CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Janine Crispin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Coral Browne



Date et Lieu de naissance : 23 juillet 1913 (Melbourne, Victoria, Australie)
Date et Lieu de décès : 29 mai 1991 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Coral Edith Brown

ACTRICE
Image
1938 C’était son homme (we’re going to be rich) de Monty Banks avec Victor McLaglen & Gracie Fields
Image
1947 Mésalliance (the Courtneys of Cuzon Street) de Herbert Wilcox avec Michael Wilding & Anna Neagle
Image
1958 Ma tante (auntie Mame) de Morton DaCosta avec Rosalind Russell, Forrest Tucker & Patric Knowles
Image
1985 Dreamchild, de l’autre côté du miroir (dreamchild) de Gavin Millar avec Ian Holm & Peter Gallagher

Fille d’un restaurateur, Coral Browne est née le 23 juillet 1913 à Melbourne, en Australie. Elle et ses deux frères grandissent à Footscray, dans la proche banlieue de Melbourne, où elle fait ses études à la «National Gallery Art School». Elle débute officiellement sur les planches au début des années 30. Elle fait aussi une première apparition à l’écran dans «Waltzing Mathilda» (1933).

À l’âge de 21 ans, Coral Browne part en Grande-Bretagne, où elle poursuit sa carrière théâtrale et tient des seconds rôles dans plusieurs films de 1935 à 1940. Elle accède à un échelon supérieur lorsque, durant la saison 1941-1942, elle remporte un grand succès grâce à «The man who came to dinner» de George S. Kaufmann et Moss Hart. Désormais considérée comme une vedette du théâtre anglais, elle est, jusqu’au milieu des années 70, l’interprète de pièces comme «The last of Mrs Cheyney» de Frederick Lonsdale, «Lady Frederick» de Somerset Maugham, «Affairs of State» de Louis Verneuil, «Simon and Laura» d’Alan Melville, «Macbeth» de Shakespeare, «La bonne soupe» de Félicien Marceau, «Lady Windermere’s fan» d’Oscar Wilde, «Mrs Warren’s Profession» de G.B. Shaw, etc.

Outre ses prestations d’actrice, Coral Browne est également réputée pour son franc-parler, sa personnalité désinhibée et ses mots d’esprit. Après être devenue une figure importante de la scène, elle est peu active au cinéma durant une longue période et on ne la voit alors plus que dans l’ombre de la vedette britannique Anna Neagle dans «Piccadilly Incident» (1946) et «The Courtneys of Curzon Street» (1947), deux film réalisés par Herbert Wilcox, et de Ginger Rogers dans «Meurtre sur la riviera» (1954) de David Miller. Le rôle de la meilleure amie de Rosalind Russell dans la production américaine «Ma tante» (1958) donne une nouvelle impulsion à sa carrière au Septième Art. Recevant désormais des offres plus intéressantes qu’auparavant, elle apparaît encore dans une douzaine de films anglais et hollywoodiens jusqu’au milieu des années 80. On se rappelle particulièrement d’elle en garce infidèle censée avoir été assassinée par son mari dans «Dr. Crippen» (1963), en journaliste potinière dans «Le démon des femmes» (1968) de Robert Aldrich, en productrice lesbienne dans «Le meurtre de sœur George» (1968) du même réalisateur, en Lady libidineuse tentant de séduire Peter O’Toole qui, se prenant pour Jack l’éventreur, finit par la tuer dans «Dieu est mon droit» (1971) ou encore en acerbe critique de théâtre brûlée vive sous un casque de coiffeur par Vincent Price dans «Théâtre de sang» (1971). Sa filmographie s’achève avec «Dreamchild» (1985) de Gavin Millard, dans lequel elle incarne Alice Liddel, la femme qui, lorsqu’elle était enfant, avait inspiré Lewis Carroll pour «Alice au pays des merveilles».

Coral Browne travaille en outre à quelques reprises pour le petit écran. Citons par exemple «An Englishman Abroad» (1983) qui évoque sa rencontre à Moscou dans les années 50 avec Guy Burgess, espion britannique recruté par l’U.R.S.S., et qui lui vaut un BAFTA de la meilleure actrice de télévision. De sa vie privée bien remplie, relevons notamment une longue liaison favorisant, on s’en doute, les ambitions professionnelles de l’actrice, avec le producteur de théâtre Firth Shephard, et son mariage avec Vincent Price en 1974. L’actrice est décédée le 29 mai 1991 à Los Angeles, en Californie, des suites d’un cancer du sein; elle avait 77 ans.

© Marlène PILAETE

copyright
1933Waltzing Matilda – de Pat Hanna avec Norman French
1935Line engaged – de Bernard Mainwaring avec George Merritt
Charing Cross Road – de Albert de Courville avec John Mills
1936Le gentilhomme amateur / Le gentleman amateur ( the amateur gentleman ) de Thornton Freeland avec Douglas Fairbanks Jr.
Guilty melody – de Richard Pottier avec Nils Asther
1938C’était son homme ( we’re going to be rich ) de Monty Banks avec Victor McLaglen
Yellow sands – de Herbert Brenon avec Robert Newton
Black limelight / Footsteps in the sand – de Paul L. Stein avec Raymond Massey
The nursemaid who disappeared – de Arthur B. Woods avec Lesley Brook
1940Let George do it / To hell with Hitler – de Marcel Varnel avec George Formby
1946Piccadilly incident – de Herbert Wilcox avec Michael Wilding
1947Mésalliance ( the Courtneys of Cuzon Street / the Courtney a ffair / Kathy’s love affair ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
1954Meurtre sur la Riviera / Bel étranger ( twist of fate / beautiful stranger ) de David Miller avec Ginger Rogers
1958Ma tante ( auntie Mame ) de Morton DaCosta avec Rosalind Russell
1961Le visage du plaisir ( the roman spring of Mrs Stone / the widow and the gigolo ) de José Quintero avec Warren Beatty
Tout feu, tout flamme / Ne tirez pas sur les pompiers ( go to blazes ) de Michael Truman avec Robert Morley
1963Une tahitienne au collège ( Tamahine ) de Philip Leacock avec Nancy Kwan
Dr. Crippen – de Robert Lynn avec Donald Pleasence
1966La nuit des généraux ( the night of the generals ) de Anatole Litvak avec Omar Sharif
1968Le démon des femmes ( the legend of Lylah Clare ) de Robert Aldrich avec Kim Novak
Le meurtre de sœur George ( the killing of sister George ) de Robert Aldrich avec Susannah York
1971Dieu est mon droit ( the ruling class ) de Peter Medak avec Peter O’Toole
Théâtre de sang ( theater of blood / much ado about murder / theatre of blood ) de Douglas Hickox avec Vincent Price
1975La toile d’araignée ( the drawning pool ) de Stuart Rosenberg avec Paul Newman
1979Xanadu – de Robert Greenwald avec Olivia Newton John
    Seulement voix
1983Une américaine à Paris ( american dreamer ) de Rick Rosenthal avec JoBeth Williams
1985Dreamchild, de l’autre côté du miroir ( dreamchild ) de Gavin Millar avec Ian Holm
    Saturn de la meilleure actrice par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA

    Prix de la meilleure actrice aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne
1986 DA Le piano magique de Sparky ( Sparky’s magic piano ) de Lee Mishkin
    Seulement voix
Fiche créée le 27 mai 2017 | Modifiée le 6 juin 2017 | Cette fiche a été vue 200 fois
PREVIOUSJohnny Mack Brown || Coral Browne || Roscoe Lee BrowneNEXT