CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rudolf Klein-Rogge
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Christopher Reeve



Date et Lieu de naissance : 25 septembre 1952 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 10 octobre 2004 (Mount Kisco, New York, USA)
Nom Réel : Christopher Reeve

ACTEUR
Image
1977 Superman (Superman: The movie) de Richard Donner avec Marlon Brando, Gene Hackman & Jackie Cooper
Image
1979 Quelques part dans le temps (somewhere in time) de Jeannot Szwarc avec Jane Seymour & Teresa Wright
Image
1982 Superman III – de Richard Lester avec Richard Pryor, Margot Kidder, Jackie Cooper & Robert Vaughn
Image
1986 La rue (street smart) de Jerry Schatzberg avec Kathy Baker, Mimi Rogers, Jay Patterson & Morgan Freeman

Fils d’un enseignant et d’une journaliste, Christopher Reeve naît à New York (New York USA), le 25 septembre 1952. Après le divorce de ses parents, il grandit auprès de sa mère à Princeton (New Jersey). À quinze ans, passionné par le théâtre, il participe aux cours d’été de la William Playhouse. Diplômé de l’Université de Cornell, le jeune homme est sélectionné, avec Robin William, pour étudier l’art dramatique à la fameuse école de comédie Julliard de New York sous la férule du grand John Houseman.

Christopher Reeve débute sa carrière cinématographique en 1977, aux côtés de Charlton Heston dans «Sauvez le Neptune». La même année, la Warner Bros. prépare une version pour le grand écran de Superman et cherche un acteur digne d’interpréter le personnage. Christopher est choisi et campe le héros dans la super-production dirigée par Richard Lester. Le film est un succès mondial et le jeune acteur devient une star planétaire. Fort de sa célébrité, il joue en 1979, dans «Quelque part dans le temps» avec Jane Seymour, qui deviendra une de ses plus fidèles amies.

Dans les années quatre-vingt, Christopher Reeve incarne encore à trois reprises le super-héros, dans deux suites dirigées par Richard Lester en 1980 et 1982, et le dernier volet signé Sidney J. Furie en 1987. Parallèlement, il travaille sur des productions moins populaires que les Superman, mais malgré tout sous la direction de grands cinéastes, parmi lesquelles: Sidney Lumet dans «Piège mortel» (1981), James Ivory dans «Les Bostoniennes» (1983) et Jerry Schatzberg dans «La rue» (1987). En 1987, il voyage au Chili pour une manifestation de soutien aux soixante-dix-sept artistes menacés de peine de mort par le régime de Pinochet. Il s’engage de plus en plus dans des actions militantes, notamment en faveur de l’environnement. La décennie suivante, Christopher Reeve retrouve James Ivory pour «Les vestiges du jour» (1993), un drame romantique sur les doutes et les tourments d’un majordome d’une grande famille anglaise, interprété par Anthony Hopkins. Il tourne pour John Carpenter dans «Le village des damnés» (1994), aux côtés de Kirstie Alley. Le 27 mai 1995, il est victime d’un accident de cheval à Charlottesville (Virginie). Il se brise deux vertèbres cervicales et se sectionne la moelle épinière. Il reste tétraplégique et incapable de respirer sans assistance. Après ce tragique événement, Christopher reste malgré tout très actif. Il dirige, apparaît ou narre plusieurs productions télévisées. En 1998, la guilde des acteurs de cinéma américains l’honore d’un prix d’interprétation pour «Fenêtre sur cour», une adaptation pour le petit écran très réussie du film de Alfred Hitchcock de 1954.

Marié à deux reprises et père de trois enfants, Christopher Reeve devient le porte-parole des grands paralysés et fonde, avec sa seconde épouse Dana Morosini Reeve, le «Christopher and Dana Reeve Paralysis Resource Center» pour récolter des fonds pour la recherche sur la moelle épinière.

En 2003 et 2004, Christopher Reeve apparaît brièvement dans deux épisodes de la célèbre série «Smallville». Début octobre 2004, il est hospitalisé pour soigner une escarre sévèrement infectée. Il sombre rapidement dans le coma et décède le 10 d’un arrêt cardiaque, au Westchester Medical Center de Mount Kisco (New York).

© Philippe PELLETIER

copyright
1977 Sauvez le Neptune ( Gray Lady Down ) de David Greene avec Charlton Heston
Superman ( Superman : The movie ) de Richard Donner avec Marlon Brando
    BAFTA du meilleur espoir aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1980Superman II, l’aventure continue ( Superman II ) de Richard Lester avec Gene Hackman
1979Quelques part dans le temps ( somewhere in time ) de Jeannot Szwarc avec Teresa Wright
    Prix du meilleur acteur au Fantafestival de Rome, Italie
1981Piège mortel ( deathtrap / Ira Levin’s deathtrap ) de Sidney Lumet avec Michael Caine
Monsignore ( Monsignor ) de Frank Perry avec Geneviève Bujold
1982Superman III – de Richard Lester avec Richard Pryor
    + consultant de la production
1983Les Bostoniennes ( the Bostonians ) de James Ivory avec Vanessa Redgrave
1984L’aviateur / Vol d’enfer ( the aviator ) de George Miller avec Rosanna Arquette
1986La rue ( street smart ) de Jerry Schatzberg avec Mimi Rogers
1987Superman IV, le face à face ( Superman IV : The quest for peace ) de Sidney J. Furie avec Jackie Cooper
    + sujet
Scoop ( switching channels ) de Ted Kotcheff avec Kathleen Turner
1990Earthday birthday – de Michael Sporn avec Lainie Kazan
1991Bruits de coulisses ( noises off… ) de Peter Bogdanovich avec Carol Burnett
DO Fear and the muse : The story of Anna Akhmatova – de Jill Janows
    Seulement voix & narration
1993Les vestiges du jour ( the remains of the day ) de James Ivory avec Emma Thompson
Morning glory – de Steven Hilliard Stern avec Deborah Raffin
1994Le village des damnés ( village of the damned / John Carpenter’s village of the damned ) de John Carpenter avec Kirstie Alley
Chérie, vote pour moi / Sans parole ( speechless ) de Ron Underwood avec Bonnie Bedelia
1995Insoupçonnable ( above suspicion / the Rhinehart theory ) de Steven Schachter avec Kim Cattrall
1996A step toward tomorrow – de Deborah Reinisch avec Judith Light
1997 TV In the gloaming – de Christopher Reeve avec Glenn Close
    Seulement réalisation
2003 TV The Brooke Ellison story – de Christopher Reeve avec Lacey Chabert
    Seulement réalisation
AUTRES PRIX :
      
    Prix Jackie Coogan aux Young Artist Awards, USA ( 1996 )
Fiche créée le 23 octobre 2005 | Modifiée le 20 avril 2013 | Cette fiche a été vue 7214 fois
PREVIOUSDella Reese || Christopher Reeve || George ReevesNEXT