CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pedro Infante
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Charles de Rochefort



Date et Lieu de naissance : 7 juillet 1887 (Port-Vendres, France)
Date et Lieu de décès : 31 janvier 1952 (Paris, France)
Nom Réel : Charles d’Authier de Rochefort

ACTEUR
Image
1923 Justice de Tziganes (the law of the lawless) de Victor Fleming avec Dorothy Dalton & Tully Marshall
Image
1923 Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille avec Rod La Rocque & Nita Naldi
Image
1924 Madame Sans-Gène – de Léonce Perret avec Gloria Swanson, Suzanne Bianchetti & Arlette Marchal
Image
1931 La croix du sud – de André Hugon avec Kaissa Robba, Jean Toulout & Alexandre Mihalesco

Né à Port-Vendres, commune du Roussillon en bordure de la Méditerranée, le 7 juillet 1887, Charles de Rochefort grandit à Oran, en Algérie Française, où son père, le Marquis Paul Charles Dominique d’Authier de Rochefort, occupe le poste de directeur de la Compagnie Générale Transatlantique. Sa mère Camille (née Guelfucci, une illustre famille Corse), est femme au foyer. Il a un frère ainé, Alexandre, qui tombera au combat lors de la Grande Guerre et une sœur, Marie-Marguerite. Adolescent, le jeune Charles pratique le sport assidument et se forge un corps d’athlète. En 1905, il termine ses études à Paris où il ne tarde pas à succomber à son attirance pour la scène.

Charles de Rochefort abandonne les bancs de la faculté pour se consacrer à sa nouvelle passion. Avec son charisme, son allure et son ardeur, il est très vite employé pour jouer des petits rôles au théâtre ou faire le boy dans des revues de music-hall. Dès 1910, il commence à faire ses premières apparitions pour le cinématographe dans des petits films d’une ou deux bobines de Max Linder. Quand la Première Guerre Mondiale éclate, il s’engage aussitôt. En qualité de Lieutenant, il participe à plusieurs campagnes, se bat à Verdun, avant d’être rendu à la vie civile en 1918.

Accueilli en héros à son retour du front, Charles de Rochefort est aussitôt engagé par Jean Durand pour être le partenaire de Jacqueline Forzane qui incarne «Impéria» (1918), un sérial en costumes de douze épisodes produit par la Société des Cinéromans. Il travaille ensuite sous la direction de Gaston Roudès, Camille de Morlhon, Léonce Perret, et devient une vedette à part entière avec «Le roi de Camargue» (1921), adapté du roman de Jean Aicard par André Hugon, où il partage l’affiche avec Elmire Vautier, Claude Mérelle et Jean Toulout. Ses qualités physiques sont mises à contribution dans des drames, des films d’aventure ou romanesques. Il tourne entre-autres, dans «Gigolette» (1921) de Henri Pouctal, «L’empereur des pauvres» (1921) de René Leprince, «L’arlésienne» (1922) de André Antoine, «Le diamant noir» (1922) de André Hugon avec Ginette Maddie et «La dame au ruban de velours» (1923) de Giuseppe Guarino avec Arlette Marchal. Entre-temps, Charles de Rochefort commence une carrière américaine auprès de Evelyn Brent, dans «Sous le soleil d’Espagne» (1922) une production de la «Famous Players-Lasky» tournée en Espagne par John S. Robertson. Sous le nom de Charles de Roche, il est la vedette d’une demi-douzaine de films à Hollywood, parmi lesquels: «La flétrissure» (1923) de George Fitzmaurice avec Pola Negri, et surtout «Les dix commandements» (1923) de Cecil B. DeMille, dans le rôle de Ramsès II. De retour en France, il passe à la réalisation et dirige sept films dans les années 1930.

En 1936, Charles de Rochefort, prend la direction du Théâtre Albert 1er et le renomme Théâtre Charles-de-Rochefort. Pour sa première pièce il présente «Allo, Police-secours» une œuvre policière dont il est l’auteur. Le succès le pousse à montrer de nombreuses pièces du même genre, assurant souvent lui-même la mise en scène. Mobilisé et blessé au cours de la Seconde Guerre mondiale, c’est son épouse, la comédienne Mary Grant, qui reprend la direction du théâtre, poste qu’elle occupera jusqu’en 1972. En 1943, l’acteur publie ses mémoires sous le titre «Le film de mes souvenirs : Secrets de vedettes». Malade, il s’éloigne du métier à la fin des années quarante. Il meurt à Paris, le 31 janvier 1952.

© Pascal DONALD

copyright
1910 CM Max et sa belle-mère – de Max Linder avec Léon Bélières
1911 CM Max se marie / Le mariage de Max – de Max Linder avec Jacques Vandenne
CM La vengeance de Licinius – de Georges Denola avec Georges Tréville
1912 CM Boxeur par amour / Max boxeur par amour / Max boxeur – de Max Linder avec Max Linder
CM Max cocher de fiacre – de Max Linder avec Gabrielle Lange
CM Le masque d’horreur – de Abel Gance avec Edouard de Max
CM La fin de Robespierre – de Albert Capellani avec Jacques Grétillat
1913 CM Le duel de Max – de Max Linder avec Pierre Palau
CM Max pratique les sports / Max Linder pratique tous les sports – de Max Linder avec Lucy d’Orbel
CM Rivalité / La rivalité de Max – de Max Linder avec Max Linder
1914 CM Max et le commissaire – de Max Linder avec Max Linder
1918Imperia – de Jean Durand avec Jacqueline Forzane
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Le serment de la croix
    2 : La danse du diadème
    3 : D’énigme en mystère
    4 : Une tempête dans un cœur
    5 : Condamnée
    6 : La lumière dans la prison
    7 : Les exploits du docteur Master
    8 : La revanche du bohémien
    9 : Le saut de l’écureuil
    10 : Le poison de beauté
    11 : La justice de la sorcière
    12 : Par le pardon et par l’amour
1919Marthe – de Gaston Roudès avec Berthe Jalabert
1920Fille du peuple – de Camille de Morlhon avec Suzanne Herval
L’empire du diamant (the empire of diamonds ) de Léonce Perret avec Lucy Fox
1921Roi de Camargue – de André Hugon avec Elmire Vautier
Gigolette – de Henri Pouctal avec Séphora Mossé
    Film en 4 parties
    1 : Les ailes blanches
    2 : La bataille de la vie
    3 : Les démons de Paris
    4 : Rédemption
L’empereur des pauvres – de René Leprince avec Andrée Pascal
    Sérial en 6 épisodes
    1 : Le pauvre
    2 : Les millions
    3 : Les flambeaux
    4 : Les crassiers
    5 : L’orage
    6 : Floréal
1922L’Arlésienne – de André Antoine avec Marthe Fabris
Le diamant noir – de André Hugon avec Ginette Maddie
    Film en 2 parties
    1 : Le calvaire d’une innocente
    2 : L’amour rédempteur
Notre Dame d’amour – de André Hugon avec Irène Sabel
L’homme qui pleure – de Louis d’Hée et Louis de Vérande avec Henri Baudin
Sous le soleil d’Espagne ( the spanish jade ) de John S. Robertson avec Evelyn Brent
1923La dame au ruban de velours – de Giuseppe Guarino avec Arlette Marchal
La faute des autres – de Jacques Olivier avec Mary Thay
The marriage maker – de William C. DeMille avec Mary Astor
Hollywood / Joligud – de James Cruze avec Hope Drown
    Seulement apparition
La flétrissure ( the cheat ) de George Fitzmaurice avec Pola Negri
Justice de Tziganes ( the law of the lawless ) de Victor Fleming avec Dorothy Dalton
Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Rod La Rocque
Mon homme ( shadows of Paris ) de Herbert Brenon avec Adolphe Menjou
1924Love and glory – de Rupert Julian avec Madge Bellamy
La phalène blanche ( the white moth ) de Maurice Tourneur avec Barbara La Marr
Madame Sans-Gène – de Léonce Perret avec Gloria Swanson
1925La princesse aux clowns – de André Hugon avec Huguette Duflos
1929Une femme a menti – de Charles de Rochefort avec Louise Lagrange
    Seulement réalisation
1930Paramount en parade – de Charles de Rochefort avec Maurice Chevalier
Parada Paramount – de Charles de Rochefort avec Pola Illéry
    Seulement réalisation – Version roumaine de « Paramount en parade »
La parade Paramount ( Paramount-revue ) de Charles de Rochefort & Augusto Genina avec Carmen Boni
    Seulement réalisation – Version italienne de « Paramount en parade »
Paramount revul – de Charles de Rochefort avec Jiri Voskovec
    Seulement réalisation – Version tchèque de « Paramount en parade »
Le secret du docteur – de Charles de Rochefort avec Marcelle Chantal
    Seulement réalisation
Le secret du docteur ( el secreto del doctor ) de Charles de Rochefort avec Eugenia Zuffoli
    Seulement réalisation – Version espagnole de « Le secret du docteur »
CM Dorville chauffeur – de Charles de Rochefort avec Dorville
    Seulement réalisation
CM Fausse alerte – de Charles de Rochefort avec Louis Florencie
    Seulement réalisation
CM Une histoire de cirque – de Charles de Rochefort avec Béby
    Seulement réalisation
1931La croix du sud – de André Hugon avec Kaissa Robba
    + directeur de la photographie
Televisione – de Charles de Rochefort avec Anna Maria Dossena
    Seulement réalisation
CM Un bouquet de flirts – de Charles de Rochefort avec Félix Paquet
    Seulement réalisation
CM Trois cœurs qui s’enflamment – de Charles de Rochefort avec Josette Day
    Seulement réalisation
CM Soirée dansante – de Charles de Rochefort avec Pierre Piérade
    Seulement réalisation
CM Jour de noces – de Charles de Rochefort avec Fanny Clair
    Seulement réalisation
CM Par grande vitesse – de Charles de Rochefort avec Marc-Hély
    Seulement réalisation
Fiche créée le 26 novembre 2009 | Modifiée le 6 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4459 fois
PREVIOUSMoune de Rivel || Charles de Rochefort || François de RoubaixNEXT