CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Marbœuf
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Cliff Robertson



Date et Lieu de naissance : 9 septembre 1923 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 10 septembre 2011 (Stony Brook, New York, USA)
Nom Réel : Clifford Parker Robertson III

ACTEUR

Né le 9 septembre 1925 en Californie à Los Angeles (Etats-Unis), Cliff Robertson s’impose dans l’univers du Septième Art comme un acteur prolifique, aux multiples facettes. S’il n’est pas aussi connu que Robert Mitchum, auprès duquel il débute dans le film de guerre «Du Texas à Tokyo» (1943), il entame à partir des années 1950 une carrière dense, émaillée de rôles de composition puissants et pluriels. Il tourne plus de 50 films dans des genres très différents. Il aborde le drame avec «Picnic (1955) de Joshua Logan, aux côtés de Kim Novak et de William Holden, et «Feuilles d’automne» (1956) de Robert Aldrich, avec Joan Crawford, le film de guerre, qui l’attirera toujours, avec «Les nus et les morts» (1958) de Raoul Walsh, la comédie avec «Un amour de vacances» (1959) de Paul Wendkos, ou encore le film noir avec «Les bas-fonds new-yorkais» (1960) de Samuel Fuller. Très présent au cinéma, il l’est tout autant à la télévision, où il joue dans des séries cultes, telles que « Les incorruptibles» ou «La quatrième dimension».

En 1962, le Président John F. Kennedy lui fait le grand honneur de le préférer à Warren Beaty et Peter Fonda pour jouer son propre rôle de jeune lieutenant commandant d’un torpilleur durant la Seconde Guerre Mondiale, dans le film de guerre «Patrouilleur 109». L’année suivante, Cliff Robertson incarne encore un candidat à la présidence, mais cette fois moins sympathique, dans le film politique «Que le meilleur l’emporte» (1963) auprès de Henri Fonda. Troquer le charisme d’un futur président pour la candeur d’un attardé mental ne le rebute pas. Sa composition dans «Charly» (1968), drame de Ralph Nelson, le consacre parmi les Grands. Il est nommé aux Golden Globes et remporte l’Oscar du meilleur acteur. Cette performance lui permet de concrétiser un projet qui lui est cher: réaliser son propre film, un western «J.W. Coop» (1971), dont il est aussi l’interprète principal, le scénariste et le producteur.

Cliff Robertson poursuit son ascension cinématographique avec autant de films à succès, comme «Les trois jours du Condor» (1974) de Sydney Pollack, «La bataille de Midway» (1976) de Jack Smith, et surtout «Obsession» (1975) de Brian De Palma, film comparé à «Vertigo» de Alfred Hitchcock, où il campe un personnage fragile et torturé. Acteur talentueux, Cliff Robertson est aussi un homme courageux qui n’hésite pas à dénoncer, en 1977, le scandale financier du Hollywoodgate, mettant en cause la Columbia. Cela lui vaut d’être mis à l’écart quelques années, avant de pouvoir revenir sur le devant de la scène dans d’autres films, tels «Brainstorm» (1981) de Douglas Trumbull, avec Natalie Wood, «Malone, un tueur en enfer» (1986) avec Burt Reynolds, «Los Angeles 2013» (1995) de John Carpenter, avec Kurt Russel, dans lequel, acteur toujours charismatique, il endosse le rôle du Président des Etats-Unis.

Sa fin de carrière le propulse dans la trilogie populaire «Spiderman» (2001-2003-2006) de Sam Raimi, où il incarne l’attachant Ben Parker, oncle et père adoptif du héros, homme-araignée, Peter Parker incarné par Tobey Maguire. Dans la vraie vie, Cliff Robertson aime voler, lui aussi, mais dans des avions dont il est grand amateur! Marié deux fois, avec les actrices Cynthia Stone et Dina Merrill, et père de deux filles, dont l’une décède d’un cancer en 2007, il meurt le 10 septembre 2011, à l’âge de 88 ans, à New York dans le centre médical de l’Université de Stony Brook. Reconnaissance de son talent multiforme, il est lauréat de nombreux prix couronnant sa carrière et son étoile brille sur le Hollywood Walk of Fame.

© Isabelle MICHEL

copyright
1943Du Texas à Tokyo ( we’ve never been licked / fighting command / Texas to Tokyo ) de John avec Anne Gwynne
Corvette K.225 ( the Nelson touch ) de Richard Rosson avec Ella Raines
1955Picnic – de Joshua Logan avec Kim Novak
1956Tempête d’automne / Feuilles d’automne ( autumn leaves ) de Robert Aldrich avec Joan Crawford
1957Une fille qui promet ( the girl most likely ) de Mitchell Leisen avec Jane Powell
1958Les nus et les morts ( the naked and the dead ) de Raoul Walsh avec Aldo Ray
Un amour de vacances ( gidget ) de Paul Wendkos avec Sandra Dee
1959La bataille de la mer de corail ( the battle of the coral sea ) de Paul Wendkos avec Gia Scala
1960Dynamite ( raubfisher in Hellas / as the sea rages ) de Horst Haechler avec Maria Schell
Il a suffit d’une nuit ( all in a night’s work ) de Joseph Anthony avec Dean Martin
Les bas-fonds new-yorkais / Les bas-fonds de New York ( underworld U.S.A. ) de Samuel Fuller avec Dolores Dorn
1961Les rois du cirque ( the big show ) de James B. Clark avec Esther Williams
Les internes ( the interns ) de David Swift avec Suzy Parker
1962Mes six petits chenapans et mon chien ( my six lovers ) de Gower Champion avec Debbie Reynolds
Patrouilleur 109 ( PT 109 ) de Leslie H. Martinson avec Ty Hardin
1963Un dimanche à New York ( Sunday in New York ) de Peter Tewksbury avec Jane Fonda
Que le meilleur l’emporte ( the best man / Gore Vidal’s the best man ) de Franklin J. Schaffner avec Henry Fonda
Mission 633 ( 633 squadron / squadron 633 ) de Walter Grauman avec George Chakiris
1964Double masques et agents doubles ( masquerade / operation masquerade / a shabby tiger ) de Basil Dearden avec Jack Hawkins
1965L’amour à plusieurs visages ( love has many faces ) de Alexander Singer avec Lana Turner
Le jour d’après ( up from the beach ) de Robert Parrish avec Irina Demick
1966Guêpier pour trois abeilles ( the honey pot / anyone for Venice ? / the honeypot / it comes up murder / Mr. Fox of Venice ) de Joseph L. Mankiewicz avec Susan Hayward
1967La brigade du diable ( the devil’s brigade ) de Andrew V. McLaglen avec William Holden
1968Charly – de Ralph Nelson avec Claire Bloom
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1969Trop tard pour les héros ( too late the hero / suicide run ) de Robert Aldrich avec Michael Caine
1971J. W. Coop – de Cliff Robertson avec Geraldine Page
    + scénario & production
La légende de Jesse James ( the great northfield Minnesota raid ) de Philip Kaufman avec Robert Duvall
1972Ace Eli and Rodger of the skies – de John Erman avec Rosemary Murphy
Enquête dans l’impossible ( man on a swing ) de Frank Perry avec Joel Grey
1974Les trois jours du condor ( three days of the condor ) de Sydney Pollack avec Faye Dunaway
1975Out of seasons / Winter rates – de Alan Bridges avec Vanessa Redgrave
Obsession – de Brian De Palma avec Geneviève Bujold
1976La bataille de Midway ( Midway / the battle of Midway ) de Jack Smight avec Charlton Heston
Shoot – de Harvey Hart avec Ernest Borgnine
1977Dominique / Les yeux de l’épouvante ( Dominique is dead / avenging spirit ) de Michael Anderson avec Jean Simmons
1979Le pilote ( the pilot / danger in the skies ) de Cliff Robertson avec Dana Andrews
1981Brainstorm – de Douglas Trumbull avec Natalie Wood
1982Class – de Lewis John Carlino avec Jacqueline Bisset
1983Star 80 – de Bob Fosse avec Mariel Hemingway
1984Shaker run – de Bruce Morrison avec Lisa Harrow
1986Malone, un tueur en enfer ( Malone ) de Harley Cokeliss avec Burt Reynolds
1990Wild heart can’t be broken – de Steve Miner avec Gabrielle Anwar
1992Wind – de Carroll Ballard avec Jennifer Grey
1993Opération Shakespeare ( renaissance man / army intelligence / by the book ) de Penny Marshall avec Danny DeVito
1994Pakten / The sunset boys / Waiting for sunset – de Leidulv Risan avec Robert Mitchum
1995Los Angeles 2013 ( escape from L.A. / John Carpenter’s escape from L.A. ) de John Carpenter avec Kurt Russell
1997Melting pot / Race – de Tom Musca avec Paul Bartel
1998Assignment Berlin – de Tony Randel avec Sammi Davis
1999Family Tree – de Duane Clark avec Robert Forster
2000Falcon, l’arme absolue ( Falcon down ) de Phillip J. Roth avec Jennifer Rubin
Mach 2 – de Fred Olen Ray avec Brian Bosworth
2001Spider-Man ( Spiderman ) de Sam Raimi avec Rosemary Harris
200213th child / The 13th child, legend of the jersey devil – de Steven Stockage avec Lesley-Anne Warren
    + scénario
2003Spider-Man 2 ( Spiderman 2 ) de Sam Raimi avec Tobey Maguire
2004Riding the bullet – de Mick Garris avec Barbara Hershey
DO From two men and a war – de Robert Drew avec Robert Drew
    Seulement voix
2005 CM Paperman – de Philip Snyder & Robert M. Snyder avec Howard Swengler
2006Spider-Man 3 ( Spiderman 3 ) de Sam Raimi avec Tobey Maguire
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Floride, USA ( 1998 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma international de Long Island, USA ( 1998 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Santa Clarita, USA ( 2000 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma international Expo de Long Island, USA ( 2000 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma international Expo de Long Beach, USA ( 2001 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma indépendant Chamizal de El Paso, USA ( 2002 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de San Diego, USA ( 2004 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Pocono Mountains, USA ( 2004 )
Fiche créée le 10 mars 2009 | Modifiée le 3 septembre 2014 | Cette fiche a été vue 4822 fois
PREVIOUSTheodore Roberts || Cliff Robertson || Dale RobertsonNEXT