CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Guy Grosso
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dan Haggerty



Date et Lieu de naissance : 19 novembre 1941 (Pound, Wisconsin, USA)
Date et Lieu de décès : 15 janvier 2016 (San Fernando Valley, Californie, USA)
Nom Réel : Gene Jajonski

ACTEUR
Image
1974 La légende de James Adams et de l’ours Benjamin (the life and times of Grizzly Adams) Richard Friedenberg
Image
1975 Les aventures de Frontier Fremont (the adventures of Frontier Fremont) de Richard Friedenberg
Image
1988 Elves – de Jeffrey Mandel avec Julie Austin, Deanna Lund, Borah Silver, Stacey Dye & Christopher Graham
Image
1997 Grizzly Mountain – de Jeremy Haft avec Dylan Haggerty, Nicole Lund & Kim Morgan Greene

Compagnon des animaux depuis l’enfance, Dan Haggerty s’est lancé dans une carrière d’acteur grâce à eux. De son vrai nom Gene Jajonski, il naît le 19 novembre 1941 à Pound, dans le Wisconsin et grandit au sein d’une famille qui apprivoise et dresse des bêtes sauvages pour des spectacles d’attraction. Après ses années de lycée, le cinéma le happe et exploite son expérience de dresseur animalier. Tout en mettant aussi en valeur sa carrure d’athlète et sa passion pour la moto. Ses premières apparitions sur grand écran le projettent au sein d’une bande de culturistes sur la plage de Malibu dans le film de William Asher, «Muscle beach party» (1963), puis parmi un groupe de motards dans «Easy Rider» (1969) de Dennis Hopper. Mais il est surtout repéré par sa proximité avec les animaux, par sa vocation pour le dressage et par son look singulier d’homme des montagnes à la barbe touffue et à la chevelure hirsute, à l’image de ses compères les ours! «Quand souffle le vent du nord» (1974) de Stewart Raffill, puis surtout «La légende de James Adams et de l’ours Benjamin» (1974) de Richard Friedenberg le consacrent dans un registre qui le distingue et lui assure une forte notoriété auprès d’un public américain conquis.

Son personnage culte «Grizzly Adams», inspiré de la vie d’un trappeur américain James Grizzly Adams, emporte un tel succès qu’il donne naissance, après le film, à une série télévisée diffusée sur la chaîne américaine NBC de 1977 à 1978. Dan Haggerty trace son sillon avec d’autres productions dans la même veine, telles «Les aventures de Frontier Fremont» (1975) de Richard Friedenberg, qui évoque l’histoire d’un aventurier du XIXème siècle, protecteur des bêtes sauvages. Reconnu aussi pour ses talents d’acteur, il peut explorer d’autres genres, les films fantastiques et d’horreur notamment, comme «Night wars» (1987), dans lequel il campe un vétéran de la guerre du Vietnam à l’écoute des cauchemars de ses camarades, «Elves» (1988) de Jeffrey Mandel, qu’il produit et dont il endosse le rôle principal d’un ex-flic alcoolique confronté à un elfe maléfique, ou encore «Gamma» (1989) de Deland Nuse et Jack A. Sunseri, qui le plonge auprès de Linda Blair au milieu des zombies.

Jusqu’à l’aube des années 2000, Dan Haggerty ne cesse de tourner, le plus souvent dans des rôles de «durs», confronté au surnaturel ou le fusil à portée de main! Il alterne drames, thrillers, science-fiction, films d’action et même d’animation. Les spectacles d’aventure sur fond de grands espaces et de confrontation à une faune souvent féroce restent sa marque de fabrique et il triomphe encore dans «Spirit of the eagle» (1991) de Boon Collins, ou «Grizzly Mountain» (1997) de Jeremy Haft, aux côtés de son fils Dylan. Avec l’avènement du nouveau siècle les apparitions de l’acteur sur grand écran se font plus rares. 2015 clôt une carrière prolifique, bien qu’exclusivement américaine, avec un film biblique de Jesse Low, «40 nights». Dan Haggerty y incarne Dieu, avant de le rejoindre dans la vraie vie quelques mois plus tard.

Marié deux fois, père de cinq enfants, ce solide gaillard, qui a survécu à un grave accident de moto en 2008, rend les armes le 15 janvier 2016 à San Fernando Valley en Californie, des suites d’un cancer de la moelle. Amoureux de la nature, bon vivant, ami fidèle, «il illuminait chaque pièce en y entrant». Ce sont d’autres griffes que celles des fauves qui ont eu raison de lui. Mais il imprègne à jamais le cinéma américain d’une patte bien à lui. Et trône, qui sait, près de la Grande Ourse…

© Isabelle MICHEL

copyright
1963Muscle beach party – de William Asher avec Annette Funicello
1965Elvis l’accroche-cœur / La strip-teaseuse effarouchée ( girl happy ) de Boris Sagal avec Elvis Presley
1967Sail to glory – de Gerald Schnitzer avec Lloyd Bochner
1969Easy rider – de Dennis Hopper avec Peter Fonda
Les anges meurent durement ( angels die hard ) de Richard Compton avec William Smith
1970The tender warrior – de Stewart Raffill avec Charles Lee
Le pays sauvage ( the wild country / the newcomers ) de Robert Totten avec Ron Howard
    Seulement dresseur animalier
1971Chrome and hot leather – de Lee Frost avec Michael Haynes
Les diablesses de la mot / Les anges sauvages ( bury me an angel ) de Barbara Peeters avec Dixie Peabody
1972Pink angels – de Larry G. Brown avec Maurice Warfield
Sleazy rider – de Roger Gentry avec Jody Bishop
1973Superchic ( Superchick ) de Ed Forsyth avec Joyce Jillson
Hex ( the shrieking ) de Leo Garen avec Keith Carradine
1974Quand souffle le vent du nord ( when the north wind blows ) de Stewart Raffill avec Henry Brandon
La légende de James Adams et de l’ours Benjamin ( the life and times of Grizzly Adams ) de Richard Friedenberg avec Don Shanks
1975Les aventures de Frontier Fremont ( the adventures of Frontier Fremont ) de Richard Friedenberg avec Denver Pyle
1980Americana ( you and me ) de David Carradine avec Barbara Hershey
    + dresseur animalier
Le roi de la montagne / Les démons de la vitesse ( king of the mountain ) de Noel Nosseck avec Seymour Cassel
1982Ladies night – de Enzo Giobbe avec Stella Stevens
1985Abducted – de Boon Collins avec Roberta Weiss
1986Terror night – de André De Toth & Nick Marino avec John Ireland
1987Night wars – de David A. Prior avec Brian Edward O’Connor
1988Elves – de Jeffrey Mandel avec Julie Austin
    + production
Ice pawn – de Barry Samson avec Paul Cross
1989Gamma ( the chilling ) de Deland Nuse & Jack A. Sunseri avec Linda Blair
Mind trap – de Eames Demetrios avec Lyle Waggoner
Chance – de Charles T. Kanganis & Addison Randall avec Lawrence Hilton-Jacobs
    + production
1990The inheritor – de Brian Savegar avec Lisa McGuire
The channeler – de Grant Austin Waldman avec David Homb
Repo Jake – de Joseph Merhi avec Dana Bentley
Macon County war – de Bret McCormick avec Benton Jennings
Deadly diamonds – de Thomas Atcheson avec Troy Donahue
1991Spirit of the eagle – de Boon Collins avec Ken Carpenter
Soldier’s fortune / Soldiers of fortune – de Arthur N. Mele avec Gil Gerard
DA Pico et Columbus : Le voyage magique ( die abenteuer von Pico und Columbus ) de Michael Schoemann
    Seulement voix dans la version anglaise
1992Love and dynamite – de Steven Miller avec Dana Heikkila
1994Abducted II: The reunion – de Boon Collins avec Jan-Michael Vincent
The little patriot / Sign of the Otter – de J. Christian Ingvordsen avec Ryan Washburn
1995Father Frost – de Mike Snyder & Dmitri Surensky avec Aleksandr Khvylya
1997Grizzly Mountain – de Jeremy Haft avec Dylan Haggerty
Motorcycle cheerleading mommas – de Bob Sherman avec Christophe Mitchum
    Seulement apparition
1998Born champion – de Aron Schifman avec Kathleen Gati
1999Escape to Grizzly Mountain – de Anthony Dalesandro avec Miles O’Keefe
DA Puss in boots – de Phil Nibbelink
    Seulement voix
2003An ordinary killer – de Anthony Hornus & Jeff Kennedy avec Terence Knox
Motocross kids – de Richard Gabai avec Lorenzo Lamas
2007Le grand Stan ( Big Stan ) de Rob Schneider avec Sally Kirkland
2009The book of Ruth: Journey of faith – de Stephen Patrick Walker avec Lana Wood
2011Casa de mi padre / House of my father – de Matt Piedmont avec Gael García Bernal
    Seulement apparition
DO Off the Boulevard – de Jeff Santo avec Joe Mantegna
    Seulement apparition
2012Dead in 5 heartbeats – de Jeff Santo avec Jeff Black
Axe Giant: The wrath of Paul Bunyan – de Gary Jones avec Joe Estevez
201540 nights – de Jesse Low avec Rance Howard
The untold story – de Shane Stanley avec Jordan Ladd
AUTRES PRIX :
      
    Prix de l’acteur préféré dans un nouveau programme télévisé aux Prix People’s Choice, USA ( 1978 )
Fiche créée le 16 janvier 2016 | Modifiée le 10 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 1037 fois
PREVIOUSJean Hagen || Dan Haggerty || Larry HagmanNEXT