CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ruth Warrick
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Constance Talmadge



Date et Lieu de naissance : 19 avril 1897 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 23 novembre 1973 ( Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Constance Alice Talmadge

ACTRICE
Image
1918 Experimental marriage – de Robert G. Vignola avec Harrison Ford, Walter Hiers & Raymond Hatton
Image
1920 La bonne manière (dangerous business) de Roy William Neill avec Kenneth Harlan & George Fawcett
Image
1922 Roman chinois (East is West) de Sidney Franklin avec Edmund Burns, Warner Oland & Nigel Barrie
Image
1928 Vénus (Venus) de Louis Mercanton avec Jean Murat, André Roanne, Max Maxudian & Jean Mercanton

Seconde fille de Fred Talmadge, chômeur et alcoolique invétéré, et de Margaret Talmadge, femme de caractère à l’esprit indomptable, Constance Talmadge voit le jour le 19 avril 1897, dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Elle a deux sœurs, Norma Talmadge (1893/1957) et Natalie Talmadge (1898/1969). Son enfance est marquée par la pauvreté et l’abandon du foyer par son père le soir du Noël de ses trois ans. La mère, avec l’énergie du désespoir, élève ses trois filles dans le misérable quartier de Brooklyn en pratiquant plusieurs petits métiers. Elle décide alors que ses filles seront actrices.

La carrière de sa sœur Norma est déjà assurée chez la «Vitagraph» depuis 1910, quand sa mère décide de prendre en main celle de sa seconde fille. Madame Talmadge qui a ses entrées dans les studios, présente Constance Talmadge aux directeurs en 1914. Ceci, emballés à l’idée de faire travailler la sœur de leur vedette montante, l’engage, d’autant plus qu’ils imaginent une concurrence entre la blonde Constance et la brune Norma. Elle est employée pour donner la réplique à Billy Quirk dans une série de petits films comiques. Le succès est immédiat, la jeune fille devient un atout majeur de la «Vitagraph» et peut mener sa carrière de front avec sa sœur sans compétition. En 1916, elle est déjà une vedette confirmée lorsque David Wark Griffith lui offre le rôle de la fille des montagnes dans «Intolérance».

Par la suite, Constance Talmadge va promener son élégance et sa belle chevelure blonde dans une cinquantaine de comédies et de films romantiques. Avec Harrison Ford (1884/1957), elle forme un couple délicieux dans treize productions. Elle est aussi la partenaire de Norman Kerry pour «Up the road with Sallie» (1918), Monte Blue pour «Romance and Arabella» (1919), Kenneth Harlan pour «Mama’s affair» (1921), Jack Mulhall pour «Dulcy» (1923), Ronald Colman pour «Her sister from Paris» (1925), Tullio Carminati pour «The duchess of Buffalo» (1926), Antonio Moreno pour «La Vénus de Venise» (1927), etc. Dans les années vingt, tout comme sa sœur, elle veut la totale maîtrise des films dont elle est la vedette et créée sa propre maison de production, la «Constance Talmadge Film Company».

En 1928, Constance Talmadge arrive à Paris pour être l’interprète principale de «Vénus» dirigée par Louis Mercanton. L’accueil qui lui est réservé est digne d’une tête couronnée, mais le tournage est surtout marqué par les caprices de la star américaine. Elle partage l’affiche avec Jean Murat, en commandant de navire, qui par amour pour la richissime Princesse Doriani, Constance Talmadge, tue un homme qui à eu l’audace de regarder la belle jeune femme avec mépris. De retour aux Etats-Unis, elle met un point final à sa carrière de sa propre volonté, alors que le cinéma devient parlant. Elle aurait pris conscience que son fort accent de Brooklyn aurai détérioré son statut de star.

Constance Talmadge s’éloigne du monde du spectacle après ce dernier film. Mariée successivement avec le négociant en tabac John Pialoglou (1920-1922), l’officier britannique Alastair MacIntosh (1926-1927), l’homme d’affaires Townsend Metcher (1929-1931) et le courtier en bourse Walter Giblin (1939-1964), elle connaît à la fin de sa vie de graves problèmes d’alcoolisme. Recluse et oubliée, elle meurt à Los Angeles le 23 novembre 1973, emportée par une pneumonie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1914 CM Buddy’s first call – de Tefft Johnson avec Paul Kelly
CM The maid from Sweden – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM Our fairy play – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM The moonstone of Fez – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Maurice Costello
CM Uncle Bill – de Ralph Ince avec Anita Stewart
CM Buddy’s downfall – de Tefft Johnson avec Adele DeGarde
CM The mysterious lodger – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Maurice Costello
CM Father’s timepiece – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM The peacemaker – de Van Dyke Brooke avec Norma Talmadge
CM The evolution of Percival – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM In bridal attire – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM Fixing their dads – de George D. Baker avec Flora Finch
CM La momie égyptienne ( the egyptian mummy ) de Lee Beggs avec Joel Day
CM Forcing dad’s consent – de Lee Beggs avec Lee Beggs
CM In the Quarter Latin – de Lionel Belmore avec Antonio Moreno
1915 CM Georgia Pearce – de ? avec Bessie Love
CM Billy’s wager – de Lee Beggs avec Templar Saxe
CM The green cat – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM The young man who figgered – de Lee Beggs avec William Shea
CM Burglarious Billy – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM A study in tramps – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM The master of his house – de Lee Beggs avec Billy Quirk
CM The lady of Shalott – de C.J. Williams avec Kate Price
CM The boarding house feud – de Lee Beggs avec Alice Lake
CM The vanishing vault – de Lee Beggs avec Charles Eldridge
CM Spades are trumps – de Lee Beggs avec Edwina Robbins
CM Bertie’s stratagem – de Lee Beggs avec Harry Fisher
CM Insuring Cutey – de Wally Van avec Adele DeGarde
CM Billy the bear tamer – de Lee Beggs avec Albert Roccardi
CM A keyboard strategy – de Cortland Van Deusen avec Lillian Walker
CM Can you beat it ? / You can’t beat it – de Louis Chaudet avec James O’Shea
CM Beached and bleached – de Louis Chaudet avec William Parsons
CM The little puritain – de ? avec William Parsons
The captivating Mary Carstairs – de Bruce M. Mitchell avec Allan Forrest
    Seulement apparition
CM The she-devil – de ? avec Gladys Brockwell
1916The missing links – de Rex Ingraham avec Thomas Jefferson
Intolérance ( intolerance / intolerance : Love’s struggle throughout the ages ) de David Wark Griffith avec Erich von Stroheim
The microscope mystery – de Paul Powell avec Monte Blue
The matrimaniac – de Paul Powell avec Douglas Fairbanks
1917A girl of the Timber Claims / The girl of the Timberlands – de Paul Powell avec Allan Sears
Betsy’s burglar – de Paul Powell avec Kenneth Harlan
Scandal – de Charles Giblyn avec Harry C. Browne
The honeymoon – de Charles Giblyn avec Earle Foxe
The studio girl – de Charles Giblyn avec Edna Earle
1918The shuttle – de Rollin S. Sturgeon avec Alan Roscoe
À la recherche du bonheur ( up the road with Sadie ) de William Desmond Taylor avec Norman Kerry
The lesson – de Charles Giblyn avec Tom Moore
Good night , Paul – de Walter Edwards avec ZaSu Pitts
A pair of silk stockings – de Walter Edwards avec Harrison Ford
Sauce for the goose – de Walter Edwards avec Vera Doria
Mrs. Leffingwell’s boots – de Walter Edwards avec Harrison Ford
A lady’s name – de Walter Edwards avec ZaSu Pitts
Experimental marriage / Saturday to Monday – de Robert G. Vignola avec Walter Hiers
1919Who cares ? – de Walter Edwards avec Donald MacDonald
Romance and Arabella – de Walter Edwards avec Monte Blue
The veiled adventure – de Walter Edwards avec A. Edward Sutherland
Happiness a la mode – de Walter Edwards avec Al Fremont
A temperamental wife – de David Kirkland avec Wyndham Standing
A virtuous vamp – de David Kirkland avec Conway Tearle
La chute de Babylone ( the fall of Babylon ) de David Wark Griffith avec Tully Marshall
    Seulement apparition
In search of a sinner – de David Kirkland avec Rockliffe Fellowes
1920Two weeks – de Sidney Franklin avec George Fawcett
The love expert – de David Kirkland avec John Halliday
The perfect woman – de David Kirkland avec Charles Meredith
Good references – de Roy William Neill avec Vincent Coleman
La bonne manière ( dangerous business ) de Roy William Neill avec Kenneth Harlan
1921Mama’s affair – de Victor Fleming avec Kenneth Harlan
Lessons in love – de Chester Withey avec James Harrison
Wedding bells – de Chester Withey avec Ida Darling
Woman’s place – de Victor Fleming avec Hassard Short
1922Polly of the follies – de John Emerson avec Billie Dove
    + productrice exécutive
The primitive lover – de Sidney Franklin avec Joe Roberts
Roman chinois ( East is West ) de Sidney Franklin avec Edmund Burns
    + production
DO Seeing stars – de ? avec Thomas H. Ince
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 3, No. 1 – de ? avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
1923Dulcy – de Sidney Franklin avec Jack Mulhall
The dangerous maid – de Victor Heerman avec Charles K. Gerrard
CM Screen snapshots, series 3, No. 23 – de ? avec Gaston Glass
    Seulement apparition
1924The godfish – de Jerome Storm avec Jean Hersholt
In Hollywood with Potash and Perlmutter / So this is Hollywood – de Alfred E. Green avec David Butler
    Seulement apparition
Her night of romance – de Sidney Franklin avec Jean Hersholt
Les fiancées en folie ( seven chances ) de Buster Keaton avec T. Roy Barnes
    Seulement apparition
1925Learning to love – de Sidney Franklin avec Antonio Moreno
Her sister from Paris – de Sidney Franklin avec Ronald Colman
1926The duchess of Buffalo – de Sidney Franklin avec Tullio Carminati
La Vénus de Venise ( Venus of Venice ) de Marshall Neilan avec Antonio Moreno
1927Déjeuner à l’aube ( breakfast at sunrise ) de Malcolm St. Clair avec Marie Dressler
1928Vénus ( Venus ) de Louis Mercanton avec Jean Murat
Fiche créée le 6 décembre 2008 | Modifiée le 21 mai 2016 | Cette fiche a été vue 4108 fois
PREVIOUSNadine Tallier || Constance Talmadge || Norma TalmadgeNEXT