CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Margaret Lindsay
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Corinne Calvet



Date et Lieu de naissance : 30 avril 1925 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 23 juin 2001 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Corinne Dibos

ACTRICE
Image
1949 La corde de sable (rope of sand) de William Dieterle avec Burt Lancaster, Paul Henreid & Claude Rains
Image
1951 Sur la Riviera (on the Riviera) de Walter Lang avec Danny Kaye, Gene Tierney & Marcel Dalio
Image
1953 Vol sur Tanger (flight to Tangier) de Charles Marquis Warren avec Jack Palance & Joan Fontaine
Image
1965 Sur la piste des Apaches (Apache uprising) de R.G. Springsteen avec Rory Calhoun & Lon Chaney Jr.

Corinne Calvet, de son vrai nom Corinne Dibos, est née à Paris le 30 avril 1925. Elle appartient à une riche famille, son père étant l’inventeur du Pyrex. Après des études de droit à la Sorbonne et des débuts à la radio, elle fait un peu de théâtre et tourne quatre films en France, à la fin des années 40. Et là elle vit un conte de fées, rêvé par toutes les jeunes filles du monde: le producteur Hal Wallis, qui se prend pour Pygmalion, l’emmène en Amérique et prétend faire de cette blonde voluptueuse, au regard de braise, une autre Rita Hayworth. Et sur certaines photos, on pourrait, en effet, s’y tromper. La petite frenchie est devenue une vamp estampillée Hollywood: crinière de feu, lèvres pulpeuses, poses alanguies, tout y est.

Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. En quelques années , de 1949 à 1954, Corinne Calvet tourne, le plus souvent dans des rôles de Françaises, une poignée de films, dont certains, dirigés par d’excellents réalisateurs, valent le détour. C’est le cas de «La corde de sable» (1949) de William Dieterle, où elle incarne une prostituée française, qui doit extorquer un secret de Burt Lancaster; d’un film méconnu de John Ford, «Planqué malgré lui» (1949), où elle campe une résistante française confiant à Dan Dailey un message ultrasecret pour Londres; ou du beau western picaresque et aux larges horizons, «Je suis un aventurier» (1954) de Anthony Mann, où elle joue Renée, une Canadienne pleine d’allant. On peut encore citer «Irma à Hollywood» (1950) de Hal Walker, où elle est une star du nom d’Yvonne Yvonne, face au célèbre duo Dean Martin - Jerry Lewis, «Pékin express» (1951) toujours de Dieterle, où, séduisante Parisienne, elle retrouve, dans un train pour Pékin, le médecin incarné par Joseph Cotten, qui ne peux pas empêcher l’attaque d’une bande de brigands ou encore «Sur la riviera» (1951) de Walter Lang, où, maîtresse du showman Danny Kaye, elle est censée interpréter, elle aussi, une artiste de music-hall, mais sans jamais chanter ni danser.

Après, c’est le déclin. Corinne Calvet retourne en France, où elle apparaît dans un honnête thriller de Henri Decoin, «Bonnes à tuer» (1954), avec Danielle Darrieux et Michel Auclair. Elle est aussi la comtesse italienne qui convainc Richard Beymer de conduire une ambulance, durant le premier conflit mondial, dans «Aventures de jeunesse» (1962), de Martin Ritt, qui s’inspire d’un personnage semi-autobiographique créé par Ernest Hemingway. Puis elle se perd dans des westerns de série Z de R.G. Springsteen ou dans des films d’horreur de seconde zone, comme «Dr Heckyll and Mr Hype» (1980) de Buck B. Griffith. Pour compenser, sans doute, elle apparaît dans de nombreuses séries télévisées, comme «The Red Skelton show» (1956) «L’homme à la Rolls» (1963-1965) avec Gene Barry, «Batman» (1968), «Starsky et Hutch» (1979) et autres «Pour l’amour du risque» (1980).

Corinne Calvet s’établit alors un temps comme thérapeute et publie une autobiographie dont le titre est tout un programme: «Has Corinne been a good girl?» (1993). En effet, sa vie sentimentale est très agitée; elle se marie trois fois, prétendant que le studio l’a obligée à épouser son premier mari, l’acteur John Bromfield. Ce qui ne l’empêche pas de collectionner les chevaliers servants et de batailler avec ses rivales, dont Zsa Zsa Gabor, la reine du potin, qui prétend qu’elle n’est pas française. Corinne Calvet décède le 23 juin 2001 à Los Angeles, des suites d’une hémorragie cérébrale.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1945La part de l’ombre – de Jean Delannoy avec Jean-Louis Barrault
Nous ne sommes pas mariés – de Bernard-Roland avec Claude Dauphin
1946Le château de la dernière chance – de Jean-Paul Paulin avec Jean Marchat
Pétrus – de Marc Allégret avec Fernandel
1949La corde de sable ( rope of sand ) de William Dieterle avec Burt Lancaster
Planqué malgré lui / L’embusqué malgré lui ( when Willie comes marching home ) de John Ford avec Dan Dailey
CM Pete Smith speciality : Super Cue men – de David Barclay avec Jimmie Caras
1950Irma à Hollywood / L’amour est du voyage ( my friend Irma goes West ) de Hal Walker avec Jerry Lewis
1951Sur la Riviera ( on the Riviera ) de Walter Lang avec Danny Kaye
Quebec – de George Templeton avec John Drew Barrymore
Pékin Express ( Peking Express ) de William Dieterle avec Joseph Cotten
La polka des marins / Escale à Honolulu ( sailor beware ! ) de Hal Walker avec Dean Martin
    Seulement apparition
1952Tonnerre sur le temple ( thunder in the East ) de Charles Vidor avec Alan Ladd
Deux durs à cuire ( what price glory ? ) de John Ford avec James Cagney
    + chansons
1953Vol sur Tanger ( flight to Tangier ) de Charles Marquis Warren avec Jack Palance
Operazione notte – de Giuseppe Bennati avec Antonio Cifariello
Le bar de la vengeance / La rivière de la poudre / Qui a tué Johnny Slater ? ( Powder River ) de Louis King avec Rory Calhoun
1954Le passage damné / Je suis un aventurier ( the far country ) de Anthony Mann avec James Stewart
Les filles de San Frediano ( le ragazze de San Frediano ) de Valerio Zurlini avec Antonio Cifariello
Ça c’est Paris ( so this is Paris / so this is Paree / three gobs in Paris ) de Richard Quine avec Tony Curtis
Bonnes à tuer – de Henri Decoin avec Michel Auclair
Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
    Scènes coupées au montage
1955Casanova / Les aventures et les amours de Casanova ( le avventure di Giacomo Casanova ) de Steno avec Gabriele Ferzetti
1957 CM Screen snapshots 1856: The Mocambo party – de Ralph Staub avec Bob Hope
    Seulement apparition
1958Les pillards de la prairie ( plunderers of Painted Flats ) de Albert C. Gannaway avec John Carroll
1959Landru / La dixième femme de Barbe Bleue ( Bluebeard’s ten honeymoons ) de W. Lee Wilder avec George Sanders
1962Aventures de jeunesse ( Hemingway’s adventures of a young man / adventures of a young man ) de Martin Ritt avec Paul Newman
1965Sur la piste des Apaches ( Apache uprising ) de R.G. Springsteen avec Lon Chaney Jr.
1970Pound – de Robert Downey avec Lawrence Wolf
1976Final hit ( to hot to handle / she’s too hot to handle ) de Don Schain avec Cheri Caffaro
1980Dr. Heckyl and Mr. Hype – de Buck B. Griffith avec Jackie Coogan
1982L’épée sauvage ( the sword and the sorcerer ) de Albert Pyun avec Lee Horsley
Fiche créée le 13 mai 2009 | Modifiée le 8 octobre 2014 | Cette fiche a été vue 3742 fois
PREVIOUSPhyllis Calvert || Corinne Calvet || Armando CalvoNEXT