CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geneviève Sorya
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Claire Gérard



Date et Lieu de naissance : 12 mars 1889 (Saint-Gilles, Belgique)
Date et Lieu de décès : 24 mars 1971 (Paris, France)
Nom Réel : Claire Elisa Julienne Gérard

ACTRICE
Image
1936 La belle équipe – de Julien Duvivier avec Jean Gabin, Charles Vanel, Viviane Romance & Fernand Charpin
Image
1938 La maison du Maltais – de Pierre Chenal avec Viviane Romance, Louis Jouvet & Pierre Renoir
Image
1948 Fandango – de Emil Edwin Reinert avec Luis Mariano, Ludmilla Tchérina & Jean Tissier
Image
1957 Le cerf-volant du bout du monde – de Roger Pigaut avec Alain Astié, Sylviane Rozenberg & Jacques Faburel

Claire Gérard, de son vrai nom Claire Elisa Julienne Gérard, est née à Saint-Gilles, en Belgique, le 12 mars 1889. Elle fait d’abord du théâtre, durant une trentaine d’années, et elle apparaît dans des pièces comme «Trois pour cent» (1933) de Roger-Ferdinand, dans une mise en scène de Gabriel Signoret, au théâtre Antoine, «Tessa, la nymphe au cœur fidèle» (1933), adaptée du texte de Basil Dean par Giraudoux, dans une mise en scène de Louis Jouvet, qui la dirige aussi dans «Knock» (1935) de Jules Romains, à la Comédie des Champs-Elysées. On la voit aussi dans «Les monstres sacrés» (1949) de Jean Cocteau ou dans «Un tramway nommé désir» (1951) au théâtre Edouard VII.

Puis Claire Gérard aborde l’écran au début des années 1930. Silhouette opulente, chapeau tarte et robe à fleurs, c’est la tante de province du cinéma français. Elle semble faite pour aimer les enfants et son corsage généreux et ses joues rebondies la prédisposent aux emplois de mamans gâteaux, comme dans «Trois pour cent» (1932) de Jean Dréville, «Sans famille» (1933) de Marc Allégret, où elle campe la brave mère Barbarin, qui se lamente de la disparition de son petit Rémi ou encore «La mort du cygne» (1937) de Jean Benoît-Lévy. C’est décidément la maternité qui lui convient le mieux, et elle a encore d’autres fils de cinéma, comme Pierre Brasseur qui, dans «Un oiseau rare» (1935) de Richard Pottier, est un modeste artisan pris pour un millionnaire ou Jean Richard, domestique au service d’un avocat marron dans «Belle mentalité» (1952) de André Berthomieu. Parfois, ce sont les enfants des autres qu’elle élève: elle est ainsi la nourrice des «Nuits moscovites» (1934) de Alexis Granowski, de «La flamme» (1936) de André Berthomieu ou de «La citadelle du silence» (1937) de Marcel L’Herbier. Bonne ménagère, elle aime le linge bien lavé, comme dans «Zouzou» (1934), où elle tient la blanchisserie où travaille Josephine Baker, ou dans «Le mioche» (1936) de Léonide Moguy.

Jean Renoir, qui a de l’affection pour elle, lui ménage des apparitions dans nombre de ses films. La voilà en prostituée inattendue du «Crime de M. Lange» (1935) ou en grande bourgeoise stricte et guindée dans la «Règle du jeu» (1939). Mais elle hérite aussi de petits rôles dans «La bête humaine» (1938) ou «Elena et les hommes» (1956). L’univers de Renoir, celui de «La vie est à nous» (1936), doit lui convenir, puisqu’on la trouve dans d’autres films emblématiques du Front Populaire, comme «La belle équipe» (1936) de Julien Duvivier ou «Le temps des cerises» (1937) de Jean-Paul Le Chanois.

Mais Claire Gérard, c’est aussi la douairière offensée des «Trois valses» (1938) de Ludwig Berger; la bonne scandalisée par la conduite de son patron, «M. Brotonneau» (1939) de Alexandre Esway; la tenancière d’une maison de rendez-vous dans le film de Pierre Prévert, «Voyage surprise» (1946); ou encore cette épouse souriante de «La fête à Henriette» (1952) de Julien Duvivier, qui passe ses fredaines à son déluré de mari, incarné par le roi des excentriques de l’écran, le grand Saturnin Fabre. Princesse dans «Les aventures des pieds Nickelés» (1947) de Marcel Aboulker, elle participe aussi au beau film méconnu de Marcel Blistène sur le curé d’Ars, «Le sorcier du ciel» (1947). Parfois, elle s’encanaille, et compose la faiseuse d’ange mielleuse de «Conflit» (1938) de Léonide Moguy. Mais elle remet bien vite son tablier et rassemble dans ses jupes ses enfants dispersés. Claire Gérard décède le 24 mars 1971 à Paris.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1932Le mariage de mademoiselle Beulemans – de Jean Choux avec Pierre Alcover
Trois pour cent – de Jean Dréville avec Gabriel Signoret
CM L’aimable lingère – de Donatien avec Jacques Louvigny
CM Photos – de Abel Jacquin avec Henri Crémieux
1933Âme de clown – de Marc Didier & Yvan Noé avec Pierre Fresnay
Sans famille – de Marc Allégret avec Aimé Clariond
1934La banque Némo – de Marguerite Viel & Jean Choux avec Victor Boucher
L’hôtel du libre échange – de Marc Allégret avec Pierre Larquey
Les nuits moscovites – de Alexis Granowsky avec Harry Baur
Jeanne – de Georges Mauret avec Gaby Morlay
Zouzou – de Marc Allégret avec Josephine Baker
Si j’étais le patron – de Richard Pottier avec Max Dearly
CM L’école des resquilleurs – de Germain Fried avec Julien Carette
1935Crime et châtiment – de Pierre Chenal avec Pierre Blanchar
Un oiseau rare – de Richard Pottier avec Pierre Brasseur
Les beaux jours – de Marc Allégret avec Raymond Rouleau
Le crime de monsieur Lange – de Jean Renoir avec Jules Berry
Sous les yeux d’Occident / Razumov – de Marc Allégret avec Michel Simon
Pattes de mouches – de Jean Grémillon avec Renée Saint-Cyr
CM Ernest a le filon – de Andrew F. Brunelle avec Ernest Tichadel
CM La vie de château / Les beaux châteaux de France – de Serge Arola avec Jean Gold
1936La vie est à nous – de Jean Renoir, Jacques Becker, Jacques B. Brunius, Maurice Lime, Jean- Paul Le Chanois, Henri Cartier-Bresson, André Zwoboda & Pierre Unik avec Jean Dasté
L’école des journalistes – de Christian-Jaque avec Charles Lemontier
Moutonnet / Moutonnet à Paris – de René Sti avec Suzy Prim
La belle équipe – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
Le mioche – de Léonide Moguy avec Lucien Baroux
Jeunes filles de Paris – de Claude Vermorel avec Mireille Balin
Le coupable – de Raymond Bernard avec Madeleine Ozeray
Trois dans un moulin – de Pierre Weill avec Paul Azaïs
Vous n’avez rien a déclarer ? – Léo Joannon avec Raimu
La flamme – de André Berthomieu avec Colette Darfeuil
Trois jours de perm’ – de Georges Monca & Maurice Kéroul avec Georges Péclet
Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Michel Simon
CM Le fantôme – de Pierre Schwab avec Jean Tissier
1937La citadelle du silence – de Marcel L’Herbier avec Annabella
La bataille silencieuse – de Pierre Billon avec Käthe von Nagy
La fille de la Madelon – de George Pallu & Jean Mugeli avec Henri Garat
La mort du cygne / Ballerina – de Jean Benoît-Lévy & Marie Epstein avec Micheline Boudet
Monsieur Breloque a disparu – de Robert Péguy avec Lucien Baroux
Le temps des cerises – de Jean-Paul Le Chanois avec Gabrielle Fontan
Lumières de Paris – de Richard Pottier avec Tino Rossi
1938Le petit chose – de Maurice Cloche avec Arletty
La maison du Maltais – de Pierre Chenal avec Viviane Romance
Remontons les Champs-Élysées – de Sacha Guitry & Robert Bibal avec Lisette Lanvin
La cité des lumières – de Jean de Limur avec Madeleine Robinson
Trois valses – de Ludwig Berger avec Yvonne Printemps
Conflit – de Léonide Moguy avec Annie Ducaux
La bête humaine – de Jean Renoir avec Jean Gabin
Place de la Concorde – de Carl Lamac avec Albert Préjean
Un gosse en or – de Georges Pallu avec Raymond Aimos
Noix de coco – de Jean Boyer avec Marie Bell
L’entraîneuse – de Albert Valentin avec Michèle Morgan
Paix sur le Rhin – de Jean Choux avec Françoise Rosay
La vierge folle – de Henri Diamant-Berger avec Victor Francen
CM Quand le cœur chante – de Bernard Roland avec Georges Guétary
1939L’esclave blanche – de Marc Sorkin avec John Lodge
Monsieur Brotonneau – de Alexander Esway avec Raimu
Rappel immédiat / Tango d’adieu – de Léon Mathot avec Erich von Stroheim
La règle du jeu – de Jean Renoir avec Nora Gregor
Tourbillon de Paris – de Henri Diamant-Berger avec Grégoire Aslan
Le feu de paille / L’enfant prodige – de Jean Benoît-Lévy avec Orane Demazis
Sérénade – de Jean Boyer avec Lilian Harvey
Retour au bonheur / L’enfant dans la tourmente – de René Jayet avec Gina Manès
1940Ceux du ciel – de Yvan Noé avec Jean Galland
1941Une femme disparaît – de Jacques Feyder avec Claude Dauphin
1942Manouche / Jeunesse d’aujourd’hui – de Fred Surville avec Pierre Dudan
1945Les gosses mènent l’enquête – de Maurice Labro avec Léonce Corne
1946Voyage surprise – de Pierre Prévert avec Maurice Baquet
1947 Après l’amour – de Maurice Tourneur avec Giselle Pascal
Les aventures des Pieds Nickelés / Les Pieds Nickelés – de Marcel Aboulker avec Robert Dhéry
La dame d’onze heures – de Jean Devaivre avec Paul Meurisse
Le signal rouge – de Ernest Neubach avec Franck Villard
Le sorcier du ciel – de Marcel Blistène avec Marie Daëms
1948Fandango – de Emil Edwin Reinert avec Luis Mariano
Vire-vent – de Jean Faurez avec Roger Pigaut
1949L’auberge du péché – de Jean de Marguenat avec Jean-Pierre Kérien
Ronde de nuit – de François Campaux avec Tilda Thamar
1950L’inconnue des cinq cités ( a tale of five cities / passaporto per l’oriente / storia di cinque città/ a tale of five women) de Geza von Cziffa, Romolo Marcellini, Emil Edwin Reinert, Wolfgang Staudte, Montgomery Tully & Irma von Cube avec Marcello Mastroianni
Les miracles n’ont lieu qu’une fois – de Yves Allégret avec Alida Valli
La peau d’un homme – de René Jolivet avec Pierre Larquey
Bille de clown – de Jean Wall avec Jean Carmet
CM Meurtre dans la nuit – de Jean Perdrix avec Guy Decombe
1951Le voyage en Amérique – de Henri Lavorel avec Jean Brochard
Les sept péchés capitaux – de Yves Allégret, Eduardo de Filippo, Claude Autant-Lara, Jean Dréville, Roberto Rossellini, Georges Lacombe & Carlo Rim avec Michèle Morgan
    Segment « L’orgueil » de Claude Autant-Lara
Procès au Vatican / La vie de Sainte Thérèse de Lisieux – de André Haguet avec Jean Debucourt
1952Drôle de noce – de Léo Joannon avec Jean Richard
La fille au fouet – de Jean Dréville avec Howard Vernon
La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Michel Auclair
Belle mentalité – de André Berthomieu avec Michèle Philippe
Minuit… Quai de Bercy – de Christian Stengel avec Philippe Lemaire
1953Adam est… Eve – de René Gaveau avec Anouk Ferjac
1954Escalier de service – de Carlo Rim avec Danielle Darrieux
Papa, maman, la bonne et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux
1956Elena et les hommes – de Jean Renoir avec Ingrid Bergman
La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Michael Redgrave
1957Le cerf-volant du bout du monde – de Roger Pigaut avec Alain Astié
Fiche créée le 15 mai 2014 | Modifiée le 5 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 1581 fois
PREVIOUSCharles Gérard || Claire Gérard || Georges GéretNEXT