CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de June Collyer
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Corinne Griffith



Date et Lieu de naissance : 24 novembre 1894 (Texarkana, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 13 juillet 1979 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Corinne Mae Griffin

ACTRICE

Corinne Griffith naît à Texarkana, aux Etats-Unis à la fin du 19ème siècle. Sa date de naissance est incertaine, les années les plus souvent citées étant 1894 ou 1895. Elle débute à l’écran à la Vitagraph en 1916 et, en l’espace de quelques films, devient une des stars de la compagnie. Jusqu’en 1922, elle y est l’interprète de, entre autres, «The yellow girl» (1916) de Edgar Keller, «Ashes» (1916) de William Wolbert, «Miss Ambition» (1918) de Henry Houry, «The bramble bush» (1919) de Tom Terriss, «The garter girl» (1920) de Edward H. Griffith, «The single track» (1921) de Webster Campbell, … Elle tourne ensuite «The common law» (1923) de George Archaimbaud pour la Selznick Pictures et «Sous la terre meurtrie» (1923) de Charles Brabin pour Goldwyn. Dans le premier, elle reprend un rôle tenu par Clara Kimball Young dans une version de 1916 et le second est adapté d’une nouvelle de Elinor Glyn, écrivain très à la mode à l’époque.

Celle qui, en raison de sa beauté fine et délicate, est surnommée «The Orchid Lady of the Screen» («La femme orchidée de l’écran»), signe ensuite avec la First National, qui crée pour elle une unité spéciale de production, la «Corinne Griffith Productions». Corinne Griffith poursuit alors sa carrière au sommet avec, notamment, «Lilies of the field» (1923) de John Francis Dillon, «Le mouton noir» (1924) de Frank Lloyd, «Déclassée» (1925) de Robert G. Vignola, «La reine du jazz» (1926) de Richard Wallace, «The Lady in ermine» (1927) de James Flood et «Outcast» (1928) de William A. Seiter. En 1930, elle décroche une nomination pour son rôle de Lady Emma Hamilton, maîtresse de l’amiral Nelson, dans «La divine Lady» (1928), son dernier film muet, bien qu’il comporte quelques effets sonores. Par après, elle figure en tête d’affiche de deux productions partiellement parlantes, «Saturday’s children» (1929) de Gregory La Cava et «Prisoners» (1929) avec Ian Keith et Bela Lugosi, avant d’apparaître dans son premier film cent pour cent parlant, «Lilies of the Field» (1930) de Alexander Korda, remake d’un de ses plus grands succès. Mais sa cote est en baisse et, après «Back Pay» (1930) de William A. Seiter, elle annonce qu’elle se retire momentanément. Pour la revoir au cinéma, il faut attendre «Lily Christine» (1932), tourné par Paul L. Stein en Angleterre et accueilli tièdement par le public américain.

L’actrice prend désormais ses distances avec le Septième Art et s’occupe plutôt de faire fructifier sa fortune grâce à de judicieux investissements dans l’immobilier. Corinne Griffith écrit également quelques livres, dont un servira de base au film réalisé par George Marshall «Papa’s delicate condition» (1963) avec, au générique, Jackie Gleason et Glynis Johns. À la fin des années cinquante, elle revient à l’écran dans «Paradise Alley», qui ne bénéficiera que d’une sortie limitée en 1962.

Au milieu des années soixante, alors qu’elle entame une procédure d’annulation de son quatrième mariage, elle prétend qu’elle n’est âgée que d’une cinquantaine d’années, que la véritable Corinne Griffith est décédée à la fin du cinéma muet et qu’elle n’est autre que sa jeune sœur, qui lui ressemblait tellement qu’on lui avait demandé à l’époque de prendre sa place, ni vu ni connu. Lorsqu’on connaît l’année de naissance de l’époux, 1921, on se doute qu’elle a inventé cette histoire abracadabrante afin de gommer une trop évidente différence d’âge. Elle meurt le 13 juillet 1979 d’une crise cardiaque.

© Marlène PILAETE

copyright
1916 CM La paloma – de William Wolbert avec Otto Lederer
CM Bitter sweet – de Jack Conway & Rollin S. Sturgeon avec Webster Campbell
CM When Hubby forgot – de William Beaudine avec Victor Rodman
CM Sin’s penalty – de William Wolbert avec Mary Anderson
CM Miss Adventure – de William Wolbert avec Jack Mower
CM The cost of high living – de William Wolbert avec William Duncan
CM The rich idler – de David Smith avec Webster Campbell
CM Ashes – de William Wolbert avec Anne Schaefer
CM The waters of Lethe – de William Wolbert avec Carl von Schiller
CM The yellow girl – de Edgar Keller avec Florence Vidor
CM A fool and his friends – de William Wolbert avec Louise Owen
Through the wall – de Rollin S. Sturgeon avec George Holt
The last man – de William Wolbert avec William Duncan
1917The stolen treaty – de Paul Scardon avec Earle Williams
Transgression – de Paul Scardon avec Jack Ellis
The love doctor – de Paul Scardon avec Webster Campbell
I will replay – de William P.S. Earle avec William R. Dunn
Who goes there ? – de William P.S. Earle avec Harry T. Morey
CM The mystery of Lake Lethe – de Rollin S. Sturgeon avec William Duncan
1918The menace – de John S. Robertson avec Herbert Prior
Love watches – de Henry Houry avec Alice Terry
The cluth of circumstance – de Henry Houry avec Robert Gaillard
The girl of today – de John S. Robertson avec Marc McDermott
Miss Ambition – de Henry Houry avec Walter McGrail
CM A wise purchase – de ?
1919The adventure shop – de Kenneth S. Webb avec Warren Chandler
The girl problem – de Kenneth S. Webb avec William David
The unknow quantity – de Thomas R. Mills avec Huntley Gordon
Thin ice – de Thomas R. Mills avec Charles Kent
A girl at bay – de Thomas R. Mills avec Walter Miller
The climbers – de Tom Terriss avec Hugh Huntley
The bramble bush – de Tom Terriss avec Frank Mills
1920Deadline at eleven – de George Fawcett avec Maurice Costello
Babs / Bab’s candidate – de Edward H. Griffith avec George Fawcett
The whisper market – de George L. Sargent avec George Howard
The tower of jewels – de Tom Terriss avec Webster Campbell
Human collateral – de Lawrence C. Windom avec Charles Kent
The garter girl – de Edward H. Griffith avec Rod la Rocque
The Broadway bubble – de George L. Sargent avec Joe King
What’s your reputation worth ? – de Webster Campbell avec Percy Marmont
1921Moral fibre – de Webster Campbell avec William Parke Jr.
The single track – de Webster Campbell avec Richard Travers
It isn’t being done this season – de George L. Sargent avec John Charles
1922Received payment – de Charles Maigne avec Kenneth Harlan
A virgin’s sacrifice / A woman’s sacrifice – de Webster Campbell avec David Torrence
Divorce coupons – de Webster Campbell avec Holmes Herbert
Island wives – de Webster Campbell avec Charles Trowbridge
1923Sous la terre meurtrie ( six days ) de Charles Brabin avec Frank Mayo
The common law – de George Archainbaud avec Conway Tearle
Lilies of the fields – de John Francis Dillon avec Charles Murray
Le mouton noir ( black oxen ) de Frank Lloyd avec Alan Hale
1924Single wives – de George Archainbaud avec Henry B. Walthall
    + production
Love’s wilderness – de Robert Z. Leonard avec Ian Keith
    + production
1925Déclassée ( the social exile ) de Robert G. Vignola avec Clive Brook
    + production
Le sultan blanc ( infatuation ) de Irving Cummings avec Percy Marmont
    + production
Classified – de Alfred Santell avec Jack Mulhall
The marriage whirl / Modern madness – de Alfred Santell avec Kenneth Harlan
    + production
1926Mam’zelle modiste ( Mademoiselle Modiste / Mlle. Modiste ) de Robert Z. Leonard avec Norman Kerry
    + production
Into her kingdom – de Sven Gade avec Claude Gillingwater
    + production
La reine du jazz ( Syncopation Sue ) de Richard Wallace avec Tom Moore
    + production
Three hours – de James Flood avec John Bowers
    + production
1927The lady in ermine – de James Flood avec Francis X. Bushman
    + production
CM Life in Hollywood – de ? avec John Barrymore
    Seulement apparition
1928Le jardin de l’Eden ( the garden of Eden ) de Lewis Milestone avec Charles Ray
Une affranchie ( outcast ) de William A. Seiter avec James Ford
La divine Lady / Lady Hamilton ( the divine lady ) de Frank Lloyd avec Marie Dressler
1929Prisoners – de William A. Seiter avec Bela Lugosi
Saturday’s children – de Gregory La Cava avec Grant Withers
Lilies of the field – de Alexander Korda avec John Loder
1930Back pay – de William A. Seiter avec Montagu Love
1932Lily Christine – de Paul L. Stein avec Jack Trevor
1961Paradise Alley ( stars in the Black Yard ) de Hugo Haas avec Marie Windsor
1962Papa’s delicate condition – de George Marshall avec Jackie Gleason
    Seulement roman
Fiche créée le 1 mai 2008 | Modifiée le 5 février 2017 | Cette fiche a été vue 4071 fois
PREVIOUSAndy Griffith || Corinne Griffith || David Wark GriffithNEXT