CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Agnès Varda
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Christine Pascal



Date et Lieu de naissance : 29 novembre 1953 (Lyon, France)
Date et Lieu de décès : 30 août 1996 (Garches, France)
Nom Réel : Christine Pascal

ACTRICE

Née le 29 novembre 1953 à Lyon, Christine Pascal fait des études de lettres modernes avant de s’engager dans des cours d’art dramatique dans sa ville natale. Remarquée par Bertrand Tavernier, elle obtient un second rôle dans «L’horloger de Saint-Paul» (1973) avec Philippe Noiret et Jean Rochefort. C’est le début d’une complicité professionnelle qui débouchera sur quatre autres collaborations: «Que la fête commence » (1974) avec le trio Noiret-Rochefort-Marielle, «Le juge et l’assassin» (1975) dans une apparition non créditée, «Des enfants gâtés» (1977), au scénario duquel elle a participé avec Bertrand Tavernier et Charlotte Dubreuil, où elle partage l’affiche avec Michel Piccoli et une participation anecdotique dans «Autour de minuit» (1986) avec Dexter Gordon et François Cluzet.

En tant que comédienne, après ses débuts prometteurs avec Bertrand Tavernier, elle entame une carrière de comédienne dans les années soixante-dix: «Les guichets du Louvre» (1973) de Michel Mitrani avec Christian Rist où elle interprète une jeune juive, «La meilleure façon de marcher» (1975) de Claude Miller avec Patrick Dewaere et Patrick Bouchitey, «Les indiens sont encore loin» (1976) avec Isabelle Huppert ou «Les demoiselles de Wilko» (1978) de Andrzej Wajda avec Daniel Olbrychski. Mais, accaparée par la réalisation, à partir des années quatre-vingts, ses apparitions sur le grand écran se limiteront à des seconds rôles: le témoin du meurtre de «Train d\'enfer» (1984) de et avec Roger Hanin ou la mère de Antoine Hubert dans «Le grand chemin» (1986) de Jean-Loup Hubert avec Richard Bohringer et Anémone. Néanmoins, elle partage l’affiche avec Roland Giraud d’une comédie intitulée «Promis ... juré!» (1987) de Jacques Monnet. Parallèlement, elle tourne dans des téléfilms sous la direction de Edouard Molinaro, Caroline Huppert, Laurent Heynemann, Gérard Mordillat ou Christopher Frank et même dans un épisode de la série «Navarro». Elle apparaît une dernière fois dans «Regarde les hommes tomber» (1994) de Jacques Audiard avec Jean-Louis Trintignant, Jean Yanne et Mathieu Kassovitz.

En 1978, Christine Pascal, encouragée par Bertrand Tavernier, entame une carrière de réalisatrice avec des films personnels et ambitieux au détriment de sa carrière de comédienne. Elle réalise «Félicité» où elle interprète le rôle principal entourée de Monique Chaumette et Dominique Laffin. Son second film «La garce» (1984) est moins confidentiel grâce au casting qui réunit Isabelle Huppert, Richard Berry et Vittorio Mezzogiorno. Son troisième film «Zanzibar» (1988) avec Fabienne Babe, purement film d’auteur, passe totalement inaperçu. Mais c’est avec son quatrième film «Le petit prince a dit» (1992) qu’elle obtient la reconnaissance de la critique et du public. Couronné du Prix Louis-Delluc, ce film évoque la maladie incurable d’une petite fille interprétée par Marie Kleiber entourée de ses parents, Richard Berry et Anémone. Par contre, sa dernière réalisation «Adultère (mode d\'emploi)» (1994) avec Richard Berry, Karin Viard et Vincent Cassel, se soldera par un échec commercial.

Soignée pour des troubles psychologiques dans une clinique de Garches (Hauts-de-Seine), Christine Pascal se donne la mort par défenestration le 30 août 1996. Comme Juliet Berto, Dominique Laffin ou Pascale Ogier, Christine Pascal fait partie des ses comédiennes dont le destin brisa une carrière prometteuse inachevée.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1973L’horloger de Saint-Paul – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret
Les guichets du Louvre – de Michel Mitrani avec Michel Auclair
1974Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Jean Rochefort
1975La meilleure façon de marcher – de Claude Miller avec Patrick Bouchitey
Le juge et l’assassin – de Bertrand Tavernier avec Michel Galabru
1976Les indiens sont encore loin – de Patricia Moraz avec Mathieu Carrière
1977Des enfants gâtés – de Bertrand Tavernier avec Michel Piccoli
    + scénario
L’imprécateur – de Jean-Louis Bertucelli avec Jean Yanne
1978Chaussette surprise / Boum à l’hosto – de Jean-François Davy avec Bernadette Lafont
On efface tout – de Pascal Vidal avec Bruno Cremer
Félicité – de Christine Pascal avec Dominique Laffin
    + scénario
Les demoiselles de Wilko ( panny z Wilka ) de Andrzej Wajda avec Daniel Olbrychski
1979Paco l’infaillible ( Paco el seguro ) de Didier Haudepin avec Patrick Dewaere
Le chemin perdu – de Patricia Moraz avec Charles Vanel
198044 ou les récits de la nuit – de Moumen Smihi avec Pierre Clémenti
1982Coup de foudre / Entre nous – de Diane Kurys avec Miou-Miou
Faux-fuyants – de Alain Bergala & Jean-Pierre Limosin avec Olivier Perrier
CM Courage Nounours – de Anna Célia Kendall avec Prune Charbonnier
1984Signé Charlotte – de Caroline Huppert avec Isabelle Huppert
La garce – de Christine Pascal avec Richard Berry
    Seulement réalisation & scénario
Train d’enfer – de Roger Hanin avec Gérard Klein
Elsa, Elsa – de Didier Haudepin avec Tom Novembre
1986Autour de minuit ( ’round midnight ) de Bertrand Tavernier avec Dexter Gordon
Le grand chemin – de Jean-Loup Hubert avec Richard Bohringer
1987Il est génial papy ! – de Michel Drach avec Guy Bedos
Promis… juré ! – de Jacques Monnet avec Roland Giraud
La travestie – de Yves Boisset avec Zabou Breitman
1988Zanzibar – de Christine Pascal avec Francis Girod
    Seulement réalisation & scénario
La couleur du vent – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Léotard
1990Le sixième doigt – de Henri Duparc avec Patrick Chesnais
CM L’île ( a ilha ) de Joaquim Leitão avec Joaquim de Almeida
1991Rien que des mensonges – de Paule Muret avec Alain Bashung
Aquí, el que no corre... vuela – de Ramón Fernández avec Arturo Fernández
    Seulement scénario additionnel
1992Le petit prince a dit – de Christine Pascal avec Richard Berry
    Seulement réalisation & scénario
    Prix du meilleur scénario au festival des films du monde de Montréal, Canada

    Prix Louis Delluc, France
1993Le sourire – de Claude Miller avec Jean-Pierre Marielle
Les patriotes – de Eric Rochant avec Yvan Attal
1994Adultère [mode d’emploi] – de Christine Pascal avec Karin Viard
    Seulement réalisation, dialogues & scénario
Regarde les hommes tomber – de Jacques Audiard avec Jean-Louis Trintignant
Fiche créée le 1 octobre 2009 | Modifiée le 3 mai 2012 | Cette fiche a été vue 6872 fois
PREVIOUSRobert Party || Christine Pascal || Giselle PascalNEXT