval est celui du libraire humaniste Lestingois qui, dans «Boudu sauvé des eaux» (1932) de Jean Renoir, recueille le pittoresque clochard incarné par Michel Simon. Déjà, au temps du muet, l’acteur avait campé, dans «Mademoiselle de La Seiglière» (1920) de André Antoine, d’après Jules Sandeau, ce fermier fidèle qui, pendant la Révolution, rachète les terres du marquis de La Seiglière, puis les lui restitue, la tourmente passée.

Certains réalisateurs, comme Julien Duvivier, ne manquent jamais de faire appel à ce comédien talentueux. On le voit ainsi dans «Golgotha» (1935), où il interprète Caïphe, le grand prêtre du Temple de Jérusalem, «La Bandera» (1935), «La belle équipe» (1936), où il incarne un propriétaire ou «L’homme du jour» (1936) avec Maurice Chevalier. Son air pataud et ses poches sous les yeux ne l’empêchent pas de jouer les aristocrates: il est ainsi le comte de Persani dans «Iris perdue et retrouvée» (1933) de Louis J. Gasnier, le vidame de Pamiers dans «La duchesse de Langeais» (1941) de Jacques de Baroncelli ou encore, dans «Pontcarral, colonel d’Empire» (1942) de Jean Delannoy, le marquis de Ransac, le père de cette Garlone de Ransac, alias Annie Ducaux, qui demande à Pierre Blanchar de l’épouser. Son air un peu louche et ses yeux chassieux lui valent parfois d’incarner des personnages peu recommandables, comme ce Blanco, odieux trafiquant de femmes qui, dans «Le chemin de Rio» (1936), voit sa fille envoyée par son associé jaloux dans une maison close de Rio, ou ce chef de gang, collectionneur de timbres à ses heures, dans «Monsieur la Souris» (1942) de Georges Lacombe, avec Raimu.

Mais Charles Granval doit souvent se contenter de simples silhouettes. Clochard dans «Les amants terribles» (1936) de Marc Allégret, père de Marie Bell qui, dans «Blanchette» (1936) de Pierre Caron, se prostitue à Paris, pasteur dans «Une femme sans importance» (1937) de Jean Choux, aveugle dans «La nuit fantastique» (1941) de Marcel L’Herbier ou encore maire dans «Le bienfaiteur» (1942) de Henri Decoin. Charles Granval décède le 28 juillet 1943 à Paris.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1917 CM Le traitement du hoquet – de Raymond Bernard avec Armand Bernard
1920Mademoiselle de La Seiglière – de André Antoine avec Huguette Duflos
1921Le cœur magnifique – de Séverin-Mars & Jean Legrand avec France Dhélia
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
1922 DO Molière, sa vie son œuvre – de Jacques de Féraudy avec Berthe Bovy
1932Boudu sauvé des eaux – de Jean Renoir avec Michel Simon
1933Iris perdue et retrouvée – de Louis J. Gasnier avec Pierre Blanchar
CM L’assassin est ici – de Robert Péguy avec Yvette Andréyor
1935Golgotha / Ecce Homo – de Julien Duvivier avec Edwige Feuillère
La Bandera / La grande relève – de Julien Duvivier avec Annabella
1936Les amants terribles – de Marc Allégret avec Marie Glory
La belle équipe – de Julien Duvivier avec Viviane Romance
L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Maurice Chevalier
Pépé-le-Moko – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
Le chemin de Rio / Cargaison blanche – de Robert Siodmak avec Käthe von Nagy
L’homme de nulle part / Feu Mathias Pascal – de Pierre Chenal avec Isa Miranda
Une femme sans importance – de Jean Choux avec Lisette Lanvin
Blanchette – de Pierre Caron avec Marie Bell
1937Sarati, le terrible – de André Hugon avec Harry Baur
1938La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
1940Premier bal – de Christian-Jaque avec Marie Déa
1941La femme que j’ai le plus aimée – de Robert Vernay avec Mireille Balin
La duchesse de Langeais – de Jacques de Baroncelli avec Aimé Clariond
La nuit fantastique – de Marcel L’Herbier avec Micheline Presle
1942Monsieur La Souris – de Georges Lacombe avec Raimu
Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Suzy Carrier
Le bienfaiteur – de Henri Decoin avec Suzy Prim
Le comte de Monte Cristo – de Robert Vernay avec Pierre Richard-Willm
    Film en 2 parties
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le châtiment
L’honorable Catherine – de Marcel L’Herbier avec Raymond Rouleau
Fiche créée le 18 mai 2014 | Modifiée le 6 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 1795 fois
PREVIOUSLee Grant || Charles Granval || Bonita GranvilleNEXT