CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vera Carmi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Christian Barbier



Date et Lieu de naissance : 28 juin 1924 (Saint-Ouen, France)
Date et Lieu de décès : 3 novembre 2009 (Manosque, France)
Nom Réel : Christian Raymond Barbier

ACTEUR
Image
1964 Marie-Soleil – de Antoine Bourseiller avec Danièle Delorme, Jacques Charrier & Michel Piccoli
Image
1969 La horse – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin, Pierre Dux, Julien Guiomar & Félix Marten
Image
1969 L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Lino Ventura, Simone Signoret & Paul Meurisse
Image
1990 Les sabots de Vénus – de Jimmy-Paul Coti avec Jean-Paul Egalon, Arlette Ménard & Nathalie Lasserre

Christian Barbier est né le 28 juin 1924 à Saint-Ouen, en région parisienne. Il débute au théâtre où il interprète tout au long de sa carrière une vingtaine de pièces. De «Marie Stuart» (1956) de Frédéric Schiller avec Loleh Bellon au Théâtre Hébertot à «Dieu, empereur et paysan» (1967) de Julius Hay mis en scène par Georges Wilson au Nouveau TNP en passant par le rôle du Docteur Korzack dans «Korzack et les enfants» au Théâtre de Poche de Bruxelles en 1959.

Au cinéma, Christian Barbier apparaît pour la première fois dans «Alerte au deuxième bureau» (1956) de Jean Stelli puis, dans les années soixante, enchaîne les seconds rôles dans notamment: «Lucky Jo» (1964) de Michel Deville avec Eddie Constantine, «Week-end à Zuydcoote» (1964) de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo, «La vie de château» (1965) de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve et Philippe Noiret ou «L’homme à la Buick» (1966) de Gilles Grangier avec Fernandel et Danielle Darrieux.

Le 12 décembre 1968, Christian Barbier devient le héros borné et froid de «L’homme de Picardie», quarante épisodes de treize minutes produits de l’ORTF d’un feuilleton mythique de la télévision, un rôle qui lui apporte une immense notoriété. Il y interprète Joseph Durtol vivant sur le «Picardie» avec sa femme incarnée par Yvette Etiévant, sa péniche et son outil de travail. L’année suivante, il fait partie de la distribution du chef-d’œuvre de Jean-Pierre Melville «L’armée des ombres» d’après le livre de Joseph Kessel avec Lino Ventura, Simone Signoret, Jean-Pierre Cassel, Paul Meurisse, Paul Crauchet et Serge Reggiani.

Avec ces deux rôles marquants, Christian Barbier devient une figure familière du grand et du petit écran sans néanmoins acquérir le statut qu’il aurait mérité. Au cinéma, il enchaîne les seconds rôles, souvent des personnages austères, dans des productions populaires, telles que: «La horse» (1969) de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin, «Les granges brûlées» (1972) de Jean Chapot avec Alain Delon et Simone Signoret, «L’homme pressé» (1977) de Edouard Molinaro avec Alain Delon, «Trois hommes à abattre» (1980) de Jacques Deray avec Alain Delon, «La maison assassinée» (1987) de Georges Lautner avec Patrick Bruel ou «Mayrig» (1991) de Henri Verneuil avec Claudia Cardinale et Omar Sharif. Mais la télévision lui offre des rôles plus conséquents jusqu’à la fin de sa carrière. L’acteur apparaît dans «Les rois maudits» (1973) de Claude Barma ou dans des épisodes de séries policières à succès comme «Les cinq dernières minutes» (1975) ou «Julien Fontanes, magistrat» (1984). Dans un registre plus léger, on le retrouve dans la distribution des treize volets de la comédie policière «Espionne et tais-toi» (1985/1987) avec Grâce de Capitani ou dans un épisode de «Marie Pervenche» (1987) avec Danièle Evenou.

En 2002, pour le cinéma, le comédien est en tête d’affiche des «Sabots de Vénus», un film d’aventure à dimension humaine de Jimmy-Paul Coti, tourné en 1990, il est distribué dans un réseau limité. L’année suivante, il clos son parcours professionnel avec le téléfilm de Williams Crépin, «Retour à Locmaria», aux côtés de Jenny Clève, Laëtitia Lacroix et Raoul Billerey. Retiré dans le sud de la France dès les années 2000, Christian Barbier est décédé le 3 novembre 2009 à Manosque des suites d’un cancer.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1956Alerte au deuxième bureau – de Jean Stelli avec Geneviève Kervine
1960 CM Il fallait commencer par là – de Pierre Fannoy
1964Week-end à Zuydcoote – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Lucky Jo – de Michel Deville avec Pierre Brasseur
Marie-Soleil – de Antoine Bourseiller avec Danièle Delorme
1965La vie de château – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
Trans-Europ-Express – de Alain Robbe-Grillet avec Marie-France Pisier
CM L’homme qui osa – de Jean Delire
1966L’homme à la Buick – de Gilles Grangier avec Danielle Darrieux
La loi du survivant – de José Giovanni avec Alexandra Stewart
1967Lamiel – de Jean Aurel avec Anna Karina
Maigret à Pigalle / Le commissaire Maigret à Pigalle – de Mario Landi avec Lila Kedrova
L’homme qui valait des milliards – de Michel Boisrond avec Anny Duperey
Le franciscain de Bourges – de Claude Autant-Lara avec Hardy Kruger
1968La Désirade – de Louis Cuniot avec Simone Couderc
1969La horse – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin
L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Simone Signoret
L’hiver – de Marcel Hanoun avec Michael Lonsdale
Paix sur les champs – de Jacques Boigelot avec Héléna Manson
1970Les jambes en l’air ( César grand Blaise ) de Jean Dewever avec Sylva Koscina
1972Les Granges Brûlées – de Jean Chapot avec Alain Delon
La chambre rouge – de Jean-Pierre Berckmans avec Françoise Brion
Le gang des otages – de Edouard Molinaro avec Daniel Cauchy
Les tueurs fous – de Boris Szulzinger avec Georges Aminel
1975 CM Jésus est né en Provence – de Marc Mopty avec Fernand Sardou
1977Jambon d’Ardenne – de Benoît Lamy avec Annie Girardot
L’homme pressé – de Edouard Molinaro avec Mireille Darc
CM Un jour comme un autre – de Marc Mopty avec Geoffroy
1980Trois hommes à abattre – de Jacques Deray avec Dalila Di Lazzaro
1982Hiver 60 – de Thierry Michel avec Philippe Léotard
1983Le voyage d’hiver – de Marian Handwercker avec Patrick Bauchau
1984Brigade des mœurs – de Max Pécas avec Pascale Roberts
1987La maison assassinée – de Georges Lautner avec Patrick Bruel
1990L’année de l’éveil – de Gérard Corbiau avec Laurent Grévill
Les sabots de Vénus – de Jimmy-Paul Coti avec Jean-Paul Egalon
1991Mayrig – de Henri Verneuil avec Claudia Cardinale
CM Bill’s party – de Simon Creswell avec Mado Maurin
1994 CM Éternelles – de Erick Zonca avec Sylvie Testud
2000 CM Une belle journée – de Frédérique Dolphyn avec Martine Sarcey
Fiche créée le 6 novembre 2009 | Modifiée le 21 août 2016 | Cette fiche a été vue 5161 fois
PREVIOUSAldo Barbero || Christian Barbier || Madeleine BarbuléeNEXT