CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frank Sinatra
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Claude Rich



Date et Lieu de naissance : 8 février 1929 (Strasbourg, France)
Date et Lieu de décès : 20 juillet 2017 (Orgeval, France)
Nom Réel : Claude Robert Rich

ACTEUR
Image
1964 Les copains – de Yves Robert avec Philippe Noiret, Michael Lonsdale, Pierre Mondy & Guy Bedos
Image
1968 Je t’aime, je t’aime – de Alain Resnais avec Olga Georges-Picot, Anouk Ferjac & Irène Tunc
Image
1992 Le souper – de Edouard Molinaro avec Claude Brasseur, Yann Collette & Ticky Holgado
Image
2003 Le coup de la girafe – de Safy Nebbou avec Sandrine Bonnaire, Philippe Leroy & Maurice Chevit

Claude Rich est né le 8 février 1929 à Strasbourg. Il a six ans quand son père meurt, emporté par la grippe espagnole. Son épouse quitte l’Alsace pour venir s’installer à Paris avec ses cinq enfants. Claude grandit dans la capitale pendant la Seconde Guerre Mondiale avec une certaine insouciance. Après ses études, il travaille dans une banque et prend des cours de théâtre chez Charles Dullin. Reçu au Conservatoire d’Art Dramatique, il parfait sa formation de comédien dans la classe de Pierre Dux et fait de la figuration dans plusieurs pièces à la Comédie-Française. Il fait ses vrais débuts sur scène en 1954 dans «La corde» de Patrick Hamilton, mis en scène par Jean Darcante au théâtre de la Renaissance.

Jusqu’à la fin de sa vie, Claude Rich va être l’interprète de plus de cinquante pièces, de Shakespeare à Sacha Guitry, en passant par Victor Hugo, Alfred de Musset, Françoise Sagan, Luigi Pirandello ou André Roussin. À cinq reprises, il est nommé pour le Molière du meilleur comédien. Une première fois pour le rôle de l’amant dans «Faisons un rêve» (1987) de Sacha Guitry, puis il est Talleyrand dans «Le souper» (1990) de Jean-Claude Brisville, l’ancien officier autrichien des «Braises» (2003) de Sándor Márai, le philosophe Althusser dans «Le caïman» (2006) et le Cardinal Mazarin alias le «Le diable rouge» (2009) deux pièces de Antoine Rault, mais aucune de ses magistrales interprétations ne sont récompensées par un Molière. En 2008, il remporte malgré tout un «Brigadier» d’honneur pour «Le diable rouge» et pour l’ensemble de son parcours théâtral.

Dès le milieu des années 1950, Claude Rich fait ses premières apparitions à l’écran. Il joue des rôles secondaires pour Yves Robert, Jacqueline Audry, René Clair, Jean Renoir ou Julien Duvivier, mais c’est son rôle dans «Les tontons flingueurs» (1963) de Georges Lautner qui le fait connaître du grand public. En 1967, il partage l’affiche avec Louis de Funès dans «Oscar» de Edouard Molinaro, ce qui assoie définitivement sa notoriété. Sa riche filmographie est ponctuée de plusieurs personnages marquants, parmi lesquels: le Général Leclerc dans «Paris brûle-t-il?» (1965) de René Clément; Claude Ridder, l’écrivain qui, après une tentative de suicide, accepte l’experience de remonter le temps, dans «Je t’aime, je t’aime» (1968) de Alain Resnais; le médecin du «Crabe Tambour» (1977) de Pierre Schoendoerffer; le commissaire Ballestrat dans «La guerre des polices» (1979) de Robin Davis; Talleyrand dans l’adaptation du «Souper» (1992) par Edouard Molinaro, qui lui vaut le César du meilleur acteur; le Comte Alphonse de Toulouse-Lautrec dans «Lautrec» (1997) de Roger Planchon; Panoramix dans «Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre» (2001) de Alan Chabat. Pour la télévision, il est encore Léon Blum dans le téléfilm «Thérèse et Léon» (2001) de Claude Goretta, le cardinal Deuze dans la série «Les rois maudits» (2005) version Josée Dayan, ou Voltaire dans «Voltaire et l’affaire Calas» (2007) de Francis Reusser.

Artiste d’une belle élégance, Claude Rich se retire au milieu des années 2010. Il tire sa révérence le 20 juillet 2017, dans sa maison d’Orgeval en région parisienne, après une longue maladie. Il avait 88 ans et toujours son l’allure d’éternel jeune homme. Cet homme au sourire espiègle et au regard malicieux était marié, depuis 1959, avec la comédienne Catherine Rich. Il était le père de deux filles, Catherine Rich, également comédienne, et Natalie, peintre, et d’un fils adoptif, Rémi.

© Pascal DONALD

copyright
1955 Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
1956C’est arrivé à Aden – de Michel Boisrond avec Dany Robin
Mitsou – de Jacqueline Audry avec Danièle Delorme
1957La polka des menottes – de Raoul André avec Pascale Audret
Ni vu, ni connu / L’affaire Blaireau / Vive Monsieur Blaireau – de Yves Robert avec Louis De Funès
La garçonne – de Jacqueline Audry avec Marie Daëms
1958 CM Ligne de vie – de Jean Leduc avec Anita Treyens
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Marie-José Nat
    Segment « Le mariage » de René Clair
L’homme à femmes – de Jacques-Gérard Cornu avec Danielle Darrieux
Ce soir ou jamais – de Michel Deville avec Anna Karina
1961Tout l’or du monde – de René Clair avec Bourvil
Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Jacques Charrier
    Segment « L’avarice » de Claude Chabrol
Les petits matins – de Jacqueline Audry avec Arletty
La chambre ardente – de Julien Duvivier avec Nadja Tiller
1962Le Diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Fernandel
    Seulement voix
Le caporal épinglé – de Jean Renoir avec Jean-Pierre Cassel
Copacabana Palace – de Steno avec Sylva Koscina
1963Comment trouvez-vous ma sœur ? – de Michel Boisrond avec France Anglade
Constance aux enfers – de François Villiers avec Michèle Morgan
Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Lino Ventura
1964La chasse à l’homme – de Edouard Molinaro avec Françoise Dorléac
Le repas de fauves – de Christian-Jaque avec Antonella Lualdi
Les copains – de Yves Robert avec Philippe Noiret
Mata-Hari / Mata Hari agent H-21 – de Jean-Louis Richard avec Jeanne Moreau
CM 973 houe gagnant – de Jean Leduc
    Seulement voix & narration
1965L’or du duc – de Jacques Baratier avec Elsa Martinelli
Un milliard dans un billard ( diamantenbilliard ) de Nicolas Gessner avec Jean Seberg
Mona, l’étoile sans nom – de Henri Colpi avec Marina Vlady
Paris brûle t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
1966Les compagnons de la marguerite – de Jean-Pierre Mocky avec Catherine Rich
Monsieur le président directeur général / Appelez-moi maître – de Jean Girault avec Jacqueline Maillan
1967Oscar – de Edouard Molinaro avec Claude Gensac
La mariée était en noir – de François Truffaut avec Alexandra Stewart
1968Je t’aime, je t’aime – de Alain Resnais avec Olga Georges-Picot
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Une veuve en or – de Michel Audiard avec Michèle Mercier
1969Le client de la morte saison ( ore’ach b’onah metah ) de Moshé Mizrahi avec Hans Christian Blech
Tu peux ou tu peux pas? ( con quale amore, con quanto amore ) de Pasquale Festa Campanile avec Catherine Spaak
1970Nini Tire-Bouchon ( Nini Tirabusciò : La donna che inventò la mossa ) de Marcello Fondato avec Monica Vitti
1973L’ironie du sort – de Edouard Molinaro avec Brigitte Fossey
La femme de Jean – de Yannick Bellon avec France Lambiotte
1974La race des seigneurs – de Pierre Granier-Deferre avec Alain Delon
Stavisky… / L’empire d’Alexandre ( Stavisky, il grande truffatore ) de Alain Resnais avec Jean-Paul Belmondo
Le futur aux trousses – de Dolorès Grassian avec Andréa Ferréol
1975Adieu, poulet – de Pierre Granier-Deferre avec Patrick Dewaere
1977Le Crabe Tambour – de Pierre Schoendoerffer avec Jean Rochefort
1979La guerre des polices – de Robin Davis avec Marlène Jobert
1980Un matin rouge – de Jean-Jacques Aublanc avec Marie Trintignant
1981La revanche – de Pierre Lary avec Annie Girardot
1983Les mots pour le dire – de José Pinheiro avec Nicole Garcia
Maria Chapdelaine – de Gilles Carle avec Carole Laure
1984Escalier C. – de Jean-Charles Tacchella avec Catherine Frot
1985Le nom de la rose ( the name of the rose / der name der rose ) de Jean-Jacques Annaud avec Sean Connery
    Seulement voix française de Dwight Weist
1986 DO Derrière chez nous – de Emmanuel Laurent
    Seulement voix & narration
1988Les cigognes n’en font qu’à leur tête – de Didier Kaminka avec Patrick Chesnais
1989 CM France images d’une révolution – de Alec Constandinos avec Pierre Massimi
    Seulement voix & narration
1990Promotion canapé – de Didier Kaminka avec Thierry Lhermitte
1991L’accompagnatrice – de Claude Miller avec Romane Bohringer
1992Le souper – de Edouard Molinaro avec Claude Brasseur
    César du meilleur acteur, France

Bonsoir – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Serrault
DO L’arche et les déluges – de François Bel
    Seulement voix & narration
1993La fille de d’Artagnan – de Bertrand Tavernier avec Sophie Marceau
Le colonel Chabert – de Yves Angelo avec Gérard Depardieu
1994Dis-moi oui… – de Alexandre Arcady avec Valérie Kaprisky
1995Le bel été 1914 – de Christian de Chalonge avec Maria Pacôme
Désiré / Désiré de Sacha Guitry – de Bernard Murat avec Jean-Paul Belmondo
1996Capitaine Conan – de Bertrand Tavernier avec Philippe Torreton
1997Homère, la dernière odyssée / Homère, portrait de l’artiste dans ses vieux jours ( nel profondo paese straniero ) de Fabio Carpi avec Renée Faure
Lautrec – de Roger Planchon avec Elsa Zylberstein
1998Le derrière – de Valérie Lemercier avec Marthe Keller
1999La bûche – de Danièle Thompson avec Emmanuelle Béart
Les acteurs – de Bertrand Blier avec Jean-Pierre Marielle
2000Concurrence déloyale ( concorrenza sleale ) de Ettore Scola avec Jean-Claude Brialy
2001Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre – de Alan Chabat avec Monica Bellucci
Les amants de Mogador – de Souheil Ben-Barka avec Marie-Christine Barrault
2002Le mystère de la chambre jaune – de Bruno Podalydès avec Sabine Azéma
Le coût de la vie – de Philippe Le Guay avec Géraldine Pailhas
2003Là-haut, un roi au-dessus des nuages / Là-haut – de Pierre Schoendoerffer avec Jacques Perrin
Rien, voilà l’ordre – de Jacques Baratier avec Amira Casar
Le cou de la girafe – de Safy Nebbou avec Sandrine Bonnaire
2004Le parfum de la dame en noir – de Bruno Podalydès avec Zabou Breitman
2005Président – de Lionel Delplanque avec Albert Dupontel
2006Cœurs – de Alain Resnais avec Laura Morante
    Seulement voix
2007Aide-toi, le ciel t’aidera – de François Dupeyron avec Félicité Wouassi
2008Le crime est notre affaire – de Pascal Thomas avec Catherine Frot
Bancs publics [Versailles rive droite] – de Bruno Podalydès avec Mathieu Amalric
2010Et si on vivait tous ensemble ? – de Stéphane Robelin avec Jane Fonda
201110 jours en or – de Nicolas Brossette avec Franck Dubosc
Cherchez Hortense – de Pascal Bonitzer avec Kristin Scott Thomas
2014Ladygrey – de Alain Choquart avec Jérémie Renier
AUTRES PRIX :
      
    César d’honneur, France ( 2002 )
Fiche créée le 25 janvier 2009 | Modifiée le 21 novembre 2017 | Cette fiche a été vue 6842 fois
PREVIOUSDaniel Rialet || Claude Rich || Irene RichNEXT