CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Adam West
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Christian Casadesus



Date et Lieu de naissance : 26 décembre 1912 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 6 mars 2014 (Villeneuve-Saint-Georges, France)
Nom Réel : Christian Henri Louis André Casadesus

ACTEUR
Image
1930 Deux fois vingt ans – de Charles-Félix Tavano avec Annabella, Germaine Rouer & Marguerite de Morlaye
Image
1931 Coups de roulis – de Jean de La Cour avec Max Dearly, Edith Manet, Pierre Magnier & Lucienne Herval
Image
1932 Hôtel des étudiants – de Victor Tourjansky avec Lisette Lanvin, Raymond Galle & Sylvette Fillacier
Image
1933 L’étoile de Valencia – de Serge de Poligny avec Brigitte Helm, Jean Gabin, Paul Azaïs & Roger Karl

Né le 26 décembre 1912, Christian Casadesus est un membre de la fameuse dynastie Casadesus fondée par Luis Casadesus, auteur de la méthode «L’enseignement de la guitare moderne». Christian est le fils du compositeur Henri Casadesus et de la harpiste Marie-Louise Beetz, sa sœur cadette, la future comédienne Gisèle Casadesus, naît en juin 1914.

Au cinéma, Christian Casadesus débute, en 1930, dans «Le capitaine jaune» de Anders Wilhelm Sandberg avec Charles Vanel. Il enchaîne avec «Deux fois vingt ans» de Charles-Félix Tavano où Germaine Rouer, sociétaire de la Comédie-Française, incarne une séduisante créole vivant des amours juvéniles qui lui font oublier sa quarantaine. En 1931, il est distribué dans l’adaptation de l’opérette «Roue de Roulis» par Jean de La Cour avec Max Dearly, comédien de vaudevilles et de revues à l’origine du Gala de l’Union des Artistes. Il obtient un second rôle conséquent dans «Hôtel des étudiants» (1932) de Victor Tourjansky avec Lisette Lanvin où il compose un fils de famille qui abuse d’une camarade à la Sorbonne. On le retouve dans la comédie dramatique «L’étoile de Valencia» (1932) avec Brigitte Helm et Jean Gabin et la comédie «Rothchild» (1933) avec Harry Baur.

Comme sa sœur, Christian Casadesus est admis Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris sous le pseudonyme de Casades. Pour ce concours, il bénéficie de la préparation de Fernand Ledoux, pensionnaire de la Comédie-Française où sa sœur Gisèle Casadesus a été reçue en 1934. Au sein de la classe de Louis Jouvet, il obtient un premier prix de diction et un second prix de comédie. En 1937, il fait ses premiers pas sur scène dans «Les Borgia, famille étrange» de André Josset au Théâtre du Vieux-Colombier. Mobilisé pendant «la drôle de guerre» entre août 1939 et juillet 1940, il reprend son métier pendant «la drôle de paix» dans le rôle-titre de «Hamlet» (1942) de William Shakespeare au Théâtre des Arts-Hébertot au sein de la «Compagnie du Regain» qui s’attache à défendre le patrimoine dramatique français face à l’occupant allemand. En 1948, il prend avec Freddy Chauvelot la direction d’un club de jazz «Le Club Saint-Germain» dont l’animation est assurée notamment par Juliette Gréco et la musique assurée par l’orchestre de Boris Vian. Ce temple de la vie parisienne de l’après-guerre a accueilli tous les grands du jazz français et américain. Pour sa dernière apparition à l’écran, il intègre la distribution prestigieuse de la fresque historique «Si Versailles m’était conté» (1953) de Sacha Guitry.

En 1954, Christian Casadesus rouvre le théâtre L’Ambigu-Comique qui avait été transformé en salle de cinéma depuis les «Années folles». Il en assure la direction artistique et monte des pièces de théâtre d’auteurs contemporains comme François Billetdoux ou Roger Vitrac. En dépit de multiples protestations, le théâtre fait l’objet d’une démolition en 1966. Dès lors, Christian Casadesus participe à plusieurs missions culturelles sur l’art dramatique en France pour le compte du Ministère des Affaires Culturelles dont la charge est assurée par André Malraux mais également pour les régions Nord-Pas de Calais et Poitou-Charentes. Marié à la chanteuse Micheline Ramette, il est le père du journaliste et écrivain Frédérick Casadesus. Alors que sa sœur Gisèle Casadesus poursuit sa carrière de comédienne, Christian Casadesus devenu centenaire décède le 6 mars 2014 à Villeneuve-Saint-Georges.

© Olivier SINQSOUS - Remerciements : www.casadesus.com

copyright
1930Le capitaine jaune – de Anders Wilhelm Sandberg avec Charles Vanel
Deux fois vingt ans – de Charles-Félix Tavano avec Germaine Rouer
1931Coups de roulis – de Jean de La Cour avec Max Dearly
1932Hôtel des étudiants – de Victor Tourjansky avec Lisette Lanvin
1933Rothchild / Rothschild – de Marco de Gastyne avec Harry Baur
L’étoile de Valencia – de Serge de Poligny avec Brigitte Helm
1953Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
Fiche créée le 14 mars 2014 | Modifiée le 24 mars 2014 | Cette fiche a été vue 1664 fois
PREVIOUSPauline Carton || Christian Casadesus || Gisèle CasadesusNEXT