CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Farid El Atrache
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Clara Bow



Date et Lieu de naissance : 29 juillet 1907 (Brooklyn, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 27 septembre 1965 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Clara Gordon Bow

ACTRICE
Image
1925 Quand on a vingt ans (the plastic age) de Wesley Ruggles avec Donald Keith & Henry B. Walthall
Image
1927 Les ailes (wings) de William A. Wellman avec Richard Arlen, Charles Buddy Rogers & Gary Cooper
Image
1928 La belle aux cheveux roux (red hair) de Clarence G. Badger avec Lane Chandler & William Austin
Image
1933 Houp là! (Hoopla) de Frank Lloyd avec Preston Foster, Richard Cromwell & Herbert Mundin

Clara Bow naît à Brooklyn, aux Etats-Unis, le 29 juillet 1907, selon son acte de décès. Il semble que, persuadés que leur petite fille allait mourir peu après sa venue au monde, ses parents n’aient pas pris la peine de faire établir un certificat de naissance. Cette absence de déclaration officielle explique sans doute la mention d’une autre année, 1905, dans des sources diverses. L’enfant grandit dans un environnement pauvre, instable et violent, dont elle tente de s’échapper en se réfugiant dans le monde imaginaire du cinéma.

Elle décide en 1921 de participer à un concours dont le premier prix est un rôle dans un film. Sa beauté et son naturel convainquent les membres du jury et elle est proclamée gagnante. Elle débute ainsi à l’écran dans «Beyond the Rainbow» (1922) de Christy Cabanne. Lorsque celui-ci est distribué, la jeune fille aura néanmoins la déconvenue de constater que sa participation a été coupée au montage (elle aura sa petite revanche lorsqu’elle sera devenue célèbre et que le film ressortira avec ses scènes réinstallées). Heureusement, le réalisateur Elmer Clifton lui offre alors d’être une des interprètes de «Down to the Sea in Ships» (1922), qui attire l’attention sur elle. L’ascension de Clara Bow commence. Au cours de 1923, elle signe avec les studios Preferred dont elle devient bientôt une des principales vedettes. Sa firme l’emploie alors dans ses propres productions et la prête également à d’autres compagnies.

Clara Bow tient son premier rôle en tête de générique dans «Wine» (1924) de Louis J. Gasnier. Son prestige s’accroît lorsqu’elle devient ensuite une star de la Paramount, pour qui elle est l’interprète, en 1926, de «Dancing Mothers», «The Runaway», «Mantrap» et «Quel séducteur !». En 1927, elle tourne «It» de Clarence C. Badger. Ce mot de deux lettres est plus ou moins synonyme de sex-appeal et Clara, qui n’en manque pas, est surnommée la «It Girl». Elle incarne à merveille la jeune fille flirteuse et délurée des années folles et est alors une des actrices les plus populaires de son époque. On la voit par la suite dans, notamment, «Children of Divorce» (1927), «Wings» (1927), «Hula» (1927), «Red Hair» (1928), «The Fleet’s In» (1928), Elle passe le cap du parlant dans «The Wild Party» (1929) qui remporte un grand succès et le public réserve également un bon accueil à «Dangerous Curves» (1929) et «La cadette» (1929).

Mais sa carrière ne va pas tarder à être déstabilisée. Au début des années trente, Clara Bow est mêlée à plusieurs scandales. La presse ne se prive pas de commenter ces événements et l’image de la vedette est ternie. En juin 1931, en pleine dépression nerveuse, Clara conclut un arrangement qui met fin à son contrat. Elle fait son retour dans «Fille de feu» (1932) de John F. Dillon, qui est une réussite au box-office. Après avoir été encore la protagoniste de «Hoopla» (1933) de Frank Lloyd, elle décide de se retirer.

Son existence post-cinématographique ne sera pas exempte de périodes troublées. Victime sans doute d’une lourde hérédité (sa mère et sa grand-mère maternelle étant décédées dans des asiles psychiatriques), Clara Bow souffrira notamment de certaines perturbations d’ordre psychologique qui l’amèneront à faire quelques séjours en clinique. Elle s’éteint le 27 septembre 1965 à Los Angeles, victime d’une crise cardiaque.

© Marlène PILAETE

copyright
1922Beyond the rainbow – de Christy Cabanne avec Billie Dove
Down to the sea in ships – de Elmer Clifton avec Patrick Hardigan
1923Maytime – de Louis J. Gasnier avec William Norris
The daring years – de Kenneth S. Webb avec Tyrone Power Sr.
Les ennemis de la femme / L’ennemi des femmes ( enemies of women ) de Alan Crosland avec Alma Rubens
Grit – de Frank Tuttle avec Roland Young
Le mouton noir ( black oxen ) de Frank Lloyd avec Corinne Griffith
1924O sole mio ( this woman ) de Phil Rosen avec Ricardo Cortez
Poisoned paradise / Poisoned paradise : The forbidden story of Monte Carlo – de Louis J. Gasnier avec Kenneth Harlan
Wine – de Louis J. Gasnier avec Forrest Stanley
Fille de plaisirs ( daughter of pleasure / beggar on horseback ) de William Beaudine avec Monte Blue
Empty hearts – de Alfred Santell avec Charles Murray
Black lightning – de James Hogan avec Harold Austin
Helen’s babies – de William A. Seiter avec Edward Everett Horton
1925My lady’s lips – de James P. Hogan avec William Powell
Capital punishment – de James P. Hogan avec Elliott Dexter
The adventurous sex – de Charles Giblyn avec Earle Williams
Eve’s lover – de Roy Del Ruth avec Irene Rich
Embrassez-moi ( kiss me again ) de Ernst Lubitsch avec Monte Blue
The keeper of the bees – de James Leo Meehan avec Robert Frazer
The best bad man – de John G. Blystone avec Tom Mix
Free to love – de Frank O’Connor avec Raymond McKee
The ancient mariner – de Chester Bennett & Henry Otto avec Leslie Fenton
The primrose path – de Harry O. Hoyt avec Wallace MacDonald
Lawful cheaters – de Frank O’Connor avec George Cooper
My lady of whims – de Dallas M. Fitzgerald avec Lee Moran
Two can play – de Nat Ross avec George Fawcett
Parisian love – de Louis J. Gasnier avec Donald Keith
The scarlet west – de John G. Adolfi avec Johnnie Walker
Quand on a vingt ans ( the plastic age ) de Wesley Ruggles avec Donald Keith
1926La soif de vivre ( dancing mothers ) de Herbert Brenon avec Norman Trevor
Mantrap – de Victor Fleming avec Percy Lamont
Bel âge ( fascinating youth ) de Sam Wood avec Charles Buddy Rogers
    Seulement apparition
Quel séducteur ! ( kid boots ) de Frank Tuttle avec Eddie Cantor
Shadow of the law – de Wallace Worsley avec Stuart Holmes
The runaway – de William C. DeMille avec William Powell
Coup de foudre ( it ) de Clarence G. Badger avec Antonio Moreno
1927Get your man – de Dorothy Arzner avec Josef Swickard
Les enfants du divorce ( children of divorce ) de Frank Lloyd avec Gary Cooper
Les ailes ( wings ) de William A. Wellman avec Richard Arlen
Hula – de Victor Fleming avec Clive Brook
Un direct au cœur ( Rough House Rosie ) de Frank R. Strayer avec Henry Kolker
CM A trip through the Paramount Studio – de ? avec Richard Arlen
    Seulement apparition
1928La belle aux cheveux roux ( red hair ) de Clarence G. Badger avec Lane Chandler
Quand la flotte atterrit ( the fleet’in ) de Malcolm St. Clair avec James Hall
Tu ne tueras pas ! ( ladies of the mob ) de William A. Wellman avec Richard Arlen
L’amour joue et gagne ( three weekends / three week ends ) de Clarence G. Badger avec Neil Hamilton
1929La danseuse de corde ( dangerous curves ) de Lothar Mendes avec Kay Francis
La cadette ( the Saturday night kid / love’em and leave’em ) de A. Edward Sutherland avec Jean Arthur
Les endiablées / Les écervelées ( the wild party ) de Dorothy Arzner avec Fredric March
CM Hollywood snapshot # 11 – de ? avec Al Jolson
    Seulement apparition
1930Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner , A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes , Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Phillips Holmes
True to the navy – de Frank Tuttle avec Fredric March
Love among the millionaires – de Frank Tuttle avec Stuart Erwin
No limit – de Frank Tuttle avec Norman Foster
1931Sa nuit de noces ( her wedding night ) de Frank Tuttle avec Ralph Forbes
Kick in – de Richard Wallace avec Regis Toomey
1932Fille de feu ( call her savage ) de John F. Dillon avec Gilbert Roland
1933Houp là ! ( Hoopla / Hoop-La ) de Frank Lloyd avec Richard Cromwell
1937 CM Screen snapshots series 16, No. 9 – de Ralph Staub avec Ronald Colman
    Seulement apparition
1949 CM Screen snapshots 1860 : Howdy, Podner – de Ralph Staub avec Roy Rogers
    Seulement apparition
Fiche créée le 5 mars 2006 | Modifiée le 9 mars 2015 | Cette fiche a été vue 5490 fois
PREVIOUSBerthe Bovy || Clara Bow || David BowieNEXT