CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Giorgio Albertazzi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Clifton Webb



Date et Lieu de naissance : 11 novembre 1889 (Indianapolis, Indiana, USA)
Date et Lieu de décès : 13 octobre 1966 (Beverly Hills, California, USA)
Nom Réel : Webb Parmelee Hollenbeck

ACTEUR
Image
1946 Le fil du rasoir (the razor’s edge) de Edmund Goulding avec Tyrone Power, Gene Tierney & Anne Baxter
Image
1948 Monsieur Belvédère au collège (Mr. Belvedere goes to college) de Elliott Nugent avec Shirley Temple
Image
1952 Un grand séducteur (dreamboat) de Claude Binyon avec Ginger Rogers, Anne Francis & Jeffrey Hunter
Image
1955 L’homme qui n’a jamais existé (the man who never was) de Ronald Neame avec Gloria Grahame & Stephen Boyd

Webb Parmellee Hollenbeck nait le 11 novembre 1889 (ou en 1891, 1893 et même 1896 selon certaines sources) dans le comté de Marion, dans l’état de l’Indiana qui deviendra Beach Grove dès 1906. Suite à ce changement, la quasi-totalité des actes de naissance ayant été perdu, le mystère demeure quant à la réelle date de naissance de Webb Parmellee Hollenbeck. L’état à donc créé un nouvel acte de naissance situant le lieu à Indianapolis. Peu de temps après sa naissance, ses parents se séparent et il s’installe, avec sa mère, à New-York. Clifton Webb commence à prendre des cours de danse dès l’âge de cinq ans et fait ses débuts sur scène à sept ans dans l’imposant et prestigieux «Carnegie Hall» avec le «New-York Children’s Theater» sous la direction de Palmer Cox. Il joue, tour à tour, «Oliver Twist», d’après Charles Dickens, «Tom Sawyer» et «Huckleberry Finn», d’après Mark Twain. Entre chaque représentation, sa mère veille à ce qu’il étudie les arts sous toutes ses formes, notamment la peinture et le chant. À l’âge de dix-sept ans, il chante à l’Opéra de Boston et deux ans plus tard, à la veille de la Première Guerre Mondiale, il devient le plus célèbre danseur des USA après Vernon Castle. Le jeune homme gagne alors sa vie en se produisant dans les boîtes de nuit new-yorkaises avec sa partenaire Bonnie Glass. Puis il joue dans des comédies musicales à Broadway avant d’aborder le registre dramatique, aussi bien aux Etats-Unis qu’à Londres. À cette époque, il fait également quelques apparitions au cinéma. Mais l’essentiel de ses activités concerne le théâtre.

Le cinéma le sollicite à nouveau en 1934 pour un rôle aux côtés de Joan Crawford, mais le début du tournage est sans cesse reculé et, après une attente de dix-huit mois, Clifton Webb quitte Hollywood avec la ferme intention de ne plus y mettre les pieds. Il y revient pourtant dix ans plus tard pour incarner l’inoubliable Waldo Lydecker, élégant et cynique mentor de Gene Tierney dans «Laura» (1944), qui lui vaut sa première nomination à l’Oscar. C’est son ami Otto Preminger qui l’impose malgré l’opposition de Darryl F. Zanuck. Sa composition lui vaut un contrat d’exclusivité de cinq ans avec la Fox, qui est renouvelé plusieurs fois (l’acteur fera ses dix-huit ans de carrière uniquement dans cette firme). Il obtient sa seconde nomination à l’Oscar pour «Le fil du rasoir» (1946) avec Tyrone Power et sa troisième pour son personnage de Mr. Belvedere de «Bonne à tout faire» (1948) de Walter Lang avec Maureen O’Hara. Rôle qu’il reprend dans deux suites très populaires aux Etats-Unis. Il personnifie également le compositeur John Philip Sousa (l’auteur de l’hymne américain) dans «La parade de la gloire» (1952) avec Debra Paget. Clifton donne la réplique aux plus belles actrices de l’âge d’or hollywoodien, Ginger Rogers dans «Un grand séducteur», (1952), Barbara Stanwyck dans «Titanic» (1953) de Jean Negulesco, qu’il retrouve avec Jean Peters dans «La fontaine des l’amour» (1954). Devenus amis, Jean Negulesco fait une nouvel fois appel à son talent pour être le partenaire de Lauren Bacall dans «Les femmes mènent le monde» (1955) puis de Sophia Loren pour «Ombres sous la mer» (1957). En 1960, Clifton Webb fait partie de la distribution de «Mission en Chine» de Leo McCarey, avec William Holden.

Durant le tournage de se dernier film, sa mère, qui ne l’a jamais quitté, décède à l’âge de quatre-vingt-onze ans. Désespéré, Clifton Webb se retire un an plus tard pour mourir d’une crise cardiaque le 13 octobre 1966 à Beverly Hills. Il ne s’est jamais marié et n’aura jamais revu son père.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1917Parade de la Crois Rouge Nationale ( National Red Cross pageant ) de Christy Cabanne avec Ina Clair
1920Polly with a past – de Leander De Cordova avec Ralph Graves
1923Let not man put asunder – de J. Stuart Blackston avec Pauline Frederick
1925New toys – de John S. Robertson avec Richard Barthelmess
1926The heart of a siren / The heart of a temptress – de Phil Rosen avec Barbara La Marr
1930 CM The still alarm – de Roy Mack avec Fred Allen
1944Laura – de Otto Preminger avec Gene Tierney
1946Le fil du rasoir ( the razor’s edge ) de Edmund Goulding avec Tyrone Power
    Golden Globe du meilleur second rôle masculin, USA

L’impasse tragique ( the dark corner ) de Henry Hathaway avec Lucille Ball
1948Bonne à tout faire ( sitting pretty ) de Walter Lang avec Maureen O’Hara
Monsieur Belvédère au collège ( Mr. Belvedere goes to college ) de Elliott Nugent avec Shirley Temple
1949Treize à la douzaine ( cheaper by the dozen ) de Walter Lang avec Myrna Loy
1950Un envoyé au paradis / On va se faire sonner les cloches ( for heaven’s sake ) de George Seaton avec Joan Blondell
1951Monsieur Belvédère fait sa cure ( Mr. Belvedere rings the bell / Mr. Belvedere blows is whistle ) de Henry Koster avec Joanne Dru
Enlevez-moi monsieur ( elopement ) de Henry Koster avec Anne Francis
1952Un grand séducteur ( dreamboat ) de Claude Binyon avec Ginger Rogers
La parade de la gloire ( stars and stripes forever / marching along ) de Henry Koster avec Debra Paget
Six filles à marier / Six filles cherchent un mari ( belles on their toes ) de Henry Levin avec Jeanne Crain
    Seulement apparition
1953Titanic – de Jean Negulesco avec Barbara Stanwyck
Mister Scoutmaster – de Henry Levin avec Frances Dee
1954La fontaine des amours ( three coins in the fountain ) de Jean Negulesco avec Jean Peters
1955Les femmes mènent le monde ( a woman’s world / woman’s world ) de Jean Negulesco avec Lauren Bacall
L’homme qui n’a jamais existé ( the man who never was ) de Ronald Neame avec Gloria Grahame
1957Ombres sous la mer ( boy on a dolphin ) de Jean Negulesco avec Sophia Loren
1958Le remarquable monsieur Pennypacker ( the remarkable Mr. Pennypacker ) de Henry Levin avec Dorothy McGuire
1959Qu’est-ce qui fait courir les filles ? / Vacances d’amoureux ( holiday for lovers ) de Henry Levin avec Jane Wyman
1960Mission en Chine / Mission en Chine rouge ( Satan never sleeps / light from terror / the devil never sleeps ) de Leo McCarey avec William Holden
Fiche créée le 14 avril 2008 | Modifiée le 24 avril 2016 | Cette fiche a été vue 4805 fois
PREVIOUSMarjorie Weaver || Clifton Webb || Jean WeberNEXT