CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ida Gomes
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Conrad Bain



Date et Lieu de naissance : 4 février 1923 (Lethbridge, Alberta, Canada)
Date et Lieu de décès : 14 janvier 2013 (Livermore, Californie, USA)
Nom Réel : Conrad Stafford Bain

ACTEUR
Image
1967 Un détective à la dynamite (a lovely way to die) de David Lowell Rich avec Kirk Douglas & Sylva Koscina
Image
1968 Star! (those were the happy times) de Robert Wise avec Julie Andrews, Daniel Massey & Richard Crenna
Image
1970 Bananas – de Woody Allen avec Woody Allen, Louise Lasser, Carlos Montalbán & Dan Frazer
Image
1989 Bons baisers de Hollywood (postcards from the edge) de Mike Nichols avec & Shirley MacLaine

Né le 4 février 1923 à Lethbridge dans l’Alberta au Canada, Conrad Bain est le fils d’un grossiste Stafford Harrison Bain et de son épouse Jean Agnes. Il a un frère jumeau prénommé Bonar. Scolarisé à la Banff School of Fine Arts de Calgary, il s’engage dans l’Armée canadienne durant la Seconde Guerre Mondiale. Démobilisé en 1946, il s’installe à New-York où il étudie à l’American Academy of Dramatic Arts et obtient la nationalité américaine. Il effectue ses débuts sur scène au début des années cinquante et se consacre au théâtre durant cette décennie. Remarqué par les critiques, il est sollicité par la télévision. Il obtient un second rôle dans le soap-opéra gothique «Dark shadows» (1966) et se fait remarquer dans la sitcom «Maude» (1972/78) avec Bea Arthur adaptée en France sous le titre de «Maguy» avec Rosy Varte. Au cinéma, il apparaît dans deux films de Don Siegel «Police sur la ville» (1967) avec Richard Widmark et «Un shérif à New-York» (1968) avec Clint Eastwood; «Bananas» (1970) de et avec Woody Allen; «Le dossier Anderson» (1970) de Sidney Lumet avec Sean Connery. Il poursuit sa carrière au théâtre avec «Un ennemi du peuple» (1971) de Henrik Ibsen ou «Oncle Vania» (1973) de Anton Tchekhov.

La renommée internationale de Conrad Bain va venir avec le personnage de Philipp Drummond dans la sitcom «Arnold et Willy» où il incarne un riche veuf new-yorkais qui adopte deux enfants noirs et pauvres, à la suite de la promesse faite à leur mère qu’il employait comme domestique. Diffusé pour la première fois en novembre 1978 sur NBC, 189 épisodes sur huit saisons dont la dernière est diffusée sur ABC. Cette série permet de contribuer à l’intégration de la communauté afro-américaine dans une Amérique qui sortait de la ségrégation raciale. Par la suite, «Arnold et Willy» est victime d’une terrible malédiction qui va toucher ses trois principaux interprètes: Gary Coleman, Todd Bridges et Dana Plato. Gary Coleman alias Arnold Jackson fait la une des journaux pour ses frasques personnelles: condamné à de la prison ferme pour violences conjugales, une banqueroute est prononcé à son encontre tandis que sa santé demeure fragile. Atteint d’une hémorragie intracrânienne après une chute à son domicile, il décède le 28 mai 2010. Arnaqué par son comptable, Todd Brigdes alias Willy Jackson, sans avenir professionnel, se met à dealer pour payer ses dettes et finit derrière les barreaux où il passe un an et demi. Il révèle également dans son autobiographie «Killing Willi » avoir été battu par son père et abusé sexuellement par son agent. Le sort de Dana Plato, Virginia fille de Philipp Drummond, est encore plus tragique: reconvertie dans les films érotiques, arrêtée pour vol à main armée, elle se suicide le 8 mai 1999. Coïncidence morbide, Tyler Lambert, son fils, se tire une balle dans la tête onze ans jour pour jour après le décès de sa mère.

Après l’arrêt de «Arnold et Willy», Conrad Bain obtient un second rôle récurrent dans la série «Mr President» (1987) avec George C. Scott dans le rôle-titre. Il apparaît en grand-père dans le long-métrage «Bons baisers d’Hollywood» (1989) avec Meryl Streep et Shirley Mac Laine. Avec Gary Coleman, il reprend son rôle de Philipp Drummond dans le dernier épisode du «Prince de Bel-Air» (1995) avec Will Smith. Pour sa dernière prestation, il interprète un prêtre dans la série «Unforgettable» (2011) dont Poppy Montgomery est l’héroïne. Alors qu’il s’apprête à fêter ses 90 ans, Conrad Bain décède dans une maison de retraite de Livermore en Californie le 16 janvier 2013.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1967Police sur la ville ( Madigan ) de Don Siegel avec Richard Widmark
Un détective à la dynamite / L’otage de la violence ( a lovely way to die / a lovely way to go ) de David Lowell Rich avec Kirk Douglas
1968Star ! ( those were the happy times / loves of a star ! ) de Robert Wise avec Julie Andrews
Un shérif à New York / La peau d’un voyou ( Coogan’s bluff ) de Don Siegel avec Clint Eastwood
1969Dernier été ( last summer ) de Frank Perry avec Barbara Hershey
1970Lune de miel aux orties ( lovers and other strangers ) de Cy Howard avec Diane Keaton
Je n’ai jamais chanté pour mon père ( I never sang for my father ) de Gilbert Cates avec Gene Hackman
Jump / Fury on wheels – de Joseph Manduke avec Logan Ramsey
A new leaf – de Elaine May avec Walter Matthau
Bananas – de Woody Allen avec Louise Lasser
Le gang Anderson ( the Anderson tapes ) de Sidney Lumet avec Sean Connery
1971Who killed Mary what’s ’ername ? / Death of a hooker – de Ernest Pintoff avec Sylvia Miles
Up the sandbox – de Irvin Kershner avec Barbra Streisand
1972Journal d’un fan ( a fan’s notes ) de Eric Till avec Burgess Meredith
1979A pleasure doing business – de Steven Vagnino avec Phyllis Diller
C.H.O.M.P.S. – de Don Chaffey avec Red Buttons
1989Bons baisers de Hollywood ( postcards from the edge ) de Mike Nichols avec Shirley MacLaine
Fiche créée le 19 janvier 2013 | Modifiée le 20 novembre 2014 | Cette fiche a été vue 1940 fois
PREVIOUSAlfred Baillou || Conrad Bain || Fay BainterNEXT