CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gaston Orbal
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Conrad Veidt



Date et Lieu de naissance : 22 janvier 1893 (Potsdam, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 3 avril 1943 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Hans Walter Conrad Weidt

ACTEUR
Image
1920 La tête de Janus (der januskopf) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Bela Lugosi & Magnus Stifter
Image
1928 L’homme qui rit (the man who laughs) de Paul Leni avec Mary Philbin, Julius Molnar & Olga Baclanova
Image
1932 Le hussard noir (der schwarze husar) de Gerhard Lamprecht avec Ursula Grabley & Mady Christians
Image
1942 Echec à la gestapo (all throught the night) de Vincent Sherman avec Humphrey Bogart & Jane Darwell

Fils d’un petit fonctionnaire allemand, Hans Walter Conrad Weidt naît le 22 janvier 1893, à Potsdam, ville de l’Empire Allemand. Elève puis étudiant médiocre, il ne s’intéresse qu’au théâtre et à la littérature. À vingt ans, il est engagé par Max Reinhardt et joue les classiques au Deutcher Theater.

En 1916, Conrad Veidt aborde le cinéma sous la direction du cinéaste danois Robert Dinesen. Au cours de la deuxième moitié des années dix, il apparaît dans une trentaine de productions. Veidt devient rapidement une vedette de l’écran germanique en interprétant des personnages pervers dans des films à caractère social. Il tourne souvent dans des réalisations de Richard Oswald, abordant les thèmes de l’avortement, de l’homosexualité ou encore de la prostitution. En 1919, il compose le médium somnambule Cesare dans «Le cabinet du Docteur Caligari», un des premiers films expressionnistes allemands, réalisé par Robert Wiene. Cette interprétation lui apporte la gloire et une reconnaissance internationale. La même année, il devient Lucifer dans «Satanas» de Friedrich Wilhelm Murnau, puis l’inquiétant banquier Lorenzen dans «Folie», film d’horreur qu’il produit et réalise.

Dans les années vingt, Conrad Veidt compose une galerie de personnages morbides ou de fous meurtriers dans des dizaines de films fantastiques ou historiques. Il incarne notamment le Docteur Jekyll dans «La tête de Janus» (1920) de Murnau; le troublant prince indien Ayan dans «Le tombeau hindou» (1921) de Joe May; le sanguinaire César Borgia dans «Lucrèce Borgia» (1922) de Richard Oswald; Ivan le terrible dans «Le cabinet des figures de cire» (1922) de Paul Leni et le pianiste Orlac à qui l’on a greffé les mains d’un assassin, dans «Les mains d’Orlac» (1923) de Robert Wiene. Entre 1926 et 1929, Conrad est invité à Hollywood et tourne dans quatre films, dont «L’homme qui rit» mis en scène par son compatriote Paul Leni et également interprété par Mary Philbin.

Avec l’arrivée du cinéma parlant, Conrad Veidt revient en Allemagne et reprend les rôles qui ont fait de lui une célébrité. En 1930, il campe Raspoutine, le moine démoniaque dans le film éponyme, puis il incarne l’extraordinaire Prince Metternich dans «Le congrès s’amuse» (1931) de Erik Charell. Devant la montée du nazisme et étant marié à une juive, il doit s’exiler en Angleterre en 1933. Il y tourne plusieurs films sous la direction entre autres, de Maurice Elvey, Victor Saville et Michael Powell. Il travaille également en France, notamment avec Jean Dréville pour «Le joueur d’échecs» (1938) aux côtés de Françoise Rosay. En 1939, il devient officiellement citoyen britannique.

En 1940, Conrad Veidt revient aux Etats-Unis pour finir les prises de vue du film «Le voleur de Bagdad», où il joue Jaffar, le cruel vizir. Il s’installe alors définitivement en Californie. Cependant, les cinéastes, peu imaginatifs, le cantonnent dans des rôles de nazi. Il travaille notamment avec George Cukor pour «Il était une fois» (1940), Vincent Sherman pour «Echec à la gestapo» (1941) et Michael Curtiz pour «Casablanca» (1942). En 1943, dans «Un espion a disparu», il a enfin l’opportunité de camper un anti-nazi auprès de Joan Crawford. Peu de temps après le tournage, le 3 avril 1943, il meurt subitement, terrassé par une crise cardiaque sur un terrain de golf, à Hollywood.

© Philippe PELLETIER

copyright
1916Le chemin de la mort ( der weg des todes ) de Robert Dinesen avec Maria Carmi
1917Quand la mort parle ( wenn tote sprechen ) de Robert Dinesen avec Carl de Vogt
Le mystère de Bangalore ( das rätsel von Bangalor ) de Paul Leni & Alexander Antalffy avec Harry Liedtke
L’espion ( der spion / in die Wolken verfolgt ) de Karl Heiland avec Ellen Richter
Peur ( furcht ) de Robert Wiene avec Bruno Decarli
1918Die serenyi – de Alfred Halm avec Lya Mara
Le journal d’une fille perdue ( das tagebuch einer verlorenen ) de Richard Oswald avec Erna Morena
La maison des trois filles ( das dreimäderlhaus / Schuberts liebesroman ) de Richard Oswald avec Sybilla Binder
Que la lumière soit 4 ( es werde licht ! 4. Teil : Sündige mütter ) de Richard Oswald avec Alfred Abel
Colomba – de Arzén von Cserépy avec Werner Krauss
L’histoire de Dida Ibsen ( Dida Ibsens geschichte ) de Richard Oswald avec Anita Berber
L’histoire de Jettchen Gebert, 1ère partie ( Jettchen Geberts geschichte. 1. Jettchen Gebert ) de Richard Oswald avec Gretl Thein
L’histoire de Jettchen Gebert, 2ème partie ( Jettchen Geberts geschichte. 2. Henriette Jacoby ) de Richard Oswald avec Leo Connard
Prostitution I ( die prostitution, 1. Teil – das gelbe haus ) de Richard Oswald avec Fritz Beckman
Prostitution II ( die prostitution, 2. Teil – die sich werkaufen ) de Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
Peer Gynt I ( Peer Gynt : 1. Teil, Peer Gynts jugend ) de Victor Barnowsky avec Maria Forescu
Peer Gynt II ( Peer Gynt : 2. Teil, Peer Gynts wanderjahreund tod ) de Victor Barnowsky avec Anita Berber
Opium – de Robert Dinesen avec Sybill More
Le tour du monde en quatre-vingt jours ( die reise um die erde in 80 tagen ) de Richard Oswald avec Kathe Oswald
Chopin ( nocturno der liebe ) de Carl Boese avec Rita Clermont
La japonaise ( die japanerin ) de Ewald André Dupont avec Ria Jende
Opfer der gesellschaft – de Willy Grunwald avec Vilma Born-Junge
Die mexikanerin – de Ferdinand Braun avec Magda Elgen
1919Différent des autres ( anders als die andern ) de Richard Oswald avec Clementine Plessner
Die okarina – de Uwe Jens Krafft avec Charlotte Bröcklin
Prinz Kuckuck / Prinz Kuckuck : Die höllenfahrt eines wollüstlings – de Paul Leni avec Olga Limburg
Cauchemars et hallucinations 1 ( unheimliche geschichten 1 : Die erscheinung ) de Richard Oswald avec Paul Morgan
Cauchemars et hallucinations 2 ( unheimliche geschichten 2 : Die hand ) de Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
Cauchemars et hallucinations 3 ( unheimliche geschichten 3 : Die schwarze katze ) de Richard Oswald avec Anita Berber
Cauchemars et hallucinations 4 ( unheimliche geschichten 4 : Der selbstmörder-klub ) de Richard Oswald avec Hugo Döblin
Cauchemars et hallucinations 5 ( unheimliche geschichten 2 : Die spuk ) de Richard Oswald avec Bernhard Goetzke
Satanas 1 : Le tyran ( Satanas 1. Der tyrann ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Fritz Kortner
Satanas 2 : Le prince ( Satanas 2. Der fürst ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Ernst Stahl-Nachbaur
Satanas 3 : Le dictateur ( Satanas 3. Der diktator ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Elsa Wagner
Le cabinet du docteur Caligari ( das kabinett des doktor Caligari / das cabinet des Dr. Caligari ) de Robert Wiene avec Lil Dagover
Die nacht auf goldenhall – de Conrad Veidt avec Gussy Holl
    + production
Folie ( wahnsinn ) de Conrad Veidt avec Grit Hegesa
    + production
Les gens de la nuit ( nachtgestalten / Eleagable Kuperus ) de Richard Oswald avec Paul Wegener
1920Sehnsucht / Bajazzo – de Friedrich Wilhelm Murnau avec Helen Gray
Patience ( patience : Die karten des todes ) de Paul Leni & Felix Basch avec Marga von Kierska
Boulevard de la mode ( kurfürstendamm / der teufel in Berlin ) de Richard Oswald avec Rosa Valetti
La ronde ( der reigen – Ein werdegang ) de Richard Oswald avec Asta Nielsen
Les yeux du monde ( die augen der welt ) de Carl Wilhelm avec Ressel Orla
La tête de Janus / Le crime du docteur Warren ( der januskopf / schreicken / der januskopf – Eine tragödie am rande der wirklichkeit ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Bela Lugosi
L’émeraude fatale ( abend… nacht…morgen ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Gertrud Welker
Promenade dans la nuit / La marche dans la nuit ( der gang in die nacht ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Olaf Fønss
Moriturus – de Carl Hagen avec Max Landa
Les mémoires de Manolesco ( manolescus memoiren / fürst Lahory, der könig der diebe ) de Richard Oswald avec Hedda Vernon
Lubies d’artistes ( künstlerlaunen / die maler, die liebe und das fräulein ) de Paul Otto avec Aud Egede Nissen
Amour et passion ( liebestaumel ) de Martin Hartwig avec Maria Zelenka
Le comte de Cagliostro ( der graf von Cagliostro ) de Reinhold Schünzel avec Anita Berber
Le mystère de Bombay ( das geheimnis von Bombay / das abenteuer einer nacht ) de Arthur Holz avec Bernhard Goetzke
Menschen im rausch – de Julius Geissendörfer avec Gussy Holl
Le bossu et la danseuse ( der bucklige und die tänzerin ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Sascha Gura
Christian Wahnschaffe, 1ère partie ( Christian Wahnschaffe 1. Teil : Weltbrand ) de Urban Gad avec Magda Madeleine
Christian Wahnschaffe, 2ème partie ( Christian Wahnschaffe, 2. Teil : Die flucht aus dem goldenen kerker ) de Urban Gad avec Werner Krauss
1921Le calvaire d´Inge Krafft ( der leidensweg der Inge Krafft ) de Robert Dinesen avec Albert Steinrück
Les amours d’Hector Dalmore ( die liebschaften des Hektor Dalmore ) de Richard Oswald avec Lya De Putti
Le tombeau hindou ( das indische grabmal : Die sendug des Yoghi ) de Joe May avec Erna Morena
Le tigre du Bengale ( das indische grabmal : Der tiger von Eschnapur ) de Joe May avec Mia May
Autoroute et grande ville ( landstraße und großstadt ) de Carl Wilhelm avec Carola Toelle
Lady Hamilton – de Richard Oswald avec Liane Haid
1922Lucrèce Borgia ( Lucrezia Borgia ) de Richard Oswald avec Albert Bassermann
Le cabinet des figures de cire ( das wachsfigurenkabinett ) de Paul Leni & Leo Birinsky avec Emil Jannings
Guillaume Tell ( Wilhelm Tell ) de Rudolf Dworsky & Rudolf Walther-Fein avec Käthe Haack
1923Or et chance ( glanz gegen glück / G.G.G. ) de Adolf Trotz avec Erna Morena
Les mains d’Orlac ( Orlacs hände / die unheimlichen hände des doktor Orlac ) de Robert Wiene avec Alexandra Sorina
Paganini – de Heinz Goldberg avec Eva May
    + production
1924Les maudits / L’héritage d’Ingmar ( Ingmarsarvet ) de Gustaf Molander avec John Ekman
Sous l’inquisition ( Carlos und Elisabeth, eine herrscher tragödie ) de Richard Oswald avec William Dieterle
À qui la faute ? ( Nju / Nju – Eine unverstandene frau ) de Paul Czinner avec Elisabeth Bergner
Schicksal – de Felix Basch avec Lucy Doraine
Le comte Kostia – de Jacques Robert avec Yvette Langlais
DO Der film im film / Ein blick hinter die kulissen – de Friedrich Porges & Stefan Lorant avec Emil Jannings
1925L’amour est aveugle ( liebe macht blind ) de Lothar Mendes avec Jenny Jugo
Vers l’Orient ( till österland ) de Gustaf Molander avec Ida Brander
Pouvons-nous rester silencieux ? ( dürfen wir schweigen ? ) de Richard Oswald avec Walter Rilla
Les frères Schellenberg ( die brüder Schellenberg ) de Karl Grune avec Wilhelm Bendow
1926L’étudiant de Prague ( des student von Prag ) de Henrik Galeen avec Fritz Alberti
Le violoniste de Florence ( der geiger von Florenz ) de Paul Czinner avec Nora Gregor
Croisade de femme ( kreuzzug des weibes / kreuzzug des weibes : Die tragödie des §144 ) de Martin Berger avec Werner Krauss
Le fou / Henri IV ( die flucht in die nacht / Enrico IV ) de Amleto Palermi avec Hertha von Walther
L’étrange aventure du poète vagabond / Le vagabond bien aimé ( the beloved rogue ) de Alan Crosland avec Marceline Day
1927A man’s past – de George Melford avec Barbara Bedford
Gesetze der liebe / Aus der mappe eines sexualforschers – de Magnus Hirschfeld & Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
Eric le grand ( the last performance / illusion / the last call ) de Paul Fejos avec Leslie Fenton
CM Geächtet / Die tragödie eines homosexuellen – de Richard Oswald avec Reinhold Schünzel
1928L’homme qui rit ( the man who laughs ) de Paul Leni avec Mary Philbin
Terre sans femme ( das land ohne frauen ) de Carmine Gallone avec Elga Brink
DO Die filmstadt Hollywood – de Max Goldschmidt avec Dolores del Rio
    Seulement apparition
1929Terra senza donne – de Carmine Gallone avec Grete Berger
La dernière compagnie ( die letzte kompanie ) de Curtis Bernhardt avec Karin Evans
DO Rund um die liebe – de Oskar Kalbus avec Elisabeth Bergner
    Seulement apparition
1930Vedettes ( die große sehnsucht ) de Steve Sekely avec Camilla Horn
Les hommes en cage ( menschen im käfig / das kap der verlorenen ) de Ewald André Dupont avec Heinrich George
Raspoutine ( Rasputin, dämon der frauen / Rasputin ) de Adolf Trotz avec Charlotte Ander
L’homme qui assassina ( der mann, der den mord beging / nächte am Bosporus ) de Curtis Bernhardt avec Erich Ponto
Le rebelle ( virtuous sins / cast iron ) de George Cukor & Louis J. Gasnier avec Kay Francis
1931Die nacht der entscheidung – de Dimitri Buchowetzki avec Olga Tschechowa
L’autre côté ( die andere seite ) de Heinz Paul avec Viktor de Kowa
Le congrès s’amuse ( der kongreß tanzt ) de Erik Charell avec Lilian Harvey
1932Le hussard noir ( der schwarze husar ) de Gerhard Lamprecht avec Mady Christians
Rome Express – de Walter Forde avec Esther Ralston
Moi et l’impératrice ( ich und die kaiserin / der handschuh der kaiserin / das strumpfband der kaiserin ) de Frederick Hollander avec Heinz Rühmann
1933I.F.1 ne répond plus ( F.P.1 / F.P.1 doesn’t answer / secrets of F.P.1 / where the lighthouse shines across the bay ) de Karl Hartl avec Jill Esmond
J’étais une espionne ( I was a spy ) de Victor Saville avec Madeleine Carroll
Le juif errant ( the wandering jew ) de Maurice Elvey avec Anne Grey
Guillaume Tell ( Wilhelm Tell / Wilhelm Tell, das freiheitsdrama eines volkes ) de Heinz Paul avec Olaf Bach
1934Bella donna – de Robert Milton avec Mary Ellis
Le juif Süss / La vie de Joseph Süss ( jew Suess / power ) de Lothar Mendes avec Randle Ayrton
1935Le locataire du troisième sur la cour ( the passing of the third floor back) de Berthold Viertel avec Anna Lee
Le roi des damnés / Les damnés de Santa Maria ( king of the damned ) de Walter Forde avec Helen Vinson
1936L’espion de la section 8 / Le mystère de la section 8 ( dark journey / the anxious years ) de Victor Saville avec Vivien Leigh
1937Sous la robe rouge ( under the red robe ) de Victor Sjöström avec Annabella
1938Tempête sur l’Asie – de Richard Oswald avec Sessue Hayakawa
Le joueur d’échecs – de Jean Dréville avec Françoise Rosay
1939L’espion noir ( the spy in black / U boat 29 ) de Michael Powell avec June Duprez
Espionne à bord ( contraband / blackout ) de Michael Powell avec Valerie Hobson
1940Evasion ( escape / when the door opened ) de Mervyn LeRoy avec Norma Shearer
Le voleur de Bagdad ( the thief of Bagdad ) de Michael Powell, Ludwig Berger & Tim Whelan avec Sabu
Il était une fois ( a woman’s face ) de George Cukor avec Joan Crawford
1941Alerte sur les ondes / Emission S.O.S. ( whistling in the dark ) de S. Sylvan Simon avec Ann Rutherford
La rose blanche ( the men in her life ) de Gregory Ratoff avec Loretta Young
1942Echec à la gestapo ( all throught the night ) de Vincent Sherman avec Humphrey Bogart
Nazi agent / Salute to courage – de Jules Dassin avec Dorothy Tree
Casablanca – de Michael Curtiz avec Ingrid Bergman
1943Un espion a disparu ( above suspicion ) de Richard Thorpe avec Fred MacMurray
Fiche créée le 21 mai 2005 | Modifiée le 27 août 2017 | Cette fiche a été vue 10178 fois
PREVIOUSMercedes Vecino || Conrad Veidt || Concha VelascoNEXT