CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Odette Barencey
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Charles Vanel



Date et Lieu de naissance : 21 août 1892 (Rennes, France)
Date et Lieu de décès : 15 avril 1989 (Cannes, France)
Nom Réel : Charles Marie Vanel

ACTEUR

Charles Vanel naît de parents commerçants le 21 août 1892, à Rennes, mais il passe son enfance à Saint-Malo. Puis sa famille s’installe à Paris. Le jeune Charles semble avoir été un élève turbulent renvoyé de plusieurs établissements scolaires. Il envisage d’entrer dans la marine mais il n’a pas l’aptitude physique requise. Il se tourne alors vers le théâtre.

Côté cinéma, Charles Vanel tourne un premier cours métrage de Robert Péguy en 1910. Il sera à l’affiche d’une quarantaine de productions avant l’avènement du parlant dont «Miarka, fille à l’ours» (1920) de Louis Mercanton, avec Ivor Novello et Gabrielle Réjane. Il apparaîtra même une deuxième fois dans certains de ses films devenus sonores: «Pêcheur d’Islande» adapté du roman de Pierre Loti par Jacques de Baroncelli (1924) puis Pierre Schoendoerffer (1959); «L’équipage» de Joseph Kessel filmé par Maurice Tourneur (1928) et Anatole Litvak (1935). Il travaille aussi à Berlin avec notamment Augusto Genina et Karl Grune qui lui fait interpréter Napoléon. En 1929 il s’essaie comme réalisateur mais toujours avec les techniques du muet, pour un mélodrame sur la condition ouvrière «Dans la nuit». Ce court métrage à contre courant est un échec commercial, tout comme sa seconde et dernière réalisation «Affaires classées» (1932), avec Pierre Larquey.

Charles Vanel redevient donc définitivement acteur. Sans être le jeune premier il impose son style en jouant des braves types amoureux ou bien des méchants qui séduisent par leur ténacité ou la complexité de leur caractère. Il est ainsi l’inspecteur Javert dans la version des «Misérables» de 1934 puis le perfide Ogareff tortionnaire de «Michel Strogoff» (1935) joué par l’Autrichien Anton Walbrook (connu alors sous le nom de Adolf Wohlbrück); et un crapuleux chef de la police dans «L’or du Cristobal» (1940) avec Conchita Montenegro. Et quel contraste avec sa silhouette massive quand, dirigé par Henri Decoin, il donne la réplique à Danielle Darrieux: «Le Domino vert» (1935), «Abus de confiance» (1937). Pendant l’occupation et le régime de Vichy, Charles Vanel poursuit son activité au cinéma. Très apprécié du chef de l’État Français, il est même décoré. Après la guerre l’acteur tourne beaucoup en France mais aussi en Italie. Henri-Georges Clouzot le dirige dans quatre films dont: «Le salaire de la peur» (1952) avec Yves Montand, et «Les diaboliques» (1954) avec Simone Signoret, Paul Meurisse mais aussi Johnny Hallyday en collégien. Et il y aura encore Luis Buñuel, Alfred Hitchcock et combien d’autres réalisateurs prestigieux! Charles Vanel c’est également l’aventurier devenu moine sur le Mont Athos dans «Tintin et le mystère de la toison d’or» (1961); «L’aîné des Ferchaux» (1963) d’après Simenon, le magistrat décrit par Jean Giono dans «Un roi sans divertissement» (1963). Grande vedette de la télévision il est le grand-père du petit Mehdi el Glaoui dans «Sébastien et la Marie-Morgane» (1970), ou Oscar Thibault dans la saga de Roger Martin du Gard (1972).

Ce patriarche, extraordinaire monument vivant du cinématographe, nous fait un dernier honneur en interprétant presque centenaire, Charles Van Bergh, l’époux pour le moins malicieux de Denise Grey, dans «Les saisons du plaisir » (1987) de Jean-Pierre Mocky. Retiré près de Cannes, avec sa troisième épouse, Arlette Bailly, de près de quarante ans sa cadette, il décède le 15 avril 1989.

© Caroline HANOTTE

copyright
1910 CM Jim Crow – de Robert Péguy avec Gaston Modot
1919L’âtre / Au creux des sillons – de Robert Boudrioz avec Jacques de Féraudy
Du crépuscule à l’aube – de Jacques de Féraudy avec Jacques de Féraudy
1920Miarka, fille à l’ours – de Louis Mercanton avec Gabrielle Réjane
1921La fille de Camargue – de Henri Etiévant avec Stacia Napierkowska
Crépuscule d’épouvante – de Henri Etiévant avec Victor Francen
Phroso / Possession – de Louis Mercanton avec Paul Capellani
1922Tempêtes – de Robert Boudrioz avec Nathalie Lissenko
La maison du mystère – de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
    Sérial en 10 épisodes
    1 : L’ami félon
    2 : Le secret de l’étang
    3 : L’ambition au service de la haine
    4 : L’implacable verdict
    5 : Le pont vivant
    6 : La voix du sang
    7 : Les caprices du destin
    8 : En champ clos
    9 : Les angoisses de Corradin
    10 : Le triomphe de l’amour
1923Le vol – de Robert Péguy avec Paule Prielle
La mendiante de Saint-Sulpice – de Charles Burguet avec Gaby Morlay
Calvaire d’amour – de Victor Tourjansky avec Jeanne Bérangère
1924In the spider’s web – de Robert Boudrioz avec Alice Dean
Pêcheur d’Islande – de Jacques de Baroncelli avec Sandra Milovanoff
La nuit de la revanche – de Henri Etievant avec Léon Mathot
La flambée des rêves / Un homme riche – de Jacques de Baroncelli avec Suzanne Bianchetti
L’autre aile – de Henri Andréani avec Jean Murat
CM Les cinquante ans de Don Juan / Le réveil de Maddalone – de Henri Etiévant avec Simone Vaudry
CM Âme d’artiste / Rêve et réalité – de Germaine Dulac avec Yvette Andréyor
1925Le réveil – de Jacques de Baroncelli avec Isobel Elsom
L’orphelin du cirque – de Georges Lannes avec Suzy Vernon
Six cent mille francs par mois – de Nicolas Koline & Robert Péguy avec Madeleine Guitty
La flamme – de René Hervil avec Colette Darfeuil
Barocco – de Charles Burguet avec Berthe Jalabert
1926La proie du vent – de René Clair avec Jim Gérald
Nitchevo – de Jacques de Baroncelli avec Jean d’Yd
Martyre – de Charles Burguet avec Suzy Vernon
1927La reine Louise 1 ( königin Luise .1. Teil: Die jungend der königin Luise ) de Karl Grune avec Mady Christians
La reine Louise 2 ( königin Luise .2. Teil ) de Karl Grune avec Mathias Wieman
L’esclave blanche ( die weisse sklavin ) de Augusto Genina avec Liane Haid
Paname n’est pas Paris ( die Apachen von Paris ) de Nikolai Malikoff avec Olga Limburg
Maquillage ( da hält die welt den atem an ) de Felix Basch avec Marcella Albani
Feu ! – de Jacques de Baroncelli avec Dolly Davis
Charité – de B. Simon avec Gaston Jacquet
1928Waterloo ( Waterloo ein zeitbild / Waterloo, Napoleon und die 100 Tage ) de Karl Grune avec Carl de Vogt
Le passager – de Jacques de Baroncelli avec Jean Mercanton
Les Fourchambault – de Georges Monca avec Simone Daumery
La femme rêvée – de Jean Durand avec Arlette Marchal
L’équipage – de Maurice Tourneur avec Daniel Mendaille
La plongée tragique ( drei tage auf leben und tod : Aus dem logbuch der U.C.1 ) de Heinz Paul avec Fritz Kampers
1929Feux follets ( die liebe der brüder rott ) de Erich Waschneck avec Olga Tschechowa
Le capitaine jaune – de Anders Wilhelm Sandberg avec Valéry Inkijinoff
Chiqué – de Pierre Colombier avec Irène Wells
CM Dans la nuit – de Charles Vanel avec Sandra Milovanoff
    + scénario
1930L’Arlésienne – de Jacques de Baroncelli avec Blanche Montel
Accusée levez-vous ! / Un crime au music-hall – de Maurice Tourneur avec André Roanne
Maison de danses / Maison de danse – de Maurice Tourneur avec José Noguéro
La maison jaune de Rio – de Robert Péguy avec Robert Péguy
1931Faubourg Montmartre – de Raymond Bernard avec Line Noro
Dainah la métisse – de Jean Grémillon avec Laurence Clavius
Au nom de la loi – de Maurice Tourneur avec Marcelle Chantal
CM Affaires classées / Le coup de minuit – de Charles Vanel avec Pierre Larquey
1932Gitanes – de Jacques de Baroncelli avec Vanah Yami
Les croix de bois – de Raymond Bernard avec Gabriel Gabrio
1933Au bout du monde – de Henri Chaumette & Gustav Ucicky avec Käthe von Nagy
Les misérables – de Raymond Bernard avec Harry Baur
    Film en 3 parties
    1 : Tempête sous un crâne
    2 : Les Thénardier
    3 : Liberté, liberté chérie
CM L’homme mystérieux / Obsession – de Maurice Tourneur avec Louise Lagrange
1934Roi de Camargue – de Jacques de Baroncelli avec Simone Bourday
Le grand jeu – de Jacques Feyder avec Marie Bell
Michel Strogoff – de Jacques de Baroncelli avec Anton Walbrook
1935Vertige d’un soir / La peur – de Victor Tourjansky avec Gaby Morlay
L’impossible aveu – de Guarino Glavany avec Charlotte Dauvia
L’équipage – de Anatole Litvak avec Annabella
Le domino vert – de Herbert Selpin & Henri Decoin avec Jany Holt
La belle équipe – de Julien Duvivier avec Viviane Romance
1936Port-Arthur – de Nicolas Farkas avec Danielle Darrieux
Jenny – de Marcel Carné avec Françoise Rosay
Les grands – de Félix Gandéra & Robert Bibal avec Pierre Larquey
La flamme – de André Berthomieu avec Josette Day
Courrier Sud – de Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm
Les bateliers de la Volga – de Vladimir Strijewski avec Véra Korène
L’assaut – de Pierre-Jean Ducis avec Alice Field
1937Troïka sur la piste blanche – de Jean Dréville avec Jany Holt
Police mondaine – de Michel Bemheim & Christian Chamborant avec Alice Field
Les pirates du rail – de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim
L’Occident – de Henri Fescourt avec Jules Berry
La femme du bout du monde – de Jean Epstein avec Suzy Solidor
Abus de confiance – de Henri Decoin avec Gilbert Gil
1938Légions d’honneur – de Maurice Gleize avec Pierre Renoir
Carrefour – de Curtis Bernhardt avec Suzy Prim
Bar du Sud – de Henri Fescourt avec Dolly Davis
1939Yamilé sous les cèdres – de Charles d’Espinay avec Eve Francis
S.O.S. Sahara – de Jacques de Baroncelli avec Marta Labarr
La piste du Nord / La loi du Nord – de Jacques Feyder avec Michèle Morgan
La brigade sauvage – de Jean Dréville & Marcel L’Herbier avec Eve Francis
1940L’or du Cristobal – de Jean Stelli & Jacques Becker avec Conchita Montenegro
La nuit merveilleuse – de Jean-Paul Paulin avec Fernandel
1941Le diamant noir – de Jean Delannoy avec Louise Carletti
Promesse à l’inconnue – de André Berthomieu avec Madeleine Robinson
Les affaires sont les affaires – de Jean Dréville avec Robert Le Vigan
1942Haut le vent – de Jacques de Baroncelli avec Mireille Balin
Le soleil à toujours raison – de Pierre Billon avec Tino Rossi
La sévillane – de André Hugon & Jorge Salviche avec Marguerite Moreno
1943Les Roquevillard – de Jean Dréville avec Mila Parély
Le ciel est à vous – de Jean Grémillon avec Madeleine Renaud
1944La ferme du pendu – de Jean Dréville avec Léonce Corne
CM L’enquête sur le 58 – de Jean Tedesco avec Julien Carette
1945Gringalet – de André Berthomieu avec Suzy Carrier
1946La cabane aux souvenirs – de Jean Stelli avec Pierre Larquey
Le bateau à soupe – de Maurice Gleize avec Gina Manès
1947Le pain des pauvres ( vertigine d’amore ) de Luigi Capuano avec Folco Lulli
Le diable souffle – de Edmond T. Gréville avec Charles Vanel
1948Au nom de la loi / La maffia ( in nome della legge ) de Pietro Germi avec Massimo Girotti
La femme que j’ai assassinée – de Jacques Daniel Norman avec Micheline Francey
1949Plus fort que la haine ( gli inesorabili ) de Camillo Mastrocinque avec Claudine Dupuis
1950Tempête sur les Mauvents ( Malaire ) de Gilbert Dupré & Alejandro Perla avec Andrée Debar
    + production
Les mousquetaires de la mer ( cuori sul mare ) de Giorgio Bianchi avec Doris Dowling
Brigades volantes ( il bivio ) de Fernando Cerchio avec Raf Vallone
1951Son dernier verdict ( l’ultima sentazza ) de Mario Bonnard avec Eleonora Rossi Drago
Trésor maudit / La fille des hautes collines ( incantesimo tragico / hechizo trágico / Oliva ) de Mario Sequi avec Maria Félix
1952Tam tam nell’oltre giuba – de Carlo Sandri avec Sandra Silvani
Le salaire de la peur – de Henri-Georges Clouzot avec Yves Montand
    Prix d’interprétation masculine mention spéciale au festival du cinéma de Cannes, France
1953Une fille nommée Madeleine ( Maddalena ) de Augusto Genina avec Marta Toren
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
1954L’affaire Maurizius – de Julien Duvivier avec Madeleine Robinson
    Meilleur acteur au festival international du cinéma de Karlovy Vary, Tchécoslovaquie
Les gaietés de l’escadron ( l’allegro squadrone ) de Paolo Moffa avec Silvana Pampanini
Les diaboliques – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Signoret
1955La main au collet ( to catch a thief ) de Alfred Hitchcock avec Grace Kelly
Tam-tam ( tam-tam mayumbe ) de Gian Gaspare Napolitano & Folco Quilici avec Pedro Armendariz
Un missionnaire – de Maurice Cloche avec Darling Légitimus
1956La mort en ce jardin ( la muerte en el jardín ) de Luis Buñuel avec Georges Marchal
Scandale à Milan / La femme scandaleuse ( difendo il mio amore ) de Giulio Macchi avec Martine Carol
Le feu aux poudres – de Henri Decoin avec Peter van Eyck
    Prix Zulueta du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne
1957Les suspects / Quand le soleil montera – de Jean Dréville avec Anne Vernon
Rafles sur la ville – de Pierre Chenal avec Marcel Mouloudji
Le piège – de Charles Brabant avec Dany Carrel
1958Le gorille vous salue bien – de Bernard Borderie avec Bella Darvi
Les bateliers de la Volga ( i battellieri del Volga / Wolgaschiffer / prisoner of the Volga ) de Victor Tourjansky avec Elsa Martinelli
Les naufrageurs – de Charles Brabant avec Henry Vidal
1959Pêcheur d’Islande – de Pierre Schoendoerffer avec Jean-Claude Pascal
La valse du gorille – de Bernard Borderie avec Wolfgang Preiss
María, matrícula de Bilbao – de Ladislao Vajda avec Nadia Gray
1960La vérité – de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot
1961Tintin et le mystère de la toison d’or – de Jean-Jacques Vierne avec Jean-Pierre Talbot
La steppe ( la steppa ) de Alberto Lattuada avec Marina Vlady
1962Quand la colère éclate ( lo sgarro ) de Silvio Siano avec Gérard Blain
Rififi à Tokyo / Du rififi à Tokyo – de Jacques Deray avec Michel Vitold
1963L’aîné des Ferchaux / Un jeune homme honorable – de Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo
Un roi sans divertissement – de François Leterrier avec Albert Rémy
Symphonie pour un massacre – de Jacques Deray avec Michèle Mercier
1964Le chant du monde – de Marcel Camus avec Catherine Deneuve
1966Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
Ballade pour un chien – de Gérard Vergez avec Claude Génia
1967La prisonnière – de Henri-Georges Clouzot avec Laurent Terzieff
1968La nuit bulgare – de Michel Mitrani avec François Périer
1969Comptes à rebours – de Roger Pigaut avec Serge Reggiani
1970Ils – de Jean-Daniel Simon avec Alexandra Stewart
1972La plus belle soirée de ma vie ( la più bella serata della mia vita ) de Ettore Scola avec Michel Simon
Les tueurs à gages ( camorra ) de Pasquale Squitieri avec Jean Seberg
1973Par le sang des autres – de Marc Simenon avec Mylène Demongeot
CM Les martiens – de Yves Ciampi
1974Sept morts sur ordonnance – de Jacques Rouffio avec Gérard Depardieu
1975Es herrscht ruhe im land – de Peter Lilienthal avec Zita Duarte
À l’ombre d’un été – de Jean-Louis van Belle avec Maurice Ronet
1976Cadavres exquis ( cadaveri eccellenti ) de Francesco Rosi avec Max von Sydow
Comme un boomerang – de José Giovanni avec Alain Delon
1977Coup de foudre – de Robert Enrico avec Philippe Noiret
    Inachevé
Alice ou la dernière fugue / Alice – de Claude Chabrol avec Sylvia Kristel
Nuit d’or – de Serge Moati avec Klaus Kinski
1978Ne pleure pas – de Jacques Ertaud avec Sylvain Joubert
1979Le chemin perdu – de Patricia Moraz avec Delphine Seyrig
1980Trois frères ( tre fratelli ) de Francesco Rosi avec Philippe Noiret
    David du meilleur second rôle masculin, Italie
1981La puce et le privé – de Roger Kay avec Bruno Cremer
1986Si le soleil ne revenait pas – de Claude Goretta avec Catherine Mouchet
1987Les saisons du plaisir – de Jean-Pierre Mocky avec Jacqueline Maillan
Fiche créée le 5 mai 2007 | Modifiée le 9 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 12891 fois
PREVIOUSPierre Vaneck || Charles Vanel || VanityNEXT